Pourquoi la première histoire d’amour est si importante dans notre vie ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

La première histoire d’amour laisse souvent un souvenir impérissable dans nos mémoires affectives. Et même si l’histoire s’est mal finie, avec le temps, on a tendance à ne se rappeler que des belles choses, à y repenser avec insouciance et mélancolie. Vivre son premier amour est une étape importante de notre existence. C’est aussi une étape très constructive qui nous fait grandir. Toute notre vie, il sera une référence, un point de comparaison ou simplement un doux ou douloureux souvenir. Alors pourquoi la première histoire d’amour est si importante dans notre vie ?

Pourquoi la première histoire d’amour est si importante dans notre vie ?

La première vraie histoire d’amour n’est pas celle de l’école, une amourette dans la cour de récréation, non c’est celle que nous avons connu à l’adolescence ou juste après. Il s’agit de ce premier amour qui marque la fin de l’enfance et le début de la vie d’adulte comme un rite initiatique qu’on passe tous plus ou moins et qui est synonyme des premiers émois amoureux.

1/ Le point de départ de notre vie sentimentale

Le premier amour marque concrètement le début de notre vie sentimentale. Certains d’entre nous auront une seule histoire d’amour dans leur vie, d’autres en auront plusieurs. Ces expériences sentimentales seront plus ou moins puissantes et donc plus ou moins marquantes. Le premier amour reste unique et sera une référence pour toutes les futures histoires.

Le premier amour est également très souvent associé à la découverte du désir et à la première « fois », c’est-à-dire au premier rapport charnel. Là encore, la nouveauté est au rendez-vous. Comme les sentiments, ces nouvelles sensations sont puissantes car inconnues.

2/ Des sentiments forts encore inconnus

Ce qui marque le premier amour, c’est donc la grande nouveauté des sentiments qui l’accompagnent. Dès notre plus jeune âge, nous sommes attachés à nos parents, notre famille et parfois à nos amis. Mais la première histoire d’amour marque justement la fin de l’enfance, le passage à l’âge adulte et la première rupture avec le milieu familial. D’un point de vue émotionnel, on réalise qu’on peut ressentir et vivre une autre forme d’amour.

Et ce premier amour est différent car les sentiments qui l’accompagnent sont nouveaux. 

La rencontre à l’origine du premier amour est souvent considérée comme un coup de foudre. Ce premier amour-là, c’est l’extase. Les deux amoureux ne font qu’un, s’idéalisent, se magnifient. Ils forment le « couple parfait », c’est en tout cas ce qu’on ressent au vu de notre inexpérience et de la puissance de cet amour ressenti pour la première fois.

On parle alors pour la première fois de sentiments amoureux.

Ils n’ont jamais été éprouvés auparavant. Comme ils sont inconnus, ils sont plus puissants et peuvent être déstabilisants. C’est ce qui fait que nous n’oublions pas cette expérience.

Cette première histoire d’amour fait partie de notre construction émotionnelle, souvent à l’époque de la puberté et de l’adolescence et reste donc souvent une référence pour la vie.

3/ Première histoire d’amour ou la nostalgie des années d’adolescence

Les émotions liées à notre premier amour sont celles de l’innocence et de l’insouciance. Bref, tout ce qui rime souvent avec l’adolescence et ses premiers émois amoureux. Et avec les années, les souvenirs sont même amplifiés, car on conserve ce qui nous a fait du bien, ce qui rend cette première histoire d’amour belle dans notre mémoire et on multiplie les sensations éprouvées au fil du temps. Comme une histoire vraie qu’on aurait améliorée au fil du temps.

Alors la nostalgie s’invite souvent car cela fait du bien de se remémorer de bons souvenirs, et de se dire, selon ce qu’on vit dans notre vie sentimentale à l’instant T, qu’on a connu une belle première histoire d’amour.

Pourquoi la première histoire d’amour est si importante dans notre vie ?

4/ Une histoire idéalisée

Avant de vivre notre premier amour, nous l’idéalisons. Il faut dire qu’entre les romans que nous lisons et les comédies romantiques que nous regardons, nous avons des références plus ou moins réalistes. Quelques années après cette première histoire d’amour, nous l’idéalisons encore même si celle-ci n’a pas été parfaite.

Et de ce fait, d’une manière ou d’une autre, toutes les histoires suivantes se vivent en référence à cette première histoire. Soit on veut ressentir la même chose si c’est un bon souvenir, soit on veut vivre quelque chose de mieux. Dans les deux cas, elle sert de référence, de point de comparaison.

Mais il est vrai que dans la majorité des cas, on l’idéalise.

Si on avoue souvent que ce n’était pas la meilleure expérience physiquement parlant du fait de son innocence à ce moment-là, et que depuis on a appris ce qu’est vraiment le plaisir charnel, il n’en demeure pas moins que l’idéalisation de la première histoire d’amour dans sa globalité reste très forte.

Il y a une sorte de tendresse qui s’invite, d’affect quand on évoque sa première histoire d’amour. L’idéaliser est un moyen d’amplifier son souvenir, d’appuyer ce point de référence par rapport à tout ce qu’on a vécu depuis et de se donner comme une légitimité dans sa vie sentimentale actuelle. Et cela fait du bien au moral, au cœur et à l’ego de se dire, même si on exagère un peu, même si on idéalise parfois beaucoup, que son premier amour était une belle histoire. Nous embellissons ainsi notre passé amoureux.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire