Témoignage bouleversant d’un homme victime d’une perverse narcissique

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Arnaud (nous l’appellerons ainsi), a vécu avec une femme perverse narcissique pendant des années. Je ne le remercierai jamais assez pour son témoignage qui m’a bouleversée et pour son courage ! Il est difficile pour ceux qui n’ont jamais vécu avec un pervers narcissique, d’imaginer l’emprise énorme et presque mortelle de ce type de personne. Beaucoup de femmes en ont été victimes, mais c’est là le premier témoignage d’un homme que je recueille et j’espère du fond du coeur qu’il vous aidera, vous, messieurs, qui vivez cet enfer sans nom !

Témoignage d’Arnaud, qui a été sous l’emprise d’une PN

Bonjour,

Suite à votre sujet je voulais vous écrire pour vous parler de mon expérience.

Je vais essayer de vous raconter mon histoire le plus simplement possible et surtout le plus clairement possible.

J’ai rencontré cette femme en 2013, et nous nous sommes plu assez vite mais je sentais un décalage entre elle et moi car je viens d’un milieu modeste et elle faisait partie des « nouveaux riches » et donc s’était auto-proclamée bourgeoise (mais avec un langage châtié comme jamais je n’avais vu auparavant).

Bref, donc nous nous fréquentons et les sentiments venant, je lui présente mes parents et là, avec ma mère, cela ne passe pas du tout. J’aurais dû faire confiance dès ce moment là à l’instinct maternelle mais non, je suis ma compagne et décide de rompre tous contacts avec ma mère. J’ai appelé cela fermer la porte à ma mère car cette perverse, en moins de deux ans de relation, m’a fait fermer plus d’une porte et pas des moindres, vous le comprendrez plus bas.

Nous vivons ensemble, elle avait 2 enfants que j’appréciais et considérais comme les miens et vient le moment où je lui présente les miens. Direct elle prend mon fils en grippe !

Aveuglé par l’amour et l’emprise certainement, je l’écoute et me dis que mon petit garçon pourrait faire des efforts. J’arrive tout de même à faire venir mes enfants chez nous mais l’ambiance est tendue et je le sens, et mes enfants surtout. Mon fils se mue dans un silence et ma petite semble régresser et redevenir bébé.

Lire aussi : Suis-je en couple avec un pervers narcissique ?

Cette situation perdure tant bien que mal, mais arrive ensuite mes amis. Ils ne sont pas assez bien pour elle et elle me dit qu’elle ne veut plus les voir. Je ferme donc la porte à mes meilleurs amis toujours aveuglé et sous son emprise.

Nous nous disputons souvent Mais le pire reste à venir.

En mars 2014, nous nous disputons pour la énième fois et la je craque, car je serais un mauvais père, un descendant de « cassos » son insulte préférée… Je craque et j’avale une boite entière de somnifère.

Je suis emmené par les pompiers et je sors au bout de 72h de l’hôpital et je pars me réfugier chez un ami.

Nous ne coupons pas le contact et elle veut me faire revenir mais à une condition: je supprime mon Facebook! J’accepte et comme un âne, je reviens.

Peu après mon retour dans ses griffes, elle me signifie qu’elle ne veut plus jamais voir mes enfants.

Moins de 7 jours après elle me prend la tête, déchire mes affaires, les affaires de mes enfants qui seraient de la mauvaise graine et là, je craque de nouveau. J’avale une boite et demie de somnifères et prends ma voiture pour aller me caler dans un chemin pour partir tranquillement sans déranger personne.

Lire aussi : Quitter un pervers narcissique 

Je ne me souviens plus de rien mais il semblerait que j’ai repris le volant de ma voiture trois heures après m’être arrêté et celle-ci a foncé droit dans un ravin retenu par un arbre.

Je m’en sors encore une fois et je suis hospitalisé en clinique de repos pendant 6 semaines pour me remettre sur pied.

Je sors et tente de refaire ma vie professionnelle et personnelle mais je l’ai dans la tête et elle ne cesse de me contacter.

Finalement pour la troisième fois, je craque mais ce sera la dernière… peu à peu elle étend sa domination et sa dictature: je ne peux plus voir mes enfants pendant 3 mois, je ne peux plus travailler car je ne dois plus côtoyer de femmes, je n’ai plus de contacts avec ma famille, elle me checke mon portable et ordi… cela dure 3 mois donc puis je craque et pars sans faire de bêtises.

Je me suis remis sur pied avec l’aide d’une psychologue et d’un psychiatre et je mets enfin un nom sur ce fléau: c’était une perverse narcissique.

Il m’a fallu du temps pour m’en sortir mais je suis sorti des griffes de cette tueuse aux mains propres.

Elle a perdu son objet, sa chose… qu’elle se débatte cela ne me touche plus mais en parler m’a fait du bien car je n’arrive pas à comprendre comment une personne peut devenir ainsi.

Je sais que je suis un idéaliste, un peu dans mon monde des bisounours mais bon…

Lire aussi : Devient-on pervers narcissique ?

En janvier 2016, grâce au hasard de la vie car je crois aux signes, j’ai rencontré ma compagne. Elle aussi a eu un passé avec un PN et on se dit souvent que l’on avait dû chacun souffrir de notre côté avant de nous rencontrer pour mieux apprécier aujourd’hui l’amour qui nous est offert. Aujourd’hui je suis en couple, heureux et bientôt papa pour la troisième fois.

Là où j’ai aimé votre site c’est que depuis quelques temps j’ai décidé de ne m’entourer que de choses ou personnes positives.

Et ce qui m’a fait sourire en le découvrant c’est que quand j’allais mal, même très mal, j’exprimais ce mal-être en écrivant des poèmes, deux ou trois de mémoire.

Mais quand j’ai rencontré ma future femme, je me suis découvert une passion, peut-être parce qu’elle m’inspire beaucoup, à lui écrire des poèmes pour lui exprimer mon amour.

Je n’ai pas la prétention de me dire poète car ceux-ci sont sûrement mal construits, mais je prends du plaisir à les écrire.

Merci pour ces bons moments de lecture via votre site

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 6 lecteurs ont laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

6 réflexions au sujet de “Témoignage bouleversant d’un homme victime d’une perverse narcissique”

  1. Très très intéressant témoignage, j’a Vécu un peu la même chose mais là violence, aujourd’hui j’a Un nouveau compagnon mais il m’est très difficile de retrouver confiance en moi !!!

    Répondre
  2. Témoignage émouvant , cela m’a donner des frissons , j’ai eu l’impression de me voir dans votre lettre , sauf que moi et mes enfants ont avait un bonus la violence .
    Et aujourd’hui , j’ai retrouver le gout de vivre et mes enfants la joie de vivre , mais même encore maintenant , je manque toujours de confiance en moi , me dénigre toute seule , cela est très difficile quand on a vécu une telle histoire de se remettre complètement mais avec mon chéri on avance au jour le jour et grand pas pour moi , on emménage ensemble après 5 ans de relation.
    Ce qu’il faut retenir c’est le bonheur est toujours là quelque part à nous attendre et si on s’en donne les moyens on y arrive.
    Et profiter de son présent , mais je veux plus laisser ma vie , je veux pas de vie parfaite , je veux être heureuse .

    Répondre
  3. Bravo pour votre courage et votre témoignage !

    Ce qui me surprend à chaque fois que je lis l’histoire d’une victime est les similitudes entre les PN, comme s’ils agissaient TOUS de la même manière.

    Toutes mes pensées positives d’une autre ancienne victime de PN

    Ray Gasseville

    Répondre
  4. Bsr à tous,j’ aimerais savoir comment un homme doit gérer une rupture avec une femme perverse narcissique,lorsqu il a des enfants avec cette dernière, parceque pour mon cas mon ex femme dont je soupçonne avoir des comportements perverses,m a abandonné avec 05 enfants,et cela fait un seconde rupture causée par elle,et a chaque fois qu elle part je souffre énormément avec les enfants j ai dont décidé ne plus la reprendre dont je voulais que vous me donner quelques conseils pour gerer ce genre de situation merci.

    Répondre
  5. Un témoignage bouleversant
    Bravo de vous en être sorti. Vis enfants doivent avoir un père, heureux et en santé. Que l’avenir soit peuplé de bonheurs

    Répondre

Laisser un commentaire