Parler d'Amour
Lettre d’amour fou pour lui

Lettre d’amour fou pour lui

Auteur

Voici une lettre d’amour fou pour celui que vous aimez plus que tout !

Amour,

J’ai goûté ta peau, j’ai goûté ton coeur. Tu as jeté en moi un antidote à ma douleur, à mes névroses et à mes peurs. Chéri, tes yeux posés sur moi ont un pouvoir que tu n’imagines pas, ils m’apaisent, ils me rendent forte, ils me rendent belle. Tes yeux, c’est mon miroir embellissant, le miroir de ton amour pour moi.

On m’avait dit “t’emballes pas”, l’amour ça fait mal, l’amour c’est pas pour toi. Qu’il me fasse mal ! Qu’il me détruise ! Je mourrai pour avoir passé une heure dans tes bras. Je suis prête à tous les sacrifices, aussi folle puissé-je te paraître. Si je dois baigner un jour dans la souffrance, j’aurais toujours le souvenir de ta douceur en moi, on ne peut pas regretter ça.

Aimer autant est presque un crime. Pourtant, je n’ai jamais été si confiante, quoi qu’il arrive, tu es là, quoi qu’il arrive, je t’ai toi. Et même si tu pars, tu resteras en moi, toujours. J’aime te regarder travailler, concentré, poser ton index sur ton arc de Cupidon, froncer les sourcils. J’aime te regarder dormir, les poings fermés comme un bébé, tes paupières closes et ta respiration apaisante. J’aime te regarder lire, le visage serein. J’aime te regarder faire à manger, t’affairer et t’entendre râler quand tu as raté la recette. J’aime te regarder tout le temps, partout.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Tu es mon bonheur, mon soleil, tu illumines ma vie entière, tu me rends meilleure, tu es bienveillant, tu es simplement incroyable. J’ai entendu toute ma vie que la perle rare n’existait pas, serais-je la seule à être tombée dessus ?

Oh chéri, je ne vais pas te lâcher, non, jamais. Je ne supporterai pas ton absence, je ne supporterai pas une vie sans ta présence. Les souvenirs nagent dans ma mémoire, ils sont là, presque intacts. Je me rappelle cette soirée remplie de monde, où la musique était forte et où tu as passé doucement ta main sur ma joue pour finalement la faire glisser dans mon cou, où tes lèvres et les miennes se sont collées à plusieurs reprises, délicatement, comme un voile. 

Amour, je suis folle de toi, littéralement ! Je t’aime à chaque minute qui passe.

 

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.