Des enfants jetables : Scandale aux Etats-Unis

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Peut-être que vous connaissiez le phénomène mais j’ai été terriblement choquée quand j’ai vu les nouvelles. La ré-adoption ?  Si en France cela provoque le malaise, personne n’est tellement choqué aux USA… Un phénomène apparemment courant qui connaîtrait carrément un essor depuis quelques années. La preuve, sur 100 000 enfants adoptés chaque année aux Etats-Unis, 1/4 sont abandonnés par leur famille adoptive selon une estimation des services publics américains.

Les parents adoptifs, déçus au bout de quelques mois, préféreraient se séparer de leur « enfant ». Alors, il le « rende » en tout légalité, comme on irait rendre un lave-vaisselle dysfonctionnel. Cela est justifié par une incompatibilité d’humeur, enfant trop caractériel, trop effacé… MAIS COMMENT CELA PEUT-IL TOUT SIMPLEMENT SE JUSTIFIER ???? Le « re-homing » profite aux parents qui cherchent à adopter puisque l’adoption coûte deux fois moins cher qu’une procédure classique. Je trouve ça tellement scandaleux. Je n’arrive même pas à me  figurer le délire !

Choisir des enfants sur catalogue ?

Cela fait maintenant des années que des organismes proposent des enfants à l’adoption sur des prospectus ou des sites internet. Je vous conseille de regarder le documentaire qui a été réalisé sur ce sujet ! Mais pire encore, à Topton, une association aurait en plus dépassé les limites en organisant des défilés de mode : des ados défilent sur le tapis rouge devant des parents qui n’ont plus qu’à choisir. C’est totalement immoral et en plus, choisir sur un physique… On va de bêtise en bêtise ! On a vraiment la sensation que les futurs parents sont entrain de faire leurs courses…

Le Rehoming ?

Le rehoming « permet » de trouver un nouveaux foyers à des enfants abandonnés par leurs parents ou placés dans des services sociaux en raison de maltraitances. « On m’a renvoyée par la poste comme un colis. J’ai été traitée comme un objet vendu à des inconnus », confie Nita, 19 ans.  L’adolescente, alors âgée de 14 ans, s’est vue passée de famille en famille, comme un meuble que l’on prêterait pour dépanner… Jusqu’à tomber sur un couple de prédateurs sexuels…

L’ampleur du problème n’a pas l’air de susciter plus que ça l’inquiétude. Pire encore, pour beaucoup, il s’agit vraiment d’une aubaine. Mais quelqu’un pense-t-il à l’enfant dans tout ça ? L’enfant qui n’a pas choisi ses parents et qui lui, ne peut pas les rendre…?!

Je suis écœurée.

Je vous laisse regarder un documentaire traitant le sujet…

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire