Parler d'Amour
Comment se faire des amis au lycée/fac/école

Comment se faire des amis au lycée/fac/école

Auteur

C’est la panique totale ! Vous arrivez au collège, abandonnez tous vos anciens amis de votre école primaire, ce lieu rassurant, ce cocon où vous connaissiez tout le monde. Votre entrée dans ce nouveau monde inconnu vous angoisse, votre esprit est encombré, vous vous posez des tas de questions. Vais-je me faire accepter ? Comment me faire de nouveaux amis ? Les autres vont-ils se moquer de moi ? […]. Ces questions sont tout à fait normales. L’être humain a besoin d’être entouré pour s’épanouir, nous ne sommes pas faits pour vivre seul !
Alors, comment se faire des amis au collège ?

Apprenez à vous accepter tel que vous êtes

Vous êtes trop petit, trop gros, trop timide, trop quelque chose ? Vous avez du mal à vous accepter et par conséquent, vous avez peur que les autres se moquent de vous. Pourtant, si vous souhaitez vous faire des amis, il va falloir commencer par vous apprécier vous-même ! Vous ne devez pas changer pour plaire aux autres, comment voulez-vous tisser une amitié durable si elle débute par un sacrifice ? Si certains se moquent de vous, vous blessent profondément, ne les écoutez pas. En effet, les ados qui critiquent les autres sont généralement malheureux et mal dans leur peau. Ils se défoulent sur d’autres bouc-émissaires parce qu’ils n’ont rien trouvé de mieux à faire pour déverser leur haine.  D’autres critiquent parce qu’ils pensent qu’il s’agit-là d’un bon moyen de faire rire les camarades…Bref, au collège, tout le monde se cherche, et personne n’est « superbiendanssesbaskets ». Celui qui va devenir votre ami se doit de vous apprécier comme vous êtes !

Faites-vous respecter

Vous ne pourrez vous faire des amis si vous vous laissez marcher dessus ! On apprécie toujours plus une personne bien dans sa peau et fière d’elle-même qu’une tortue rentrée dans sa carapace. Renvoyez une image positive et solide de vous-même, assumez ce que vous êtes. Il est essentiel que vous sachiez vivre avec vos qualités comme vos défauts, jusqu’à transformer ces derniers en qualités. Il ne s’agit pas de s’enfoncer dans vos faiblesses sans essayer de les combattre : par exemple, si vous êtes un timide maladif, le but n’est pas de se fermer totalement mais plutôt de faire des efforts pour aller un tant soit peu vers les autres. En revanche, si quelqu’un vous insulte sur votre physique, dîtes-vous que vous êtes comme vous êtes, que le physique, ça ne se change pas, et que votre nez, un peu trop proéminent, fait votre charme, votre originalité. Se faire respecter, c’est avant tout se respecter soi-même.

Ne vous laissez pas influencer

Ne vous laissez pas engrainer dans des bandes qui n’en valent pas la peine. Si vous êtes un bon élève et qu’on se moque de vous en vous traitant d’intello, n’y voyez rien de cruel, juste de la jalousie ! C’est un atout immense que d’être fort à l’école, ne vous laissez pas influencer par les rebelles du collège qui vous entraineront vers la chute libre de vos notes.

Souriez

Sourire, être positif, ouvert et convivial, sont des éléments clefs pour se faire des amis. Qui a envie d’aller vers quelqu’un de fermé, qui a toujours l’air malheureux ? Soyez chaleureux, n’hésitez pas à être serviable. Par exemple, vous pouvez aider vos camarades dans leurs devoirs s’ils éprouvent des difficultés (ne soyez pas non plus bonne poire, les autres ne doivent pas vous apprécier juste pour que vous leur fassiez leurs devoirs !).  Vous pouvez aussi organiser des groupes d’étude car le travail en groupe est toujours enrichissant et permet de créer des liens.
Commencez par faire ce petit exercice : à partir de ce jour, vous direz bonjour à vos camarades, et ce, avec le sourire. Saluer les autres dés le matin, c’est déjà une preuve d’ouverture sociale.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Discutez avec les autres

Que ce soit dans les couloirs, en classe (chuchotements bien sûr) ou dans la cours de récré, il faut discuter avec les autres, s’y intéresser et se rendre intéressant auprès d’eux. Si vous avez du mal à entamer une conversation, commencez par parler de la pluie et du beau temps, du dernier cours, de cette prof à l’allure étrange, de Sophie que vous trouvez très jolie… Bref, débutez par des sujets ordinaires et simples qui feront tilt dans l’esprit de vos camarades. Evitez en revanche de parler de vos problèmes, tout le monde en a, et personne n’a envie d’en parler. Restez positif et fort.

Allez-y franco

Si vous êtes vraiment seul et que vous ne parvenez pas à aller aborder les autres, je vous conseille vivement d’y aller « franco ». Je m’explique. Si vous allez aborder quelqu’un, en tous les cas, il ne vous repoussera pas. Même s’il n’a pas envie de discuter avec vous, il ne vous le montrera pas directement, cela s’appelle simplement la politesse. Donc, que risquez-vous à approcher quelqu’un ? Dans le pire des cas, vous vous rendrez compte par vous-même que votre interlocuteur n’a pas très envie d’être votre ami, et alors ? Il y a des jeunes partout au collège ! Si l’un d’entre eux se refuse à être votre copain, vous pourrez aller en voir d’autres ! Si par exemple, vous voyez discuter un groupe d’ados de trois personnes et que vous avez envie de l’intégrer, allez les voir et soyez franc, avec le sourire, vous leur dites : « Je viens vous voir parce que vous avez l’air sympa, je viens d’arriver et je me sens un peu seul ». Cette forme d’autodérision (si la phrase est prononcée avec le sourire bien sûr), fera sourire en retour les autres et si ce ne sont pas des abrutis, ils vous répondront positivement.

Faites-vous inviter

Obligatoire quant à votre cote de popularité. Tout d’abord, assistez à tous les événements organisés par votre collège. Même si ceux-là ne vous semblent pas très passionnants, obligez-vous à vous y rendre. Vous retrouverez des visages qui ne vous sont pas inconnus et vous aurez des sujets de conversation tout frais payés (le lieu, l’événement, la raison qui vous a fait venir…). Aussi, quand vous entendez parler de la prochaine boum, faites en sorte de vous faire inviter. Vous pouvez aussi organiser votre propre fête. Même s’il n’y a que huit ou dix personne, c’est déjà un bon début pour se sociabiliser.

Utilisez les réseaux sociaux

Facebook est un bon moyen pour débuter une amitié. Cherchez les gens de votre classe par exemple et une fois qu’ils vous auront accepté en tant qu’ami (oui, oui, c’est facebook qui le dit !), vous pourrez entamer une discussion à travers votre écran (ce qui n’est pas pour vous déplaire).  Ces conversations virtuelles vous aideront à aller vers les autres au collège et à nouer de vrais contacts.

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

4 comments

  • Se faire des amis, et une question qui peut se poser à toutes ages. Les conseils de l’article, tel que la politesse, le sourire, doivent toujours etre dans votre esprits, car c’est la premiere impression que les gens ont de vous, et c’est celle qui reste.
    Apres en dehors des réseaux sociaux, il existe aussi des sites de sorties amicales, ce qui peut etre aussi un bon moyen de sortir de sa solitude

    Reply
  • Merci beaucoup pour cet article !
    Par contre lorsque je discute avec une personne, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de lien qui se créé.
    Et aussi, je n’ose pas aller dans un groupe de plusieurs personnes de peur d’être rejetée. Je ne sais pas comment entretenir la “relation”.
    Par exemple, si je rejoins un groupe pendant la récréation, je n’ose plus aller les voir.
    Voilà, je sais que cet article est assez ancien, mais bon ^^.

    Encore merci !

    Reply
    • Bonjour Moune,

      Cet article est ancien mais pas obsolète 🙂
      Quand tu vas parler à un groupe fais en sorte de créer un lien avec une ou deux personnes. Une petite blague à part, une anecdote à raconter, une passion que tu as… Ce qu’il ne faut surtout pas oublier de faire lorsque tu les revois, c’est de prendre confiance en toi et de retourner vers eux dés que tu en as l’occasion. N’hésite surtout pas à organiser des déjeuner, à être “la meneuse”. Cela montrera que tu t’investis et que tu as envie de les revoir.
      Le tout est de ne pas avoir peur d’être rejetée. Tu ne le seras JAMAIS. Ne serait-ce que par politesse, personne ne te dira qu’il ne veut pas de toi. Tu jugeras ensuite par toi-même si le feeling passe ou non. L’échec est de ne pas oser. Du moment que tu oses, toutes les portes s’ouvriront 🙂

      Reply
  • Slt j’ai vraiment des dificulte d’avoir des amies, de parler avec les personnes, meme dans la classe j’ai peur d’aller au tableau parceque qu’ils se moques de moi.Tous ça parceque j’ai des dificulte de parler et ils se moque de moi em disant que je ne sais pas argumente.Que dois-je faire aider?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.