Parler d'Amour

Je ne l’aime plus comme avant : dois-je le quitter ? (Je réponds à une question d’une lectrice)

Je ne l’aime plus comme avant : dois-je le quitter ? (Je réponds à une question d’une lectrice)

Retrouvez la complicité des débuts !

Vous voulez plus que tout retrouver la complicité des débuts, l'étincelle entre vous ? Faites de votre couple le plus heureux en commandant mon Ebook !

Auteur

« Je ne l’aime plus comme avant » voilà quelque chose qui revient souvent. Mais chaque cas étant différent, je répondrai aujourd’hui à une question posée par une lectrice et qui a souhaité garder l’anonymat et que j’appellerai Camille.

Je ne l’aime plus comme avant : Le mail d’une lectrice

Bonjour Léa,

En lisant un article sur la rupture ou non, je me suis permise de vous envoyer ce mail. J’ai apprécié les conseils que vous avez donné à une lectrice et je souhaiterais, si vous le pouvez ,me conseiller de même.
Alors voilà je suis en couple depuis an 1/2. J’aime énormément cet homme mais je me pose énormément de questions. Je ressens de l’attachement sincère plus que de l’amour. J’ai une perte de libido envers lui, plus aucune sensation d’amour mis à part le fait d’être inquiète pour lui et que son bonheur est important à mes yeux.

Aujourd’hui je me retrouve dans une situation particulière entre ces remises en question et notre déménagement à l’étranger je ne sais plus. Je suis malheureuse où nous sommes mais lui apprécie, j’ai l’impression de ne plus être sur la même longueur d’onde avec lui. Je pense qu’il recherche des expériences que j’ai déjà vécues et que je ne veux plus vivre. Et cela n’arrange rien, auparavant nous avions une vie posée et cela me convenait. Je l’ai suivi par amour mais je ne sais plus si je l’aime encore. C’est difficile je ne sais quoi faire est-ce que je dois arrêter et lui laisser vivre sa vie et son expérience ou est-ce que je dois me battre pour lui car je sais quel homme exceptionnel il est mais rester malheureuse? Aidez-moi s’il-vous-plaît.

Merci à vous

Je ne l’aime plus comme avant : Ma réponse

Bonjour Camille,

Merci pour ton message, je vais tâcher d’y répondre le plus clairement possible.

1/ Attachement et amour

Tout d’abord, je voudrais faire le point sur la différence entre l’amour et l’attachement. Tu dis « Je ressens de l’attachement sincère plus que de l’amour« . En réponse à cela, je pose une hypothèse : Et si la différence entre l’amour et l’attachement était la peur de la solitude ? En pensant à le quitter, as-tu « juste » peur de lui faire du mal ou as-tu peur aussi de le regretter ? La solitude t’effraie-t-elle ? As-tu peur de ne plus être avec lui et de réaliser que vos moments te manquent ?

Parce que c’est ça aussi l’attachement : on créé des liens, on tisse des souvenirs impérissables à deux, on fabrique une vie autour du « nous » et quand on décide d’arrêter, forcément, la boule au ventre est là : et si je faisais le mauvais choix ?

Lire aussi : Est-ce que je l’aime encore (le test)

Voici donc quelques différences entre l’amour et l’attachement :

« L’amour c’est vouloir rendre l’autre heureux, l’attachement c’est vouloir être heureux par le biais de l’autre »

« L’Amour est une chose difficile ; l’attachement est seulement difficile quand vous êtes loin l’un de l’autre »

« Un amour fort et puissant, quand il s’arrête, engendre un autre sentiment fort et puissant mais qui est lui, négatif. Si ce n’est que de l’attachement, le deuil de la rupture se fera assez rapidement ».

De ce que je lis – et je me trompe peut-être- j’ai la sensation que tu éprouves, à l’heure actuelle, moins que de l’attachement. Je dirais qu’il reste l’affection, que tu l’apprécies et n’a rien à lui reprocher mais que, à bien y réfléchir, il ne t’apporte plus grand-chose. Il veut vivre des choses que tu as déjà vécues et dont tu n’as plus particulièrement envie, tu n’as plus d’envie charnelle…

Mais la question est aussi : ce sentiment que ce n’est plus comme avant, de ne plus l’aimer, ne vient-il pas aussi de la situation ? Tu l’as suivi par amour mais en te lisant j’ai la sensation que c’est cette décision même qui t’a fait perdre tes sentiments. D’où l’importance d’écouter ses propres désirs même au sein du couple.

2/ Amour VS état amoureux

Je voudrais aussi revenir rapidement sur la différence entre l’amour et l’état amoureux. Si tu veux creuser sur le sujet je t’invite à lire l’article écrit dessus mais pour résumer rapidement : Etre amoureux, c’est ressentir, aimer, c’est décider. 

Etre amoureux = avoir des papillons dans le ventre, envie de voir l’autre tout le temps, de passer des journées au lit à faire des câlins sous la couette, ne parler que de lui…

AimerLe cerveau, la raison, va prendre le relais sur le coeur. Christiane Singer disait “Le couple , c’est la grande chance du travail“. Parce que oui,  bien que nous rêvions l’inverse, bien que nous aurions voulu que l’amour vienne de soi ; AIMER EST UN TRAVAIL. Et pas le plus simple ! Donc aimer, c’est décider qu’on veut continuer ensemble et de tout mettre en place pour que ça fonctionne.

Bien souvent on est amoureux avant d’aimer et dans mon article sur les étapes d’un couple, j’explique que lors de la phase d’opposition beaucoup se séparent car ils pensent qu’ils n’aiment plus leur partenaire. Alors que c’est simplement que la passion s’est estompée et a laissé place à l’amour. Mais tous ne le voient pas.

J’explique tout cela pour que tu puisses bien tout prendre en compte Camille car toi seule peut savoir ce qu’il en est. Est-ce juste une mauvaise période ? Dure-t-elle depuis trop longtemps déjà ? Penses-tu que les choses peuvent s’améliorer et si oui, comment, concrètement ?

Lire aussi : Est-ce que je l’aime encore ?

Car, en effet, quand tu dis : « J’ai une perte de libido envers lui, plus aucune sensation d’amour mis à part le fait d’être inquiète pour lui et que son bonheur est important à mes yeux. » j’ai pour ma part l’impression de voir quand même de l’amour si son bonheur t’importe tant. A moins que ce soit de la compassion, de la pitié ? Auquel cas, c’est alors tout l’inverse.

Même si ça prend du temps, il va falloir que tu te poses bien toutes ces questions et que tu y répondes le plus sincèrement possible, même si tu doutes toi-même de tes réponses.

3/ Les attentes divergentes

Vous avez clairement des attentes divergentes et forcément, cela pose problème à un moment ou l’autre. Mais lui en as-tu déjà fait part ? Avez-vous su bien communiquer avant ce départ ? As-tu exposé tes envies à toi ?

L’autre « problème » est qu’il « n’y en a pas ». Dans le sens où tu n’as apparemment pas grand-chose à lui reprocher donc il n’y a pas, de son côté, de solutions concrètes à mettre en place ? Ou tu en vois quand même ?

4/ Que faire alors ?

Ta situation n’est clairement pas facile parce que tu ne sais pas toi-même où tu en es. C’est pourquoi, comme souvent, je pense qu’un « break » serait une bonne solution. Pas un break dans le sens on va rompre mais plutôt instaurer une distance pendant 3 à sept jours, pendant lesquels il n’y aurait pas le droit aux nouvelles. L’idée est simplement de voir s’il te manque, si tu as envie d’être avec lui, de lui parler, de le toucher, lui raconter ta journée…

Parfois, on a tellement le nez dans sa relation qu’on n’arrive plus du tout à prendre du recul. 

Je te conseille aussi de bien prendre le temps de te poser toutes les questions que j’ai mises dans cet article et aussi de te demander ce que tu souhaites vraiment. Quelle serait ta relation idéale ?

A l’heure où tu as écrit ton message, je pense que tu avais vraiment envie de rompre : est-ce passager ? Penses-tu que le peu de sentiments que tu éprouves est définitif ?

Tu peux aussi décider de te laisser X semaines/mois et de prendre ta décision de façon sûre et définitve.

Lire aussi : Comment savoir si je l’aime encore ?

En espérant t’avoir aidée,

Léa

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.