Quelle est la différence entre « bises » et « bisous » dans un message ?

50 SMS D'AMOUR

Modèles de 50 SMS originaux et introuvables sur internet pour surprendre et émouvoir votre moitié.

Il est rare aujourd’hui qu’un message écrit ne se termine pas par un petit mot affectueux, hors contexte professionnel évidemment. Les SMS sont un peu le reflet des lettres d’avant mais aussi des conversations téléphoniques actuelles. On les conclue souvent par un « bises », « bisous », « je t’embrasse » et autres dérivés. En plus des classiques « bonne journée, bonne soirée, bonne nuit » ou encore les « à bientôt, à demain, à très vite ». Qui n’a jamais utilisé un de ces petits mots à la fin d’un SMS ? D’ailleurs, vous êtes plutôt « bises » ou « bisous » ? Selon vous, quelle est la différence entre « bises » et « bisous » dans un message ?

Quelle est la différence entre « bises » et « bisous » dans un message ?

Une conclusion devenue un réflexe

Ce sont des mots qu’on place à la fin d’un message écrit dans un SMS, sur une messagerie instantanée ou un mail sans même s’en rendre compte. C’est devenu une sorte de réflexe d’achever la rédaction d’un message à l’attention d’un proche, un ami, un membre de sa famille, son ou sa chéri(e), parfois même un(e) collègue avec qui on s’entend bien, par le fameux « bises » ou « bisous ».

On a l’habitude de finir un message professionnel par une formule de politesse comme « sincères salutations, avec mes remerciements, cordialement, bien à vous ». Mais les messages personnels ne sont pas en reste.

Depuis que l’utilisation des SMS a explosé, rares sont ceux qui ne s’en servent pas pour ajouter un petit mot affectueux.

Comme pour dire au revoir ?

C’est une sorte de reflet de ce que vous feriez en face de la personne. A la fin d’un rendez-vous, d’une soirée entre amis, pour vous dire au revoir, vous vous faites la bise ou un bisou. Les messages ne font donc que retranscrire par écrit vos habitudes sociales, amicales, familiales ou amoureuses.

Alors est-ce à dire que l’utilisation des termes « bises » et « bisous » est liée à ces habitudes ? Ecrit-on forcément bises à une amie et réserve-t-on le mot bisous uniquement à son amoureux ?

En fait, non, c’est plus complexe que cela. Si la différence entre bises et bisous réside essentiellement dans le degré d’intimité que cela suggère, en pratique, le mot bisous dépasse les frontières de l’intimité. Il s’invite dans les échanges familiaux, amicaux et de séduction.

Quelle est la différence entre « bises » et « bisous » dans un message ?

L’utilisation du mot « bises »

A l’origine, une bise c’est un petit bisou fait rapidement sur la joue pour se dire bonjour et au revoir. D’ailleurs en France, selon les régions, les coutumes varient d’une à quatre bises échangées.

C’est une pratique formelle, ancrées dans les habitudes, qui se veut polie, amicale ou affectueuse selon les personnes saluées.

Dans un message, c’est sensiblement la même chose. On va envoyer un message qui se termine par un « bises » à un collègue avec qui on s’entend bien mais sans plus, à un membre éloigné de sa famille comme un cousin ou une tante. Ou à quelqu’un qu’on ne connaît pas vraiment mais à qui on peut se permettre de dire autre chose que cordialement. Cela traduit du respect mais surtout de la distance.

Une question de générations ?

Également, on remarque que ce mot est plus utilisé par les personnes de la génération des 50 ans et plus. Pour eux, ce mot est resté celui d’une certaine affection. Qui n’a jamais reçu une carte d’anniversaire ou une carte postale d’une tante se terminant par un « bises » ?

Pour beaucoup, le mot « bises » dans un message est donc un signe amical, fraternel, utilisé notamment dans la sphère familiale, mais sans chaleur excessive. C’est un mot avec lequel on ne s’épanche pas.

Utiliser « bises » pour faire passer un message subliminal ?

Toutefois, on peut constater que certains utilisent le mot « bises » en place et lieu de « bisous » dans le cadre sentimental pour exprimer une émotion négative et faire ainsi passer un message de mécontentement.

Rien de tel pour marquer une distance, pour faire deviner sa déception ou sa colère qu’un froid « bises » à la place de « bisous » à la fin d’un message destiné à la personne qui nous plaît. Cela équivaut un peu au fameux « ok » qui veut tout dire… Si la personne qui vous plaît ou avec laquelle vous êtes en couple depuis peu vous envoie soudainement un « bises » glacial, demandez-vous ce que vous avez fait de mal !

Et les « bisous » dans tout ça ?!

Bisous est un terme plus familier mais qui est totalement entré dans les habitudes de tout le monde ou presque. Si certains estiment qu’il ne doit être utilisé que dans un cadre plus intimiste-amical, familial ou sentimental- beaucoup l’utilisent aujourd’hui sans même y penser, sans y mettre une quelconque intention derrière. Dommage me direz-vous ? Possible, quand on souhaite y voir une marque d’intérêt en séduction…

Ecrire « bisous » sans même y penser ?

A la base donc, écrire « bisous » à quelqu’un, c’est lui envoyer une marque d’affection marquée, une forme de tendresse assumée, une pensée privilégiée. Il devrait donc être destiné à son petit ami ou sa chérie, à son mari ou sa femme, ou encore à sa meilleure amie, ses parents, ses enfants, son frère ou sa sœur. Bref, à des personnes dont on est très proche.

Mais dans les faits, ce mot est utilisé de plus en plus comme une signature automatique à la fin d’un message, on l’écrit sans forcément lui donner un sens particulier. Bien entendu, cela ne vous viendrait pas à l’idée de l’écrire dans un SMS officiel, médical ou professionnel par exemple, mais pour tous les autres messages, c’est devenu courant.

Est-ce à dire que le mot « bisous » a été en quelque sorte dénué de son sens premier ?

Le mot « bisous » et la séduction

Vous mettez des bisous à la fin de vos messages à votre maman, votre meilleure amie, votre frère, votre ami d’enfance. C’est une chose qu’on fait tous. Mais on le sait, le « bisous » à la fin d’un message dans le cadre d’un échange avec une personne qui nous plaît n’a pas le même sens et peut être voué à toutes les interprétations. C’est une forme de jeu de séduction qui s’invite dans vos SMS.

En effet, certains jouent, en situation de séduction qui ne veut pas s’avouer directement, sur le manque de clarté, l’ambiguïté du vocable bisou. Avec ou sans « s », parfois avec beaucoup de « s » même, cela peut vouloir dire beaucoup de choses. Encore plus si des points de suspension le suivent ou si un mot affectueux l’accompagne comme « gros, doux, tendres, plein de, mille » et pour les plus téméraires le fameux « partout ».

Avant LA rencontre, notamment quand on fait connaissance sur un site de rencontres, les échanges virtuels ont une importance toute particulière et s’il faut en soigner le contenu, beaucoup misent aussi sur ces petits mots doux en conclusion pour créer une complicité voire une intimité !

Et vous, vous êtes plutôt « bises » ou « bisous » ?

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire