J’ai quitté mon mari pour mon amant et je regrette : témoignage de Sylvia

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

C’est toujours facile d’avoir un avis sur une relation sentimentale, de juger les autres sur leurs problèmes de couple. Mais tant qu’on ne connaît pas toute l’histoire, on ne peut pas comprendre le pourquoi du comment. Et surtout, tant qu’on n’a pas vécu soi-même une expérience similaire, on ne peut pas savoir vraiment comment on réagirait. Il y a autant d’histoires d’amour qu’il y a de couples, cela est une certitude. Mais ce qui est aussi vrai, c’est que tous les couples peuvent être confrontés un jour à une crise, à un adultère, à une séparation ou un divorce. Quitter un homme pour un autre n’a rien d’exceptionnel, ce qui l’est plus, c’est de le regretter ensuite et de vouloir retrouver son mariage, l’homme qu’on a épousé. C’est le cas de Sylvia, 41 ans. Elle nous livre son témoignage, « j’ai quitté mon mari pour mon amant et je regrette », sans se cacher derrière de fausses excuses et en comprenant aujourd’hui son erreur.

J’ai quitté mon mari pour mon amant et je regrette : témoignage de Sylvia

« Mon histoire est sans doute banale. Ordinaire. Tristement banale et ordinaire au fond. J’en ai bien conscience. Mais lorsqu’on la vit, cela semble au contraire compliqué, ça prend toute la place, ça occupe toutes nos pensées, on ne pense plus qu’à ça. Au point d’en oublier le reste, de se perdre, de ne plus savoir quoi faire ni qui on est vraiment.

Mon histoire, c’est celle d’un homme et d’une femme mariés depuis 15 ans, d’un couple qui se perd d’un coup, d’un mariage qui prend l’eau, d’un silence qui s’installe. C’est l’histoire d’un homme et d’une femme qui s’aiment fort pourtant, qui avaient des projets plein la tête, des envies plein le cœur, des rêves à réaliser ensemble.

Ils en ont réalisé certains, ils ont traversé des années dans le bonheur. A n’en pas douter, oui j’ai été heureuse. J’étais heureuse. Pendant des années.

Lire aussi : Sauver son couple quand tout semble perdu : Les solutions

Alors pourquoi le poids de ce bonheur n’a pas pesé plus lourd dans la balance au moment fatidique ?

Parce que j’étais désabusée ? A cause de la crise de la quarantaine ? Par désespoir ? Persuadée que c’était trop tard ? Ou parce que j’ai cru qu’un coup de foudre était la solution à tous mes problèmes ? Qu’une autre vie de couple, une nouvelle, avec un autre homme, me rendrait mon bonheur perdu ?

Ma grand-mère avait l’habitude de dire qu’à son époque quand quelque chose était cassé, on prenait le temps de le réparer avant de le jeter à la poubelle ou de le remplacer. Métaphore du couple si pragmatique mais si vraie au fond.

Je m’étais promis que jamais je ne mettrai de côté mon couple, qu’en cas de crise je ferai tout pour le sauver. J’ai failli à ma promesse, tellement sûre à ce moment-là qu’il n’y avait plus rien à sauver.

Comme de nombreux autres couples je sais, je vous l’ai dit, mon histoire est tristement banale au final…

Lire aussi : Comment croire encore aux promesses en amour ?

J’ai quitté mon mari pour mon amant et je regrette : pas si banal que ça ?

Après 15 ans de mariage, on a connu notre premier vrai problème de couple. Disons notre première vraie crise, avec un désaccord total qui ne semblait pas vouloir trouver de solution.

Installés dans nos vies professionnelles, nous avons néanmoins toujours aimé les défis. Du moins, c’est ce que je croyais. On m’a offert une belle opportunité dans mon travail, de celles qu’on n’a pas envie de refuser. Le seul hic, c’est que cela signifiait une mutation à la clé. On me proposait de prendre la direction d’une nouvelle agence à Bordeaux. Personnellement, partir loin de la région parisienne, se lancer un nouveau défi, gagner en qualité de vie, tout cela me paraissait très positif. Je pensais que ce projet serait un nouveau projet de couple, qu’on allait ouvrir un nouveau chapitre de notre vie. Mais je me trompais.

Si j’étais prête, mon mari, lui, non. Pour lui c’était inconcevable, il ne voulait pas changer de vie, il craignait pour son propre avenir professionnel. Avait-il peur ?

J’ai été très surprise mais en même temps, je pensais que cela allait s’arranger. Qu’il fallait juste du temps pour nous organiser et que, comme à chaque fois depuis plus de 15 ans, nous serions complices et solidaires dans cette nouvelle aventure.

Au final, il s’est braqué dans son refus et dans son silence, après un simple « fais comme tu veux » que je n’ai pas compris et qui m’a fait mal.

Où était notre complicité de tous les instants ? Pourquoi avais-je la désagréable impression de ne plus compter soudainement ?

J’ai multiplié les déplacements pour me rendre compte de ce qu’on m’offrait concrètement sur place. A aucun moment je n’envisageais d’accepter seule, aussi j’espérais que le temps permettrait de reprendre le dialogue.

A la place j’ai eu droit tour à tour à des reproches ou à un silence radio vengeur quand je partais. Mon mari me faisait payer mes allers-retours, je ne le reconnaissais pas.

Pourquoi s’enfermait-il dans le rôle du mari bafoué, de quoi avait-il peur ?

Les semaines ont passé ainsi, au rythme de notre couple qui n’en était plus un… Nous devenions des étrangers l’un pour l’autre, je ne savais plus quoi faire. J’ai pensé faire machine arrière, mais je me rendais compte que cela ne suffirait pas, que quelque chose était en train de s’abîmer entre nous. Et qu’il me taisait la raison principale de son comportement. Je ne le reconnaissais pas.

A cet instant, je ne voulais pas sacrifier ce projet qui me semblait si prometteur pour la suite. Je pensais vraiment nous ouvrir les portes d’une meilleure vie…

Lire aussi : Problèmes de communication dans le couple, comment y remédier ?

Mon mari s’est muré dans son silence, on se perdait au fil des jours et à partir de là, tout a basculé. J’ai basculé.

Alors que je suivais une formation, je me suis rapprochée dangereusement du formateur. Cet homme a eu sur moi un effet que je n’ai pas su contrôler. Il arrivait dans ma vie à un moment compliqué et je sais maintenant que dans ce genre de situation émotionnellement confuse, on est incapable de réfléchir. Et on ne le souhaite sûrement pas, on se laisse porter.

Nous avons entamé une relation, je suis devenue une femme qui trompe son mari, qui a une double vie, qui a un amant.

Comment en étais-je arrivée là ? Pourquoi mon mariage que je croyais si solide, se révélait en fait si fragile ? Et l’amour dans tout ça ? Est-ce que je n’aimais plus mon mari ? Et lui, m’aimait-il seulement encore ?

Il m’était impossible de continuer plus longtemps cette double vie, alors j’ai eu une dernière discussion avec mon mari. Devant son silence, son éloignement, son indifférence, je suis partie. Sur le moment, j’ai eu vraiment l’impression qu’il voulait que je parte, qu’il ne m’aimait plus.

J’ai accepté ma mutation, j’ai quitté mon mari pour mon amant, même si ce n’étais pas la raison de mon départ et j’ai commencé ma nouvelle vie à quelques centaines de kilomètres de mon mariage.

Je m’attendais à ce qu’il demande le divorce. Il n’en a rien fait. Les semaines ont passé, moi prise dans la folie de cette nouvelle vie, avec cette histoire en toile de fond, et mon mariage en suspens. C’était une sensation étrange, j’avais l’impression d’avoir deux vies, mais aucune véritable place, je ne savais plus qui j’étais.

Lire aussi : Peut-on aimer et tromper ? L’infidélité n’est pas toujours tel qu’on le croit

J’ai quitté mon mari pour mon amant et je regrette : je me suis perdue dans ma vie

Ma relation extra-conjugale avec cet autre homme m’a fait du bien un temps, je ne vais pas mentir. Je me suis laissée griser par la nouveauté, le jeu de séduction, la légèreté. Et la facilité aussi, de me dire que je ne commençais pas cette nouvelle vie complètement seule. Au fond de moi en fait, j’avais peur…

J’ai vite réalisé que ce n’était pas avec cet homme que je voulais entamer cette nouvelle vie. Si ce projet me tenait tant à cœur, c’est parce que je m’y étais projetée avec mon mari, pleine de rêves pour notre avenir.

J’ai mis un terme à cette relation qui n’est jamais devenue une histoire d’amour peu de temps après, réalisant à quel point je m’égarais. J’ai vu la situation sous un autre œil : et si j’avais été égoïste, si je n’avais pas su rassurer mon mari ?

Tellement confiante, si sûre de moi, peut-être avais-je été aveugle et sourde aux inquiétudes de mon mari…

Lire aussi : J’ai quitté ma femme pour une autre et je le regrette : témoignage de Nicolas

J’ai alors vite regretté, rejeté d’un bloc mes décisions, mon erreur, ce projet.

J’ai quitté mon mari pour mon amant et je regrette : pourrons-nous nous retrouver ?

Mais comment faire machine arrière ? Et surtout, comment faire oublier, comment me faire pardonner cette infidélité ?

Je me suis perdue dans ma vie et la seule personne capable de m’aider, qui était mon guide depuis des années, était la personne que j’avais quittée.

Comment retrouver mon mari, sauver mon mariage ? D’ailleurs, reste-t-il quelque chose à sauver, des sentiments de son côté, l’envie de se retrouver ?

Je suis pleine de regrets et de peurs. Mais aujourd’hui, j’ai besoin de comprendre pourquoi ce projet de vie qui devait nous réunir nous a séparés, pourquoi il n’a pas su me parler ou je n’ai pas su l’écouter. Nous devons avant tout renouer le dialogue. Il a accepté. J’ai peur mais je vais assumer mes responsabilités. Si nous avons encore une chance de nous comprendre, de nous retrouver, je veux que ce soit en toute sincérité…

L’avenir me dira si mon mariage a encore un avenir et s’il reste suffisamment d’amour entre nous pour avancer ensemble. »

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire