Parler d'Amour
Couple: faire un break

Couple: faire un break

Auteur

J’entends souvent dire que la “pause”, le “break” dans un couple est synonyme de rupture proche. Certes, il a toujours lieu à un moment obscur de la relation mais n’est-il pas là pour la sauver? Est-ce possible de sauver son couple grâce à une coupure, une distance physique? N’y a-t-il pas différentes formes de break? Dans quelles dispositions se trouve celui qui le propose et comment celui qui se le voit imposer doit réagir? Et surtout, comment entreprendre une pause afin qu’elle fonctionne?

Quelques principes de bases

Pour faire une pause, il est essentiel d’être honnête avec soi-même mais surtout avec l’autre. Si vous voulez faire une pause, c’est pour réfléchir sur votre couple, constater les dégâts causer par le temps ou autres phénomènes naturels (ou pas), source de dégradation au sein de votre relation.

Une pause, c’est partir loin de l’autre, ne plus vivre avec au quotidien, ne plus l’appeler, ne plus lui envoyer de messages, faire le vide dans sa tête pour se retrouver enfin face à soi-même et pouvoir ainsi constater si l’absence de notre moitié est insupportable ou si elle nous fait beaucoup de bien.

On ne fait pas un break pour tester une nouvelle relation avec Michel et revenir avec Pierre quelques jours plus tard parce que vous vous serez rendu compte que finalement, c’est mieux avec lui!!! Si vous souhaitez rompre avec votre ami, ne soyez pas lâche, dites-le lui au lieu de prétendre une soi-disant “pause” qui n’est autre qu’une excuse pour faire passer la pilule.

Fixez-vous des règles au préalable: une date limite (une semaine? Deux? Un mois ==> n’allez pas au-delà, cela ne s’appelle plus une pause).

On ne fait pas un break tout seul, les deux conjoints doivent être en adéquation à se niveau-là et être tout deux conscients du mal-être qui s’est installé confortablement dans leur couple pour le pourrir.

Un break peut sauver votre couple

Un break peut être bénéfique uniquement si la décision a été prise par les DEUX partenaires.

La prise de distance permet de prendre du recul par rapport à son couple, de constater nos réels besoins, nos désirs, de constater si l’on est capable ou non d’imaginer un avenir avec ou sans LUI.

Généralement, lors d’un break, on teste nos sentiments. Les questions abondent dans notre tête et les réponses se font de plus en plus claires au fil du temps car l’autre n’est pas là pour les biaiser. Me manque-t-il réellement ou est-ce l’habitude? Ai-je envie de l’embrasser, de le toucher, de le respirer ou ai-je simplement envie de m’endormir dans ses bras parce que je ne sais plus comment dormir seule? Pour quelles raisons en sommes-nous arrivés là? Est-ce que je l’aime encore? Pourquoi n’avons-nous pas pu éviter une pause? Ses qualités prennent-elles le dessus sur ses défauts…?

Le break permet parfois de relancer la passion des débuts. En effet, le sentiment d’abandon mais surtout de perte de celui qu’on aime peut raviver des sentiments violents qui s’étaient enfouis dans l’oubli depuis un petit moment! Chacun prend conscience que la vie sans l’autre est fade et les retrouvailles s’annoncent torrides.

Témoignage de Laura, 24 ans:

Cela faisait quatre ans que j’étais en couple avec Sylvain. La première année a été passionnelle, magique, étrangement parfaite. Nous étions heureux ensemble, à tout moment de la journée, toujours contents d’être collés. Seulement, quand nous avons emménagé ensemble, les choses se sont un peu corsées. Le quotidien a pris trop de place et on connait tous la suite. J’avais l’impression de ne plus l’aimer. Je voulais être seule, être libre, je restais le plus longtemps possible avec mes amies le soir pour éviter de le retrouver. Je n’avais plus envie de lui. J’étais désespérée, incapable de comprendre comment un amour aussi intense que celui que nous avions vécu avait pu se transformer en une routine insupportablement lassante. J’ai fini, après plus d’un an de doute, je tiens à le préciser, par lui demander qu’on fasse une pause. Il n’a pas compris sur le coup. Lui me disait être heureux avec moi, qu’il ne voyait pas le problème. La routine lui convenait. Tolérant et ouvert il a tout de même accepté ma décision. Je suis partie vivre une semaine chez une amie sans avoir de ses nouvelles. Il jouait tellement bien le jeu que j’ai eu peur de le perdre. Seule face à moi-même, j’ai réalisé que c’est moi, nous, qui avions fait de cette routine quelque chose d’ennuyant mais que je l’aimais et que c’est ça qui importait. Le premier mois où je suis revenu était étrange, je savais qu’il fallait faire avancer les choses, j’avais pris conscience de beaucoup de choses pendant cette semaine mais je ne savais pas comment mettre les solutions en place. Finalement, cela s’est fait naturellement. On a commencé à se planifier des weekend, des sorties, des visites… Et aussi étrange que cela puisse paraître, je me sentais de mieux en mieux. Aujourd’hui, j’ai clairement retrouvé avec Sylvain la passion des débuts, peut-être encore mieux car les obstacles que nous avons surmonté ont renforcé notre amour.

Et oui, lorsqu’on vit ensemble, un break peut s’avérer encore plus utile que d’ordinaire! Quoi de plus normal que de se sentir étouffée au bout d’un certain temps de vie commune? Un peu de liberté suffit souvent pour se rendre compte que l’on ne veut plus d’une vie de célibataire!

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

 

Mais un break peut aussi mal finir…

Faire une pause peut vite virer au cauchemar. Imaginez la situation: vous voulez faire un break, mais lui n’est pas d’accord. Il vous en veut et prend cette pause comme prétexte pour aller voir ailleurs. Vous revenez vers lui les bras grands ouverts, vous étant rendu compte que vous l’aimez plus que tout et vous découvrez qu’il a rencontré quelqu’un… d’autre.

Après le break, la complicité que vous aviez peut avoir pris un coup de vieux. Il n’est en effet pas simple de passer plusieurs semaines sans nouvelles de l’autre, sans connaître son emploi du temps, ses fréquentations…

Comme je l’ai dit plus haut, faire un break pour déguiser une rupture ne sert à rien. Les pauses à répétitions par exemple, sont le signe le plus clair d’une réelle difficulté à rompre, mais aussi d’un amour devenu inexistant. Le break devient alors une frustration sans nom car il continue de donner un espoir vain au couple déjà brisé.

N’utilisez pas le break comme une stratégie amoureuse du genre: je vais partir deux semaines pour qu’il se rende compte à quel point il est fou de moi et à quel point il ne pourra jamais vivre sans moi. Car, si c’est ainsi que vous voyez les choses, lui, les voit peut-être autrement. Votre partenaire peut prendre goût à sa liberté et ne plus vouloir de vous lorsque vous replongerez dans ses bras.

Pour conclure, le break est à double tranchant: s’il peut ranimer une passion qui s’était éteinte pendant quelques temps, il peut aussi définitivement briser une relation. Prenez donc le temps de réfléchir!

Et vous, avez-vous déjà fait un break? Comment s’est-il fini?

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

32 comments

  • J’ai 30 ans et j’étais avec une femme de 21 ans . Notre différence d’âge n’était pas un problème seulement j’ai vite réalisé qu’il y avait un fossé mentalement; je veux dire par là qu’elle me donnait l’illusion d’être mature alors qu’elle était comme les jeunes de son âge . J’ai failli rompre avec elle à plusieurs reprises mais je n’en avais pas la force c malgré tout je restais amoureux d’elle et je comptais secrètement la faire évoluer lui faire prendre conscience de beaucoup de choses.
    Finalement il y a 3 mois c’est elle qui a eu la force de m’envoyer un texto m’indiquant qu’elle voulait faire une pause.
    Je lui ai répondu avec colère qu’il vaut mieux dans ce cas rompre définitivement
    Je tiens à préciser que lorsqu’elle me l’a envoyé ses parents étaient à côté d’elle et ce sont eux qui l’ont incité à me quitter ( ils ne m’aimaient pas)
    Pendant 2 jours j’ai essayé de l’appeler je tombe sur sa messagerie et je lui envoie plusieurs messages de détresse dans lesquels je fonds en larmes mais aucune réaction. 2 jours plus tard alors que sa mère était toujours collée à elle, elle décide de changer de numéro. Je n’ai jamais eu droit à une discussion en tête à tête ni même une petite explication. Je pensais qu’elle était ma raison de vivre mais sans doute j’étais plus amoureux plus fragile qu’elle. Quelques fois je repense à tous les bons moments qu’on a passés j’ai une petite larme qui s’échappe.
    Certains endroits certaines choses m’obligent à repenser à elle car moi je l’aimais beaucoup.

    Reply
    • Le problème lorsque l’on est jeune comme elle c’est que l’on vit l’amour de façon intense mais que ce dernier peut s’arrêter aussi vite qu’il est venu. Pourquoi? Parce qu’il est superficiel, artificiel. Elle a sincèrement l’impression d’être amoureuse mais ce n’était pas de l’amour, elle aimait aimer, elle aimait l’amour. Vous, plus mature, aviez conscience de tout et malgré cela, vous l’aimiez d’un amour sincère et pure, d’un amour construit. On ne peut pas demander de grandir plus vite à une jeune femme de 20 ans, même si ça fait mal.

      Reply
      • Oui c’est vrai! Même si tous les signes d’amours qu’elle me montrait étaient sincères le fait d’arrêter si vite , brutalement, me laisse penser la même chose que vous à savoir que ce n’était pas réellement de l’amour mais une passion d’adolescent. De plus elle n’était pas expérimentée en la matière mais ce que je trouve ridicule c’est l’attitude des parents qui se mêlent de ça alors qu’elle ne vit plus avec eux. A chaque fois qu’ils étaient là je passais en second plan car malgré qu’elle ne vit plus avec eux elle n’a pas réussi à couper le lien fusionnel entre eux. Plus je lui faisais cette remarque et plus elle se mettait en colère.
        Ce qui est bizarre c’est que toute la belle famille du jour au lendemain ne m’ont plus adressé la parole ni même un mail comme si je n’avais jamais existé. Ce sont de drôles d’individus qui composent sa famille. qu’en pensez vous ?

        Reply
        • Il n’y pas d'”anomalie” à proprement parler, sa famille ne fait peut-être pas partie de vos normes à vous.
          Le fait est qu’elle était, qu’elle EST jeune, qu’on ne coupe pas tous le cordon au même âge et qu’ils devaient certainement être très fusionnels.
          Dites-vous bien qu’il n’y a aucune méchanceté consciente là-dedans, juste une sur-protection qui vous agace à juste titre!

          Reply
  • je précise que ça faisait 2 ans que j’étais avec elle et qu’elle habitait chez moi 3 jours par semaine
    Je précise également que je ne lu ai jamais parlé mal ni la frapper

    Reply
  • Je vous remercie de votre analyse que je partage … J’ai compris que j’ai servi de transition entre sa vie d’enfant et sa future vie d’adulte . Sa famille ne me convenait pas effectivement !

    Reply
  • Bonjour. Déjà sachez que j’adore votre site, il est vraiment génial. Je pense avoir lu tout vos articles.
    Je vous explique mon problème… J’ai 21 ans et mon copain en a 25ans. Ça va faire presque 5 ans que l’on est ensemble. Il m’a quitté une première fois au bout d’un an et demi… J’avoue que tout était de ma faute… j’étais horrible avec lui… disons que j’ai été éduqué dans la haine, sans amour, sans affection… Mon chéri à été le premier à qui j’ai pu me confier, qui m’a écouté, qui m’a aidé… sauf que moi j’ai jamais été habituée à ça… Du coup je voulais passer tout mon temps avec lui, j’étais très jalouse…Du coup il est partit… Je m’en doutais… Le premier j’ai souffert mais je me suis dit que je restait sûrement avec lui juste parce que j’étais seule… et puis au bout de deux jours… c’était le drame… il me manquait déjà.. je pleurais… notre rupture à duré 3 mois.. pendant 7 mois il était en Erasmus.. pendant 3 mois il a prit soin de moi quand même, et pour une fois j’ai fait pareil pour lui.. il me manquait tous les jours, j’avais hâte de le voir.. et pour une fois j’étais pas seule je sortais avec des amis… j’ai même eu une petite aventure d’un soir sans aller jusqu’à la p…. je voulais le rendre jaloux… mais au final je me dégoûtait… je ne pensais que à lui pendant que je m’occupait de l’autre homme…. Mon chéri a fini par revenir en France pour des vacances.. on s’est revu en tant que ami pendant 1 semaine et demi… mais entre nous C’était trop fort… on a fini par retomber dans les bras l’un de l’autre… Depuis qu’on s’est remis ensemble tout se passe bien entre nous, c’est juste génial. On a pour projet de vivre ensemble.
    Le problème c’est que depuis la rupture je doute. Je me dis que je ne l’aime plus… mais quand il part (romps) ou mes ces distances c’est là que je me rend compte que c’est lui…
    Mais depuis janvier je re doute… encore… alors que pourtant tout se passe bien dans notre couple a part qu’on ne se voit pratiquement jamais et qu’on ne sort pas beaucoup à cause de nos emplois du temps… On est partit en vacances ensemble. J’ai douté la bas aussi… mais mine de rien on c’est vachement rapproché… on a même fait l’amour tous les jours .. mais des que je me sentais trop bien… je me re montais la tête..
    Je me suis toujours dit qu’entre nous il y aurait une grosse rupture mais qu’on se remettra ensemble car on est fait l’un pour l’autre….
    Maintenant que je suis revenue de vacances tout ce passe bien mais je doute encore….

    Alors je ne sais pas si je reste avec lui parce que je suis seule, que j’ai besoin de lui… ou parce que je l’aime vraiment mais que j’ai peur de l’avenir vu que je n’ai jamais eu une vie heureuse avec mes parents mais qu’avec lui si…

    La pour une fois c’est moi qui fait une pause…. j’ai trop peur de me rendre compte que c’est fini… d’ailleurs je me dis que c’est fini sans raison et pourtant quand je me dis ça me fait terriblement de mal…
    Lui et moi on est très complice. On se fait grandir l’un et l’autre. On se complète tout en étant différent. Il a énormément de qualité. Et j’aimerai beaucoup que se soit le papa de mes enfants et mon mari…

    C’est mon premier amour alors forcément j’ai peur de le regretter comme beaucoup de personne. Mais c’est vrai que même si j’aimerai bien connaitre autre chose. Je n’ai aucune envie d’aller voir ailleurs..

    Que faire ? Je suis perdue…

    Reply
    • Benene,

      Etant donné ton passé familiale, ton passé affectif, il est normal que tu doutes, que tu aies peur. Inconsciemment, tu t’interdis d’être heureuse, comme si le bonheur ne pouvait faire parti de ta vie.
      “Lui et moi on est très complice. On se fait grandir l’un et l’autre. On se complète tout en étant différent. Il a énormément de qualité. Et j’aimerai beaucoup que se soit le papa de mes enfants et mon mari…” ==> Que demander de plus? 🙂
      “mais des que je me sentais trop bien… je me re montais la tête..”==> Tu n’oses pas te laisser aller. Accepte le bonheur comme il vient, essayez de plus sortir ensemble avec ton ami. Je sais que c’est bien plus facile à dire qu’à appliquer mais essaye de ne pas ruminer tes doutes, les questions qui te taraude. Vis, simplement.

      Reply
  • Bonjour,
    J’ai 28 ans et ma copine 22 ans
    Cela fais environs 6 mois que nous somme ensemble et subitement après un voyage de 2 jours suite à une dispute elle commence à me parler (au téléphone) de faire un break parce qu’elle ne sait plus où elle en ait et qu’elle ne sait plus ce qu’elle ressent parce qu’elle a des doutes, je lui demande qu’on puisse ce voire et en parler. Pendant la rencontre je lui demande d’etre franc et de me donner une bonne explication à cette décision en lui posant des questions du genre vois tu quelqu’un autre ? Elle dit non personne ai je fais quelque chose? Non rien as tu appris un sale truc sur moi? Non rien… après les questions je lui ai fais voir que je tiens trop à elle et que faire un break à rime à rien autant mieux rester ensemble chose qu’elle a comprise et tout été visiblement rentré normalement 1 semaine plut tard les embrouilles reviennent et elle me parle encore de faire un break, je lui demande encore une fois c quoi le problème et la elle me répond qu’elle a un coeur partagé entre moi et son ex. Ex qui en passant lui avait brisé le coeur alors je lui demande ete vous en contact? Elle me répond non, vous ete vous vu elle dit non et elle me dis qu’elle pense tjr à lui et la encore une fois je lui sort un discours qui lui a fait changer d’avis visiblement et tout et redevenu normal 3 jour plu tard elle retombe encore dans son désir de faire un break mais en me disant qu’on commencera à ce voir et s’appeler comme d’hab alors à quoi sa rime de faire un break si elle veux qu’on arrête pas de ce voir et de s’appeler ? Pouvez m’apporté une aide face à ce problème parce que je suporte pas de voir aujourd’hui ça vas et demain ça vas pas…. Merci d’avance

    Reply
    • Bonsoir,

      Votre amie est jeune et ne semble tout simplement pas savoir elle-même ce qu’elle veut. Cette relation sera instable tant que vous n’aurez pas mis les point sur les “i”. Seul un électrochoc pourra lui faire comprendre votre importance (ou non) pour elle. C’est à vous de prendre les devants, de dire “ok tu as raison mais je ne veux pas de break, je n’en vois pas l’intérêt pour ma part, je préfère en rester là, je ne suis pas une girouette”. Même si ce n’est pas ce que vous pensez, cela permettra de voir sa réaction: est-ce que c’est ce qu’elle attend, est-ce qu’elle est perdue? Est-ce qu’elle vous aime mais ne sait pas si prendre?

      Reply
  • je suis avec ma copine depuis 8 mois au début tout était parfait nous nous aimions vraiment et notre amour était fusionelle et depuis quelques temps rien ne va plus elle s’enerve contre moi pour un rien etme remet toujours la faute sur le dos. elle m a expliquer qu’elle avait des problèmes de familles et qu’elle ne savait plus ou elle en était elle a donc voulu qu’on fasse une pause mnt depuis 5 jours je l’ai accepté mais je le vis vraiment mal je suis desespérer elle me manque beaucoup trop les souvenirs du début refont surfaces mais je ne sais pas ce que elle pense de son coté et je voudrai savoir si je dois attendre qu’elle revienne vers moi ou si ce doit etre moi merci de vos reponse

    Reply
  • Bonjour ,
    Je suis actuellement en pause avec mon petit ami, cela va faire 2 semaines
    Notre histoire est plutôt compliquée, il y a un an et demi il a commencé a beaucoup fréquenter une amie de lycée avec lui a la fac, et quand je dis fréquenter c’était aller la voir tard dans la soirée pour rentrer de nuit chez lui
    Nous sommes ensemble depuis 3 ans presque, et nous faisons nos études dans des villes séparées. Les miennes sont très prenantes et doivent obligatoirement se faire dans la ville ou je réside, son emploi du temps est plus flexible dirons nous
    Nous n’avons rien construit en 3 ans, j’ai 22 ans lui 23. Nous ne sommes jamais partis en vacances, les petites escapades organisées étaient de mon initiative, toujours. Nous avons créé une routine a distance, en ne nous vouant que 2 fois par mois Max, toujours les weekend, jamais en semaine (il ne vient pas me voir).
    Notre première lause remonte a l’an passe en été . Du fait de ses rdvz fréquents avec son amie, malgré mes pleurs, mes crises, les rdvz continuaient, et ma jalousie était devenue telle qu’une pause était nécessaire pour lui, a l’époque je l’ai très mal vécue, peur de le perdre, qu’il m’oublie.
    La pause actuelle est de mon initiative. J’ai récemment perdu une amie très proche, ainsi qu’un membre de ma famille. Mes études stressantes, rajoutée a cela 20kg en moins sur la balance (je suis plutôt de la tendance opposée lol). Et pour lui, tout était normal, il n’y avait rien qui clochait, il me félicitait de ma perte de poids, ne venait pas me voir (même si je lui disais que ça n’allait pas, il tombait des nues, ne se rendait pas compte). J’ai petit a petit pris l’habitude de ne plus rien lui raconter, ni mes journées, ni mes petits bonheurs. J’ai construit ma vie sans lui. Une vie de célibataire en somme. Et il n’en fait pas partie.
    En 3 ans, je n’ai jamais vu ses amis. En gros, un ensemble de détails, plus ou moins gros, se sont accumulés, et il y a 2 semaines j’ai craqué (plus précisément après les funérailles du proche mentionne au dessus). J’ai l’impression qu’à force de m’être battue pour qu’il vienne me voir, souhaite passer du temps avec moi plutôt qu’avec elle, et a faire des projets pour 2 alors que lui n’en fait pas, je me suis essoufflée.
    Ainsi, j’ai surtout l’impression d’avoir besoin fait, d’être égoïste, de penser a moi, a me retrouver et sortir de cette période noire, anorexique et endeuillée, que de toute façon je traversais seule vu qu’il n’était pas présent, ou du moins a distance.
    Mais j’ai peur de faire les mauvais choix, et qu’à la sortie justement de cette période noire, il ne me manque et que j’aie des regrets.
    Qu’en pensez vous ? Excusez moi de la longueur du commentaire…

    Reply
  • Bonjour,
    J’avais vraiment besoin de votre aide, pour adopter la bonne attitude. Vendredi soir ma copine m’a annoncée qu’elle avait besoin de temps pour réfléchir sur notre couple. Elle me reprochait au début de toujours avoir à se justifier du faite que l’on ne puisse pas se voir. Mais en discutant et en reprenant les faits elle a réalisée qu’elle n’avait peut-être pas la place pour une relation, qu’elle n’était peut-être pas prête et qu’elle devenait fuyante. Pour ma part je ne lui reprochais pas de vouloir passer du temps avec ces amis, familles ou pour ces loisirs mais seulement de ne jamais montrer la volonté ou prendre l’initiative de nous voir, il fallait insister à chaque fois pour arriver à se voir 5 minutes.
    Elle m’a demandée du temps pour réfléchir et ma seule réponse a été que je ne pouvais rien garantir en retour… je m’en veux un peu quand même de ma réponse.
    J’ai rompu tout contact avec elle depuis vendredi soir. Elle a fait de même, elle n’est pas apparue en ligne sur viber ou Wattsapp depuis vendredi (elle est à l’étranger pour les études). En revanche hier elle a réactivée 15 minutes son compte Facebook qu’elle n’avait pas touchée depuis 6 mois… le temps surement d’aller voir un profil….
    Qu’elle attitude adopter la laisser venir, essayer de lui passer un message dans quelques jours ?
    Sans vouloir être trop needy j’aimerais vraiment qu’elle sache que quel que soit la décision qu’elle va prendre je la respecterais et ne lui en voudrai pas et surtout lui dire que dans tous les cas ça été une belle parenthèse dans ma vie…
    Même si je suis amoureux et que j’aimerais qu’elle me choisisse… mais ça je ne peux pas lui dire
    Merci

    Reply
  • Bonjour Léa, je tiens tout d’abord à vous remercier pour ces articles très intéressants !
    J’aurais aimé recevoir quelques conseils concernant ma situation : on vit ensemble depuis 5 ans et notre relation s’est détériorée peu à peu… à plusieurs reprises il a essayé de me parler mais je n’étais pas bien réceptive (ça me faisait souffrir et j’avais tendance à “bloquer”) je disais que “j’allais changer”, chose que j’ai vraiment tenté de faire mais j’ai échoué surement car je ne suis pas très bien avec moi-même. Et aussi parce que je n’ai pas vraiment pris conscience qu’il pouvait me quitter.
    Avec un peu de recul, je me rend compte qu’être avec lui me suffisait et que ce n’était pas si grave si j’étais pas heureuse, tant que j’étais avec lui… (Voici un gros problème de détecté)
    Bref, tout ça pour dire qu’il y a une vraie prise de conscience.
    Cette situation le faisant terriblement souffrir et voyant que la relation ne s’améliorait pas malgré nos discussions et tentatives, il a décidé de faire une pause pour pouvoir réfléchir. Cependant cela me fait peur car j’ai l’impression de ne pas voir les choses comme lui : il a besoin de prendre du recul et de savoir s’il ne ferait pas une erreur de me quitter. Il cherche plutôt à confirmer (je pense) sa “presque décision” de partir alors que moi je suis plutôt dans l’optique de faire un travail sur moi-même, être mieux dans ma peau, comprendre (de matière plus profonde) pourquoi tel ou tel aspect de notre relation s’est affaiblie et réfléchir sérieusement aux solutions possibles.
    Bref, l’autre problème est qu’il me parle de faire cette pause pendant plusieurs mois sans pour autant pouvoir me dire combien de temps car il est perdu et ne sait pas combien de temps il a besoin pour prendre du recul et arriver à une décision. Personnellement, j’avais pensé à 1 mois (car j’ai du coup, quand même, pris conscience que moi aussi j’avais besoin de me retrouver face à moi-même !). Dans tous les cas, je pense qu’il faut d’abord définir la durée de la pause avant de l’entamer… Qu’en penses-tu ?
    J’ai pensé à m’imposer en lui disant que je n’accepterai pas une “durée indéterminée” et qu’on doit choisir entre 1 ou 2 mois (cela lui permettra aussi d’entrevoir que malgré le fait que je paraisse désespérée, je ne suis pas prête à tout accepter non plus !).

    En espérant que vous répondrez à mon commentaire…
    Bonne continuation !

    Reply
  • Bonjour,

    Moi je suis perdue.
    Voilà, je suis en couple depuis 1 ans et demi, j’ai 25 ans et lui 30 ans. C’est quelqu’un que j’ai aimé depuisquue jai 17 ans. .. depuis qu’on est ensemble, il est toujours chez sa mère, il est au chômage depuis 2 ans, je vais tout les week end chez lui, je m’entend très bien avec sa mere , auparavant il a toujours travaillé pour son père etc. Bon aujourd’hui j’ai un petit boulot pas stable mais je bosse, je vis chez mes parents encore et je voudrais prendre mon indépendance avec lui, problème : il est addict a certaines substances et il est autiste asperger ce dont j’ignorais depuis 4 mois mais son manque d’empathie et de communication sans compter ses tocs me font prendre conscience de ce qu’il est, mais je l’aime.
    J’ai décidé de faire un break .. il n’a pas trop compris, je lui ai expliqué que je ne voyais pas d’avenir proche ensemble et que son comportement vis à vis de son addiction me fait passer au second plan. …
    Depuis 2 semaines je n’ai pas donné de nouvelles lui non plus, il m’anque mais jemon entourage ne veux pas que je me remette avec , en même temps ça se comprend.
    Je suis prisonnière de se break, comment reprendre contact , comment lui parler, comment expliquer que je ne veux pas continuer avec lui même si j e l’aime encore? !
    Même til vraiment !. C’est horrible.

    Reply
  • J’ai 23 ans..
    Je suis avec mon copain depuis 3 ans en septembre.
    La premiere année as été merveilleuse. Ensuite, il a commencé a etre de mauvaise humeur, méchant, il me rabaissait des fois. Je me suis toujours posée des questions sur notre couple. Je l’ai laissé debut Mai pour revenir pres de lui apres 1 semaine de rupture.

    Je crois avoir ete trop vite..
    Un break pas assez long. Je me pose encore beaucoup de question. La flamme n’est plus la, les papillions non plus. Il est gentil, attentionné maintenant..
    Jespere que sa va passer…

    Reply
  • bonjour,
    cela fait 25 ans que je suis avec mon mari dont 17 ans depuis hier de mariage. vendredi soir il a attendu que tous le monde soit couchés nous avons 3 enfants 3,11 et 16 ans et est parti sans nous laisser de message. nous sommes dimanche et il n’est toujours pas rentré je lui est téléphonée mais bien sûr il ne répond pas je lui est envoyeé des sms il m’a juste répondu qu’il réfléchisait et qu’il ne saivait pas jusqu’à quand. je ne sais plus quoi faire. je devrais être habitué il y a 8 ans il a déjà eu une liaison (6 mois) et à force de persévérence j’ai gagnée mais là je ne suis pas sûr de vouloir me battre et pouvoir pardonner à nouveau d’autant plus que je ne sais pas si cette fois il y a quelqu’un d’autre en plus la dernière fois il me répondait ne s’est jamais absenté plus de quelques heures et me disait tout. pouvez vous m’aider? me donner votre avis.

    Reply
  • Bonjour, j’ai 25 ans et ma “copine” 19ans on est ensemble depuis 1 an maintenant, jusque la tout se passait bien et d’un coup elle ne me parlait plus, ne repondait a aucun de mes messages (je précise je ne suis pas un lourd qui insiste) elle a répondu qu’elle avait besoin de “temps” pour reflechir j’ai essayé de lui demander pourquoi et combien cela pouvait durer, elle ne m’as biensur jamais répondu, cela fait maintenant 1 mois qu’elle m’ignore j’ai tenté une approche discrete à 2/3 reprises sans foncer mais pas de réponse.

    Au depart je me suis dis elle a fait cela pour mon bien (future rupture) du coup comme elle sait que je suis plus impliqué elle me laisse ce break pour me detacher petit à petit avant de me l’annoncer, enfin c’est ce que j’avais compris, mais en réalité comme un temoignage plus haut elle manque juste de maturité, elle a juste été lâche et me laisse esperer indéfiniment sans prendre ses responsabilité pour en finir…

    De mon coté j’ai eu biensur le temps de me détacher de tout cela même si je l’aime encore ça il faudra un peu plus de temps, ce qui me fait le plus mal en réalité … ce n’est pas la rupture en elle même mais le fait qu’elle me lâche sans un mot, je sais j’ai pris le risque d’être avec quelqu’un de plus jeune qui n’a pas forcément la même vision sur la vie et l’amour (et comme beaucoup je la pensais mature mais je me suis trompé helas et j’en paye le prix)

    Reply
  • Bonjour,
    J’ai 30 ans et je suis avec ma copine, 23 ans, depuis 4 mois. Au début de notre relation elle m’a affirmait qu’elle était vierge du coup je me suis dis que j’étais bien tombé. Vu que nous travaillons, on ne se voyait que le temps d’une soirée chez elle ou quelque part à discuter, rigoler et flirter dès fois. On se parlait au téléphone tous les jours. Le matin lorsque je me réveillais ma première pensée lui était destinée et je l’appelais pour qu’elle se prépare et n’arrive pas en retard. Il y avait une complicité car elle me montrait une personnalité mature pour son âge. Un dimanche, après avoir reçu une prime à son job, elle m’invite au resto pour fêter çà. Elle a passé toute la soirée accrocher à son phone (accro de facebook, messenger, viber…). Je lui ai dit subtilement que çà ne me plaisait pas, elle a continué quand même. Je me suis levé et je suis parti. Elle m’a rattrapé en me disant de l’excuser patati patata je lui dis que c’était finit. Elle s’est accroché à moi pour me dire qu’il n’en était pas question. J’étais décidé mais bon vu qu’elle insistais j’ai ravalé ma fierté et je l’ai ramené chez elle. Après cette épisode, lorsqu’on se voyait, j’ai remarqué qu’elle était toujours accroché à son smartphone à écrire et répondre à des textos et rigoler. Je lui en reparle encore, elle me dit qu’elle ne peut pas le faire. Ces quelques heures qu’on passait ensemble était très important pour moi mais pas pour elle. Un jour on avait programmé de passer la journée chez elle. Tout s’était bien passer plein d’attentions chacun de notre part on s’est embrassé et flirter. Vu qu’elle était vierge on a pas fait l’amour mais elle frottait mon sexe contre le sien. Après ce moment d’intimité j’étais couché sur le lit en lisant mes emails et elle sort de la douche me disant qu’elle saignait et que je l’avais déviergé. Elle m’a carrément foutu dehors… Elle s’est empressé d’aller voir un gynéco qui lui a dit que c’était une fausse alerte et qu’elle était toujours vierge. Elle m’envoie un texto pour me le dire. Elle me reproche de l’avoir fait exprès alors que c’était un accident. On a continué à sortir mais elle a créer une distance entre nous. On se parlait juste au téléphone et les discussion qu’on avait, étaient fade. Je lui ai proposé qu’on se voit pour en discuter mais elle me dit qu’il n’y avait aucun problème à son niveau jusqu’à la semaine passé, je l’appelle elle me dit que çà ne marche pas de faire un break. Je lui ai répondu qu’il fallait mieux arrêter (rupture) mais elle a insisté. Je suis tombé d’accord sur le principe de faire un break d’une semaine pour voir là où on en est. J’ai constaté qu’elle je tenais à elle mais je me prépare aussi à ce qu’elle décide de mettre fin à notre relation. Bon je sais pas ce qui va se passer ce lundi 29 Février 2016 (fin du break). Je suis confus…

    Reply
  • Bonjour,

    Il y a maintenant 3 ans que nous sommes ensemble, nous nous aimons beaucoup mais nous semblons avoir bien des différences de personnalités qui font sans cesse des conflits. Nous en somme rendu au break mais nous ne savons pas quoi faire : rester ensemble ou se séparer. Ni pour lui, ni pour moi c’est clair ?
    Que faire? Devons-nous faire un break pour y voir plus clair?

    Reply
  • a je suis en période de break depuis hier , je suis vraiment perdu , démoraliser , je ne fais que de pleurèr sa faisais deux mois avec mon mec et il m’a avouer qu’il n’avais presque plus de sentiment pour moi , depuis plus de 1 semaine donc il a décider de faire un break et j’arrive pas a me remettre je lui est demander que si 2 Semaibes ou 3 Semaines sa suffisait il m’a répondu je sais pas . Vous pensé que sa suffira 2semaines ou 3 Semaines ? C’est comme si on m’avais enlever la moitié de mon corp , mes je vien vraiment de comprendre que je suis vraiment amoureuse de lui . Ps : Je n’ai jamais fais des break , Pourriez-vous me donner des conseille merci ?

    Reply
    • Moi aussi je suis en break… J’ai jamais vécu ça avant et j’avoue que je me sens comme toi Mae. J’ai l’impression qu’on m’a arraché quelque chose de moi. On s’est dit un mois sans se voir mais j’ai du mal à ne pas le text (sms) pour savoir comment il va. Je suis super anxieuse. J’ai peur de perdre mon temps. Tous le monde me dit de penser à moi mais j’ai beaucoup de mal. J’ai l’impression que cest de ma faute arrg :-/ Mon but est de tenir mon bout et de ne plus le contacter et d’attendre qu’il vienne vers moi. Jespere sincèrement y arriver. Ca m’a fait du bien de vous partager mon anxiété.

      Reply
      • Bonjour les filles,

        Ou en êtes vous de vos break ? Je suis actuellement en break depuis 1 semaine car mon copain à peur de tout. Il fait une mini dépression qui lui font poser toutes les questions sur l’avenir. Il va avoir 32 ans et à peur de vieillir. J’ai beaucoup souffert au début (j’ai perdu 5 kilos), avec le temps ça va un peu mieux mais j’ai qu’une hate c’est q’il revienne chez nous.

        Reply
  • Bonjour, Jai 17 ans et avec mon copain ça fait 8 mois que nous sommes ensemble mais depuis nos 7 mois ça ne va pas très bien entre nous. Il voulait qu’on se voit moins mais moi je souffrais beaucoup de cette situation et du fait qu’il ne soit pas du tout démonstratif…
    Je crois qu’on a fini par ne plus être dans une situation seine pendant 1 mois puis la depuis quelques semaines ça naller vraiment plus et il m’as dit qu’il voulait me quitter et que ces sentiments diminuer et qu’il ne m’aimer plus de la même façon.
    Nous avons parler et nous avons décidez tout les deux qu’on veut que ça s’arrange et qu’il fallait faire une pause et nous nous sommes donner environ deux semaines de réflexion.. Ça fait seulement deux jours.
    il ne Me manque pas encore mais jai peur despere pour rien et quil me dise quil cest rendu compte quil ne maime plus et quil me quitter définitivement.

    Reply
  • Bonjour,

    Cela fait 1 an que je suis en couple, depuis un petit moment j’ai un rythme de travail assez intense qui s’est fait soudainement , c’est vrai que lui aussi travail mais toujours au même rythme, depuis ce changement de rythme je rentre chez moi épuisé, je pars vers 6H30-7H et reviens en début de soirée, mon copain vient chez moi pratiquement tout le temps et me fait sans cesse des remarques, ne fait rien pour m’aider, met les pieds sous la table et attend car il est fatigué, ect, ce qui fait que je deviens très désagréable et nous nous disputons non stop, impossible de communiquer on ne se comprend plus. Il a donc décidé que nous devions faire un break, j’y avais pensé mais quand il me l’a annoncé j’ai paniqué et j’étais contre de peur qu’il se rende compte qu’il ne m’aime plus ou de le perdre definitivement, au bout de quelques jours (4) il est revenu vers moi en me disant qu’il voulait qu’on se remette ensemble et qu’on reparte sur de bonnes bases. Mais voila je me pose pleins de questions, a-t-il vraiment eu le temps de bien reflechir, est-il sur de ses sentiments (car il m’avait dit qu’il etait perdu).
    Je pense que ces disputes sont du au changement de rythme à mon travail et le fait qu’avant on prévoyait 1 ou 2 jours l’un sans l’autre par semaine pour avoir notre espace et que du jour au lendemain nous etions collés l’un à l’autre.
    Mais voila il veut revenir mais ce n’est pas trop tôt ? Ne va-t-il pas changer d’avis ? et surtout comment je dois me comporter ? Je n’ose pas envoyer de message de peur de passer pour une lourde, je ne sais plus comment lui parler ou de quoi lui parler de peur qu’il n’apprecie pas.

    Merci

    Reply
    • Oui Kili, plus qu’un break, vous devriez vous voir un peu moins régulièrement pour créer le manque : si vous n’habitez pas encore ensemble, prenez-le comme une chance ! Voyez-vous pour les moments de qualité et non de quantité. Car là c’est ça votre problème : vous vous voyez tous les soirs mais vous êtes fatigués et tendus alors vous n’êtes plus vraiment bien ensemble. Espacez ces moments et tout rentrera dans l’ordre 🙂

      Reply
  • Bonjour,

    Cela fait 3 mois que je suis avec un homme, lui a 21 ans et moi 27. J’ai une fille d’une première union, et tout se passai super bien. Depuis un moment nous avons plus grand chose a se dire, on se vois tous les weekend. Et un jour, il m’as dis qu’il avais peur, être beau père a son age lui fais peur il doute, il ne sais pas si il assume ce rôle que notre couple lui confère.. J’ai beau le rassurer il s’éloigne de moi, il m’avais même quitter mais lorsqu’il est juste passé me voir pour rendre des affaires, il m’as affirmer qu’il m’aime et m’as demander de lui laisser du temps.. Je lui ai dis on reste ensemble mais on fais un break il a accepté, mais depuis il répond quasiment plus a mes messages, il sors de son coté… D’après vous que dois je faire? lui écrire ou le laisser? Est ce que j’ai une chance qu’il revienne?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Reply
  • Bonjour à toutes,

    Cela fait 2 ans et demi que je suis avec un homme. Nous avons emménagé ensemble en début d’année. Tout se passe très bien, une relation du tonnerre, une complicité comme jamais. Cependant, depuis 1 semaine, il est parti de la maison pour réfléchir chez sa sœur du futur ensemble. Sa raison ? il a peur de vieillir … Il est très fragile mentalement et ne sait pas du tout ou il en est. Il me dit avoir des doutes sur son futur avec moi, il a peur d’avoir un second échec (il a été marié pendant 5 ans), peur de devenir papa. Bref, toutes les questions qu’on se posent mais lui à une échelle puissance 1 000. Il m’a affirmé que je n’avais rien fait de mal et que ça venait vraiment de lui. Je crois qu’il passe la crise de la 30ène. Je n’ai jamais vécue ceci auparavant et reste perplexe sur le futur. Il m’envoi des textos presque tous les jours et nous nous sommes revus pour des raisons familiales (j’ai perdu mon oncle récemment). Je lui ai dit comme je pouvais que je serai la pour l’aider et je l’ai même invité à aller voir un psychologue. Il a eu son premier rdv vendredi dernier et m’a dit qu’il lui en faudrait plus que ça pour qu’il se sente bien … Je patiente mais sans grande réponse.

    J’ai tout fait pour lui montrer que j’étais la mais malgré ça, j’ai vraiment peur de le perdre. Avez-vous déjà vécue ça ?

    Reply
  • bonjour, je sors depuis un an avec une fille plus jeune que moi, c’est une relation homosexuelle..nous vivons le grand amour mais elle m’a demandé du temps pour réfléchir tout à coup, me disant que la vie d’un homosexuel est “compliqué”, elle me dit avoir peur que les gens découvrent sa sexualité, elle a peur de perdre son travail… néanmoins elle insiste sur le qu’elle m’aime énormement, qu’elle veut juste se retrouver seule et réfléchir…ca a été extrèmement soudain, et j’ai du mal a savoir comment réagir. Il n’y a pas eu de break annoncé comme tel, pas de rupture, juste cette demande d’être seule… Je ne sais pas quoi faire, je ne l’ai pas vu depuis 4 jours, et aujourd’hui je n’ai pas envoyé de sms malgré mon envie de le faire, j’essaye de respecter sa volonté mais j’avoue ne rien y comprendre, en 2016…comment peut on rejetter l’amour par crainte du regard des autres? Qu’en pensez vous? j’ai très peur qu’elle ne veuille plus me revoir mais espère ne pas me faire de mal en “rompant” doucement…

    Reply
    • Bonjour,

      Je comprends que ce soit difficile, il est vrai qu’à notre époque les moeurs ont évolué et évoluent encore, il est compliqué de comprendre ses craintes. Tant qu’elle n’assume pas ce qu’elle est, votre amie va avoir du mal à s’épanouir dans une relation malheureusement. Vous n’y êtes pour rien, le problème c’est la façon dont elle perçoit sa sexualité. Peut-être l’éducation, la crainte de ne pas être acceptée, des propos homophobes entendus de la part de ses collègues… j’espère qu’elle parviendra à s’accepter pleinement et que le temps qu’elle prend pour elle lui permettra de se rendre compte que tout ce qui importe est l’amour que vous vous portez toutes les deux !
      Léa

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.