Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Il m’aime et il va quitter sa femme. Combien de femmes cachées, de maîtresses, se répètent cette phrase ? Combien d’entre elles le croient ? Et surtout, combien d’hommes infidèles quittent vraiment leurs femmes ? En aiment vraiment une autre ? Si l’amour est vraiment là, alors pourquoi il ne suffit pas ? On lit, on constate souvent que ce ne sont jamais les hommes qui quittent leur femme, pourquoi ? Qu’est-ce qu’il peut bien se passer dans leur tête ? De quoi ont-t-ils peur ? Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ? Voici le témoignage de Gwenaëlle, 35 ans et quelques éléments de réponse.

Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ? Témoignage de Gwenaëlle

« J’ai essayé d’en parler avec lui, mais je n’arrive pas à comprendre ses réponses, en fait je ne suis pas sûre qu’il sache lui-même ce qui le retient. Nous sommes tous les deux malheureux. Et cela veut bien dire qu’il m’aime, sinon il ne serait pas aussi mal, aussi perdu, non ? Est-ce que quelqu’un peut m’aider à y voir plus clair ?

 
 

Peut-être parce que rien n’a été prémédité, qu’il ne s’agissait pas au début d’une simple pulsion physique à assouvir, mais aussi d’attentions et de tendresse, j’ai eu la faiblesse d’accepter d’être sa maîtresse.

Oui, je suis devenue la femme cachée, celle qu’on voit en secret.

Cette femme sans identité, dans l’attente, dans l’interdit. Celle qu’on juge, qu’on montre du doigt et qu’on insulte si on découvre la vérité.

Lire aussi : Pourquoi les hommes trompent leurs femmes mais ne les quittent pas ?

Sauf que moi, je n’ai pas vu les choses comme ça. Évidemment, je ne suis pas naïve au point de croire que tout allait être simple et bien entendu que je connais ma responsabilité. Seulement pour moi il n’est pas question d’un simple adultère mais d’une véritable histoire d’amour. C’est comme ça que je ressens et vis les choses depuis le début. Je crois en la singularité de notre histoire, en la sincérité de notre amour. Mais aujourd’hui je me retrouve confrontée à ce scénario pathétique qu’on connaît toutes par cœur pour l’avoir entendu des centaines de fois. Et j’en suis devenue l’actrice principale.

Ou plutôt la spectatrice, passive, dans l’attente, idiote et amoureuse.

Et je ne comprends pas pourquoi cela m’est tombé dessus, pourquoi ça nous arrive à nous alors que je croyais que je vivais une évidence

Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ?

Nos moments partagés hors du temps ont très vite alimenté nos sentiments l’un pour l’autre et, il y a quelques mois, nous avons fini par nous avouer que nous étions amoureux l’un de l’autre.

C’est quand je lui ai demandé de choisir que tout a basculé. Il m’a dit qu’il comprenait qu’on ne pouvait pas continuer comme ça, qu’il m’aimait, mais qu’il n’était pas prêt à quitter sa famille, qu’il avait pris des engagements, qu’il voulait protéger ses enfants. Pourtant il m’aime, j’en suis sûre. Sinon, il aurait déjà tout arrêté. Ai-je eu tort de lui poser cet « ultimatum » ? En même temps, il dit lui-même qu’on ne peut pas continuer ainsi.

Si je comprends la responsabilité qui lui incombe en tant que père de famille, je ne comprends pas le sens de son engagement envers sa femme. S’il m’aime, c’est qu’il n’éprouve plus de fort sentiment amoureux pour elle. On dirait qu’il fait machine arrière…Ou ses « je t’aime » étaient-ils des mensonges ?  Pourquoi ses peurs prennent-elles le dessus ? Et quelles sont ses véritables raisons ?

Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ? Réponse à la question de Gwenaëlle

Ce que vit Gwenaëlle peut sembler « pathétique et affligeant de banalité ». Mais ça ne l’est pas, car chaque histoire est unique. Et personne n’est pathétique quand les sentiments amoureux s’en mêlent. Aimer ainsi, dans le secret, l’interdit, ce n’est pas l’amour comme on souhaite le vivre, ce n’est pas une histoire dont on rêve. Bien souvent, on se dit justement que cela ne nous arrivera jamais, qu’on n’est pas aussi « naïf » que les autres. Mais l’amour n’est pas une question de naïveté. Cela peut arriver à tout le monde de tomber amoureux d’une personne non disponible, déjà engagée ailleurs, même si on se défend du contraire, même si on rejette l’idée d’infidélité et d’adultère. 

La première interrogation qui vient est forcément la suivante : peut-on vraiment parler d’amour de sa part à lui ?

De votre côté, accompagnés de ce désir et de cette connexion entre vous, de cette complicité, il n’en fallait pas plus pour que des sentiments naissent. Cet homme ne représente pas uniquement la tentation, le fruit défendu, cela a été naturel. Il y a parfois des évidences des  corps contre lesquelles il est impossible de lutter. Mais aussi des cœurs. Et cela malgré son engagement ailleurs, auprès d’une autre femme.

Et là est toute la souffrance dans cette situation. Vous l’aimez. Vous dites que lui aussi. Mais votre histoire n’a pas le droit de vivre au grand jour. Il ne fait rien pour cela. Vous voilà dans une impasse et malgré ses sentiments supposés, il vous oppose un mur.

Un mur d’immobilisme, de pragmatisme, de peurs. De lâcheté ? D’égoïsme ?

Les hommes ont souvent plus de difficultés à sortir de leur vie déjà établie parce qu’ils ont une forme de dépendance à leur zone de confort. Ils fonctionnent souvent de manière plus pragmatique et sont moins dans l’émotionnel, ils relativisent au point de réussir à compartimenter leur vie.

La question des enfants est très souvent centrale dans ce genre de situation. Quand il y a un ultimatum donné, en lui demandant de choisir, tout se complique. Acculé, il va alors selon sa personnalité et la sincérité de ses sentiments, ou mettre un terme à la relation et fuir, sentant le danger arriver, soit chercher à gagner du temps pour ne pas perdre la relation à laquelle il tient. Mais pour autant, il est rappelé à ses obligations et ce rappel prend la plupart du temps l’image des enfants.

Les hommes parlent d’obligations, de sacrifice, d’engagement qu’il n’est pas possible de rompre, de parole donnée.

Même s’ils oublient la parole donnée au sujet de la fidélité. Ils s’arrangent avec leur conscience mais surtout ils se cachent derrière leurs peurs. Ces peurs et cette forme de lâcheté sont souvent causées par cet immobilisme. Changer de vie leur paraît impossible, trop risqué. Quitter ce qu’ils ont construit pour l’inconnu, est souvent trop angoissant, et encore plus passé un certain âge ou un certain nombre d’années de vie de couple et de famille. Quand un quotidien s’est installé avec des habitudes et un confort de vie.

Là où une femme amoureuse et libre parle avec ses émotions et ses sentiments, il y répond avec son pragmatisme et ses peurs.

Là où vous pouvez tout tenter car vous avez tout à y gagner, lui ne peut pas franchir cette frontière car pour lui il y a trop à perdre.

En fait, en dépit de la présumée réciprocité des sentiments, la relation est déséquilibrée.

Vous êtes libre, émotionnellement, mentalement et dans votre vie de tous les jours. Pas lui.

Ce déséquilibre propre à toute relation adultérine est plus ou moins marqué selon la personnalité de chacun, le vécu sentimental, et la vie de couple et de famille officielle. Cette peur de tout quitter pour refaire sa vie, est étroitement liée à la perception qu’il a de son rôle de père, de chef de famille. Peur de faire souffrir ses enfants et de les perdre.

« Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ? » Il vous parle d’amour mais qu’en est-il de ses sentiments pour sa femme ?

Le fait qu’il se dise amoureux signifie-t-il qu’il n’aime plus, ou qu’il aime moins intensément, sa femme ? C’est souvent la question centrale et pourtant c’est presque tabou, tant la réponse peut être délicate car elle ouvre la voie à une autre question.

Peut-on aimer deux personnes, en même temps et avec la même intensité ? Ou est-ce que vous lui apportez ce que sa compagne ne lui apporte plus, ce qui lui manque dans sa vie de couple ? 

S’agit-il d’un manque à combler ? Affectif, émotionnel, physique ?

Dans une histoire comme celle-ci, il est nécessaire de poser des questions très concrètes, qui font retomber la relation dans ce qu’elle est : une relation adultérine. L’ultimatum est le déclencheur d’une rupture. Avec sa femme ou avec sa maîtresse. Vous.

Cette impossibilité à remettre en cause son engagement est liée à toutes ces questions. Pour avancer et prendre une décision, il y a des réponses à apporter. Et de sa part, une remise en question à faire, une honnêteté à avoir. Est-il prêt à affronter les choses, vraiment ? A vous apporter les véritables réponses, même si elles peuvent vous blesser ou signifier la rupture ? Est-il suffisamment honnête pour risquer de vous perdre et donc renoncer à ce que vous partagez ? Rester dans cet immobilisme malgré votre ultimatum est égoïste, il doit s’en rendre compte.

Et de votre côté, rester dans l’attente est malsain et va vous faire souffrir. Vous avez entamé cette relation en connaissance de cause. Alors il ne vous a jamais menti, et sans doute rien promis au début. Vous avez choisi librement de vivre cette histoire. Mais, cela ne vous suffit plus, ne vous épanouit plus.

Et vous pourrez vous poser toutes les questions que vous voulez, malheureusement, il est le seul à avoir les vraies réponses. En vous lançant dans cette histoire, vous avez accepté de prendre des risques. Pour vous, l’amour est plus fort que tout et doit l’être, et cela se comprend. Mais il ne peut pas voir les choses comme vous car il les voit par le prisme de sa réalité de vie. Et sa vie ce n’est hélas pas uniquement vous, c’est aussi sa femme et ses enfants.

Personne ne peut connaitre l’issue de votre histoire, à part lui selon le degré de ses sentiments mais surtout de ses peurs. A part vous selon votre degré de patience et ce que vous êtes prête à supporter.

Des conseils, des éléments d’explication, oui, en voilà. Mais le pourquoi du comment de sa frilosité, ses doutes, ses peurs, son immobilisme, lui seul le sait.

Cet article suscite le débat

Apparemment ce sujet fait couler l'encre... ou du moins donne envie de s'exprimer car 38 lecteurs ont laissé un commentaire. N'hésitez pas à prendre la parole et à donner votre propre avis dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

38 réflexions au sujet de “Pourquoi il ne veut pas quitter sa femme alors qu’il dit m’aimer ?”

  1. Bonne analyse. Je m’y reconnais (et je nous y reconnais) parfaitement, étant en plein dedans. Une douleur très très grande pour l’amante surtout (célibataire en plus). Lui, il continue, malgré tout, sa vie avec sa femme, avec sans doute une petite tristesse. Moi je ne PEUX pas. NB : C’est lui qui a été à l’initiative de notre histoire. C’est lui qui m’a « demandée ». Même si je peux comprendre ses peurs, son besoin de confort… C’est à y perdre son latin…, et j’y perds mon latin… Grosse grosse souffrance…

    Répondre
    • Je suis dans la même situation. En plus nous 300 km nous séparent. Je me dis que je dois le quitter, mais cents très difficile. Je le sens malheureux et je le suis aussi. Il est pris dans des problèmes matériels (appartement, travail..) et surtout je crois s’il a peur de perdre non pas sa compagne, mais la famille de celle ci.
      Je sais qu’il ne faut pas que je l’attende, et ça me fait souffrir car je ne veux que construire le reste de la vie avec lui!

      Répondre
  2. J’ai vécu cette situation, ça fait comme si vous décrivez exactement la mienne.
    Sauf que, pour moi, ça vient de commencer et j’ai su arrêter les choses très vite, avant que ça sorte du contrôle. Ce qui m’a aidé à arrêter, c’est que je m’aime plus, beaucoup plus qu’il m’aime, je mérite pas d’etre cachée, en deuxième position, celle qui prend tout en moitié (si pas moins), je mérite quelqu’un qui soit fier de moi devant tout le monde, celle pour qui je suis number 1 et intouchable. Les hommes sont moins courageux que les femmes, meme s’ils accepteront un jour le divorce, ils préféreront que ça soit la décision de la femme car pour eux c’est une défaite.
    Après un certain temps de vie en famille, il y a quelque chose de plus fort que l’amour qui s’installe, c’est le quotidien! Il faut vraiment soit un courage de ouf, soit un choc insupportable pour qu’il arrive à toucher le quotidien dans sa tete (sa zone de confort).
    Enfin, il faut s’aimer pour attirer ce que vous méritez!

    Répondre
    • Tout est dit tellement bien dit bravo à vous la conclusion est parfaite s aimer plus qu’il ne l aime c’est la clé… Méritée la vraie place et pas la femme de l ombre 💪🏾👌🏾👍🏾

      Répondre
      • Magnifique messag qui fait avancer
        les femmes de l’ombre
        J ai été dans ce cas terminé je ne l aime plus, il ne me manque plus etnos habitudes non plus !
        J en ai bave mais quitte à souffrir autant souffrir pour la bonne cause RETEOUVER SA LIBERTE
        Perdre mon temps avec un type qu il me donne que les miettes je ne suis pas un chien et mérite bien mieux que ça
        Ils savent très bien a qui le faire des femmes avec une bonne mentalité et pas un grain de méchanceté
        Je vous souhaite beaucoup de courage et de bonheur auprès d un homme libre qui vous aimera et vous comblera
        Un seul conseil FUIR LES HOMMES MARIES

        Répondre
    • Tu le penses vraiment ? Un choc émotionnel incroyable pour avancer?
      Je suis en souffrance pour les mm raisons, il a surmonté ses peurs pour parler à sa femme de mon existence et du fait qu’il m aime, qu’il s interroge sur l avenir…j ai traversé des années d attente avec des conjonctions d événements qui n ont pas aidés de son côté vis vis d elle ( maladie, perte de travail…etc) les enfants sont grands et quittent enfin une vie très confort mais pour autant, il est confronté à ces blocages. Avec son épouse, il reste une entente cordiale, rien de plus…
      Et là je lui ai dit que je ne pouvais plus mais c est terrible car 8 ans sont passées et les projections étaient avec lui.j ai le sentiment que je vais mourir de chagrin

      Répondre
    • Merci pour ce beau message Maeva. Je partage votre avis à 200%. Je viens de sortir d’une relation avec un homme marié. Je l’ai quitté après un peu plus d’un an de fréquentation. Je dirais que ce qui m’a sauvée, c’est de comprendre que j’avais besoin d’accepter de perdre plutôt que de ME perdre. Ça rejoint votre post : cette expérience m’a appris à m’aimer et à me respecter. J’ai appris à poser des limites, à me faire passer en PRIORITÉ. Dire non à cet homme qui ne voulait pas me chérir comme SA femme au grand jour, c’est me dire oui à moi-même. L’autre est un miroir pour nous : cette expérience m’a montré que j’avais besoin de m’aimer davantage. Je n’ai aucun regrets et plus que cela : cette expérience m’a permis de grandir car je crois qu’on ne peut réussir sa vie sans amour propre, sans se respecter profondément <3

      Répondre
      • Il a surmonté ses peurs pour enfin en parler…il va peut-être aller au bout! 8 ans c le temps que ma mère a attendu mon père. J’ai en moi sa souffrance et je suis à sa place, à ta place aujourd’hui avec mon lot de peurs de souffrance, du manque. Je lui ai dit que je n’attendrai pas ce temps, non. Mais je ne sais pas aujourd’hui combien de temps je tiendrai. Et comment ça va se finir. J »y crois comme vous toutes et j’ai peur.

        Répondre
    • Bonjour, je pourrais répondre à chacune d entre vous. Cet article est tout simplement vrai. L homme marié éperdument amoureux de mon alter égo ( je n emploi pas maîtresse,tant cela m.attriste).Je suis marié,deux grands enfants….une bonne situation sociale durement gagnée. Mon alter ego habite à 900 kms de chez moi. Il s agit d une collègue. Nous nous aimons, je n ai jamais aimé comme cela ni été aimé comme cela. Je n ai rien a reprocher à la femme, sauf que je ne l’aime plus au sens passion. La rencontre avec ma  » très chère chérie » a raviver en moi ce sentiment amoureux qui ne me quiterra plus. Je puis vous assurer que je suis un lâche. Incapable de quitter ma vie de peur de faire de détruire tout ce que j’ ai construit , de détruire ou pour le moins détériorer la vision de me enfant de leur père. Sportif et équilibré je suis devenu dépressif et suivi tant je m en veux ..de ne pas être capable de tout plaquer pour suivre mon cœur. Mon Alter ego m.a posé son ultimatum et elle a raison. Mariée elle aussi elle ça divorcer. Je me suis dit à un moment que cette relation unique pouvait d inscrire dans un monde à part ,parralele mais cela est un leurre. Je crois qu’au final que mon manque de courage est du fait que ma vie actuelle ne m’apporte rien de vibrant émotionnellement mais ne porte aucun préjudice sauf de ne plus aimer. Ma femme m.aime encore,mes enfants ont besoin de moi,je suis un lâche.
      Je m’en excuse.
      Mon alter ego que j aime au plus profond de mes tripes est tellement plus courageuse .
      Je l aime et je suis incapable de la Choisir.
      J ai failli vraiment faire le pas, puis nous avons entrepris une thérapie de couple fantoche,mais je l ai fais pour ma femme au nom de l’équilibre familial que je suis incapable de briser.
      Le cœur ne l a pas emporté sur la raison…j en suis tellement triste car mon amour est sincère pour ma douce chérie qui maintenant tente de vivre sans moi. Je sais qu elle référa sa vie…mais qu elle m’aura toujours au fond de son cœur. Moi je l aimerais a vie ,comme un lâche que je suis.
      Excusez moi d être seulement un homme qui n assume pas ses sentiments par peur.

      Répondre
      • Bonjour Bruno,
        Je n’ai qu’un mot à vous dire, merci.
        Je suis une femme qui aimé et est profondément aimée par son alter ego comme vous dîtes. Vos mots, je suis à 100% sure que mon alter ego à moi aurait pu les écrire.
        Je vous trouve clair, et lucide. Malgré la lâcheté avec laquelle vous l’aimez, finalement c’est assumé.
        Grâce à vos mots je peux enfin comprendre ce qu’il se passe dans la tête de mon amant. Je suis venue lire les commentaires de cet article car je me demandais quoi faire de notre relation. Je sais maintenant que je dois le quitter. C’est désolant mais comme beaucoup de femmes sur ce forum nous nous devons de lever la tête et refuser d’être un deuxième choix

        Répondre
      • Merci pour votre message juste magnifique. Je suis exactement dans la même situation que votre alter ego, decision de divorce pour ma part il y a 2 semines… et depuis ce matin… il m a quitté pour ses enfants, pour le confort de ses enfants. Il aurait pu ecrire exactement les memes mots que vous. Il avait des projets pour nous magnifiques, et je sais qu il etait sincere. Mais quand les enfants ont mal reagis à sa séparation et que tout le monde de son cote s en est mele et bien il a pris la decision de tout arreter avec moi. Je ne peux pas vous cacher que la douleur est si intense que j ai l impression qu on m a arraché une partie de moi. Il disait qu on etait des flammes jumelles.
        Je me demande comment il est possible de continuer à vivre sa vie en se mentant à soi meme, parce que je sais qu il m aime, tout comme je sais que je veux ma vie avec lui. Je me demandais ce matin s il m avait menti sur ses sentiments, ses envies, ses projets… mais en lisant votre message ca confirme ce que je ressens au fond de moi. Il m aime c est certain, et il va etre malheureux dans une vie de faux semblants.
        Il est et restera à tout jamais l amour de ma vie.
        Merci à vous pour votre témoignage. Vous allez en aider plus d une à comprendre ce qui se passe. Comme à lui je vous souhaite d etre heureux parce que je pense que vous êtes quelqu’un de vraiment bon.

        Répondre
      • Je vis cette situation. J’en souffre et ce traumatisme va me marquer a vie car elle était l’amour de ma vie, je n’ai pas eu le courage d’abandonner une épouse atteinte d’une maladie grave . Avec mon âme sœur tout était merveilleux, 8 années et 6 mois de bonheur . On a souffert ensemble, on s’est aimé a en mourir, on s’aime tj . Elle ne veut plus me partager et je la comprends . On ne se voit plus depuis 2 semaines ( invivable) . Nous les hommes sommes assez lâches …oui … mais on s’est aimé une femme à en perdre la raison . Merci pour vos témoignages .

        Répondre
  3. Il dit ne plus l’aimer, ne plus la désirer, chambre à part depuis 2 ans, il a 40 ans, elle a deux enfants qui ne sont pas les siens « à lui », elle est au courant de notre relation, elle se sert de sa fille qu’il adore pour le retenir et enfin elle a participé à une traque malsaine avec des gens dangereux qui nous ont suivi, moi dans ma vie de mère célibataire, lui dans le cadre de ses fonctions…
    Elle ne lui a rien dit jusqu’à ce que je sois moi-même avertie, j’ai reçu des captures d’écran de leurs conversations!
    Madame n’est même pas divorcée du père de ses enfants…
    Perversion narcissique, aliénation parentale!
    Je reprends ma vie, je ne me sens plus en sécurité chez moi, il a besoin de temps, de se faire aider..
    Pure folie!
    Je l’aime de toutes mes forces mais mes forces sont épuisées..
    Pourquoi donner tant d’espoir? Comment peut-on rester enfermés dans des relations si toxiques? Il n’est pas dans une zone de confort, il va y laisser tout ce qu’il a de plus beau en lui..
    J’avais dit jamais un homme casé, ne jamais dire jamais…
    Je suis anéantie.

    Répondre
  4. Je suis si malheureuse de lire cette réalité…
    Je suis moi même dans cette tumultueuse et triste romance, et mariée…
    Je n’ai plus qu’à souffrir en silence, me séparer de mon conjoint puis me reconstruire. Je n’aime pas la femme que je suis actuellement mais je sais que j’arriverai à surmonter la douleur de l’amour interdit.
    Un article tellement vrai, si seulement ils étaient plus forts, plus courageux, il y aurait des vies de famille plus épanouie

    Répondre
    • Je suis dans la même situation. Amour évident.
      Nous nous aimions il y a 15 ans et 10 ans mais nous nous sommes jamais mis ensemble. Nous nous sommes revu il y a 8 mois et encore une évidence.
      Moi j’ai tout avoué à mon mari, lui non.
      Ma famille est détruite. La sienne non. Il veut me garder quand même dans sa vie et il y a 2 jours j’ai dit stop. Je souffre énormément. Je ne comprend pas ce manque de courage. Ou est-ce que je suis naïve à croire qu’il pouvait y avoir autre chose… beaucoup de douleur, de doute, de manque de confiance en moi. Je me sens détruite. Mais en accord avec moi car j’ai tout avoué.. Il nous faut du courage à nous aussi.

      Répondre
      • Merci pour votre réponse, même situation pour moi, jai tout avoué, je me suis séparé, installé avec mes enfants, et lui rien, et il n’a pas d’enfants.
        J’ai l’impression d’être prise pour une conne et mes forces m’abandonne.
        Nous sommes bien plus courageuses qu’ils ne le seront jamais.
        Courage à toutes.

        Répondre
  5. Lui il n’est pas marié juste il l’a vois de temps en temps. Ont ce connais depuis petits nos mères sont amies. Il y as 2 ans ont n’as était amants et un jours silence radios. Ont c’est revue est ont n’as recommander a ce voir. Il m’aime mais ne veut pas lui faire du mal.
    Depuis 2 jours silence radios des que les sentiments arrivent il me vire. C’est moi qui est mal. J’espère ne plus recommencer avec lui

    Répondre
  6. Je le vis depuis presque un an et ya 2mois je lui ai dit que je ne suis pas un chien. Ça la choqué, ça été l’élément déclencheur, il a donc choisi, mais il a choisi sa copine, son confort,.. Et la on continue non stop il m’écrit, je ne peux pas me passer de lui, il m’aime ça c’est vrai, il l’aime elle aussi mais bcp moins, il lui a parlé mais juste des efforts qu’elle doit faire, évidement elle en fait, il m’a dit que ça ne durerait pas longtemps, mais plus le temps passe et plus je me dis qu’il ne l’a quittera pas.. Ils sont lâche les hommes dans ces môme ts, il le dit.. Mais je ne peux pas le perdre, et lui je dis qu’il est pareil, on a ce lien très fort.. Je veux le rendre heureux, je ne pense qu’à ça.. Mais je ne suis pas patiente.. Je prends sur moi. Mais c’est tellement dur sans lui.. J’ai besoin de lui.. On est différent qu’il dit comme excuse quand il s’agit de parler de nous.. Bref.. On s’aime mais on ne peut pas vivre notre histoire au grand jour.. C’est terrible…

    Répondre
    • Je comprends vos frustrations mais est-ce que vous vous mettez une seule fois à la place de la copine de la femme car vous vous savez et le plus dur c est de pas savoir car dans l histoire les plus connes c est celle qui sont trompés qui ont tous donnés et qui sont bafoués humiliés pendant que les amants vivent des moments merveilleux mais la femme reste à la maison à élever les enfants et elle n’a pas le droit au bonheur

      Répondre
  7. Bonjour,
    Pour ma part, notre histoire a commencé, j’ai 17 ans et lui 19 ans.
    J’ai 45 ans aujourd’hui. Je l’aime de la même intensité qu’à mes 17 ans. Nous nous sommes séparés, j’avais 23 ans. Il avait un problème d’addiction au canabis. Il est depuis 20 ans avec une femme, aujourd’hui marié, et un enfant. Nous nous sommes parlés tous les 5 ans sans se voir. Moi, je suis divorcée depuis 3 ans après un mariage de 17 ans avec un homme que j’appréciais mais pas d’amour. Après mon divorce, j’ai retrouvé mon premier amour. Il est marié et moi célibataire. Aujourd’hui, j’ai mis un frein mais je suis perdue. Il ne veut pas quitter sa femme,à cause de son enfant. Il veut me garder auprès de lui cacher mais me dit de vivre ma vie. Je dois l’oublier, je le sais mais mon cœur est déchiré…
    N’allez pas vers ce genre de relation, vous allez souffrir !

    Répondre
  8. Une histoire d’un soir qui se transforme en liaison, jai vécu un événement traumatisant et c’est le seul à être resté à mes côtés . Mais forcément avec le temps on s’attache , tous les 2 . Je ne lui parle jamais de sa copine . Pour le rendre jaloux je lui ai dit que j’étais inscrite sir un site pour rencontrer qqnun ( ce qui est vrai ) il a littéralement explosé de jalousie .. mais il ne quitte pas sa copine car “ on a une maison ensemble financièrement ca serait tout un bordel” ok je ne lui demanderais rien mais je m’éloigne peu à peu. Il a lui même reconnu ne pas avoir le courage de tout quitter . Je ne vais ni le supplier no poser un ultimatum .

    Répondre
  9. Des clichés 🙂
    Vos amants n’ont que les bons moments a partager avec vous, les week end, les vacances, les moments volés… quand vous rajouterez le linge, les factures, la fatigue, on en reparlera…

    C’est facile de vous écouter parler quand on a rien d’autre à gérer… bref bon courage à vous, mais apprenez déjà à vous aimer, car personne n’a le clef de votre bonheur, si vous ne savez pas être heureuse sans lui , alors laissez tomber, ce n’est pas de l’Amour mais de la dépendance affective. Courage à vous.

    Répondre
  10. Bonjour Maîtresse IRL
    Eh ben vous êtes optimiste il nous consacre WE vacances
    C est dans les livres de Disney en réalité il nous aime tant que sa femme ne le sait pas donc pour ça discrétion totale assurée et pas de sms le We ni le soir et pas trop d alibis car sa femme va se poser des questions
    Qu est ce j ai pu être bête et naïve
    Je m en veux d avoir été aussi c…

    Répondre
  11. 4 ans de ma vie consacrée à cet homme qui n’a fait que profiter de ma naïveté. L’amour nous fait parfois accepter d’être dans l’ombre. Mais j’ai enfin compris qu’il était temps que je reprenne ma vie en main, il y a tellement d’hommes célibataires prêt à aimer sans aucune contraintes.
    Je me sens libre maintenant.

    Répondre
  12. De mon côté, deux ans de relations avec cet homme en couple et un enfant. Je suis divorcée avec 3 grands enfants. C’est lui qui est venu vers moi, a insisté, longuement, patiemment, amoureusement. Je me suis laissée convaincre, j’y ai cru, qu’il m’aime et pas elle. Mais depuis 6 mois, il a pris peur, veut me garder, en virtuel, mais surtout pas tout quitter pour moi. Je n’arrive pas à couper les ponts, car quand j’ai tenté de le faire, il m’a culpabilisée encore plus. « Fuis moi je te fuis, suis moi je te suis ». Aujourd’hui une part de moi sait que c’est sans issue positive avec lui, il me dit même d’avancer sans lui. Mais une autre part de moi ne l’accepte pas, et lui m’écrit et m’appelle toujours.
    Malgré ma confiance en moi, je ne sais plus comment faire ni ce que je dois faireùm.

    Répondre
    • Hello à toutes les secondes blessées.

      Moi dans la même situation pendant plus de 2 ans. Promesse d avenir, déclaration…. Tout s est arrêté.

      Il est marié avec deux enfants de 17 et 15.
      Pas un jour pendant deux ans sans des « je t aime », des « quand nous vivrons ensemble », des  « tu me manques »etc…

      Avant noël il m a dit qu ils avaient parlé avec les enfants et que sa femme allait prendre un appartement. Il avait l air ravi, se rapprochait de moi. 2 semaines après, changement de discours.

      Il faudra qu on reste caché encore quelques temps… puis je ne suis pas assez courageux, tu mérites mieux.
      Et le fameux, je dois régler ma vie et SI un jour je dois revenir vers toi et que tu ne me veux plus, ça sera t en pi pour moi…. Tout ça enrobé de mots d amour etc

      En deux ans je ne lui ai jamais mis la moindre pression. Par contre c est vrai que je prenais ses promesses pour argent comptant et de l avancement dans notre histoire.

      Après un an et demi il avait déjà fait marche arrière après une promesse d avenir. J avais rompu. Calmement, avec douceur en lui disant que je comprenais que ce soir dur. Et je suis parties ( je sentais qu il allait revenir). J ai été très mal mais je ne disais qu un électrochoc était ma seule chance.

      Il n a pas cessé de m écrire pendant 3 mois bien que je l avais prévenu que je ne souhaitais plus n être qu une se.x.friend.
      J ai accepté de le revoir, je pensais qu il revenait vers moi pour changer des choses. Deux mois de retrouvailles et l impression que oui, que ça allait évoluer.

      Ben non les filles. Ben non.
      Il a de nouveau fait marche arrière. Qu il m aimait mais qu il aimerait qu on reste avant car il avait trop peur de me perdre et tout autant peur de faire mal à sa famille.

      J ai dit stop. Enfin plutôt, je ne réponds plus à ses messages et il ne me récupérera plus jamais.

      Le tord qu il a eu c est de me faire des promesses. Sans cela je n aurai jamais accepté d’ être sa maîtresse. ( j étais prête à être sa maîtresse un laps de temps pas son besoin d évasion à vie pour l aider à supporter sa femme). Si je n avais pas eu de perspectives d avenir avec lui il ne m aurai jamais eu.

      Ces promesses en l’air, non tenues me servent comme colère et m aident à avancer et à refuser tout contactes désormais avec lui.

      Il bousille son énergie aujourd hui a m écrire pour des réponses que je ne lui donnerai plus jamais. Il passe dans ma boîte au lettre, m attend sur la route à 6 h 30 du matin quand je vais faire du sport…

      Je lui souhaite d être heureux maintenant avec sa femme et ses enfants. J espère pour lui qu il ne m aimait pas vraiment sinon sa vie sera bien triste.

      J ai été comprehensive, patiente, douce, toujours j ai essayé de le rassurer. Aujourd hui il découvre une femme bien plus forte qu il ne pensait, ferme et surtout qui a fermé définitivement la porte. Il est face à un mur.

      J accepterai peut être de le revoir, le jour où il osera me présenter à ses enfants avec la preuve qu il a demandé lui le divorce. La barre que je viens de mettre est si élevée par rapport à se que j acceptait avant, qu il n y arrivera pas et c est t en mieux parce que des attentes j en ai plus.

      Aujourd hui je me sens libérée après tant de souffrance parce qu il fallait la goutte d eau, et beaucoup de désillusion. Petit à petit les filles, on réalise les choses et notre coeur se ferme. Ca prend du temps.
      Moi j ai fait en sorte d être la plus irréprochable possible pour ne rien avoir à culpabiliser.

      Il n a rien a me reprocher. Il va devoir porter sa croix s il m aimait. Sinon ben t en mieux pour lui, il s est bien amusé avec moi pendant deux ans et moi j aurai appris quelques choses. Qu on peut nous regarder droit dans les yeux mais que rien ne vaut les actes. Un mot c est comme le vent, des qu on l à prononcé il peut s envoler.

      Répondre
  13. Bonsoir
    Tombés amoureux fous, 20 avant.
    Retrouvés aujourd’hui par hasard, et toujours aussi amoureux .
    Lui toujours dans son couple.
    Moi divorcée depuis.
    Et toujours autant de souffrance.
    Attendre qu’il se sépare de sa femme pour vivre au grand jour avec moi?
    Il ne le fera jamais. Aucun courage, peur de faire du mal, peur de perdre le confort de son quotidien surtout.
    J’ai arrêté notre relation 2 fois voyant que rien n’avancera.
    À chaque fois une souffrance atroce, le coeur qui se serre , l’envie de pleurer perpétuelle.
    J’ai replongé dans notre histoire depuis 2 petits mois.
    Et là encore le coeur en miettes car il ne quittera pas son couple.
    Je dois effacer son numéro. Ne plus jamais le revoir.
    Je le sais, mais l’amour entre nous est inexplicable. Tout nous fait nous attirer.
    Il me dit m’aimer jusqu’à sa mort.
    A quoi cela sert il si non vécu au grand jour?
    Il m’habite perpétuellement depuis ces 20 dernières années.
    Que je le vois ou non.
    C’est l’amour de ma vie
    L’amour qui ne se rencontre pas dans toute existence.
    Se connaître parfaitement sans jamais avoir été plus que quelques heures dans la même journée.
    Savoir que c’est lui et personne d’autres.
    Comment lui faire comprendre que nos vies ne doivent faire qu’une, plus belle pleine d’espoirs et de projets.
    Nous avons passé les 50 ans. Nous n’avons déjà perdu trop de temps.
    Je souffre tellement encore maintenant.
    Aucune envie de rencontrer d’autres personnes.
    C’est lui uniquement lui.

    Répondre
    • Bonjour Moi
      Juste pour te dire que je vis tout cela à l identique de toi et que même si je me dis que je dois accepter l idée que jamais il ne sautera la rivière, je n y arrive pas et je continue à souffrir😔

      Répondre

      Répondre
    • Je suis exactement dans le même cas…sans les ruptures/retour. Pas que je n’ai pas envie mais je ne veux pas lui donner l’occasion de me dire un truc genre j’ai douté tu m’as quitté… Je me suis fixée une date, loin encore au moins 18 mois ce qui fera 42 mois en tout. S’il n’est pas là je quitterai mon travail, ma maison je fuirai pour essayer de recommencer une nouvelle vie ailleurs. J’ai tout quitté pour lui. Mon mari, mon enfant. J’ai peur et j’ai mal. Je lui fais confiance et je lu dis pour qu’il prenne confiance.

      Répondre
  14. Bonjour à toutes,

    Je me retrouve totalement là-dedans.
    Et je ressens d’autant plus la douleur
    3 ans avec cet homme marié avec deux enfants il a la quarantaine
    C’est le coup de foudre, au départ il me dit ne pas pouvoir la quitter à cause des enfants ils ont petits
    Puis un été, après avoir passé les vacances en famille il dit avoir le déclic il n’y a plus rien avec elle et il ne veut pas finir sa vie avec une femme dont il n’a plus envie et avec qui il ne ressent plus D’amour
    Il me dit que fevrier 2022 sera le commencement pour nous il lui dit que c’est fini avec elle il y a des reproches des pleures le ciel tombe sur la tête de madame
    Et un mois plus tard voilà qu’il fait marche arrière il m’avait pourtant juré tous les jours qu’on finirait ensemble que nous étions destinés et des âmes sœurs
    Il ne veut plus partir à cause des enfants et de tout ce que ça va engendrer les biens la maison c’est trop compliqué selon lui
    J’ai l’impression de mourir
    7 mois ou il me promettait tous les jours de faire de moi sa reine sa femme
    Fuyez mesdames les hommes mariés ils n’ont pas le courage des femmes

    Répondre
  15. Bonjour

    Je suis un homme qui fait vivre ce que vous decrivez à l’amour de ma vie et à mon épouse.
    Je suis tellement triste de voir ce que nous vous faisons vivre.
    Je m’ excuse mais ça ne change rien ça ne répare pas.
    C’est dramatique pour l’homme comme pour la femme.
    En tout cas pour moi la souffrance de me voir bloqué dans mon immobilisme de ne pas arriver à quitter mon épouse est immense.
    J essaie de comprendre et je n’y arrive pas.
    J’aimerais que mon épouse me quitte mais elle ne le fait pas.
    Je crois que la bonne solution pour vous en effet est de vous aimer vous même de vous prioriser.
    Pour moi j essaie de reprendre confiance en moi, de sortir de ma culpabilité. Au bout de la souffrance et du manque abyssale il y aura j espère une réunion.
    Je lutte pour ne pas envahir de messages d amour celle que j’aime. Je veux lui offrir des preuves de ma séparation. C est tellement long… j’ai déjà fait un aller retour en prenant un appartement mais j’ai paniqué devant les dégâts que cela faisait sur mes enfants et mon épouse.
    Gros échec pour tout le monde.
    Je suis condamné à réussir pour pas rater ma vie mais le chemin est très compliqué.
    Je dois revenir à moi peut-être…
    J’ai lu vos témoignages et plu je lisais plus je me disais il va y avoir un qui va nous dire comment y arriver… j’ai pas vraiment trouvé. Ou les solutions que j’ai vu qui vont vers la rupture me semblent impossible pour moi dans le temps le lien étant trop fort, comme inconditionnel.
    Pas simple l amour quand même

    Répondre
    • Bonjour Monsieur,

      En dépit de la souffrance perceptible dans votre message, je vous remercie de votre témoignage dans lequel je reconnais mon amoureux .
      Pour ma part j’ai très tôt appris que dans la vie il ne faut rien attendre de définitif des autres surtout en amour, famille, amis etc. Je ne me fais pas d’illusions , tant que j’aime la personne ça me va et quand je n’aurai plus de sentiments , Je tracerai ma route.
      La vérité c’est que je n’ai pas confiance que les gens soient sincères ou assez fiables pour se consacrer à moi . Je suis consciente que l’être humain ne peut donner que ce qu’il a « reçu » et force est de constater que beaucoup de personnes n’ont pas été ‘aimées’ dans l’absolu (au cours de leur enfance) pour pouvoir donner de l’amour pur à leur tour.
      J’aurai voulu avoir la naïveté ou simplement l’aptitude à croire les promesses ou les paroles des hommes et peut être leur confier ma vie (couple, famille) mais Le prince charmant n’existe pas et Le grand amour ne se ressent que lorsqu’on arrive à aimer l’autre en acceptant d’y renoncer s’il le faut.
      Bien entendu j’ai du chagrin mais mon pragmatisme m’aide à supporter les déceptions et ne vivre que pour moi même .
      En résumé : quand il y a de l’amour Je Le vis Le temps qu’il dure et Si l’autre ne peut me choisir , Je m’en éloigne doucement mais sûrement. La vie est courte inutile de la compliquer par des engagements handicapants nos libres arbitres .

      Répondre
    • Je vous remercie pour ce partage.
      Comme vous j’ai été dans une relation où plus rien était possible.
      Une fille de 5 ans de nombreuses engueulades plus d’intimité bizarrement tous ce qui pouvait me plaire chez mon homme étaient devenu tout l’inverse.

      J’ai fait une dépression car oui nous vivions confortablement un beau logement des vacances toujours parfaites.
      Mais j’étais morte de l’intérieur je ne l’aimais plus je ne le désirais plus ce qui rendait nos sorties plus que livides sans sens, plat.
      Rien à mettre dans la case bien-etre.

      Un matin je lui ai demandé de partir au début il a vu son monde s’écroulé, ne plus être à côté de sa fille l’horreur.

      Mais quelques mois plus tard à se poser des questions il m’a avoué qu’en demandant la séparation je l’avais libéré, sauvé aujourd’hui notre fille à 11 ans elle voit ses parents s’entendre à merveille il nous arrive même de partir en vacances ensemble.
      Ma belle famille restera ma belle famille.
      Mais j’étais éteinte et lui aussi jours après jours on se détestait il m’aurait trompé je l’aurai haï et je lui aurai fait la misère pour la garde de la petite.
      La trahison brise des vies la séparation ou le divorce quand il est nécessaire sauve des vies.

      Prenons nos responsabilités

      Répondre
  16. Bonjour,

    Très joli partagé. Je m’identifie complément.
    Le plus fou est que j’ai eu une premiere relation adulterienne il y a de ça plus de 15 ans nous étions fou amoureux toujours ensemble au grand jour.
    Il disait qu’elle lui avait tellement apporté qu’il ne pouvait la quitter même s’il m’aimait à la folie mon premier amour qui reste encore dans ma vie nous sommes amis aujourd’hui.

    Je m’étais dis plus jamais et un matin je trouve un mot sur ma voiture une jolie déclaration dans un premier temps je lui dis que pas intéressé, et je felicite le courage de la demarche.

    Malheureusement ma gentilesse a pris le dessus et j’ai accepté un verre, puis une balade je lui procurai une bouffee d’oxygène et bienveillante comme je suis le plus important été qu’il soit heureux.

    Nous avons fini 1 mois plus tard à se retrouver dans le même lit nos sentiments ont commencé à devenir incontrôlable il est tellement gentil et le voir sourire me fait du bien.

    A oui j’ai oublié de dire c’est mon voisin de bâtiment on se croise au parking et il avait une tête tellement triste qu’aujourd’hui en le voyant sourire je le sens revivre.

    Il veut quitter sa femme mais il ne veut pas de conflits peur de lui dire ce qu’il pense.
    3 ans sans rapports sexuels (en lui prétextant que le couple ça n’est pas que ça)

    Pas de tendresse que des reproches et le confort financier qui a grandi au fur et à mesure des années.

    Au secours je dois fuir je ne suis pas sa psy qu’il règle ses problèmes avec sa femme.
    Moi je fui loin bon c’est un voisin ça promet d’être pas facile mais on .e peut pas aider tout le monde.
    J’ai été assez grande pour régler mes propres frustration et revivre que ces messieurs en fassent de même.

    Belle journée à toutes et à tous

    Répondre
  17. Je viens de découvrir ce site et vos différents témoignages et je suis triste. Triste de voir que ce que je crois être exceptionnel ne l’est pas (rencontre avec mon âme soeur, un homme avec je partage le même humour, les mêmes centres d’intérêt, avec qui je peux parler de tout…cela ne vous rappelle rien ?) et surtout que les faits sont là : sauf exception, les hommes ne choisissent jamais leur maîtresse. Je crois que c’est ainsi qu’il faut le formuler parce que c’est ça qui me rend malheureuse, pas qu’il ne quitte pas sa femme mais qu’il ne me choisisse pas, moi. Je chipote peut-être sur les mots…

    A depuis ma fenêtre d’homme, si tu nous lis encore, j’aimerais savoir : aimes-tu encore ton épouse ? Préfères-tu vieillir et finir tes jours avec elle et renoncer à ta maîtresse ? Et cette maîtresse ? Arriveras-tu à vivre sans elle ? Ne crois surtout pas que je cherche à t’agresser par mes questions mais je cherche à comprendre pourquoi les hommes préfèrent finalement faire souffrir celle qu’ils disent aimer.

    Pour ma part, je suis amoureuse de cet homme marié depuis trois ans. Comme beaucoup, je crois, au début on culpabilise, puis on se dit que c’est juste physique, on cherche des excuses à notre manque de moralité… On croit qu’on maîtrise jusqu’au jour où on doit accepter qu’on ne maîtrise plus rien du tout : on aime cet homme plus que tout et là débutent des moments de chagrin intense, d’espoir qui ne fait qu’amplifier les si grandes déceptions.

    Que les juges envers « ces salopes de femmes voleuses de mari »qui passeraient par là se rassurent : la douleur éprouvée par ces femmes, le temps perdu à attendre est la pire des pénitences qui puisse exister.

    Répondre
    • Bonjour, je vous comprend parfaitement, en couple tous les deux , nous sommes tombés amoureux cependant il m’a dit qu’il ne quitterais pas sa compagne car il a des projets avec elle pour l’année a venir qu’il veut acheter une maison avoir des enfants etc avec elle
      Du coup je comprend pas pourquoi m’avoir avouer qu’il m’aime il y a qq jours pour ajd m’annoncer ça …
      Je souffre tellement je sais qu’il vaudrait mieux tout arrêter mtn mais j’y arrive pas je suis tjr accrochée à lui

      Répondre
  18. Bonsoir
    J’ai lu tout les commentaires et certains m’ont fait du bien même si la finalité est souvent la même, la tristesse et la souffrance.

    Je suis restée 8 ans avec un homme marié oui c’est énorme. Je l’ai beaucoup aimé, il ne m’a jamais rien promis mais au final je suis triste.
    Mon histoire a pris fin il y a qq mois, j’étais anéanti de tristesse mais je suis mieux sans lui. Je me pose moins de questions, je l attends plus et j’espère me sentir vraiment libre.

    Il n’a pas quitté sa femme pour moi surtout pas. Il m’a souvent dit qu’il m’aimait sinon il serait pas resté tout ce temps… je l’ai trouvé dans des moments difficiles de ma vie, Mai’s Je me dis il est temps de me libérer et de le laisser partir.
    Je passe par des moments pas toujours facile mais je tiens cette fois ci il y aura des jours meilleurs.
    Je vous souhaite de vous aimer mesdames de penser à vous et bien sûr de trouver un amour stable.

    Répondre

Laisser un commentaire