Comment savoir si on est amoureux ? 16 symptômes de l’amour

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Comment savoir si on est amoureux ? La réponse à cette question peut changer toute une vie… Que ce soit votre manière d’interagir avec votre (potentiellement futur ?) partenaire, aux projets que vous aurez pour l’avenir… Ce n’est donc certainement pas une question à prendre à la légère ! Peut-être ressentez-vous des choses nouvelles, peut-être rêvez-vous de cette personne jour et nuit ? Si vous voulez savoir si vous êtes amoureux(se), voici tous les symptômes de l’amour.

Quels sont les symptômes de l’amour ? (selon une étude scientifique)

amour et cerveau

Il y a une personne dans votre tête, dans votre coeur, qui semble prendre de plus en plus de place et vous vous demandez si c’est de l’amour ? Je vous livre ici les 9 symptômes de l’amour pour savoir si vous êtes amoureux(se).

 
 

1/ Une attraction croissante

L’attirance romantique est associée à la dopamine. C’est ce qui explique que l’attente de l’autre ne va faire qu’augmenter votre désir. Quand on est amoureux, nous ressentons une véritable excitation à l’idée de voir l’autre et de nous imaginer à ses côtés.

2/ Les pensées intrusives

Les pensées intrusives peuvent prendre de nombreuses formes.
Selon Helen Fisher, anthropologue à l’université de Rutgers, les personnes amoureuses déclarent passer, en moyenne, plus de 85 % de leur temps d’éveil à penser à l’être aimé. La pensée intrusive, comme on appelle cette forme de comportement obsessionnel, peut résulter d’une diminution des niveaux de sérotonine centrale dans le cerveau, un état qui a déjà été associé à un comportement obsessionnel.

3/ On est amoureux quand on est persuadé(e) que l’autre est spécial, unique

Dans son livre Comment l’amour empoisonne les femmes, Peggy Sastre explique :

« Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les gens amoureux sont toujours persuadés d’avoir trouvé la perle rare. C’est encore plus manifeste dans les mariages, au moment du discours du ou de la marié(e) : on s’émeut d’être tombé sur le meilleur des hommes, la meilleure des femmes. Qu’est-ce qu’on a eu de la chance dites-donc et on martèle l’extraordinaire à coups d’anecdotes qui feront s’humidifier les kleenex. Le problème, c’est que la chose est statistiquement impossible : tout le monde ne peut pas vivre en couple avec un conjoint de premier choix. Il n’empêche : notre cerveau a évolué pour nous en persuader, histoire que nous mettions toutes les chances de notre côté. »

Quand on est amoureux, le cerveau libère davantage de dopamine et on commence à penser que la personne qu’on aime est unique. Cette croyance s’explique notamment par le fait que l’on est alors incapable de ressentir de l’amour pour une autre personne.

4/ On ne voit que le positif chez l’autre

Il existe plusieurs étapes dans un couple, on nomme le début de la relation « la phase passionnelle » ou la phase de séduction. C’est souvent lors de ces débuts que l’on ressent l’amour de façon intense et qu’on ne voit que les qualités chez la personne que l’on aime. Encore le résultat des niveaux élevés de dopamine ainsi qu’un pic de noradrénaline, une substance chimique associée à une mémoire accrue en présence de nouveaux stimuli.

5/ Une instabilité émotionnelle

Comme on le sait, tomber amoureux entraîne souvent une instabilité émotionnelle et physiologique. On est dans l’exaltation, l’euphorie, l’insomnie, la perte d’appétit, les tremblements, le cœur qui s’emballe et la respiration accélérée, ainsi que l’anxiété, la panique et le sentiment de désespoir lorsque tout ne se passe pas comme on le voudrait.

6/ Une certaine dépendance affective

Les personnes amoureuses montrent régulièrement des signes de dépendance affective à l’égard de leur relation, notamment la possessivité, la jalousie, la peur du rejet et l’anxiété de séparation.

7/ On est amoureux quand on se projette avec l’autre

Désirer une union émotionnelle avec un être cher, chercher des moyens de se rapprocher et rêvasser à un avenir ensemble sont également des signes d’une personne amoureuse. Lucy Brown, neuroscientifique à l’Albert Einstein College of Medicine de New York, explique que cette envie d’être avec une autre personne est en quelque sorte comme notre envie d’eau et d’autres choses dont nous avons besoin pour survivre.

8/ On est amoureux quand on éprouve de l’empathie pour l’autre

Les personnes amoureuses éprouvent généralement un puissant sentiment d’empathie à l’égard de leur bien-aimé(e), ressentant la douleur de l’autre comme la leur et étant prêtes à tout sacrifier pour l’autre.

9/ La perte de contrôle

Un manque de contrôle sur vos sentiments est un signe courant d’amour. On peut aisément remarqué que bien souvent, les personnes amoureuses déclarent vivre une passion incontrôlable, involontaire, « plus forte qu’elles ».

Comment savoir si on est amoureux en couple

Vous êtes en couple depuis plusieurs semaines, mois ou années et vous vous demandez si vous êtes vraiment amoureux ? Voici les signes de l’amour quand on est en couple et que l’on est vraiment bien avec sa moitié.

1/ On est amoureux quand on est vraiment nous-même avec l’autre

Vous n’avez pas l’impression de marcher sur des œufs avec votre chéri(e), de chercher à éviter son jugement. Du coup, vous vous sentez vraiment libre de partager vos joies, vos peurs, vos doutes, vos problèmes… Vous savez que vous pouvez vous confier, et réciproquement, votre chéri(e) peut se confier à vous sans craindre un mauvais jugement de votre part.

2/ On a tendance à s’aligner sur l’autre quand on est amoureux

Même si vous êtes à la base des opposés, le fait d’être amoureux fera concorder vos intérêts. En effet, tomber amoureux peut amener une personne à réorganiser ses priorités quotidiennes pour s’aligner sur celles de sa (son) bien-aimé(e).

3/ On est amoureux quand on tient à ce que nos amis et notre famille aiment cette personne

Plus que tout, vous avez vraiment envie que cette personne soit acceptée dans votre cercle familial et amical ? c’est le signe que vous commencez à sérieusement vous attacher à cette personne, que vous êtes fier(ère) de lui/d’elle, et qu’il est important pour vous d’avoir l’approbation de votre entourage (même si vos sentiments n’en dépendront pas, il est toujours plus agréable de savoir que vous avez leur « bénédiction »!)

Lire aussi : Comment savoir si je l’aime encore

4/ On est amoureux quand se réjouit de la réussite de cette personne

Même si vous-même échouez ! Des partenaires qui partage une étroite connexion partagent également les réussites des résultats de chacun, ainsi que leurs échecs. C’est pourquoi, si vous vous aimez, vous verrez que vous ressentirez de la fierté et des émotions positives lorsque vous verrez votre chéri(e) réussir, même si vous vous n’y êtes pas parvenu(e) ! Vous ne ressentez aucune rancœur, aucune amertume, aucune jalousie ? De même vous appréciez donner, sans même avoir besoin de recevoir ? Ce sont d’excellents signes !

5/ On est amoureux quand l’autre nous manque

Bien souvent un excellent indicateur d’amour est combien cette personne vous manque suite à son absence. Si vos pensées ne peuvent s’empêcher de revenir se fixer sur cette personne et ce, quoique vous fassiez, si vous sentez comme un vide, un manque quand il/elle s’en va, alors ne cherchez pas plus loin, vous l’aimez c’est sûr 😉

6/ Notre attirance ne se cantonne pas qu’au physique

Bien sûr le physique est souvent l’un des premiers critères à entrer en ligne de compte. Mais avec le temps, si une simple attraction physique évolue en une évaluation plus en profondeur de la personne ; son caractère, son comportement, ses qualités, ses défauts, ses valeurs… Si vous appréciez juste être aux côtés de cette personne, si faire l’amour avec cette personne ne se cantonne pas à une expérience physique satisfaisante, en bref, si vous partagez une connexion émotionnelle et spirituelle profondément satisfaisante au-delà d’une simple connexion physique, alors il est certain que le sentiment amoureux n’est pas loin !!

7/ On est amoureux quand on ressent une vraie connexion avec lui/elle

L’amitié est différent de l’amour. Mais l’amitié est un pré-requis à l’amour ! Vous riez et vous amusez avec lui/elle ? Vous aimez passer du temps ensemble ? Juste être ensemble à parler, ou à rester silencieux sans en être gênés pour autant ? Même avec la distance vous sentez une vraie connexion ? Vous n’imaginez pas qu’il puisse y avoir une meilleure personne que lui/qu’elle ailleurs ? Même si vous savez que le monde est rempli de personnes extraordinaires, vous sentez que cette personne est LA personne avec qui vous voudriez être ? Ne cherchez plus, c’est certain, vous êtes amoureux(se) !

Et quand on n’est plus amoureux…

Malheureusement, être amoureux ne dure pas toujours éternellement et les psychologues affirment que le premier stade euphorique ne dure pas plus de trois ans. Il s’agit d’un état intense qui soit évolue vers une relation à long terme que les psychologues appellent « attachement », soit se dissipe, et la relation se dissout. Si des obstacles physiques ou sociaux empêchent les partenaires de se voir régulièrement – par exemple, si la relation est à distance -, la phase passionnelle dure généralement plus longtemps qu’elle ne le ferait autrement. Voici d’ailleurs les différences entre l’amour et l’attachement.

Un dialogue à lire à tous prix pour savoir si on est amoureux :

– Dis-moi, c’est comment déjà de sentir son cœur battre pour un autre, de vibrer, de tomber amoureuse, d’aimer ? Est-ce que je dois forcément me perdre en route, frissonner à chaque instant, vivre un truc passionné ? Est-ce que je ne peux pas juste prendre mon temps, voir si je suis bien, aimer sans tomber éperdument amoureuse d’abord ? Dis-moi, aide-moi, est-ce que je suis encore capable d’aimer ? Dis-moi que c’est normal, et qu’il n’y a pas une, mais mille et une façons de tomber amoureuse et d’aimer quelqu’un…

– Je veux bien croire que ça fait longtemps, mais tu t’en souviens, quand même ?

Me souvenir de quoi ?

– Bah, des symptômes ! Tu sais, de ces trucs bizarres qu’on ressent, qu’on ne contrôle pas, de notre corps qui fait de drôles de trucs !

– Vas-y, rafraîchis-moi la mémoire…

– Tu as déjà eu les papillons dans le ventre ? Les yeux qui pétillent ? La bouche pâteuse comme si tu manquais de salive, que tu n’avais pas bu depuis des jours ? La gorge nouée ? Pas d’appétit ? Un sourire niais aux lèvres en permanence ?

– Oui, mais il y a très longtemps…

– Et cette sensation de manque incontrôlable ? L’envie de l’appeler chaque heure ? D’envoyer un message à chaque minute ? De le voir à chaque instant ? Ce besoin d’être près de lui, contre lui, avec lui. Cette envie de lui parler encore et encore, d’avoir une conversation interminable qui durerait des heures et reprendrait après les quelques heures de sommeil indispensables.

– Oui, mais ça ne dure pas…

– Et cette curiosité de le découvrir et d’avoir une place dans sa vie. Cette sensation que tu n’avais jamais vécu cela, que ça ne s’arrêtera jamais, que ta vie a changé depuis qu’il y est entré. Toutes ces sensations et émotions mises bout à bout qui créent une évidence.

– Oui mais tout ce que tu me décris là, que tu décris si bien, on dirait que  tu es en plein dedans d’ailleurs. Mais tout cela, c’est ce qui s’appelle le désir non ?

– Oui mais pas seulement, au début mais ensuite c’est l’amour tout simplement !

– C’est ça être amoureuse ? Obligatoirement ? À chaque fois ? Le corps qui nous trahit, l’impatience, le vague à l’âme ? La passion forcément ? Le besoin, l’envie, le manque ? C’est forcément absolu, total ? Forcément créateur de dépendance ? Est-ce que ça apporte du bien-être, de la sérénité ?

– Oui je crois, enfin moi je le vois comme cela, je le ressens ainsi, ça doit être passionné, intense, fulgurant, me renverser…

– Est-ce que j’ai déjà été amoureuse alors ? Parce que pour moi tout ça c’est le désir oui. Ce besoin irrépressible de voir l’autre, le toucher, l’embrasser, le caresser. Le posséder ? Encore et encore… Jusqu’à… Ce que le désir s’estompe ? Ou l’amour ? Ce que tu me décris, tu le ressens combien de temps ? Un jour, une semaine, un mois, six ? Un an, trois, sept ? Les fameuses étapes du couple… Dix ? Éternellement ? Tomber amoureuse peut-être mais aimer sur la durée, c’est différent.

– Je ne sais pas, je sais juste que si je ne ressens pas ces frissons je ne me lance pas, mais de là à me dire que je vais forcément tomber amoureuse… Toi tu as besoin de pouvoir te projeter tout de suite ? Mais personne ne le peut, personne ne sait à l’avance où cela nous conduira…

– Alors peut-on aimer sans être tombé éperdument amoureuse tout simplement ? Peut-être que je peux l’aimer sans être follement amoureuse au début ? Mais que ça durera bien plus longtemps que ceux que j’ai cru aimer et pour qui cela n’a été qu’un feu de paille ? Un coup de foudre, un coup de cœur, une osmose des corps puis plus rien ?

– Tu penses avoir déjà été amoureuse, avoir déjà aimé quand même ?

– Si j’ai déjà été amoureuse ? Oui, mais pas souvent, pas longtemps. Si j’ai déjà aimé ? Je le croyais mais j’en doute aujourd’hui… Mes sentiments me semblent fades maintenant, éphémères… J’ai désaimé à chaque fois. Quelques mois, quelques années… Amoureuse oui, quelques fois, pas beaucoup. Deux ou trois. Peut-être quatre. Mais pas longtemps. À chaque fois, au début, éperdument. La passion, le désir, le manque. Trop. Je suis trop. Mais ça ne dure pas. Je me lasse ? Ou je lasse ? Je ne sais pas… Mais ça n’a pas duré plus que quelques saisons et l’amour s’en est allé…

– D’accord mais tu as aimé c’est le plus important. Personne ne peut savoir à l’avance ce qui va se passer. Le tout c’est de vivre le truc tu vois, de le sentir, d’être sincère. D’oser se lancer. Personne n’a de certitudes tu sais. Tant que toi tu y as cru.

– Si j’y ai cru ? Oui deux fois. Une fois vraiment j’ai vécu une belle histoire. Six ans. L’autre fois je l’ai rêvée. Mais elle ne s’est jamais matérialisée. C’est resté dans mon cœur, bloqué, sans pouvoir éclore. J’espère que ce n’est pas cela qui m’empêche d’aimer aujourd’hui. Je ne sais plus si j’ai été amoureuse vraiment, si je sais aimer réellement et surtout si l’amour peut durer longtemps… Comment tu l’as su toi ? Comment tu le sais ? Est-ce qu’on se lève amoureuse un jour et puis de moins en moins ? Ou subitement un jour on ne l’aime plus ? Ou est-ce qu’on a une évidence et que ça dure toujours ?

– Non, il n’y a pas de règle tu sais. Certains aiment vite, d’autres mettent plus de temps. La passion forcément ? Pour moi oui mais pas nécessairement pour tout le monde. Chacun a sa conception de l’amour. Et puis tu ne crois pas que tu te poses toutes ces questions à cause de ton passé, de tes échecs. Que tu as peur de souffrir ?

– Si j’ai peur ? Oui. Mais pas de ce que tu crois. Je n’ai pas peur de tomber amoureuse ou d’aimer. Non au contraire. Ce qui me fait peur ? C’est de ne plus jamais sentir mon cœur vibrer. Et tout ça. Les papillons, les étincelles, le sourire niais. Oui tout ça… Peut-être que c’est normal à mon âge. Alors je veux bien ne plus ressentir ça puisque ça ne dure pas.

Mais ne plus aimer ? C’est impossible. Une vie sans amour ? Sans aimer et être aimée ? Ce serait une punition, un vide sans nom…

– Alors je crois que tu as ta réponse. Arrête de réfléchir.

Sens, ressens, vibre un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, peu importe ! Fais à ta façon. Il y a mille et une façons d’aimer et de tomber amoureux, trouve la tienne, celle qui te correspond aujourd’hui et fonce. Tout simplement. Tu as raison, une vie sans amour, c’est d’une tristesse absolue. Il vaut mieux souffrir d’aimer que de ne jamais avoir connu l’amour… »

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

1 réflexion au sujet de « Comment savoir si on est amoureux ? 16 symptômes de l’amour »

Laisser un commentaire