Le mythe d’Apollon et Daphné ou l’amour non réciproque

Aujourd’hui, nous nous attaquons au mythe d’Apollon et Daphné ! Le mythe d’Apollon et Daphné est l’histoire d’un couple impossible, dont l’amour non réciproque tente vainement de lutter contre le destin. Petite analyse du mythe d’Apollon et Daphné version moderne : ou l’amour non réciproque !!

Histoire du mythe d’Apollon et Daphné :

Dans la mythologie grecque, Apollon est le dieu de la beauté et des arts (soit le chant la poésie et la musique). Imbu de lui-même et de sa beauté, car il incarne l’idéal masculin, il se moque d’Éros (Cupidon pour les romains, fils d’Aphrodite et dieu de l’Amour). Ce qui n’est pas très judicieux comme il l’apprendra rapidement à ses dépends… Car blessé dans sa fierté et furieux, Éros dernier décide se venger. Et quel meilleure façon de se venger que de faire en sorte qu’Apollon, qui pourrait conquérir tous les cœurs d’un claquement de doigt s’il le voulait, tombe désespérément amoureux de la seule personne qui ne pourra l’aimer en retour ?

Aussitôt pensé, aussitôt fait ; Éros décoche deux flèches simultanément. La première, en or, vient frapper Apollon, le rendant instantanément fou amoureux de Daphné, une magnifique nymphe (esprit de la nature), fille d’un fleuve. La seconde flèche malheureusement, fut en plomb, et atteignis précisément Daphné, la rendant insensible à l’amour. Apollon, ne s’étant rendu compte de rien, se met donc en quête de séduire la délicieuse nymphe qui hante ses pensées et a capturé son cœur. Il la poursuit durant des jours et des jours. Cette dernière fuit sans cesse, le repousse encore et encore, mais Apollon se fait de plus en plus pressant.

Une énième fois, alors qu’elle est poursuivit à travers la forêt par le dieu de la beauté, désespérée, Daphné fuit. Parvenant auprès d’un fleuve, qui s’avère être son père, elle le supplie d’ôter toute beauté chez elle ! Dans l’espoir de refroidir les ardeurs de son prétendant passionné… A peine finit-elle sa supplication, que ses pieds commencent à prendre racine, ses cheveux verdissent et se transforment en feuillage, son corps tout entier s’engourdit… Elle finit par se transformer en un magnifique laurier. Apollon qui arrive quelques secondes trop tard ne peut que constater la métamorphose de la femme qu’il aime, désormais à jamais inaccessible. Fou de douleur, il cueille une branche de laurier, et en orne sa lyre, l’instrument emblématique du dieu. Désormais, le laurier deviendra son arbre sacré.

Le mythe d’Apollon et Daphné version moderne :

Deux coqs imbus d’eux-mêmes se battent pour leur basse-cour : Eros, dieu du Love et Apollon dieu du swag. Vénère, Eros veut se venger des bails qu’Apollon balancent sur lui. Il fait en sorte que le dieu du swag tombe fou in love de la seule gonzesse qui ne voudra jamais de lui, Daphné.

Du coup, pépère il nous fait un OI (One Otis), ou si vous voulez, une fixette amoureuse. Il la harcèle, essaye de lui vendre du rêve et tout mais elle elle s’en fout, elle a reçu une flèche en plomb qui la rendu complètement insensible à l’amour.

Daphné commence à paniquer et va voir son papa le fleuve pour lui expliquer qu’elle se fait carrément harceler. Son papounet, trop sympa, la transforme en arbre.

Pour se consoler, Apollon arrache une branche et la fout sur sa lyre.

Interprétation moderne :

Le mythe d’Apollon et Daphné traite de manière assez claire, et sans états-d’âme de la thématique de l’amour non-réciproque. Nous expliquant que, quoi que l’on fasse, quoi que l’on puisse faire, l’amour est un sentiment qui ne peut se forcer. Vous aurez beau aimer passionnément une personne, de tout votre corps, de tout votre cœur, de toute votre âme, si la personne n’est pas amoureuse de vous en retour, vous ne parviendrez pas à la forcer à vous aimer. Et ce, même si vous multipliez les marques d’attentions, d’intérêts etc…

Mais surtout, la deuxième leçon à retenir est que, ce genre de comportements (s’apparentant à du stalking extrême), loin d’avoir un effet positif, à au contraire, un impact très négatif sur la personne vers qui votre cœur se tourne. Plus vous la poursuivrez de vos assiduités, plus elle vous fuira et se fatiguera de votre comportement. Jusqu’à un point de non-retour. Bon en l’occurrence dans la vraie vie, personne ne se transformerait en arbre, mais il est très facile de composer le 17…

Quoiqu’il en soit donc, si vous aimez une personne d’un amour non-réciproque, et que vous lui avez clairement avoué vos sentiments, mais qu’il/elle n’en a que faire, n’insistez pas, vous ne ferez que vous faire souffrir vous et la personne aimée. Il peut être difficile d’aller de l’avant, mais le temps guérit bien des blessures…

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire