Parler d'Amour

Le mythe de Pygmalion et Galatée résumé et version moderne : l’idéal amoureux

Le mythe de Pygmalion et Galatée résumé et version moderne : l’idéal amoureux

Auteur

Aujourd’hui, nous nous attaquons au mythe de Pygmalion et Galatée ! A ne pas confondre avec l’affaire Bygmalion… Le mythe de Pygmalion et Galatée est l’histoire d’un sculpteur qui avait sa propre conception de l’idéal amoureux et qui parvint à le rendre réel… Voici le mythe de Pygmalion et Galatée résumé et version moderne : ou l’idéal amoureux.

Sponsorisé

Résumé mythe de Pygmalion et Galatée :

Pygmalion est un sculpteur célèbre de Chypre, une île située au sud de la Turquie, car extrêmement doué. Il faut dire qu’il est le descendant d’Athéna, déesse de la sagesse et des artistes, et d’Héphaïstos, dieu de la forge ! En observant au quotidien l’attitudes des femmes chypriotes, qui sont vaniteuses, cruelles, jalouses et aigries, il fait vœux de rester célibataire. Il passe donc désormais ses journées dans son atelier de sculptures, à réaliser des œuvres dans la pierre, l’ivoire et le marbre, toutes plus belles les unes que les autres.

Se sentant seul, Pygmalion fut pris d’une envie soudaine de sculpter la plus belle femme qu’il puisse imaginer dans le plus bel ivoire qui soit. Cette dernière devait représenter sa vision de la femme parfaite. Après des mois de travail, celle-ci prend forme. Elle est si splendide que Pygmalion en tombe amoureux. Il lui donne un nom : Galatée. Il passe désormais ses journées à lui parler, à l’embrasser, à la caresser, à dormir à ses côtés.

Mais il se rend compte à force qu’il devient progressivement fou et malheureux, à l’idée de cet amour impossible. Il est parvenu à sculpter son idéal amoureux, mais il ne peut lui donner la vie.  Désespéré, Pygmalion finit par se rendre au temple d’Aphrodite, déesse de l’amour. Là, il prie et supplie à genoux la déesse de lui envoyer une femme aussi belle et aussi pure que Galatée qu’il a sculptée. Touchée par ses supplications, et par la beauté de l’oeuvre que cet artiste mortel a réalisé, elle décide de répondre à ses prières.

En rentrant chez lui, Pygmalion, qui ne sait pas que ces prières ont étés entendues, dépose tristement un baiser délicat sur les lèvres de sa bien-aimée d’ivoire, en l’enlaçant tendrement. A ce moment précis, la statue prend vie et lui rend son baiser. Galatée est désormais pleinement femme. Fou de joie, les deux tourtereaux se marièrent peu de temps après, en présence de la déesse de l’amour, qui rendit possible leur union. Quant aux autres femmes de l’île, toutes dépravées, elles finissent à l’inverse par être transformées en statues d’ivoire par la déesse.

Le mythe de Pygmalion et Galatée version moderne :

Pygmalion est un type doué de ses mimines. A force de regarder les michtos du coin, il est dégoûté et décide de rester alone toute sa vie. Mais un jour, il décide de sculpter la gonzesse la plus bonne du monde. Après des mois de travail, il tombe totalement in love de… sa statue à qui il donne même un blaze : Galatée !

Complètement paumé, il va supplier la déesse du Love, Aphrodite, de lui envoyer un avion de chasse aussi canon que sa Galatée. Touchée, Aphrodite donne vie à la statue.

Quand Pygmalion s’en rend compte, il est surexcited et lui file la bague au doigt.

Interprétation moderne :

Le mythe de Pygmalion et Galatée, c’est avant tout l’histoire de l’idéal amoureux que les hommes (et les femmes) recherchent bien souvent tout au long de leur vie. Idéal qui est inaccessible, car on ne peut trouver l’homme, la femme idéal(e), qui n’existe pas. Il faut la façonner ! Non pas de ses mains, mais par la pensée. Personne n’est parfait. Mais si vous voyez en votre partenaire l’homme, la femme qui vous convient, votre idéal amoureux, alors il/elle a de grandes chances de le devenir. Plutôt que de rester dans la frustration à cause de tel ou tel défauts, voyez plutôt toutes les belles choses qui font de votre partenaire cette personne à la fois si ordinaire et si extraordinaire.

On ne peut malheureusement pas nier toute la dimension condamnant l’indépendance et la liberté des mœurs des femmes, au travers des femmes chypriotes qui sont toutes punies, car considérées comme étant soit des prostituées, soit des sorcières, et parfois même les deux ! Ces femmes qui pêchent de par leur mœurs dissolues, sous prétexte qu’elles agissent comme bon leur semble sans recourir à l’aval des hommes. Le mythe de Pygmalion et Galatée, derrière sa belle dimension de l’amour parfait qui prend vie, est une manière de dénoncer l’émancipation progressive des femmes. Femmes qui ne peuvent être parfaites qui si elles sont modelées par l’homme, et qu’elles leur dépendent totalement. Leur offrant pureté, douceur et amour…

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.