Parler d'Amour
Lettre d’amour de Paul Eluard à Gala

Lettre d’amour de Paul Eluard à Gala

Auteur

Paul Eluard et Helena Dmitrievna Diakonova, plus connue sous le nom de Gala, se rencontrent dans un sanatorium alors qu’ils sont tous deux en convalescence. Ils se marient en 1917. Pour Eluard, Gala restera, même après leur divorce en 1932, sa seule et unique inspiratrice.

Eaubonne? 29 mai 1927

Ma belle, mon adorée, je m’ennuie de toi à mourir. Tout est vide, je n’ai que tes vêtements à embrasser. Ton corps, tes yeux, ta bouche, toute ta présence me manquent. Tu es la seule, je t’aime de toute éternité. Toutes les détresses que j’ai subies ne sont rien. Mon amour, notre amour les brûle. Quand tu reviendras, je veux te parer merveilleusement. Donne-moi la taille pour les pyjamas (!!!). Je veux pour toi tout ce qu’il est possible d’avoir, tout ce qu’il y a de plus beau. Reste le moins longtemps possible absente. Reviens vite. Sans toi, je ne suis plus rien. Tous les autres désirs je les réalise en rêve. Le désir que j’ai de toi, je le réalise dans la réalité. Il absout la réalité.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Gala, mon dorogoï, ma toute aimée, depuis toujours, reviens le plus vite possible. Rien ne vaut que nous nous privions ainsi l’un de l’autre. Ici tout va bien, malgré ma tristesse. […]

Source : Les plus belles lettres d’amour d’Héloïse à Eluard

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.