Parler d'Amour

Exemple de lettre de déclaration après plusieurs semaines de relation

Exemple de lettre de déclaration après plusieurs semaines de relation

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Vous vous êtes rencontrés il y a plusieurs semaines et tout se passe pour le mieux. Vous savez que vous voulez aller plus loin, voire même, commencer à construire et vous désirez savoir si vos envies sont réciproques. Plus que ça encore, des sentiments amoureux naissent en vous et vous souhaitez qu’il/elle le sache. Vous avez donc envie de lui écrire une lettre de déclaration après plusieurs semaines de relation.

Lettre de déclaration après plusieurs semaines de relation

Si vous voulez écrire votre lettre vous-même, je vous mets ci-dessous les questions à vous poser pour parvenir à hiérarchiser votre écrit. Plus bas, vous trouverez un exemple duquel vous pourrez vous inspirer ! Vous pouvez aussi lire mon article qui vous explique comment écrire une déclaration d’amour pour vous aider.

Les questions à se poser :

  • Pourquoi décidez-vous d’écrire aujourd’hui ? Pour lui dire que vous aimez passer des moments ensemble ? Pour lui dire que vous vous sentez bien avec lui/elle ? (…)
  • Quand vous êtes-vous rencontrés ? Dans quelles conditions ?
  • Qu’avez-vous ressenti au moment de la rencontre ? Vous étiez surpris(e) ? Heureux(e) ? Attendri(e) ? Charmé(e) ? (…)
  • Quels sentiments vous inondent lorsque vous êtes à ses côtés ? De la joie ? Du bonheur ? De l’apaisement ? Comment décririez-vous ces moments ?
  • De quoi avez-vous envie ? Comment envisagez-vous le futur proche avec cette personne ?
  • Comment vous sentez-vous à l’instant où vous écrivez votre lettre ? Fièr(e) ? Maladroit(e) ? Heureux(se) ? Soulagé(e) ? Frustré(e) (…) ?

(Répondez à toutes ces questions le plus exhaustivement possible, elles vous permettront de composer votre lettre)

Exemple de lettre de déclaration après plusieurs semaines de relation

(Prénom),

Et oui, comme tu le vois, j’écris avec un stylo, sur du papier, incroyable non ? J’ai décidé de laisser un peu tranquille mon iPhone, il est fatigué ces temps-ci.

Je t’écris pour te dire que j’ai vraiment apprécié tous les moments que l’on a partagés jusqu’à maintenant. Un mois à peine que l’on se connaît et j’ai déjà l’impression de te connaître par cœur. Enfin, presque, parce que je ne connais pas encore tes défauts, tu les caches avec brio, je devrais te décerner une médaille pour ça ! Continue de ne me montrer que le positif, c’est un régal pour l’humeur et le moral.

Qui aurait cru que je rencontrerais un charmant jeune homme lors d’un meeting professionnel ?

J’aurais tout donné pour ne pas y aller ce jour-là et finalement…comment te dire que je ne le regrette nullement ! Quand je t’ai vu pour la première fois, une sensation électrisante a envahi mon corps. J’étais déjà sous ton charme (tu es très doué, il faut le reconnaître). Je ne te connaissais pas mais j’avais déjà envie d’en savoir plus !

Je suis vraiment bien avec toi. Juste bien.

Je ne me pose pas mille questions quand je suis à tes côtés, je me laisse porter et ça fait un bien fou !Certes, je ne suis pas la plus douée en matière de sentiments et encore moins de déclaration mais il fallait que tu le saches.

Je ne sais pas ce que tu envisages par la suite (c’est étrange de dire ça, ça y est je commence à me poser des questions, c’est mauvais), mais moi, j’ai envie de me dire que ce n’est que le début. Un tout petit début, un roman qui commence, une histoire que l’on écrit à deux.

Je croyais avoir fait une croix sur tout ce qui touchait aux sentiments.

C’est sûr, c’est plus simple quand on se barricade, on ne peut pas être pleinement épanouie mais au moins, on est sûre de ne pas souffrir. Et aujourd’hui, j’ai envie de prendre ce risque-la. Alors oui, notre roman ne sera peut-être pas toujours tout beau tout rose, peut-être qu’il y aura de l’encre qui bavera ou des pages cornées, mais peut-être aussi que de longs et beaux chapitres pourront s’écrire.

Je me sens à la fois fière (oui, je me jette des fleurs), ridicule (parce que ce n’est pas simple de t’écrire aujourd’hui, crois-moi !) et heureuse. Heureuse de m’accorder à moi-même le droit de m’ouvrir à nouveau.

Ps : Pas le droit de te moquer !

Je t’embrasse

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.