Le breezing, la tendance séduction sans prise de tête

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Le breezing vient de l’anglais « breezy » signifiant désinvolte, enjoué. C’est faire les choses de manière facile et détendue. Transposée au monde du dating, c’est envisager les rencontres amoureuses avec légèreté et franchise. En fait, il s’agit tout simplement de ne pas se prendre la tête. Fini les soirées à déprimer parce qu’il ou elle n’a pas répondu au dernier message. Fini les heures à analyser le sien et à se demander à quel moment y répondre. Et adieu les petits mensonges pour plaire un peu plus. Le breezing c’est être soi-même, quitte à ne pas plaire. C’est le dating tout en légèreté et spontanéité. Petit décryptage du breezing, la tendance séduction sans prise de tête.

Le breezing : rencontrer et séduire en restant soi-même

Les domaines de la rencontre et de la séduction ont leurs règles, leurs codes et leurs pratiques. Surtout dans notre monde connecté où les rencontres se font de plus en souvent virtuellement. Mais toutes les relations sont différentes et il n’y a pas de recette miracle ou de moule dans lequel entrer en matière de séduction.

Le breezing est un de ces nouveaux anglicismes utilisés pour la drague, la séduction et le dating. Il prend les codes de séduction 2.0 actuels en termes de communication. Mais là où c’est différent et où ça fait du bien, c’est que ce n’est pas une énième technique de drague foireuse ou un jeu de séduction malsain. Au contraire.

C’est le grand retour de la cool attitude dans le domaine de la rencontre.

C’est opter pour la légèreté dans le bon sens du terme sans se prendre la tête mais surtout en ne mentant pas sur ce  qu’on veut ni qui on est.

C’est l’art de faire une rencontre et de séduire en restant vraiment soi-même.

C’est ne suivre aucune règle, aucun principe à part les siens pour espérer trouver la personne qui nous correspond vraiment.

Enfin une technique de drague et de séduction où la franchise est mise en avant !

Le breezing ou l’art de la séduction sans prise de tête

Exit les prises de tête, les rendez-vous foireux où on ne sait quoi dire par peur d’en faire trop ou pas assez, et la fameuse attente du SMS de votre dernière conquête. Un moment plus qu’angoissant où vous vous posez toutes sortes de questions. Il ou elle n’a pas répondu à votre dernier message et bien évidemment vous déprimez.

Et si vous stoppiez ce cercle vicieux qui ne sert à rien et fait du mal pour retrouver un cœur léger et tout simplement profiter ?

La nouvelle technique à appliquer désormais ? La vôtre !

Plus besoin de mentir ou de faire semblant d’être quelqu’un d’autre pour lui plaire !

Le principe ? Etre soi-même, être authentique.

Le breezing : séduction 100%naturelle !

Cette nouvelle tendance prône avant tout la spontanéité dans les relations. Le breezing vous fait renouer avec une certaine liberté dans le domaine des rencontres. Vous retrouvez une attitude positive et en même temps vous évitez d’étouffer l’autre.

En matière et de rencontres amoureuses, le breezing préconise en fait de « s’en foutre » ! Mais dans une bonne optique. En effet, il ne s’agit pas de manquer de respect à qui que ce soit, au contraire.

Le but est d’être honnête en s’interdisant toute prise et tête et tout mensonge et surtout, en étant soi-même. 

Le breezing envoie donc, en quelque sorte, bouler les normes classiques de la séduction actuelle.

Ici, pas d’obligation à attendre plusieurs jours avant de répondre à un SMS juste pour avoir l’air de contrôler la situation. Pas question non plus de se priver de faire l’amour le premier soir si on en a envie, ou au contraire de dire clairement qu’on préfère attendre.

Le breezing invite à faire ce qu’on veut, quand on veut, dans les limites du respect de l’autre (et de soi-même), bien sûr.

Pourquoi par exemple attendre un pseudo délai jugé « normal » pour faire sa déclaration? C’est quoi, un délai normal, c’est quoi le bon moment ? « Quand ça fera 3 mois, quand je lui aurai présenté mes parents, quand je lui demanderai qu’on vive ensemble »… Si c’est ce qu’on ressent là et maintenant ?

C’est ça, le concept du breezing : s’écouter, se faire confiance, vivre le moment présent, être en accord avec ses attentes et soi-même, prôner l’honnêteté et le respect tout en se fichant de ce que la norme, les gens, le qu’en dira-t-on, bref l’autre avec un grand A, peuvent en penser.

Comment adopter concrètement le breezing ? 

Le breezing exige d’avoir confiance en soi, de savoir ce qu’on veut et d’être clair vis-à-vis de soi-même et de ses sentiments. Pas si simple ! Mais comme pour tout, cet état d’esprit se travaille étape par étape. Quelques exemples concrets :

Répondre à son message maintenant 

Si vous avez envie de lui répondre sans attendre et de lui proposer un verre, faites-le ! Si l’autre vous trouve trop rapide et trop à fond, tant pis pour lui ou pour elle. Vous aurez été proactif et en accord avec vous-même, et c’est tout ce qui compte.

Dire ce qu’on pense

Le jeu des métaphores et des devinettes en amour, ça ne marche pas. Pourquoi le ou la laisser supposer des choses sur vos intentions si vous-même savez très bien ce que vous voulez ? Vous voulez passer aux choses sérieuses ou au contraire n’avez envie que d’un moment câlin ? Dites- lui!

Au moins, vous saurez tout de suite si vous êtes sur la même longueur d’ondes et vous ne risquerez pas de perdre votre temps, de faire du mal ou de souffrir vous-même trop tard.

Prendre du recul 

Mais le breezing, c’est aussi l’art de ne pas étouffer l’autre. Il faut un équilibre, on ne peut en effet pas se permettre autant de liberté de paroles et d’actes sans accepter le risque pris en retour. Le breezing, c’est donc accepter de prendre les « malheurs » amoureux avec philosophie.

Pas de réponse à votre dernier message ? Pas la même envie que vous ?  On assume, on se dit pour son ego qu’il ou elle ne nous méritait pas et on passe à autre chose. L’important ? Garder en tête qu’on a fait ce qui nous convenait en accord avec nos envies.

En bref, c’est voir les choses avec du recul et du bon côté. Si la personne est faite pour vous tant mieux, sinon tant pis !

En voir les bienfaits

À court terme, adopter le breezing, c’est chasser tout stress ou toute angoisse liée à une nouvelle rencontre. Plus de « que va-t-elle penser de moi ? », ni de « s’il m’a ghostée, c’est parce que je ne vaux pas le coup ». Juste une nouvelle paix d’esprit.

À moyen terme, cela permet de s’engager dans une relation de manière plus détendue. Et surtout, d’avancer tout en préservant son indépendance, son monde à soi, les choses qui font qu’on est soi, une personne heureuse, seule ou à deux.

Résultat : à long terme, on crée un cercle vertueux qui permet de vivre des relations plus saines.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire