Lettre de remerciements à un homme que j’ai aimé

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Dans la vie il y a des rencontres qui nous bouleversent. Des personnes qui nous émeuvent. Et tu es de celles-là. Tu fais partie de ces amours passées qui restent gravées en mémoire. Qu’on n’oublie pas, pour lesquelles on n’a aucun regret. Sauf celui que ça n’ait pas fonctionné, pas duré. Mais tu restes un souvenir joyeux, positif, tendre, nostalgique. Quand je repense à nous deux, je souris. Je n’ai ni haine ni rancœur, ni regrets ni tristesse. Je n’ai plus cet amour évidemment mais j’aurais toujours cette profonde tendresse à ton égard et pour nos souvenirs. Lettre de remerciements à un homme que j’ai aimé. J’aurais toujours ton souvenir en mémoire.

Lettre de remerciements à un homme que j’ai aimé

Ressentir cela, penser ainsi, ça fait du bien, car c’est rare. Oui c’est rare de conserver dans sa tête et son cœur uniquement le positif d’une relation malgré la réalité de la rupture. Est-ce le temps qui a fait son œuvre ? Non pas seulement. Dès notre séparation j’ai ressenti cette bienveillance pour toi, ce profond respect, cette tendresse particulière et ils ne m’ont pas quittés depuis toutes ces années.

Et ça fait du bien. Ça met du baume au cœur d’avoir des souvenirs aussi précieux à chérir, à se remémorer. L’amour s’en est allé mais l’essentiel est quand même, paradoxalement, resté.

Et parfois quand je doute, que je suis triste, je me souviens que je t’ai aimé, que tu m’as aimée en retour et que vivre une belle relation est possible. Que c’est une des choses les plus belles qui soient. Et qu’il ne faut pas y renoncer ou revoir ses exigences à la baisse en se contentant de relations qui ne nous correspondent pas.

Alors oui pourtant, on s’est quittés. Malgré tout ce que je garde de toi en mémoire, notre amour n’existe plus. Nos vies ont pris des chemins différents. Nos envies nous ont séparées. Mais ce n’est pas le plus important. Je me suis longtemps dit évidemment que c’était dommage, je me suis posée la question de la seconde chance à se laisser mais je sais que c’est inutile.

On serait incapables de retomber amoureux comme on l’était il y a des années. On ne pourrait pas revivre la magie de notre rencontre, cette évidence surprenante. Ce sont des choses qu’on ne peut vivre ensemble qu’une fois.

C’est ce que tu penses, c’est ce que je ressens également. Notre amour est derrière nous. Et pourtant il me fait encore un bien fou.

Comme un pansement sur une plaie, comme un arc-en-ciel au milieu de la pluie, comme une lueur d’espoir au milieu des sombres doutes. Notre histoire, c’est depuis des années la madeleine de Proust de ma vie sentimentale.

Si on me demande d’évoquer quelqu’un que j’ai vraiment aimé, je dis ton prénom.

Si on me demande quel ex m’a vraiment rendue heureuse, je parle de toi.

Si on me parle de coup de foudre et de passion, encore toi. Mais de tendresse aussi.

Si on me dit de citer un homme de valeur, ton visage apparaît.

Tu fais partie de ces hommes droits, sincères, fiables qui resteront à jamais beaux. Qui savent rendre une femme heureuse. Qui ne jouent pas.

Tu resteras une de mes plus belles histoires d’amour. Qui  vit aujourd’hui dans ma mémoire et c’est très bien ainsi. Parfois les souvenirs resurgissent et mettent de la couleur dans ma vie.

Je me rappelle de notre rencontre, de notre premier baiser. De tout ce romantisme. Nos séparations sur le quai de la gare. Notre lieu de rendez-vous et de retrouvailles là où s’est rencontrés. Je me rappelle de ta déclaration d’amour sur les toits de Paris. De cette magie de Noël qui a opéré cette année-là grâce à toi. Je me rappelle de tout. Et je ne veux pas oublier. 

Grâce à toi, je sais que l’amour existe. Grâce à toi, je sais que ces moments précieux sont une réalité. J’aime cette sensation. Ces souvenirs. Cette nostalgie. Elle ne me fait pas souffrir, ne me rend pas triste au contraire elle m’apaise, me redonne le sourire.

Alors merci. Merci d’avoir partagé un bout de chemin avec moi. Un instant de ma vie. Des moments inoubliables. Merci pour ces souvenirs partagés. Ce respect jamais perdu. Cette amitié, même lointaine, toujours d’actualité. Merci pour tout, merci d’être toi.

Merci d’avoir fait de moi une femme amoureuse, une femme aimée, une femme heureuse.

D., tu resteras toujours un joli souvenir dans ma mémoire. 

 

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire