Parler d'Amour

INKA : Le meilleur tatouage éphémère à l’encre naturelle

INKA : Le meilleur tatouage éphémère à l’encre naturelle

Auteur

Je viens de découvrir une nouvelle marque de tatouages éphémères et pas n’importe laquelle ! En effet, la mode du tattoo qui dure quelques jours est présente depuis maintenant quelques années. On en a vu passer mais il y avait un point commun : finalement, cela restait des sortes de décalcomanies (sophistiqués, certes). Du coup, lorsque le tatouage commençait à disparaître, il ne s’estompait pas mais se décomposait à petit feu en s’émiettant. Avec INKA c’est bien différent ! J’ai donc testé pour vous cette marque qui, je suis sûre, vous plaira tout autant qu’à moi !

L’origine de cette encre naturelle

Le jagua est une plante qui pousse principalement en Amazonie. Depuis des siècles les tribus amazoniennes utilisent cette encre pour se tatouer le corps. Le peuple Inca fut le premier à découvrir les propriétés marquantes du jus de jagua. Le nom INKA est donc un clin d’oeil (à peine déguisé) au premier peuple à avoir utilisé de l’encre éphémère à des fins esthétiques.

La marque INKA travaille avec des producteurs du peuple Embaras, résidents du Panama. Le fruit est cueilli sur place, le jus en extrait et envoyé frais à Paris directement après ce processus d’extraction.

INKA le tatouage éphémère à l’encre naturelle : Mon test

J’ai choisi de tester le coffret INKA (24,90€). Dans ce coffret on trouve :

– 1 flacon de 10 ml d’encre (environ 5 tatouages)
– 1 gant en latex
– 1 serviette nettoyante
– 1 spatule
– 5 pochoirs choisis par nous-mêmes dans la collection proposée

La promesse : Testée dermatologiquement, INKA  est une encre 100% naturelle qui permet de réaliser des tatouages qui durent 2 semaines.

Mon premier test

1/ Nettoyage et pose du pochoir

Pour mon premier test, j’ai choisi la plume ! J’ai mis mon petit gant en latex puis j’ai nettoyé la surface de ma peau avec la petite lingette du coffret. Puis j’ai déposé le pochoir.

2/ Application de l’encre

Je suis venue appliquer l’encre de façon assez grossière comme vous pouvez le constater. Il ne faut pas lésiner sur l’encre, mettez-en un bon paquet, quitte à ce qu’il y ait du surplus ! Attention l’embout du flacon d’encre ne doit pas toucher notre peau ! 

3/ Homogénéisation

A l’aide de la spatule, j’ai homogénéisé le tout. Il est bien dit qu’il faut mettre suffisamment d’encre pour ne plus pouvoir deviner le dessin du pochoir !

Après, j’ai attendu une heure, chrono en main, sans bouger du tout cette partie de mon corps (cheville/mollet).

4/ Encre retirée

J’ai retiré le petit pochoir.

Ensuite, j’ai enlevé tout le surplus d’encre.

Il ne me restait plus qu’à attendre 24h ! Et oui, c’est ça qui est magique aussi avec cette encre, le tatouage apparaît d’heure en heure !

3h après, je voyais déjà ma petite plume apparaître de manière plus prononcée.

5/ 24h plus tard…

Magnifique tatouage qui tient deux semaines et qui s’estompera doucement au fil du temps, sans craqueler ou s’émietter !

Je vous le recommande à 10 000% ! Découvrez le site Inka Paris ici 😉

Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.