Peur d’être en couple : 7 règles pour la vaincre

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

La peur d’être en couple semble de plus en plus forte de nos jours. Si chacun fait le choix du célibat ou du couple, on peut constater que pour beaucoup, c’est la peur qui empêche de se projeter dans une relation amoureuse. Le couple n’est alors plus perçu comme une source de bonheur et d’épanouissement à deux mais comme un haut lieu de problèmes et de contraintes. Alors pourquoi beaucoup ont aujourd’hui cette peur d’être en couple ? D’où cela vient-il ? Et surtout, comment s’en défaire ? Peur d’être en couple, voici 7 règles pour la vaincre.

Peur d’être en couple : 7 règles pour la vaincre

Pourquoi a-t-on peur d’aimer et d’être en couple ?

Le couple peut parfois nourrir malgré lui des peurs profondes chez une personne qui voit toute forme d’engagement amoureux comme une potentielle source de souffrances. Peur de souffrir donc, de s’engager, d’être abandonné(e) ou trahi(e) : autant d’idées qui diabolisent le couple.

Quelles sont ces peurs qui peuvent paralyser au point d’empêcher toute relation amoureuse durable ?

La peur de souffrir

Tout le monde ou presque a connu une ou plusieurs déceptions amoureuses passées. Mais pour certains, la douleur a été tellement forte que la peur d’avoir mal reste bien ancrée et empêche de se projeter à nouveau.

La peur de faire du mal

A l’inverse, c’est peut-être vous qui avez fait du mal à l’autre par le passé. Vous avez évolué et vous vous sentez coupable, mais la peur de mal faire vous freine dans votre envie de vous engager avec une nouvelle personne.

La peur d’être en couple à cause de la peur de l’engagement

Cette peur peut être une véritable phobie pour ceux qui ne s’en servent pas comme prétexte pour mentir, rompre ou fuir toute relation. Certaines personnes souffrent vraiment de cette peur de s’engager avec quelqu’un pour longtemps. Cela les terrifie et tout attachement est donc proscrit.

La peur de la perte d’identité

Certaines personnes pensent que tomber amoureux signifie qu’ils doivent renoncer à certaines parties de leur identité, à ne faire qu’un avec l’autre et donc à perdre leur individualité. Le couple est alors perçu comme une source de déséquilibre et de danger.

La peur de perdre sa liberté

Couple rime avec compromis, concessions et même contraintes pour beaucoup. Cette perception leur donne l’image du couple qui emprisonne, qui bloque, qui empêche de faire ce qu’on veut et d’être soi-même. L’idée même de couple est donc perçue pour certains comme un piège dans lequel il ne faut surtout pas tomber.

Lire aussi : Couple fusionnel : Comment sortir de ce mécanisme dangereux ?

Au-delà de ces différentes peurs, le poids du passé joue un rôle important dans ce blocage à l’envie d’être en couple.

Une mauvaise image du couple construite pendant l’enfance 

L’image que l’on se fait du couple se construit durant l’enfance. C’est une période cruciale durant laquelle nous nous forgeons notre première idée du couple en observant nos parents. Si ce modèle est décevant, perturbant ou même carrément toxique, cela peut expliquer une forte appréhension à aimer par la peur de reproduire un schéma similaire.

Lire aussi : Parents épanouis, enfants épanouis ? De l’importance du bonheur parental

Des relations passées douloureuses : une des raisons principales de la peur d’être en couple

On l’a dit plus haut, la peur de souffrir vient principalement de notre passé sentimental et des déceptions associées, qui peuvent avoir laissé des traces marquantes. Toute nouvelle relation fait inévitablement resurgir ces expériences passées et peut, par la même occasion, rouvrir d’anciennes blessures. Peur d’être trahi(e), trompé(e), manipulé(e), maltraité(e), abandonné(e)… Certaines expériences occasionnent un fort traumatisme sur lequel il faut travailler pour guérir, refaire confiance et retrouver l’envie d’être en couple.

Un manque de confiance en soi

Au-delà des autres, de vos parents, de vos ex, la personne la plus importante de votre vie, c’est vous. Et parfois la peur d’aimer vient d’une incapacité à le faire car vous n’avez aucune confiance en vous et donc en les autres. Comment aimer ou être aimé quand on ne s’aime pas soi-même ? Lorsque l’on manque de confiance en soi, on peut très vite rentrer dans un cercle vicieux. Votre peur quasi irrationnelle de ne pas être aimable vous empêche de vous lancer dans une histoire d’amour car vous ne vous en sentez pas digne. Bien souvent, le manque affectif ou le rejet sont à l’origine de cette impression. Le risque est aussi de tomber dans un schéma de dépendance affective.

Alors comment surmonter sa peur d’aimer ? Comment faire pour laisser derrière soi ses différentes peurs qui sont une entrave à l’amour ?

Lire aussi : Manque de confiance en soi dans le couple

Peur d’être en couple : 7 règles pour la vaincre

#1 Identifier et comprendre l’origine et les raisons de ses peurs

La première chose à faire pour vaincre sa peur d’être en couple, c’est de comprendre d’où vient cette peur, comme décrit plus haut. Selon la peur associée à votre blocage, en comprendre la ou les raisons permet de travailler dessus. Peur, blocage, phobie, traumatisme, cela peut être plus ou moins intense et ancré selon les personnes. Identifier la source du problème est le premier pas à faire. Ensuite il faut démonter cette peur, la déconstruire en acceptant de s’y confronter pour la faire disparaître. Pour cela, un travail en développement personnel ou avec un professionnel est souvent la meilleure solution.

#2 Travailler sur ses peurs pour les relativiser

Peur de l’infidélité, de l’abandon, de souffrir tout simplement. A cause de votre passé, vous voyez tout en noir et pour vous, l’amour ne peut pas être sain, beau, sincère. C’est normal d’avoir peur, et c’est vrai qu’aimer c’est prendre le risque de souffrir. Mais on ne peut pas pour autant tout verrouiller en soi et s’empêcher d’aimer. On a tous peur et quelque part, c’est le jeu de l’amour. Et surmonter vos peurs ne se fera pas du jour au lendemain, alors soyez persévérant(e) et patient(e).

Mais faites de votre passé, de vos blessures, de vos peurs, une force. Vous ne voulez plus revivre certaines choses, alors faites-vous confiance dans votre futur choix amoureux. Ecoutez votre intuition, votre cœur, et ne faites plus rien qui ne soit pas de votre libre-arbitre. Mais pour autant accepte le fait que les blessures sentimentales sont inévitables, cela fait partie du jeu de l’amour

#3 Sans amour, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue

On peut décrier le couple, refuser l’attachement ou toute forme d’engagement, se dire que ce n’est pas fait pour nous. Etre en couple n’est pas une obligation et le célibat, lui, n’est pas une fatalité. On peut en effet être très heureux seul(e). Mais ce qu’il ne faut pas faire, c’est se résigner à la solitude affective par peur, pour de mauvaises raisons. Alors oui l’amour peut faire peut et peut faire mal, mais au fond, aimer c’est la plus belle chose au monde, non ? Le véritable amour vaut la peine d’être vécu, alors prenez votre temps, protégez-vous mais ne vous résignez surtout pas !

Lire aussi : La philophobie ou la peur de tomber amoureux

#4 Affronter son passé pour tourner la page

Faites-vous partie des nombreuses personnes qui ont peur d’aimer, parce que l’amour vous a souffrir ? Et oui, vous n’êtes pas seul(e) dans ce cas… Pour surmonter cette peur, il va falloir accepter de s’y confronter une bonne fois pour toutes.

Prenez le temps, même si c’est douloureux, de vous replonger dans certains mauvais souvenirs vécus avec votre ex. Vous vous souvenez sans aucun doute des problèmes, des disputes, des mensonges… Prenez le temps d’analyser ce qui s’est passé, pour en comprendre le mécanisme et avec le recul que vous avez maintenant, rendez-vous compte que ce schéma n’a pas à se répéter. Le passé est le passé, votre ex n’est pas un clone de toutes vos futures rencontres. Ne faites pas de comparaison, ne pensez pas que tout le monde est pareil ou que toutes les histoires d’amour se valent.

Peur d’être en couple : 3 autres règles pour la vaincre

#5 Reprendre confiance en soi

On l’a vu, au centre de tout ça, il y a souvent un énorme manque de confiance en soi. Une relation peut laisser des traces, c’est humain. Ou vous avez peut-être toujours répété un schéma amoureux bancal et déséquilibré au sein duquel vous ne vous affirmiez pas, par peur justement. Ce temps est révolu. Pour ne plus avoir peur d’être en couple, il faut replacer la confiance en vous au centre de votre vie.

Grâce à des techniques simples et des exercices de développement personnel comme l’autopersuasion ou la visualisation, les pensées positives peuvent vous aider à mieux gérer vos appréhensions et vos peurs en amour. Défiez ainsi vos pensées négatives qui peuvent vous empêcher d’aimer ou d’être aimé. Transformez-les en une pensée positive.

#6 Accepter de lâcher prise

On l’a dit, aimer c’est prendre un risque, c’est inévitable. Et notamment, c‘est accepter le fait d’être vulnérable. De lâcher prise, de faire confiance. C’est souvent le plus difficile pour les personnes méfiantes dans une relation, car elles ont du mal à ouvrir leur cœur. Si vous voulez surmonter votre peur d’être en couple, il va falloir briser la glace et lâcher prise. Cela peut sembler effrayant au premier abord mais c’est une étape obligatoire pour devenir plus à l’aise en amour. Si vous êtes toujours dans la peur ou le contrôle, rien ne sera possible. Alors n’ayez pas peur de souffrir ou de perdre votre liberté. Acceptez le fait qu’en amour, tout ne peut pas être écrit, codifié, contrôlé et que les sentiments ont besoin d’espace et de liberté pour naître, éclore et se renforcer.

Lire aussi : 10 solutions pour lâcher prise et vivre pleinement

#7 Ecouter son ressenti et poser ses limites

Bien évidemment, mettre de côté ses peurs et lâcher prise ne signifie pas tout accepter et foncer tête baissée. Vaincre ses peurs est la chose à faire, mais vous lancer dans l’aventure du couple, c’est vous prendre en considération, vous et pas seulement l’autre. Il est donc important d’écouter votre ressenti, de vous faire confiance et de poser vos limites si quelque chose ne vous convient pas, vous dérange ou vous fait peur. La meilleure façon d’avancer à nouveau sereinement vers le chemin du couple, c’est de le faire en toute confiance.

Et puis évidemment, la meilleure chose à faire, la seule règle qui compte vraiment afin que l’idée même du couple ne vous fasse plus peur, c’est de vous laisser aller à vos sentiments, dans la réciprocité et la sincérité bien sûr, pour aimer et être aimé(e), tout simplement !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire