Parler d'Amour
Adultère: que dois-je faire?

Adultère: que dois-je faire?

Auteur

Il m’a trompée, dois-je lui pardonner? Question de Sandrine

Bonjour,

J’ai découvert que mon mari (nous sommes mariés depuis moins de 2 ans et avons un petit garçon de 3 ans et demi)m’avait trompée avec deux personnes différentes: une fois alors que notre fils était sorti de l’hôpital une semaine plus tôt (ça il me l’a avoué de lui-même) et une autre fois, avec une autre fille pendant trois mois (je l’ai découvert avec des factures de téléphone, abonnement pris pour me tromper).
Cette situation m’anéantit et j’ai très peur pour l’équilibre de notre enfant. Notre couple n’allait pas bien depuis mon accouchement (fatigue intense, routine, sexualité en berne, manque de dialogue, dispute pour l’éducation de notre fils) mais je ne le pensais pas capable de rompre nos vœux. Aujourd’hui, il voudrait que je lui pardonne mais je ne vois que les horreurs qu’il a faites.

Que dois-je faire?

Merci pour votre aide, je suis désespérée.

Sandrine,

Bonjour Sandrine,

Je vais peut-être tenir un discours opposé à celui que tu attends mais je tiens à te dire franchement ce que je pense de cette situation.

Tout d’abord, je ne sais pas si tu as lu ces articles mais je te les recommande: Adultère, avouer ou non? ET Comment réagir face à l’adultère?

Ton mari t’a trompée une fois et te l’a avoué de lui-même. Si certains voient en cette confession de l’égoïsme, une manière de déculpabiliser, j’y vois plutôt une forme d’honnêteté et s’il te l’a avoué c’est  qu’il tenait vraiment à toi : au point d’accepter que tu le quittes suite à cet acte. Tu lui as pardonné. Et, s’il te l’a caché la seconde fois, j’imagine que c’est parce qu’il avait honte et qu’il savait que si tu l’apprenais, il ne pourrait pas te dire « ça n’arrivera plus » et qu’il perdrait ta confiance pour de bon.

Toutefois, sans prendre sa défense (bien heureusement), quand je te lis, j’ai la sensation qu’il s’agissait d’une période houleuse et difficile pour votre couple. Alors, oui, c’est un peu simple d’aller voir ailleurs dès qu’on sent que notre couple s’essouffle. Il y a des personnes plus fortes que d’autres, qui savent mieux résister aux moments de troubles. Là où ça me gêne c’est que sa relation a duré trois mois avec cette autre femme, ce n’était donc pas un « coup d’un soir » ou un moyen de combler sa sexualité. Ton mari avait certainement besoin de tendresse et de réconfort qu’il ne trouvait plus auprès de toi à cause de cette période difficile.

Mais les vraies questions à se poser sont les suivantes : Il veut rester avec toi, pour quelles raisons ? Penses-tu vraiment qu’il t’aime (oui, parce que je ne suis pas tradi-tradi et j’estime que tromper ne veut pas dire ne plus aimer. Tromper peut être un acte maladif, pulsionnel, mais aussi un moyen de souffler,  de redécouvrir les piments d’un début de relation tout en sachant que l’on aime sa moitié… le problème c’est qu’a priori, quand on a envie de faire ça, il faut un accord tacite entre les deux partenaires. Mettre les choses au clair dès le début, ce qui n’est pas votre cas).

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Et toi, l’aimes-tu réellement ou restes-tu avec lui pour l’équilibre de votre enfant ?

Pour moi, les véritables questions sont là. Pourquoi ? Parce qu’on a tendance aujourd’hui à être régi par une morale, des mœurs sociétales qui nous font penser que nous sommes anormales (anormaux) si nous restons avec quelqu’un qui a commis un adultère. Ainsi, la honte et notre fierté sont les deux facteurs qui nous poussent à la rupture, plus que notre réelle envie. Evidemment, la peur que l’acte se reproduise et la confiance détruite font également partie des éléments destructeurs du couple. Après, il faut savoir jusqu’où vous êtes prêts à aller tous les deux. Y a-t-il encore un espoir de retrouver un amour simple et sincère ? Peut-être devriez-vous vous faire aider par quelqu’un, commencer une thérapie conjugale pour mieux repartir.

C’est à toi de savoir si tu te sens capable de lui pardonner. Et, quand on pardonne quelqu’un, on ne peut pas revenir sur les faits passés : c’est la dernière chose à faire. Les conseils que je peux te donner est de ne pas te conditionner par rapport à la société. N’en parle pas trop autour de toi car, même si sur le moment tu as l’impression que ça te fait du bien, si tu décides de rester en couple, ton conjoint sera mal vu de tes proches et ce sera d’autant plus difficile de redémarrer sur de bonnes bases.

Tu dis que tu ne cesses de penser aux horreurs qu’il t’a fait. Je comprends, c’est terrible d’imaginer l’autre prendre du plaisir avec une autre femme, de savoir qu’il a passé des moments intimes auprès d’une autre que soi. Et  le seul remède à cette blessure est le temps. Et parfois, il en faut beaucoup pour pardonner entièrement.

En bref : Si tu l’aimes et qu’il t’aime, tu peux lui laisser une chance à condition que vous fassiez un travail sur vous et peut-être, qu’il accepte d’en faire un sur lui-même afin qu’il comprenne ce qui lui a échappé, pourquoi il a fait ça. Si tu ne le supportes plus et que tu n’arrives vraiment pas à lui pardonner, mets fin à votre relation. Tu évoques l’équilibre de ton fils et ce n’est pas en restant ensemble dans une relation conflictuelle et malsaine que votre enfant évoluera dans de bonnes conditions. Au contraire.

Ta situation est difficile et extrêmement douloureuse, j’espère néanmoins t’avoir éclairée. Le pardon existe mais ce n’est pas la solution ultime. Il faut que tu saches ce dont tu as réellement envie : pour TOI et personne d’autre.

 

Léa

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

1 comment

  • Bonsoir,

    Ton article m’a beaucoup aidée et je te remercie.
    Tu as parfaitement compris les enjeux et mon ressenti.

    Nous avons commencé une thérapie de couple mais ça ne m’apaise que partiellement. La thérapeute ne m’apportera pas la solution à mon questionnement mais elle m’aide à mieux comprendre.

    En fait, j’ai découvert sa 2eme relation et, alors que le dialogue revenait, c’est là qu’il m’a avoué un mois plus tard le 1er adultère .
    La première fois, il n’étais pas rentré de la nuit et j’ai toujours pensé qu’il m’avait trompé sans en avoir la preuve. Ce jour là, quand il est rentré, j’étais folle tant je souffrais. Il savait toute ma détresse en pensant qu’il pouvait faire ça et ça ne l’a pas empéché de recommencer, de façon plus organisée avec une fille qui est à l’opposé de moi. Je ne reconnait plus l’homme que j’ai épousé car il n’a pensé qu’à lui. J’ai l’impression que nous ne partageons pas les mêmes valeurs. Il me dit qu’il m’a choisi pour mes valeurs, et parce que je le tire “vers le haut”. Je ne comprends pas.

    J’ai beaucoup de mal à savoir ce que je veux pour moi tant je suis dépassée par l’angoisse et la peur qu’il recommence.

    Merci pour ton analyse qui prouve une grande finesse et du recul sur notre époque. Je vais prendre le temps de lire et relire ce message.

    N’hésites pas à me dire ce que tu en penses.

    Bonne soirée à toi merci.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.