Comment pardonner une infidélité émotionnelle ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Infidélité émotionnelle. Cette expression paraît curieuse et pourtant elle constitue une grande partie de ce que peut être une infidélité. Quand on pense à ça, on imagine tout de suite une tromperie physique, un adultère lié au plaisir charnel. Et pourtant, il peut arriver dans un couple que l’autre soit infidèle sans tromper physiquement. Pourquoi et comment cela est-il possible ? Est-ce plus ou moins grave qu’une infidélité dite classique ? Pour celui qui en est victime dans le couple, est-ce plus facilement pardonnable ? Comment pardonner une infidélité émotionnelle ?

Comment pardonner une infidélité émotionnelle ?

L’infidélité émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

On a trop tendance à limiter le concept d’infidélité à un adultère physique. Tromper l’autre, dans l’imaginaire collectif, c’est forcément avoir des rapports charnels avec une autre personne.

Pour chaque couple, le seuil de tolérance est différent.

Le pardon est-il envisageable avant ou après la première caresse, le premier baiser ? A chacun sa conception de ce que peut et doit être la fidélité dans un couple.

 Mais ce qu’on a tendance à oublier, c’est qu’une véritable infidélité est avant tout émotionnelle. Alors oui tromper son au sa partenaire c’est généralement lié au désir et donc à l’envie de se rapprocher physiquement d’une autre personne. Si cette envie ne répond qu’à une pulsion, alors l’infidélité n’est généralement qu’une erreur et ne dure pas dans le temps, même si elle peut se payer très cher.

L’infidélité émotionnelle est beaucoup plus diffuse et peut s’installer dans le temps.

Comme son nom l’indique, ce sont les émotions qui prennent toute la place et qui peuvent pousser à remettre en doute son couple et envisager quelqu’un d’autre comme la personne plus susceptible de nous comprendre à l’instant T.

L’infidélité affective et émotionnelle c’est livrer ses émotions et laisser la porte ouverte à de potentiels sentiments pour une autre personne que celle qui partage notre vie. Ce n’est pas toucher quelqu’un d’autre ou forcément avoir envie de faire l’amour avec cette personne, c’est partager avec lui ses émotions, ses secrets, ses états d’âme. Ses peurs, ses angoisses et ses doutes. Et c’est souvent parce qu’on ne trouve plus cette oreille attentive au sein de son couple qu’on se tourne vers quelqu’un d’autre.

Voilà ce qu’est l’infidélité émotionnelle. Alors est-il possible pour le partenaire du couple qui découvre cela de pardonner cet égarement ?

Remettre en question son couple pour pardonner une infidélité affective et émotionnelle

Pour pardonner une infidélité émotionnelle, il faut d’abord prendre conscience du malaise qui peut exister au sein de son couple. Personne n’est responsable à 100 % dans ce genre de situation et il est évident que la personne qui se livre à cette infidélité émotionnelle met son couple en danger.

 Pour ne pas en arriver à ce genre de choses, il faut placer la communication au centre de son couple. Aucun couple n’est à l’abri de connaître un jour une crise. Les épreuves de la vie peuvent faire basculer même le plus solide et le plus amoureux des couples.

Lire aussi : Peut-on aimer et tromper ?

Alors pour que le pardon soit possible, il faut déjà comprendre ce qui se passe. Pourquoi la personne qu’on aime a besoin de se confier, de parler, d’échanger et de créer une complicité ambiguë avec une autre personne que soi ?

Sans ce pourquoi, il est impossible de trouver le comment pardonner.

Si l’autre est effectivement coupable, c’est le couple dans sa totalité qui est remis en question par ce genre de situation. En prendre conscience est primordial pour sauver son couple. Pour prendre conscience du problème, il faut souvent accepter de prendre une certaine vérité en plein visage. Se rendre compte que quelque chose ne va plus et, sans que cela soit excusable, admettre que si celle ou celui qu’on aime est infidèle émotionnellement c’est que peut-être on l’a délaissé. Mis de côté, pas écouté, oublié les attentions. Ou que l’ennui a cédé la place à la routine nécessaire au couple.

Trouver sa propre part de responsabilité pour pardonner une infidélité émotionnelle ?

Il ne s’agit évidemment pas d’inverser les rôles et de se retrouver coupable d’une situation qu’on n’a pas créée seul. L’autre n’est pas une victime. Il ne faut pas installer un rapport de force mais si le couple en arrive là, c’est qu’il existe une fragilité.

Le couple rencontre une épreuve qu’il n’arrive pas à surmonter,  la communication est rompue temporairement. Si ce n’était pas le cas, votre partenaire n’éprouverait ni l’envie, ni le besoin de se créer une bulle émotionnelle avec quelqu’un d’autre.

 Alors pour comprendre et ainsi pardonner, il faut savoir se remettre en question.

Qu’est-ce qu’on a fait ou pas fait pour que l’autre se sente délaissé ? Qu’a-t-on oublié ? Qu’est-ce que ça révèle sur son couple ? Et surtout, qu’est-ce que ça cache ?

Les envies et les besoins, les émotions et les sentiments de notre partenaire sont-ils toujours les mêmes ? Est-il possible de continuer à la voir comme une personne digne de confiance ?

Quand le virtuel facilite l’infidélité émotionnelle

L’infidélité émotionnelle a toujours existé. Même si la tromperie des corps est souvent plus présente que celle des cœurs, il n’est pas rare de constater dans un adultère que, souvent, les émotions s’en mêlent. Et le spectre de la double vie se profile alors.

Ceci étant dit, l’infidélité émotionnelle est de plus en plus facilitée par une vie virtuelle parallèle, c’est une évidence. Les facilités actuelles pour communiquer jour et nuit à distance en toute discrétion favorisent l’infidélité sous toutes ses formes.

Où qu’on soit, au travail, dans les transports, chez soi, en vacances, seul ou pas, il est possible de se créer une bulle virtuelle en un clic. Un message, une photo, quelques mots et le tour est joué.

C’est triste de le constater mais c’est une réalité.

Si on ne peut pas empêcher ce monde virtuel de grignoter le réel, on peut au moins choisir la façon dont il entre dans notre vie et donc dans notre couple.

L’infidélité virtuelle est étroitement liée à l’infidélité émotionnelle et c’est un mal donc il faut avoir conscience.  Pour l’empêcher il faut communiquer en direct dans son couple et ne pas permettre à des éléments perturbateurs virtuels de le fragiliser.

La confiance est la question centrale pour pouvoir pardonner une infidélité affective

Prendre conscience qu’on traverse une crise de couple est la première étape. L’infidélité émotionnelle arrive justement très souvent quand on est détaché pour une raison une autre de son couple. Fatigue, stress professionnel, distance, problème de communication…

On ne s’en rend pas compte mais on a créé un espace qui facilite cette forme d’infidélité. Alors, même si on n’est pas coupable, on a une part de responsabilité. C’est la deuxième étape, accepter sa part de responsabilité en se remettant en question.  

Lire aussi : Infidélité émotionnelle témoignage

Ensuite, il est impossible de pardonner une infidélité émotionnelle sans réapprendre à communiquer avec son partenaire. Si les choses ne sont pas comprises et si elles ne sont pas dites, alors il sera impossible de repartir sur de bonnes bases.

De pardonner, de refaire confiance. C’est la question centrale, refaire confiance.

Il ne faut pas pardonner en un clin d’œil ni se dire que c’est anodin. L’autre doit prendre sa part de responsabilité également et expliquer pourquoi il en est arrivé là. Ce qui ne lui convient plus dans le couple pour qu’il éprouve ce besoin irrépressible de se rapprocher émotionnellement de quelqu’un d’autre.

Mais ni la méfiance avec des insinuations, ni le cynisme et l’ironie et encore moins la jalousie maladive ne permettront de remettre son couple sur les rails. Pardonner une infidélité émotionnelle, c’est accepter que l’autre ait eu une faiblesse à un moment donné à cause d’une faille créée par les deux partenaires dans le couple.

C’est continuer à l’aimer malgré cette faiblesse, la comprendre, accepter de refaire confiance. C’est uniquement de cette façon qu’il est possible de pardonner.

Il est évident que cela n’est envisageable qu’à la condition que l’autre cesse toute communication ambigüe et se remette également en question. On peut tous avoir un moment de faiblesse, être vulnérable, fragile dans son couple. Si la communication n’est plus suffisante ou ne permet pas de régler le problème d’emblée, on peut basculer. Si une infidélité émotionnelle s’est créée mais qu’on veut sauver son couple parce qu’on aime toujours l’autre, il faut absolument que la confiance reprenne sa place.

Conclusion

L’infidélité émotionnelle est plus difficile à gérer dans le sens où elle est plus insidieuse mais il faut aussi la relativiser en se disant que l’autre n’a pas transformé cela en adultère. Il n’est pas question de manque de désir ou d’une perte de sentiments amoureux mais juste souvent d’un besoin d’attentions. Besoin qui ne trouvait plus de réponse au sein du couple. et qu’il faut savoir remettre à l’honneur dans son couple au même titre que la confiance et la communication.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire