Zone de confort : comment en sortir ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Quiconque s’intéresse au développement personnel a forcément entendu l’expression « sortir de sa zone de confort ». Qu’est-ce que cela signifie ? La zone de confort, c’est l’ensemble de nos habitudes et comportements qui nous rassurent dans un cadre où on a le contrôle. Sortir de cette zone, c’est quitter ses repères et affronter ses peurs et ses limites pour changer de vie. Mais pourquoi vouloir sortir d’une existence dans laquelle, a priori, on est bien ? Parce que rester dans sa zone de confort, c’est rester là où il ne vous arrivera rien, où vous n’apprendrez ni ne découvrirez quoi que ce soit de nouveau. Votre vie sera alors synonyme au mieux de routine, au pire d’ennui et de morosité. Alors comment faire ? Zone de confort : comment en sortir ? Voici un tour d’horizon sur le sujet. Lancez-vous !

Zone de confort : comment en sortir ?

Qu’est-ce que c’est, la zone de confort ?

Elle se définit par un état psychologique dans lequel une personne se sent à l’aise. Elle permet de tenir à l’écart le stress et différentes peurs afin de maintenir un niveau stable d’émotions et d’activité. C’est un espace de sécurité.

Mais il s’agit pour certaines personnes, davantage de confort lié à des habitudes qu’un état confortable et épanouissant.

Subie, elle enferme dans une existence restreinte. Rester dans sa zone de confort, c’est renoncer à vivre pleinement sa vie en se laissant gouverner par ses peurs, notamment celle de l’inconnu et ses croyances limitantes.

La zone de confort est donc opposée à la nouveauté, à cette plongée dans l’inconnu, pour rester loin d’une prétendue zone de peur ou même de panique.

Alors que si on la dépasse, si on en sort, la zone de confort représente un tremplin vers un épanouissement personnel certain.

Se dépasser pour gagner en confiance en soi et oser vivre ses rêves, être soi, quel que soit votre objectif, votre envie, votre but, votre projet de vie.

Pourquoi avoir si peur d’en sortir ?

femme qui pleure

La peur de sortir de cette zone répond à des blocages et des croyances limitantes sur ses propres compétences, capacités, moyens. Et on peut évoquer la fameuse procrastination, à tout remettre au lendemain et le manque de motivation qui font parfois se complaire dans son train-train quotidien.

Vous savez, la rigidité, l’immobilisme, les fausses bonnes excuses (manque de temps, d’énergie) plutôt que d’assumer qu’on aime son confort et ses petites habitudes. 

Ces freins sont donc nourris par plusieurs peurs au final : la peur de l’inconnu, la peur de l’échec, la peur du rejet parfois aussi, sans oublier le syndrome de l’imposteur qui se nourrit du manque d’estime de soi et de confiance en soi, d’un complexe d’infériorité et donc de la difficulté à se sentir légitime à prendre des décisions, à choisir, à oser, à agir.

Lire aussi : Pourquoi changer de vie fait si peur ?

D’où viennent ces blocages ?

Savoir d’où ils viennent, qui ils sont, permet de les identifier pour les dépasser. On ne s’en débarrasse pas forcément, mais on ne se laisse plus gouverner par eux.

Le blocage face à l’effort et sa résistance au changement

Si pour certains, il faut un électrochoc pour que les choses aillent vite, pour d’autres, changer en avançant doucement mais sûrement est plus dans leur nature. Cette stratégie des petits pas d’exposition progressive reste efficace. Mieux vaut y aller petit à petit que de rester sur place.

Le blocage face à ses habitudes

Ce qui nous attache à notre zone de confort, c’est beaucoup le concept d’habitudes : l’éducation, la famille, le travail, l’environnement, le milieu social, l’argent mais aussi la peur du regard des autres ou blemmophobie. Lâcher une habitude est difficile car elle est parfois ancrée en profondeur. Mais c’est nécessaire pour évoluer vers ce qu’on veut vraiment au fond de soi.

Le blocage face à ses peurs

homme indécis

Avoir peur du changement en sortant de sa zone de confort est une réaction normale. Affronter ses peurs, accepter de ne plus tout contrôler, c’est quelque chose de compliqué. Identifier ses peurs pour leur donner moins d’importance modifie l’équilibre danger/sécurité. La balance bascule alors un peu plus vers l’envie de changement car on affronte ses peurs et on les confronte avec la réalité.

Le blocage dû aux autres

Dans cette quête vers un mieux-être en sortant de sa zone de confort, s’entourer des bonnes personnes est essentiel. Parfois, volontairement ou non, notre entourage nous influence par ses propres peurs et blocages. Certains le font par envie, d’autres par crainte. Savoir rencontrer les personnes qui vont nous pousser vers l’avant et discerner celles qui diabolisent notre évolution fait partie du processus de changement.

Pourquoi chercher à sortir de sa zone de confort ?

Dans la zone de confort, les changements que l’on espère ne risquent pas d’arriver. En effet, si vous ne changez rien à votre vie, rien ne changera. C’est logique.

Sortir de sa zone de confort, c’est donc l’assurance d’être sur le bon chemin, celui de son épanouissement personnel. Par l’apprentissage, la découverte, l’enrichissement de soi et des autres, l’idée est de procéder à une évolution positive et saine.

Passer ce cap, c’est s’offrir une ouverture d’esprit pour acquérir une nouvelle vision de la vie. Cela permet à sa peur de l’inconnu de reculer, à son estime personnelle d’augmenter, à sa liberté de croître. Fini d’être spectateur de sa vie, vous voilà acteur, et non plus passif, plus confiant, ouvert aux opportunités, aux nouveaux projets.

Ainsi, une fois que l’on sait pourquoi on veut sortir de sa zone de confort, il ne reste plus qu’à se mettre en action.

Lire aussi : Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves !

Comment sortir de sa zone de confort concrètement ?

femme qui réfléchit

Identifiez votre zone de confort

Afin de pouvoir en sortir, il faut d’abord la délimiter ! En listant ce qui est facile, acquis ou confortable (maison, travail par exemple) de ce qui ne l’est pas (reconversion, déménagement), vous avez une idée de votre degré “d’aventurier” pour mettre en place vos objectifs.

Combattez votre principale peur

C’est la peur qui vous paralyse. Essayez d’identifier quelle est votre peur pour mieux la comprendre et la combattre. Rester dans sa zone de confort traduit une grande peur de l’échec. Si vous considérez à présent l’échec comme une étape, un apprentissage, une leçon de vie, le moyen d’apprendre et de vous améliorer, alors il ne sera plus définitif et ne nourrira plus votre peur.

Visez de réels objectifs

Sortir de sa zone de confort ne veut pas dire tout changer du jour au lendemain. Ce n’est pas sauter sans filet, au contraire : c’est peser le pour et le contre, avec intelligence pour mettre toutes les chances de réussite de son côté. Ainsi, vous apprivoisez votre zone d’inconfort qui deviendra ensuite votre nouvelle zone élargie de confort.

Lâchez prise

Les personnes trop organisées, rigides, maniaques du contrôle ont le plus de difficultés à sortir de leur zone de confort car ce qui les rassure est justement leur quotidien. Apprenez à lâcher prise, à ne pas avoir le contrôle sur tout et à accepter l’imprévu.

Faites-vous confiance et positivez

Il est temps de croire en vous et de ne plus vous laisser polluer par vos croyances limitantes. Identifier vos peurs est le plus gros travail, après il ne vous reste plus qu’à définir votre but et à vous y tenir. Evidemment, l’envie et la volonté sont essentielles. Mais il faut aussi vous dire que la loi de l’attraction fera le reste. Dans chaque situation, voyez le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ! En effet, ne vous concentrez pas sur ce que vous pouvez perdre, mais plutôt ce que vous pouvez gagner. Penser positivement attire le positif et c’est en ayant cet état d’esprit que vous pourrez enfin dire adieu à votre zone de confort, sécurisante mais monotone, pour enfin avoir la vie à la hauteur de vos envies !

psychologue avec patient

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire