Comment gérer sa colère en couple ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Tous les couples se disputent, c’est une chose tout à fait normale lorsqu’on partage une relation ou qu’on vit ensemble. On partage le quotidien et celui-ci peut être source de frustrations, d’incompréhensions ou d’énervement, ce qui occasionne des disputes et des crises. Dans ce contexte, votre colère peut avoir tendance à prendre le dessus et à gâcher une bonne communication entre votre partenaire et vous. Comment gérer sa colère en couple, pour ne pas la laisser prendre le dessus ?

Comment gérer sa colère en couple ?

Lorsque la colère est passagère et canalisée, elle peut être bénéfique pour mettre les choses à plat. Après la tempête, le couple se retrouve et repart sur des bases plus saines. En effet, il suffit parfois de faire un effort pour dédramatiser une situation. Il y aura toujours des malentendus dans une relation, même dans les plus belles histoires d’amour. Mais il faut garder à l’esprit que la clé d’une relation harmonieuse, c’est la communication dans le couple ! Il est donc important de réussir à exprimer son agacement, de ne pas garder au fond de soi de la rancœur et de l’amertume mais sans se laisser dominer par sa colère. Comment faire ?

Lire aussi : Problèmes de communication dans le couple, comment y remédier ?

Analysez votre colère

Pourquoi vous mettez-vous en colère ? Posez-vous la question.

Est-ce à cause d’un besoin insatisfait ?

Par exemple, vous avez besoin d’être aimé, respecté dans votre relation et vous avez l’impression que ce n’est pas le cas. Peut-être que vous avez besoin et envie de voir votre relation avancer mais que cela ne prend pas le chemin que vous espérez ? La source de votre colère peut également être plus pragmatique, avec un quotidien qui vous épuise, un partenaire qui ne vous aide pas avec les tâches ménagères ou les enfants par exemple. Et vous craquez, vous vous mettez en colère.

Quel que soit votre besoin insatisfait, il faut le dire à votre partenaire, et si possible en dehors d’un épisode de colère. L’objectif est d’échanger calmement à ce sujet.

A noter que parfois, nous nous mettons en colère, non pas à cause de notre couple, mais parce qu’un de nos besoins n’est pas satisfait dans une autre sphère de notre vie. Et notre partenaire devient alors une sorte de punching-ball, de bouc émissaire de nos soucis familiaux, amicaux, professionnels.

Par exemple, vous souffrez d’une relation compliquée avec votre père et vous vous mettrez en colère contre votre partenaire mais ce ne sera qu’un exutoire. La source de votre colère est ailleurs, et la solution aussi de ce fait.

Est-ce à cause de la reproduction d’un modèle ?

Imaginons que vous ayez vu, pendant toute votre enfance, votre père ou votre mère s’énerver pour un rien. Vos parents se parlaient mal, se disputaient pour tout et n’importe quoi.

Il y a de grandes chances pour que vous ayez hérité, soit d’un rejet total de la colère, soit au contraire de la reproduction de ce comportement. Inconsciemment, vous répétez le schéma parental car vous pensez que c’est ainsi qu’un couple communique. C’est une croyance limitante due à votre éducation dont il faut vous libérer. Il est important que vous distinguiez bien ce qui relève de votre colère personnelle (un besoin insatisfait) de ce qui est de la reproduction de ce modèle.

Prenez conscience que vous répétez le comportement de quelqu’un d’autre. Cette colère, vous n’avez pas à la répéter, l’alimenter, la nourrir ou la subir. Détachez-vous de ce modèle qui ne doit pas définir la personne que vous êtes et la communication à mettre en place pour le bien-être de votre couple.

Lire aussi : La communication non violente dans le couple : mode d’emploi

Comment gérer sa colère en couple, comment s’exprimer en la canalisant ?

Pour parvenir à trouver un terrain d’entente au sein du couple et renouer le dialogue, il est nécessaire de prendre du recul. Vous avez le droit d’être en colère, mais vous devez l’exprimer d’une manière claire et non agressive.

L’importance de l’environnement

L’environnement a un impact direct sur votre manière de vous exprimer. Si vous êtes fatigué, dans un endroit qui vous met mal à l’aise ou entouré de bruits parasites, cela va jouer sur votre mode de communication et donner à votre colère plus d’impact, ce qui est une mauvaise chose. Alors apprenez à canaliser votre colère quand les conditions sont mauvaises pour avoir une discussion ou une explication avec votre partenaire. Laisser exploser votre colère à mauvais escient n’aura aucun bénéfice pour la suite et pour votre couple.

Ensuite, pour bien vous exprimer malgré votre colère, parlez le plus clairement possible vos émotions, sensations et sentiments : utilisez le pronom « je » et pas le « tu » à tout va. Expliquez pourquoi vous êtes agacé, énervé, pourquoi vous vous êtes sentie jugé ou critiqué.

Lire aussi : Comment s’excuser après une dispute de couple ?

Ne laissez pas la colère vous dominer

Si la colère est une émotion normale, comme la tristesse, la peur ou la joie, elle ne doit pas nuire à votre relation. Au sein du couple, les disputes sont parfois présentes, mais elles ne doivent pas mettre en péril votre histoire. Si vous sentez la colère monter en vous et vous submerger, contrôlez-la pour ne pas la laisser vous dominer.

Commencez d’abord par respirer profondément et lentement. La colère ne monte pas toujours d’un coup. Vous ressentez souvent qu’elle monte en vous jusqu’à ce que vous explosiez. Donc, vous devez être attentif à cette montée de colère. C’est une question d’habitude mais c’est aussi plus facile lorsque l’on se prépare mentalement. On ne vous dit pas de tout laisser passer, mais d’apprendre à canaliser votre colère pour qu’elle ne se transforme pas en rage ou en violence. Parler et agir sous le coup de la colère non contrôlée laisse rarement un couple indemne ensuite, alors prenez le temps de vous apaiser un peu afin de pouvoir vous exprimer plus calmement.

Lire aussi : 4 étapes indispensables pour bien se disputer dans le couple

Comment gérer sa colère en couple ? Evitez la confrontation

Même si votre colère est totalement légitime envers votre partenaire qui a dit ou fait quelque chose de mal à votre égard, elle n’apportera rien de positif si vous la laissez vous dominer. Parler à l’autre sous le coup de la colère revient à l’attaquer, et une joute verbale faite de cris, de pleurs, de reproches ne vous aidera pas à vous sentir mieux.

Aussi, si vous sentez la colère cous submerger, quittez la pièce, prenez l’air quelques minutes, allez respirer calmement ailleurs, seul. Il est important de faire redescendre la pression. Cela ne sert à rien de crier, ce n’est pas constructif. Vous devez reprendre votre calme avant de continuer la discussion.

La colère est temporaire et passe généralement en quelques minutes. Le souci, c’est que la colère ne passe pas si vous restez face à la personne qui l’a déclenchée, d’où le besoin de vous éloigner de la scène où votre colère a commencé à se manifester.

Apprendre à gérer sa colère, c’est éviter les phrases blessantes et les attaques mesquines. C’est pourquoi il faut éviter d’envenimer la situation, en temporisant et prenant le temps de la réflexion.

Lire aussi : Mon mec me parle mal et me manque de respect : Quelles solutions ?

Visualisez vos sources de colère

Un exercice peut vous aider à canaliser votre colère, en visualisant d’anciennes sources d’énervement. Fermez les yeux et visualisez plusieurs scènes passées où vous vous êtes mis en colère. Revivez vos paroles, vos gestes, vos réactions. Ressentez ce que cela vous a fait émotionnellement et même physiquement parlant. Tristesse, déception, fatigue, rien de très positif. Imaginez maintenant un scénario alternatif où vous sortez de la pièce pour éviter la dispute. Un autre où vous parvenez à respirer calmement et à parler sans vous énerver.

Ancrez en vous le modèle de réaction qui vous convient le mieux en répétant une fois par jour ces visualisations après une dispute. Le jour où la colère monte en vous dans votre couple, vous aurez plus de facilité à la canaliser et à savoir comment réagir pour éviter une confrontation inutile. Vous saurez alors comment bien communiquer pour régler le problème.

Parlez de votre colère avec votre partenaire

Si vous êtes sujet à des colères répétées, il est important d’échanger sur cette colère avec votre partenaire. Tout d’abord, excusez-vous très rapidement après un épisode colérique, si vous n’avez pas su la maîtriser.

Ensuite, après l’avoir analysé, vous pouvez en parler ensemble pour lui expliquer pourquoi vous ressentez de la colère.

Encore une fois, il ne s’agit pas là de minimiser l’objet de votre colère si celui-ci est légitime. En effet, votre partenaire peut avoir eu un comportement qui justifie votre énervement. Et il est humain suite à une déception, une trahison, un mensonge, une profonde tristesse, de réagir « à chaud » de façon sanguine et de laisser exploser sa colère. Cette colère-là, si elle est ponctuelle et justifiée, a besoin de s’exprimer pour ne pas garder en soi des sources de rancœur, d’amertume et de douleur.

Lire aussi : Ma femme me critique tout le temps : que faire ?

Conclusion : comment gérer sa colère en couple ?

Toutefois, ce qu’il faut retenir c’est que dans le cadre du couple, la communication ne peut pas se faire de manière saine et constructive si chaque échange se fait dans les cris. Peu importe la source de votre agacement au quotidien, aucune situation ne se réglera définitivement si votre seule façon de faire est de crier sur votre partenaire. Au contraire, laisser la colère prendre le pas sur une communication positive est le meilleur moyen d’envenimer une situation déjà conflictuelle.

Alors oui, exprimez vos besoins et vos émotions, mais le plus calmement possible. L’objectif est de vous comprendre, de vous soutenir tout en vous respectant afin de trouver une solution et non pas de laisser la colère vous éloigner peu à peu l’un de l’autre.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire