Ma femme me critique tout le temps : que faire ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Votre femme est quelqu’un qui a la critique facile, le jugement hâtif, surtout avec vous. Elle manque de patience, de bienveillance ou d’empathie et ce que vous dites ou faites est rarement à la hauteur de ses envies. Reproches, critiques, moqueries, elle est parfois cynique, voire cinglante, et cela vous blesse de plus en plus. Vous avez été patient mais là vous n’en pouvez plus et vous savez que ce n’est pas ainsi qu’il faut communiquer dans le couple. Il est évident qu’il y a un problème, que s’aimer ce n’est pas ça et vous voulez que ça change. Pour cela, vous avez besoin de comprendre la situation et de conseils pour en sortir. Ma femme me critique tout le temps : que faire ? Voici quelques conseils à suivre pour régler le problème si cela est encore possible et surtout, pour prendre soin de vous.

Ma femme me critique tout le temps : que faire ?

Une communication malsaine au sein du couple

Votre femme, vous l’aimiez et c’est pour cela que vous l’avez épousée. Certes, elle a du caractère mais vous ne vous attendiez pas à vivre une telle situation, de plus en plus toxique. Plus le temps passe, et plus il est difficile pour vous de vivre avec elle et de continuer à l’aimer comme vous le voudriez, tant elle vous rabaisse.

En effet, votre femme ne sait pas communiquer avec vous sans vous critiquer. Ce que vous dites, elle le balaie d’un revers de la main, ce que vous faites n’est jamais assez bien. A ses yeux, il y a toujours quelque chose qui ne va pas.

Est-elle maniaque, perfectionniste, autoritaire ? Pire, est-ce une manipulatrice, tendance perverse narcissique, qui veut tout contrôler et tout imposer ?

Dans un couple, la maltraitance peut être psychologique et les femmes peuvent être violentes verbalement, comme les hommes.

Lire aussi : 12 signes pour reconnaître une femme possessive et manipulatrice

Ma femme me critique tout le temps : une façon de vous infantiliser ?

On dit souvent qu’une femme, en agissant ainsi, infantilise son mari. En psychologie, on estime que le besoin fondamental des femmes est d’être sécurisées. Contrairement aux hommes qui ont avant tout besoin d’être encouragés. Cette différence engendre bien souvent des problèmes de communication. D’où les fameux reproches à répétition « Pourquoi tu ne me dis rien ? » ou pour des broutilles du quotidien du type « Tu as encore oublié de passer au pressing, c’est toujours la même chose avec toi ! »

En effet, rien ne la satisfait, elle râle sur tout et vous tient pour responsable de tout. La plupart du temps elle fait preuve de mauvaise foi. Et cela se finit de deux manières : soit elle vous ignore, soit elle recherche le conflit.

Ses réactions permettent de comprendre qui elle est. Est-elle vraiment usée par certains de vos défauts ? Ses reproches sont-ils fondés, parfois, souvent, jamais ? Est-elle blessée elle aussi ? Ou cherche-t-elle purement et simplement à vous rabaisser, à vous faire taire, ou au contraire à vous pousser dans vos retranchements pour créer une dispute ?

Selon sa façon de faire, et si les critiques et les reproches deviennent incessants, sur tout et n’importe quoi, alors c’est bien plus grave qu’un bref excès d’autorité. On parle alors de conjoint rabaissant.

Comment réagir face à cela ?

Lire aussi : Témoignage bouleversant d’un homme victime d’une perverse narcissique

Ma femme me critique tout le temps : que faire ?

Identifiez la nature de ses reproches

Parmi les critiques de votre femme à votre égard, prenez quelques instants pour faire le tri. Certaines sont-elles fondées ? Vous critique-t-elle à propos de tout et n’importe quoi ou sur des sujets bien précis ? Comment vous sentez-vous ? Triste, en colère, blessé, humilié, résigné ? Une personne qui se sent dénigrée au sein de son couple doit exprimer ses sentiments en son propre nom pour retrouver son individualité.

Et demandez-vous : « pourquoi je me laisse rabaisser ? » Cela peut être par manque de confiance en soi ou par dépendance affective. Également par paresse, par résignation ou par espoir que cela se calme si on ne fait rien.

Il est courant également qu’une femme qui rabaisse son conjoint manque de confiance en elle. Elle se sent obligée de rabaisser l’autre pour bénéficier d’un sentiment de supériorité. Si cela va plus loin comme vu plus haut, elle peut hélas appartenir à la catégorie des perverses narcissiques. Là, il n’est pas question d’un mal-être de sa part mais d’un rapport de force et d’un besoin permanent de domination.

Lire aussi : Dépendance affective dans le couple : témoignage de Loïc

Prenez le temps d’en parler ensemble

La première étape pour essayer d’arranger les choses et retrouver une bonne communication au sein du couple, pour avancer, est tout simplement d’en parler ensemble. Faites-lui comprendre votre mal-être, donnez-lui des exemples pour qu’elle réalise à quel point elle vous blesse. Dites-lui que vous ne supportez plus son attitude, et que vous aimeriez qu’elle cesse. Soyez ouvert à ses explications, dites-lui que vous êtes prêt à entendre ce qui la dérange. S’il s’agit de suggestions qui vous semblent censées, et que vous pensez pouvoir faire un effort de votre côté, montrez-lui que vous pouvez vous améliorer. Ainsi, elle verra qu’il ne sert à rien de vous critiquer, qu’il vaut mieux s’exprimer calmement lorsque quelque chose ne lui convient pas. Et elle changera son mode de fonctionnement.

Si, au contraire, ses reproches sont infondés, qu’elle refuse de vous parler ou qu’elle s’énerve, alors soyez ferme en lui faisant comprendre que vous refusez de continuer ainsi. Vous n’êtes pas son enfant ou un employé, vous avez tous les deux des défauts et elle n’a pas à vous traiter ainsi. Ne la laissez pas reprendre le contrôle de la discussion avec ses moyens habituels en usant de reproches et de critiques.

Lire aussi : La communication non violente dans le couple : mode d’emploi

Ma femme me critique tout le temps, que faire ? Inversez les rôles

Accepterait-elle que vous en fassiez autant ? Que vous lui parliez mal à longueur de journée, que vous la rabaissiez, lui reprocher tous ses faits et gestes ? Faites-lui réaliser qu’elle est, elle aussi, loin d’être parfaite mais que ce n’est pas pour autant que vous passez votre temps à la critiquer. Que s’aimer et vivre ensemble, c’est se respecter et se dire les choses calmement quand ça ne va pas. Mais qu’on ne construit rien en humiliant l’autre.

Si la communication n’aboutit pas, alors inversez les rôles et n’ayez pas d’états d’âme à le faire. Il faut parfois un acte fort pour qu’il serve de déclic, d’élément déclencheur chez l’autre. Que dirait-elle si vous étiez celui qui lance les critiques dans votre couple ? Prenez son exemple, et critiquez tout ce qui ne vous plait pas chez elle dans sa façon de faire, de parler, d’être. Ainsi, elle pourrait se rendre compte que ses critiques peuvent être blessantes, et se remettre en question.

Si elle vous aime, qu’elle est intelligente et bienveillante, elle comprendra qu’elle est allée trop loin et elle adoptera un comportement différent, en se rendant compte que ce n’est pas ce qu’elle souhaite pour votre couple. Retrouver des échanges apaisés, une sérénité dans votre couple pourrait lui faire comprendre que sa façon de faire était non seulement la mauvaise, mais surtout blessante pour vous.

Lire aussi : Comment s’excuser après une dispute de couple ?

Ne lui cherchez pas d’excuses indéfiniment

Il est fort probable que son comportement et sa façon de communiquer dans votre couple trouvent leur origine dans un mal-être. Manque de confiance en soi, refus de voir les choses en face, besoin de tout contrôler…  Celui ou celle qui critique l’autre est souvent le partenaire qui a le plus de choses à se reprocher et à régler. Mais n’oubliez pas non plus que ce comportement malsain peut devenir toxique pour vous. Il vous faudra donc à un moment cesser de lui trouver des excuses sans arrêt et de chercher à justifier son attitude. Si vous avez été patient, que vous avez entamé le dialogue, accepté une remise en question, fait des efforts et que rien n’y fait, alors ce n’est plus à vous d’agir pour arranger les choses.

Rien ne peut justifier indéfiniment son comportement négatif à votre égard. S’il trouve son origine dans son passé amoureux ou familial, mais qu’elle refuse de l’admettre et de changer, ce n’est pas à vous de le faire à sa place. Refuser de voir la situation en face, c’est d’une certaine façon renoncer à l’améliorer. C’est irrespectueux pour votre couple, elle ne peut pas continuer à vous dévaloriser ainsi. Vous pouvez l’aider à comprendre les choses mais vous ne pouvez pas avoir une prise de conscience à sa place ni l’envie de changer. Elle seule peut le vouloir et le faire.

Lire aussi : Manque de confiance en soi dans le couple

Evitez de rentrer dans son jeu

Inversez les rôles à un moment clé suite à une tentative de communication pour lui faire comprendre les choses, oui. Mais rentrez dans son jeu et vous mettre à faire la même chose quasi quotidiennement, non. Ce n’est pas la solution et cela ne vous ressemble pas. Certes, ça peut paraître tentant à force de subir des critiques incessantes, mais au final ça ne résoudra rien. Et surtout, vous valez mieux que cela.

Répondre à votre femme sur le même ton qu’elle risque de rompre la communication dans le couple à long terme. C’est une réaction qui ne fera qu’envenimer la situation actuelle déjà tendue. Vous allez rentrer alors dans une spirale destructrice, un cercle vicieux duquel vous aurez du mal à sortir. Et surtout, vous ne vous reconnaitrez pas et finirez pas la détester et par vous détester également.

Lire aussi : Sauver son couple quand tout semble perdu : Les solutions

Demandez l’avis de vos proches

On ne lave pas son ligne sale en public comme le dit l’expression populaire. Vous n’êtes pas un homme à parler de vos problèmes de couple, ni à vous plaindre auprès de votre famille ou de vos meilleurs amis. Mais il y a un moment où vous avez besoin d’aide pour comprendre ce qui se passe, mettre le curseur de la responsabilité de chacun au bon endroit dans votre couple et pour reprendre confiance en vous. Et puis dites-vous que votre entourage n’est pas dupe et que si votre femme est tout le temps ainsi avec vous, ils s’en sont forcément rendu compte.

Être rabaissé dans son couple est difficile à admettre et souvent encore plus pour un homme. L’ego en prend un coup. D’ailleurs, une personne rabaissée peut ne pas se rendre compte qu’elle est sous une forme d’emprise. Mais un mal-être ou encore un renfermement sont autant de signes qui alertent la famille ou les amis. Si vous allez mal, ils vont le voir et voudront vous aider. Ne rejetez pas leur aide, elle vous sera précieuse. Le rôle de l’entourage est fondamental dans cette prise de conscience. Comparer le discours du conjoint avec celui des proches peut aider à faire descendre votre femme de son piédestal. Comment la perçoivent-ils ? Quelle est votre part de responsabilité ? Autant d’indices qui vous aideront à reprendre confiance en vous et à ajuster votre mode de communication avec votre femme.

Ma femme me critique tout le temps, que faire ? Partez si rien ne change

Hélas, il est possible que les choses ne s’arrangent pas. Si malgré tout cela, votre femme est dans le déni, ou pire, que la situation empire, il faut songer à partir. Elle peut être toxique, perverse narcissique, mal dans sa peau, peu importe. En tout cas elle a des choses à régler mais elle ne le souhaite pas. Vous avez tout essayé mais rien n’y fait, vous n’avez pas à subir encore et encore. Rester est dangereux pour votre confiance en vous et votre équilibre émotionnel et psychologique.

En effet, le rabaissement est une forme de harcèlement psychologique. Les paroles ou les agissements ont pour but de dévaloriser l’autre. Cela peut déboucher sur une situation d’enfermement ou de perte de repères. S’il n’y a pas de prise de conscience de sa part, c’est que votre relation est très probablement toxique. Dans ce cas, il faut se donner la chance de s’épanouir ailleurs. Et pour cela, il n’y a parfois plus qu’une solution pour prendre soin de vous : quitter votre femme.

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 8 lecteurs ont laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

8 réflexions au sujet de “Ma femme me critique tout le temps : que faire ?”

  1. Ma compagne depuis 6ois me critique sans arrêt. Elle me rabaisse en me disant que je la tire vers le bas parce que je ne connais pas bien ce qu’est un deriveur (voilier). J’ai fait de grandes écoles et elle n’aime pas que j’en parle. Après lui avoir posé une question sur un avocat qu’elle n’avait pas mangé, elle m’a fait tout un cirque en me disant que le tourteau que je lui avais acheté samedi dernier n’était pas bon et qu’elle avait envie de vomir. Elle a rajouté qu’elle ne pourrait pas mangé des fruits de mer pas avant longtemps. Incompréhensible son attitude. Je suis conscient du fait qu’elle avait été abandonnée par sa mer à l’âge de 5 ans ainsi que par son mari il y a 10 ans, mais je ne vais plus accepter tout cela. Je suis démoralisé car j’ai des sentiments pour elle. Mais il faut m’en défaire progressivement. Bien à vous. Jean

    Répondre
    • Bon courage Jean, peut-être faudrait-il essayer de lui en parler ou peut-être envisager une thérapie ensemble, si elle agit ainsi c’est peut-être qu’elle va très mal aussi…Tout n’est pas perdu…

      Répondre
  2. Je sui depuis 8 ans avec ma compagne. Elle ne cesse de me critiqué. Tout ce que je fais n’est pas assez bien pour elle. Dernier exemple, en écrivant une adresse sur une enveloppe j’ai pas très bien centré l’adresse au milieu. Elle m’a critiqué en me disant si j’avais déjà dans ma vie écrit une lettre. Et ça c’est terminé par abrutis et pauvre con. J’en peut plus. Dès que je veut lui dire quelque chose elle s’emporte et se braque ou des fois ne me répond même pas. Je ne sais plus quoi faire.

    Répondre
  3. Surtout ne perdez pas votre temps avec des femmes toxiques . Reprenez votre liberté et vous diviser les problèmes par 100 . Des-que votre femme commence a vous dénigrez ,préparer la valise et vous lui souhaiter bonne année ,bonne santé ,et bonne continuation dans ses recherches . La vie est bien trop courte pour s’embêter avec des erreurs de la nature .L’idéal et de changer maximum tous les 5 ans .
    Cordialement.

    Répondre
  4. Bonsoir, je suis avec ma compagne depuis 2 ans, on vit ensemble depuis 1 an et depuis 2 ans j’en ai pris plein la figure, des rabaissages, dénigrements, elle me quittait pour un oui un non, jamais s’excuser comme il se doit. Mes amis et ma famille ne l’apprécie pas et ils me disent de partir de la maison. Elle critique ma famille mes amis, mon passé. Et souvent avec une violence verbale qui blesse et m a atteint psychologiquement depuis un moment. J’ai l’impression de rester avec elle pour rien, d’avoir la volonté seul. Elle m a toujours comparé à son ancienne relation, le cadre que son ex mari lui offrait. Elle l a quittée car il ne lui plaisait pas physiquement. J’ai 32ans et elle aussi. La moindre contrariété, même avec tact, elle en devient mauvaise, méchante et veut rompre et fou tout en l’air. Communiquer elle ne veut pas, pour elle un couple n’a pas besoin de parler. Elle se bouche les oreilles et chantonne comme une adolescente. Elle m a déjà mit 2x â la porte quand j’étais au travail. On a eu affaire avec la police plusieurs fois tellement elle s’emporte et parle très fort, comme une hystérique quand elle est fâchée. Et elle se fâche pour tout. Elle ne fait presque rien à la maison. Elle m a rabaissé plusieurs fois sur la taille de mon pénis. Et encore une fois aujourd’hui en me disant que ces ex en avaient comme des bananes, hystérique une fois de plus. Pourtant j’en ai une normal il me semble, elle mesure 15cm en longueur et j’ai jamais et de soucis dans mon passé ou avec elle, sauf plusieurs fois car jai perdu confiance en moi depuis notre relation .. et je culpabilise tellement que je ne sais plus qui je suis, tout est mal pour elle venant de moi. Je ne sais pas pourquoi je ne pars pas et pourtant je suis à 2 doigts, mais j’ai l’impression de l’aimer encore, ou d’être habitué ou peur de la solitude ou qu’elle rencontre un mec sur qui elle va craquer et bien le traiter . Je précise je ne suis pas un homme moche, je sais que dans le passé je plaisais pas mal..
    Je suis perdu

    Répondre
  5. Bonsoir,
    J’ai 48 ans et avec ma compagne depuis 7 ans. Nous vivons ensemble depuis 2 ans. Nous avons acheté une maison l’an dernier. Mais depuis plusieurs années (4/5 ans je pense) elle me reproche de ne pas être a la hauteur. Que je ne gagne pas assez bien ma vie (2500 €). En voyant nos amis ou connaissances qui ont une plus belle situation que nous elle se sent mal encore plus. Elle a peur de ne pas bien vivre à la retraite et que c’est ma faute car je lui avais fait miroiter une vie meilleure lors de notre rencontre. Lorsqu’elle est en « crise » j’ai droit à toutes les insultes du monde.

    Répondre
  6. Bonjour,

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article, je trouve que vous avez vraiment bien mis en mots ce que je peinais à comprendre mais vivais. J’étais dans le rôle de la conjointe critique.
    Nous vivions bien avec mon conjoint depuis presque 1 an et demi, et puis à un moment j’ai commencé à lui faire un ensemble de critiques et de reproches verbales. Je lui écrivais aussi pour éviter de trop en dire verbalement. A un moment au bout de quelques semaines, mon conjoint a explosé de colère et a commencé à me verbaliser que j’étais trop critique. Je ne l’avais pas réalisé à ce point. En voyant la détresse sur son visage, j’ai su que j’étais allée trop loin. La relation vient de se terminer depuis quelques semaines, 2 mois après cet épisode.

    Nous pensons avoir réalisé que simplement cet épisode critique chez moi tirait en effet son origine dans un manque d’estime personnel, je ne savais pas me donner ce qui me plait et probablement un conjoint avec qui être bien, j’avais de mauvais réflexes de critiquer quand quelque chose me manquait et simplement j’avais reproduit cet automatisme de l’enfance aujourd’hui dans ma relation adulte. Dans notre histoire, l’autre facette de la part de responsabilité, qui est celle de mon conjoint, c’est qu’il allait vers des relations qui ne sont pas pour lui et refusait d’écouter la partenaire qui lui disait, depuis plusieurs relations. A chaque fin de relation, mon conjoint refusait de faire une analyse jusqu’au bout de « pourquoi la relation » s’était mal passée et il reproduisait ainsi de relation en relation ce schéma.

    Notre histoire à lui et moi, nous a permis de grandir et réaliser nos propres automatismes, schémas toxiques, de les atténuer pour une prochaine relation. Ces difficultés n’ont pas empêché aussi de passer de bons moments lui et moi, de grandir cette fois aussi par le renforcement de qualités et de bonnes choses présentes chez l’un et l’autre.

    Avec le recul, je déplore mes propres schémas toxiques, ils viennent pour beaucoup de mon éducation (dure et prolongée sur 2 décennies), ils sont bien ancrés et souvent quand je vois des personnes dans des schémas toxiques, je soupçonne pour les plus ancrés que cela relève effectivement de choses apprises enfant, difficiles à déloger quand elles ont passé des décennies en notre compagnie sans qu’on les identifie comme au choix toxique, contreproductive, dommageable, etc.

    Il n’y a pas toujours (pas souvent?) de volonté de nuire dans la reproduction de schémas et d’automatismes toxiques. Il est juste encore difficile peut-être dans notre société de parler de façon assertive et de l’apprendre. Je ne pense pas qu’à l’école, deuxième lieu de socialisation après la famille, on apprenne particulièrement à parler de façon assertive et on passe tout de même presque 15 ans en majorité sur les bancs de l’école. Par contre le bon côté des choses, c’est qu’aujourd’hui, il existe une foultitude de thérapies, de livres, d’applications, de blogs, de vidéos en ligne, de coachs, de psychologues, de professionnels de santé mentale pour nous aider! Là où nous parents eux n’avaient vraiment pas grand chose pour soigner ce mental, nous avons nous au 21ème siècle, tellement de chance de notre côté! A savourer, utiliser et partager!

    Une façon de mieux communiquer (ressources):

    * une aide avec la Communication Non Violente (Marshall Rosenberg), les mots sont des fenêtres ou des murs

    * une autre aide, cerner ses propres besoins, valeurs pour s’assurer qu’on les respecte bien et aussi qu’on est donc dans un environnement qui nous permet de bien les respecter (relation, job, famille, etc.)

    Un exemple: mes parents ne sont pas très respectueux de moi et j’ai besoin de davantage de respect, ils ne veulent pas changer. Je veux aussi garder du lien avec mes racines, donc mes parents. Solution: je décide de les voir seulement 1 heure par mois au lieu de passer manger chez eux un samedi sur deux. Ainsi je concilie mieux mon besoin de respect et mon besoin de racines.

    Répondre

Laisser un commentaire