Parler d'Amour

Comment écrire une lettre de rupture ?

Comment écrire une lettre de rupture ?

Commandez des modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de mes modèles.

Auteur

Bien que l’idéal pour une rupture reste le face-à-face, il existe un certain nombre de situations pour lesquelles une lettre est la meilleure alternative :

Sponsorisé
  • Si vous êtes dans une relation longue-distance, la communication peut être difficile par téléphone ou par Skype, d’autant plus si vous n’êtes pas à  l’aise au téléphone…
  • Si votre partenaire a un fort tempérament, et qu’il/elle pourrait devenir violent(e). Ou qu’il/elle soit fort émotionnel(le). Rendant difficile dans les deux cas l’explication claire de votre point de vue.

Autrement, considérez d’autres options, il est toujours préférable d’essayer de communiquer face à face. Évitez les SMS tout de même, ayez un minimum de style et de respect !

Une fois tout cela pris en considération donc, comment écrire une lettre de rupture ? Voici quelques pistes de réflexion  pour vous guider dans cet exercice délicat.

Lire aussi : exemple de lettre de rupture

Quelles sont les règles d’une lettre de rupture ?

Tout comme pour un face à face, dans votre lettre ; ayez du tact, expliquez clairement que votre relation s’achève et soyez honnête quant aux raisons de votre rupture.

Laissez toujours une opportunité de communication pour vous et votre partenaire : dans votre lettre, dites à votre partenaire que vous êtes disposé, après quelques jours ou quelques semaines, à le/la revoir et vous expliquer tous les deux en face à face. Laissez-vous le temps de la réflexion afin que vous puissiez tous deux en rediscuter calmement comme des adultes responsables.

Soyez clairs quand aux intentions de votre lettre : une rupture doit toujours être faite de manière propre, et efficace. Alors évitez à tout prix l’écueil de ambiguïté ! Dès la première phrase de votre lettre, expliquez vos intentions. Il est parfois tentant d’y aller avec des pincettes et de se perdre en explications et justifications brouillonnes avant de prononcer la phrase fatidique. Sauf que cela peut-être interprété par votre partenaire comme une marque d’incertitude de votre part ! Le faisant dès lors penser qu’il peut vous faire ou que vous pouvez encore changer d’avis… Cette phrase d’ouverture doit donc idéalement être le plus simple possible, par exemple : “J’ai pris la décision de mettre fin à notre relation.”

Lire aussi : Modèle de lettre de rupture

Soyez honnête et précis concernant les raisons de votre rupture. Il n’y a rien de pire que de ne pas savoir ni comprendre les raisons d’une rupture ! Cela peut être une grande cause de stress, d’anxiété, et de perte de confiance en soi. Communiquez ouvertement. Votre partenaire mérite de savoir et donc de comprendre pourquoi vous avez décidé de mettre fin à votre relation. Exprimez donc pourquoi vous pensez que les choses doivent s’arrêter entre vous deux.

N’accusez pas à tort et à travers

Il s’agit ici d’éviter que la faute se porte uniquement sur l’un de vous deux (que ce soit votre partenaire ou vous), mais plutôt que l’accent soit mis sur votre incompatibilité. Évitez les accusations faciles, destructrices et stériles. Si votre partenaire a eu une attitude, un comportement qui vous a incité à en finir, dites-le lui. Cela pourra l’aider dans ses futures relations amoureuses en lui donnant des pistes pour travailler sur lui.

Mais faites-le sous l’angle de votre ressenti personnel, plutôt que d’accuser lourdement et aveuglément : “quand tu as fait […] je me suis senti(e) blessé(e) etc…” plutôt que “le fait que tu aies fait […] a complètement détruit notre relation”.

Soyez gentil(le). Je n’entends pas par là de montrer de la compassion ou de la pitié pour votre partenaire qui risquerait de trouver votre ton condescendant. Mais bel et bien plutôt de compenser à l’écrit, les marques non-verbales qui interviennent lors d’une discussion face à face, et qui viennent parfois adoucir le propos (un sourire, un regard, une intonation…). Pour compenser cela, on a aujourd’hui à notre disposition d’ordinaire toute une gamme de smileys et d’emojis… Mais je déconseille leur emploi qui donneraient un ton fort étrange à votre lettre de rupture ! Alors surveillez votre ton, et sachez apporter un regard extérieur sur votre lettre. Vous désirez avant tout montrer à votre partenaire que, même si votre relation s’achève, il/elle ne compte pas pour rien.

Sachez conclure correctement

N’hésitez pas à finir votre lettre par une phrase positive. Telle que : “J’ai apprécié le temps passé à tes côtés, et j’espère que tu trouveras quelqu’un avec qui les choses se passeront mieux à l’avenir“. Et cela, afin de bien montrer que vous n’avez aucune mauvaise rancœur envers votre partenaire, et que vous avez clairement envie que lui, tout comme vous, tourne la page de votre histoire afin d’en réécrire une nouvelle.

Vous avez besoin d’écrire une lettre de réconciliation, mais vous ne parvenez pas à trouver les mots justes ? Vous désirez une lettre faite sur mesure, rien que pour vous ? Alors CLIQUEZ ICI.

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.