La fin du silence : Une belle lettre d’amour triste Alex Bocat

Trouver les bons mots pour écrire une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Voici un nouveau texte d’Alex Bocat basé à partir d’un témoignage d’une lectrice.

« La fin d’un silence »

Je ne sais pas trop par où commencer. Je ne sais pas trop si je fais bien de commencer d’ailleurs.

Ce sera peut-être dur mais je te demande de lire jusqu’au point final de ce texte…c’est d’autant plus dur de savoir que tu liras chacun de ces mots, crois-moi.

Je ne sais pas trop par où commencer mais je pourrais continuer en te disant que je n’arrive pas à vivre pleinement depuis que tu es parti rapidement.

Ça paraît dingue, je sais c’est fou et je n’arrive pas à trouver le sens de toute cette histoire. Peut-être bien parce qu’elle est complètement insensée.

Je suis tombée sous le charme d’un seul regard. Je ne peux t’expliquer exactement cela mais je sais que tu l’as ressenti toi aussi alors s’il te plaît, fais juste un petit effort.

J’aimerais que tu saches que j’ai toujours voulu savoir ce que ça donnerait un « nous » plutôt qu’un toi là-bas et un moi ici. Que tu saches que c’est ton visage qui apparaît lorsque je ferme les yeux et que je crois en aucune autre histoire puisque c’est en toi que je crois.

Et je voudrais que tu comprennes tout ça sans que je n’ai rien à te dire car c’est trop difficile…
T’avouer tous mes sentiments, c’est me les avouer à moi-même et c’est à partir de là que j’ai le cœur qui s’émiette.

Je me dois de te dire tout cela car le silence implique l’ignorance et ne rien savoir c’est la pire des souffrances.

Je voulais juste savoir ce que ça aurait donné toi et moi… Même si le résultat aurait été un simple rien…
J’aurais pu enfin tourner la page… Commencer un autre livre.

Je ne sais pas trop par où terminer. Je te dirais juste que je suis désolée de n’avoir rien dit pendant plus de deux ans.
Je ne veux en rien gâcher ta vie, je voudrais juste vivre enfin la mienne…

Des lecteurs ont réagi

Cet article a suscité des réactions puisque 1 lecteur a laissé un commentaire. Vous aussi, participez à la conversation, partagez votre point de vue, votre accord, votre désaccord dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

1 réflexion au sujet de « La fin du silence : Une belle lettre d’amour triste Alex Bocat »

  1. Lettre à l’Absente…
    Lorsque je regarde la lune, je pense souvent que si tu le fais aussi… Eh bien nous sommes chacun à la même distance de celle-ci. Ne regrette rien. Vis, vas et deviens. Ce lien qui nous lie et… Inexplicable, comme l’élixir envoûtant qu’est ton parfum, la puissance de nos regards se croisant !
    Alors vis, ne te gache pas l’existance car j’ai l’intime conviction qu’un jour… Dans mes bras, nous regarderons cette lune à même distance, mais… Du même endroit. Nous fermerons alors les yeux et partirons pour de doux rêves merveilleux.

    Répondre

Laisser un commentaire