Parler d'Amour
Ces clichés qui vous empêchent de trouver l’amour

Ces clichés qui vous empêchent de trouver l’amour

Auteur

Après quelques années d’observation, j’ai remarqué une chose étonnante mais néanmoins légitime à propos des vierges tardives et autres jeunes femmes qui peinent à trouver l’amour: elles sont prisonnières de clichés.

La souris laisse ses empreintes

Bien évidemment, lorsque ces femmes évoquent Cendrillon, le prince charmant et autres disneyseries, c’est avec du recul et l’air de ne pas se leurrer. Mais bien souvent, au fond d’elles-mêmes subsiste une infime graine de cliché qui a poussé sournoisement jusqu’à s’implanter durablement dans leurs idéaux. On est d’accord, Cendrillon à la base ce n’est pas signé Disney mais Charles Perrault. Sauf que la génération dont je vous parle a été davantage marquée par l’industrie de Mickey que par des contes littéraires un peu trop glauques à leur goût. En effet, ces jeunes femmes là ont été littéralement bercées par des dessins animés où tout finit bien, où l’amour c’est le coup de foudre puis le mariage et – vraisemblablement – la joie.

disney

Résultat: elles ont longtemps considéré l’amour comme un concept lisse, sans défauts mais aussi comme la source de bonheur ultime. Sans qu’elles ne s’en rendent vraiment compte, avoir un mec est devenu pour elles LA condition à leur épanouissement personnel. Cendrillon a eu besoin d’un prince pour sortir de sa condition sociale. La Belle au bois dormant serait morte desséchée dans son lit sans Philippe et son courage exemplaire. Et Blanche Neige, trop naïve pour faire la part des choses a été bien contente que son prince vienne rattraper ses bêtises. Bref, les jeunes femmes victimes de la Disney mania ont grandi dans l’idée qu’elles peuvent se permettre d’être de petites choses fragiles, sans défense vu que la gente masculine a été taillée pour les secourir et faire leur bonheur.

heros disney

Photos: David Kawena, son site: http://artofdavidkawena.tumblr.com/

Sauf qu’à l’arrivée, la chute est violente.

Mais il faut voir le bon côté des choses! Les princes charmants des dessins animés de votre enfance ne sont pas si attirants que ça, en définitive. Ils sont lisses, sans personnalité. La plupart du temps, la princesse n’a pas eu le temps de faire réellement la connaissance de celui qui lui est destiné et pourtant, elle se marie avec lui sans réfléchir. C’est vrai quoi, Blanche-Neige n’a rencontré son prince qu’une fois et brièvement en plus. Et là, le type se pointe, la réveille d’un simple baiser (louche tout ça, et si c’était un horrible sorcier?) et l’embarque dans le but de l’épouser (eh stop, Blanche-Neige, tu ne sais rien de lui, imagine que ce soit un abominable pervers!). Au final, les princes charmants de Disney sont tellement inconsistants qu’il vaut mieux un homme qui laisse la lunette des toilettes relevée mais en qui on a confiance et qui nous fait l’amour comme un dieu plutôt qu’un sombre inconnu courageux mais sans relief.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

L’impact des comédies romantiques

Passé l’âge de regarder des Disney, ce sont les comédies romantiques qui prennent le relais en terme de clichés. Ces films édulcorés donnent une vision idyllique du couple sans montrer de détails sur leur quotidien (du moins la plupart du temps). Les jeunes femmes adeptes de ce genre cinématographique n’ont pas appris à évaluer les réels défauts d’un garçon. Car si le héros de comédie romantique est un bad boy, ce bad boy restera gentillet et attachant (Hugh Grant dans Le journal de Bridget Jones par exemple). Ou alors le héros peut être un sérial lover ou un faux goujat que l’héroïne arrive à faire changer (ex: Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love ou Richard Gere dans Pretty Woman). Dans les autres cas, l’homme est souvent un amoureux éperdu qui va se battre pour être avec sa dulcinée (Ralph Fiennes dans Coup de foudre à Manhattan).

Ce genre de garçon peut exister dans la vraie vie mais ils sont extrêmement rares et jamais aussi parfaits que les héros que je viens de citer. Par ailleurs les clichés des films romantiques ne viennent pas tant des personnages; ils viennent plutôt des situations. Une jeune femme victime des clichés de comédies romantiques rêve sans vraiment se l’avouer d’être celle qui rendra un bad boy doux comme un agneau ou tout simplement, de vivre le coup de foudre le vrai, celui qui balaye tous les doutes et s’impose comme une évidence. Sauf que la vie est plus compliquée que ça. Dans la réalité, il y a toujours un risque. Celui de tomber sur le pire des con***ds. Celui de se tromper, d’être trompée. Mais si vous prenez le risque, si vous tentez l’aventure, ce que vous vivrez pourra dépasser de loin les rêves que les comédies romantiques ont su implanter dans votre petite tête! Une relation c’est toujours plus intense dans la vraie vie que dans les comédies romantiques.

Les héros hors du commun

Ceux-là, vous les connaissez bien. Ils sont vos fantasmes absolus, l’incarnation à l’écran de l’homme idéal. Ils s’appellent Indiana Jones, Jack Dawson, Aragorn ou Eric Northman. Vous n’êtes pas idiote, vous savez pertinemment que de tels hommes n’existent pas. Mais ça n’empêche qu’en tant que fantasmes absolu, ils dictent leur loi, discrètement mais fermement. A cause d’eux vous êtes devenue trop exigeante. Vous attendez énormément d’un homme. Romantisme, passion dévorante, courage indéfectible et/ou performances sexuelles hors-normes. Imaginez deux secondes que tous les hommes aient les mêmes exigences envers les femmes. Regardez-vous dans le miroir. Vous-même n’êtes pas infaillible. Vous n’êtes pas la femme la plus belle du monde, la plus intrépide ni même la plus intelligente.

Ce qu’il faut retenir c’est que vous ne pouvez pas rester seule sous prétexte qu’aucun homme ne remplit vos critères un peu trop sévères. Le secret est d’apprendre à se laisser surprendre par les rencontres que la vie vous offre. Votre collègue de boulot ne correspond peut-être pas du tout à votre idéal masculin et pourtant, en creusant un peu, vous pourriez vous apercevoir qu’il peut vous apporter beaucoup…

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.