Relation sans prise de tête : ça veut dire quoi exactement ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

« Je cherche une relation sans prise de tête ». Qui n’a jamais lu cette expression sur un profil de site de rencontres ou ne l’a jamais entendu dans la bouche de l’autre à un premier rendez-vous ? Tout le monde semble vouloir trouver cette fameuse relation sans prise de tête comme si c’était la quête du Graal… Mais ça veut dire quoi exactement ?

Définition d’une relation sans prise de tête

Si on prend deux minutes pour penser « à l’envers » on trouvera pour l’expression « prise de tête » la définition suivante : ennui, problème relationnel, difficulté, perte de temps. Et les adjectifs suivants : agaçant, pénible, ennuyeux, contrariant.

Il est évident que ces synonymes ne font pas envie et que sur le papier, cela semble logique de vouloir vivre une relation sans tout cela, c’est-à-dire sans ennui, sans problème, sans difficulté, sans perte de temps, sans contrariétés…

Mais est-ce à dire qu’envisager une relation amoureuse, c’est d’emblée, forcément, se dire que ça va être prise de tête ?

Relation sans prise de tête : ça veut dire quoi exactement ?

Normalement, une relation sentimentale naissante doit apporter de la joie, des surprises, du plaisir, du désir, de la légèreté, l’envie de passer du temps ensemble. La découverte de l’autre ne doit en effet pas être « prise de tête » et la question ne devrait pas se poser ainsi. Quand on rencontre quelqu’un qui nous plaît, il est important de laisser les choses se faire naturellement pour voir jusqu’où la relation peut aller justement.

Y a-t-il suffisamment d’affinités ? Etes-vous sur la même longueur d’ondes ? Ce sont des choses qui viennent d’elles-mêmes, ou pas. Mais dans les deux cas, c’est le « jeu » de toutes les rencontres et de toutes les histoires naissantes de voir si elles peuvent fonctionner.

Alors que là, en évoquant d’emblée son souhait d’une relation sans prise de tête, c’est comme si on présentait son CV amoureux avec des critères qui ne laissent aucune place au naturel, au spontané.

Les choses sont biaisées, on se met des barrières d’emblée. On va vers l’autre en disant « je ne veux pas ça » alors que normalement, rencontrer quelqu’un c’est au contraire avoir envie de vivre quelque chose et donc on devrait plutôt dire « j’ai envie de partager ci, de vivre ça ».

Alors pourquoi employer cette expression à « toutes les sauces » ?

Lire aussi : Comment ne pas s’emballer trop vite au début d’une relation ?

Relation sans prise de tête : ça veut dire quoi exactement ?

Un effet de mode

Première raison, l’effet de mode. Même dans le domaine de la rencontre amoureuse, on n’échappe pas au phénomène de masse, des « je fais comme toute le monde », des copier/coller. On ne pense plus par soi, on regarde autour de soi, surtout virtuellement parlant, et on suit le troupeau. Tout simplement. Malheureusement d’ailleurs.

Une société où la « consommation de l’autre » devient la norme

Il faut arrêter de culpabiliser les gens qui veulent s’engager en leur faisant croire que leur célibat et leurs mauvaises rencontres sont le fruit de leur instabilité ! Non, vous n’êtes pas dingue. C’est le monde moderne qui est rempli de beaux parleurs et de séductrices à deux balles, de menteurs, de consommateurs. Et aussi de flippés et de sceptiques de la relation amoureuse qui élève, qui épanouit, qui rend heureux.

Si, cela existe et non, le couple, ce n’est pas une prison, un piège, ce n’est pas synonyme d’ennui mortel et de prise de tête constante.

Autrefois d’ailleurs, la stabilité et l’engagement étaient les signes de la virilité et de la maturité. Mais, avec la libéralisation des mœurs, et surtout la vision actuelle des relations sentimentales, c’est au contraire multiplier les conquêtes et avoir une voie intime débridée qui sont devenus des signes de masculinité. Certes les femmes ne sont plus en reste non plus…

Pourquoi s’engager quand le choix est si grand ? Quand les chances de se tromper sont si nombreuses ? Quand la prochaine personne sera peut-être mieux que l’actuelle ? Société de consommation qui considère aussi les femmes et les hommes comme des produits jetables… Bienvenue dans l’ère des relations kleenex.

Revendiquer une (fausse) liberté dans sa relation

Certains assument, d’autres pas et emploient l’expression pour déguiser leur envie de n’avoir qu’un coup d’un soir ou encore une aventure. Le lien entre toutes ces formes de relations légères : le plaisir physique, et rien d’autre.

Alors oui, vous avez tout à fait le droit de ne pas vouloir tomber amoureux(se) (comme si ça se décidait !) mais de vous faire plaisir quand même. Mais pour cela, là où vous prônez la liberté de faire ce que vous voulez sans « prise de tête », au final il y a des règles à respecter pour rester dans la non-relation :  ne pas dormir ensemble, ne pas chercher à se connaître, ne pas rencontrer ses amis, ne pas partir en week-end…

Cela fait beaucoup d’interdictions pour une relation soi-disant sans prise de tête, non ?

Il y a là comme un non-sens, une supercherie dans cette façon de voir les choses car même si vous vous répétez en boucle « je ne tomberai pas amoureux(se) » rien n’empêchera cela si ça doit arriver. Cela ne se décide pas.

Lire aussi : Pourquoi les relations d’aujourd’hui ont tendance à ne pas durer

Se protéger à cause de son passé sentimental

Pour les plus sincères, ceux qui restent authentiques, cette recherche de légèreté est souvent guidée par la peur de souffrir à nouveau. Se protéger à cause de son passé sentimental, de déceptions et de blessures est légitime. Mais vouloir à tout prix se préserver, c’est chercher à aller à contre sens, à empêcher les choses naturelles de se faire.

Être ensemble sans se prendre la tête, cela signifie donc que les deux personnes ne sont pas un couple, c’est profiter du moment présent, sans envisager de relation durable. Outre le plaisir physique, aucun des deux partenaires ne doit donc s’attendre à quelque chose de plus de la part de l’autre. Cela se passe au lit sans que les deux ne ressentent aucun sentiment.

La règle d’or ? Ne pas développer de sentiments.

Il y a aujourd’hui une réelle peur de l’engagement, peur de souffrir, alors qu’en vérité, c’est juste que nous faisons les choses à l’envers. Quand nous décidons de coucher avec une personne, croire qu’on contrôle la situation (et donc nos possibles sentiments) en suivant quelques règles est juste une utopie. Attention à ne pas finir par être pris à votre propre piège…

Une mauvaise image du couple

Vouloir une relation sans prise de tête, c’est penser que le couple est forcément une source de problèmes. Prôner l’insouciance, le non engagement, c’est comme crier haut et fort sa liberté, son refus de s’enfermer dans une relation exclusive, durable et sincère.

Pourquoi ? Parce que le couple est vu comme une source de problèmes et de stress et non plus, pour beaucoup, comme une source de bonheur. C’est comme si l’épanouissement personnel était devenu incompatible avec une relation amoureuse suivie et une vie de couple.

Certains l’assument, d’autres sont plus sournois. La peur de l’engagement reste le prétexte numéro 1 pour la plupart des personnes qui revendiquent le choix d’une relation sans prise de tête.

Alors qu’en fait, les vraies raisons ne sont pas là. La plupart du temps, les personnes qui diabolisent le couple sont celles qui sont trop égoïstes pour envisager une relation sur la durée. Cela dénote aussi un certain manque de maturité, parce que oui en effet, si le couple est une source de plaisir et de bonheur, cela peut aussi être une source de disputes et de tensions. Comme pour tout dans la vie, tout ne peut pas être parfait, notamment dans les relations humaines.

C’est juste que de plus en plus de gens sont autocentrés sur leur seul épanouissement personnel, leur réussite, leur plaisir, et ne se sentent pas concernés par l’autre dans son entièreté. L’individualisme règne en maître dans nos sociétés actuelles, et les relations amoureuses n’y échappent pas.

S’aimer sans se prendre la tête, c’est possible !

La plus belle définition d’une relation sans prise de tête

Une relation sans prise de tête ne signifie pas toujours une relation sans sentiment ni engagement et heureusement ! Il est tout à fait possible de s’aimer sans se prendre la tête ! Cela veut dire tout simplement que vous faites les choses de manière détendue, que vous appréhendez votre relation amoureuse avec légèreté certes mais sincérité.

Comment faire ? Au lieu de vous poser mille questions concernant votre partenaire et la façon de vivre votre histoire, vous vivez juste votre relation, sans prise de tête justement ! En étant soi-même, en ne se mettant aucune pression inutile, en se sentant libre de faire les choses comme elles vous plaisent, et non en suivant, les pseudo règles amoureuses 2.0. Et en communiquant sur vos envies respectives, sans jeu malsain, avec authenticité.

Aimer sans se prendre la tête évite les faux problèmes et permet aussi de prendre son temps, de ne pas se projeter trop vite pour rien.

Connaissez-vous le breezing ?

Le breezing vient de l’anglais « breezy » signifiant désinvolte, enjoué. C’est faire les choses de manière facile et détendue, c’est envisager les rencontres amoureuses avec légèreté et franchise.

En fait, il s’agit tout simplement de ne pas se prendre la tête et de rester soi-même, quitte à ne pas plaire. C’est le dating tout en légèreté et spontanéité, mais dans le bon sens du terme en ne mentant pas sur ce que l’on veut, ni sur qui on est. Vous ne suivez aucune règle, aucun principe à part les vôtres pour espérer trouver la personne qui vous correspond vraiment.

Exit les prises de tête, les rendez-vous foireux où on ne sait quoi dire par peur d’en faire trop ou pas assez, Vous gardez une attitude positive, vous vivez le moment présent, en accord avec vos attentes, dans le respect tout en se fichant de ce que la norme, les gens, le qu’en dira-t-on, bref l’autre avec un grand A, peuvent en penser. Ne pas se prendre la tête mais ne pas non plus se mettre de barrières « anti-couple » inutiles, tout simplement !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire