L’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Ces dernières années, on s’intéresse beaucoup au développement personnel. On éprouve le besoin de se comprendre, de se connaître, pour apprendre à s’aimer et à trouver son chemin, sa mission se vie. Pour cela, il faut prendre en considération ses émotions, savoir les accueillir, les lire, les gérer. Et cela permet ainsi de mieux interagir avec les autres, d’avoir une ouverture d’esprit développée et une conscience plus affûtée de qui ils sont. On parle alors d’intelligence émotionnelle ; concept révélé dans les années 1990 et de plus en plus étudié. Alors l’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que c’est ? C’est cette acceptation et cette maitrise des émotions qui ouvrent la porte à une meilleure conscience de soi, de son environnement et des autres, à travers la lecture et la compréhension des émotions.

L’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

intelligence emotionnelle definition

L’intelligence émotionnelle, c’est avoir conscience, accepter, accueillir, comprendre et savoir prendre le contrôle de ses propres émotions, sensations et sentiments ainsi que ceux des autres. C’est aussi réfléchir et agir en prenant en compte ses observations à leur sujet, d’où le mot intelligence associé à la sphère émotionnelle.

On l’appelle également l’intelligence du cœur.

Pour les psychologues et spécialistes qui s’y sont intéressés depuis les années 1990, il s’agit « d’une forme d’intelligence qui suppose la capacité à contrôler ses sentiments et émotions ».

On a longtemps cru que l’intelligence rationnelle quantifiée par le quotient intellectuel (QI) était le seul facteur qui permettait de mesurer les chances de réussite d’une personne.

Quotient Emotionnel – QE

L’intelligence émotionnelle a été conceptualisée au début des années 90 par John Mayer et Peter Salovey qui la définissent ainsi : « une forme d’intelligence sociale qui implique la capacité d’identifier non seulement ses propres émotions (ou sentiments) mais aussi celles des autres individus ». Elle fut ensuite vulgarisée par Daniel Goleman, psychosociologue américain en 1996.

Aujourd’hui, on parle d’ailleurs de quotient émotionnel (QE) que l’on peut évaluer, comme on évalue depuis longtemps le quotient intellectuel (QI). Attention cela dit aux pseudo tests pour calculer son QE qui fourmillent en ligne avec des titres accrocheurs. Seuls les psychologues possèdent les capacités et l’expérience nécessaires pour mesurer l’intelligence émotionnelle d’une personne. 

Lire aussi : Sapiophile test : 15 signes qui prouvent que vous êtes sapiophile

Les caractéristiques de l’intelligence émotionnelle : compétences et signes

Pour Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle se compose de 5 compétences qui peuvent s’apprendre au fur et à mesure des expériences de la vie. Il n’est donc jamais trop tard pour développer une intelligence émotionnelle forte.

#1 La conscience de soi

Elle se caractérise par la capacité à reconnaître les émotions, à les percevoir, et à savoir comment elles vont vous influencer. Cela permet de les utiliser à bon escient. Être conscient de soi c’est aussi avoir une connaissance de vous-même dans votre intégralité, de vos forces et de vos limites.

#2 La maîtrise de soi

Pour développer une grande intelligence émotionnelle, il est important d’apprendre à maîtriser ses émotions. Cela veut dire ne pas se laisser envahir par elles en cédant à une impulsivité qui pourrait conduire à de mauvaises décisions. Cela implique également la faculté d’exprimer vos émotions en tenant compte de la personne à laquelle vous vous adressez et du contexte dans lequel vous vous exprimez. L’objectif est de pouvoir réagir de manière appropriée, sans vous faire surprendre par vos émotions.

#3 La motivation intérieure

La motivation repose sur le fait de rester déterminé, de persévérer pour atteindre un objectif et ce, malgré des obstacles potentiels. C’est une sorte de moteur qui va vous permettre aussi d’initier un projet, de vous mettre tout simplement en mouvement.

#4 L’empathie sociale

L’empathie est au fondement de l’intelligence émotionnelle car cela consiste à savoir se mettre à la place de quelqu’un. Pour comprendre ce que cette personne ressent et identifier ses besoins. Être empathique c’est porter un réel intérêt pour l’autre. Cela permet de développer des relations sociales, professionnelles et affectives harmonieuses.

Lire aussi : L’hyper empathie ou le syndrome d’usure de compassion

#5 La maîtrise des relations humaines

La maîtrise des relations humaines renvoie à votre capacité à créer des relations saines. Par exemple, dans votre couple, elle peut s’exprimer dans la résolution des conflits, par un partage et la prise en compte des émotions de chacun. Dans la sphère professionnelle, cette maîtrise est essentielle car elle permet la création d’une dynamique de groupe positive pour que chacun puisse s’épanouir.

Lire aussi : Qu’est-ce que la méthode EFT ou technique de libération des émotions ?

Les 3 signes d’une intelligence émotionnelle développée

#1 La détection et la verbalisation des émotions 

Vous avez une intelligence émotionnelle si vous êtes capable de reconnaître, d’identifier vos émotions et de les verbaliser avec précision.

Il existe 4 émotions principales : la joie, la tristesse, la colère et la peur, mais il y a plusieurs manières de les interpréter et de les verbaliser. La détection de leur intensité aide à préciser vos ressentis pour vous ouvrir à une palette émotionnelle plus importante.

#2 La maîtrise de soi en toute circonstance

Avoir une forte intelligence émotionnelle c’est également savoir s’exprimer sans se laisser submerger totalement par vos émotions, en tenant compte du contexte dans lequel vous êtes et de la personne à laquelle vous faites face. Vous avez pleinement conscience de ce que vous êtes en train de dire ou de faire et des retombées de vos actions.

D’ailleurs, l’intelligence émotionnelle se matérialise également chez une personne par sa capacité d’empathie : vous savez décoder vos émotions mais aussi celles des autres ce qui vous permet de vous adapter facilement.

#3 La capacité à se remettre en question

Votre capacité à vous auto-analyser met en lumière vos points forts et vos axes d’amélioration, en vue de continuer à progresser et à améliorer vos relations avec vous-même et avec les autres.

Grâce à cette faculté, vous êtes en mesure de vous connaître et de définir ce dont vous avez besoin pour parvenir à vos objectifs. Vous savez transformer votre émotion en un besoin.

Lire aussi : Comment mieux gérer ses émotions en 5 étapes

Comment savoir si mon intelligence émotionnelle est développée ?

Il existe plusieurs signes qui prouvent que votre intelligence émotionnelle est développée.

#1 Une excellente connaissance de soi

Vous vous connaissez par cœur. Vos qualités, vos défauts, ce qui vous anime et vous motive. Vous vous acceptez comme vous êtes, vous avez abandonné la recherche de la perfection. Aucune susceptibilité chez bous et vous savez pardonner.

#2 Une vision positive de la vie

Vous savez toujours voir le bon côté des choses et vous êtes positive, vous fuyez le stress et l’anxiété, car vous savez que ce ne sont pas de bonnes émotions. 

#3 Une grande confiance en soi

Vous avez confiance en vous, vous savez dire non et prendre du recul pour apprendre de vos erreurs. La remise en question ne vous pose pas de problème car vous y voyez une chance d’évoluer.

#4 Une forte intuition et de la perspicacité

Vous savez cerner le caractère des gens, comme si vous les scanniez et vous vous intéressez vraiment à eux dans le sens noble du terme. Votre curiosité pour la nature humaine est l’une de vos grandes forces.

#5 Une ouverture d’esprit globale

Vous êtes capable de vous montrer flexible, de changer d’avis. Le changement ne vous fait pas peur même si vous réfléchissez avant d’agir. D’ailleurs, vous êtes un as pour résoudre les problèmes ou conflits.

Pourquoi développer votre intelligence émotionnelle ?

  1. Une meilleure communication avec les autres
  2. La réduction de votre niveau d’anxiété et de stress même sous pression
  3. Le désamorçage plus facile des conflits
  4. De meilleures relations
  5. Les défis de la vie plus facilement surmontables
  6. Un guide positif pour les autres
  7. Une véritable empathie
  8. Une adaptation aux émotions, réactions des autres et aux situations
  9. De la créativité, de la motivation à faire les choses
  10. Une vision positive de la vie

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire