Blessure de rejet: tout savoir sur cette blessure émotionnelle

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Il existe 5 blessures émotionnelles qui trouvent leurs origines dans notre enfance : l’injustice, la trahison, l’humiliation, l’abandon et le rejet. La blessure de rejet est sans doute la plus profonde, elle trouve ses origines dans l’enfance. Difficile à identifier, elle est la source d’une souffrance psychologique constante pour ses victimes. Elle représente le fait de s’être senti rejeté ou non désiré par une autre personne à un moment de notre vie. Vous êtes-vous déjà senti rejeté ? Avez-vous subi des moqueries à l’école ? Vos parents étaient-ils démonstratifs en amour ? Peut-être, souffrez-vous de la blessure de rejet ! On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cette blessure émotionnelle.

Tout savoir sur la blessure émotionnelle de rejet : les symptômes

Une blessure émotionnelle est difficile à détecter, mais peut être identifiée en faisant un travail d’introspection. Dans son livre « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » de Lise Bourbeau, l’autrice nous présente les 5 blessures de l’enfance et nous explique comment reconnaître une personne qui souffre du rejet. Le rejet est un traumatisme très profond, on se sent rejeté dans son être et surtout dans son droit d’exister. Comment l’identifier ? Il existe des symptômes révélateurs de cette souffrance intérieure :

  • Peur constante du rejet ;
  • Absence de sécurité ;
  • Manque de confiance en soi ;
  • Port d’un masque social dit « fuyant » ;
  • Mauvaise estime de soi ;
  • Crainte de déranger ;
  • Manque à combler ;
  • Anxiété sociale ;
  • Anticipation du rejet et acte de sabotage ;
  • Peur de l’abandon ;
  • Besoin de validation de la part des autres ;
  • Recherche de la perfection dans le but d’être accepté.

Ces réactions et peurs impactent tous les aspects du quotidien de la victime de cette blessure émotionnelle : vie familiale, amicale, sentimentale, professionnelle. Pour se protéger, la personne adopte un comportement de défense appelé le masque du fuyant : la fuite. Il ou elle préférera s’échapper dans un monde imaginaire afin d’éviter de subir à nouveau le rejet.

Reconnaître la blessure de rejet : les caractéristiques physiques du fuyant

Le rejet se caractérise par une impression de déranger, d’être rejeté par les autres, de ne pas être aimé. Selon Louise Bourbeau, le fuyant, présente ses propres traits physiques. Son apparence reflète sa souffrance émotionnelle intérieure. Cette blessure peut se manifester dès le développement du fœtus dans le ventre de sa mère, c’est pourquoi, rapidement, son corps présente des particularités extérieures identifiables. Comment reconnaître physiquement le fuyant ?

Mince et filiforme, le corps du fuyant paraît vouloir disparaître, rester discret et passer inaperçu aux yeux du monde. Une expression qui définit l’aspect d’une personne victime de rejet ? « La peau sur les os. » ! Étroit et contracté, il semble se replier sur lui-même et ne pas s’ouvrir aux autres. Les épaules tombantes sont tournées vers l’avant, les bras collés le long du corps. Il ne souhaite pas s’imposer, prendre trop de place.

Vivre avec la blessure de rejet : les causes

Vivre avec la blessure de rejet n’est pas facile tous les jours, cela fait souffrir. Comment apparaît-elle ? Quelles sont les causes de cette peur du rejet ? Le parent du même sexe est le plus susceptible de la provoquer. Selon Lise Bourbeau, certains naissent avec cette blessure. Si l’enfant n’est pas désiré, le rejet se manifeste dès la présence du petit dans le ventre de sa mère. L’origine d’une telle souffrance remonte à une expérience traumatisante de l’enfance :

  • Moqueries subies de la part des camarades d’école ;
  • Harcèlement scolaire ;
  • Divorce des parents ;
  • Arrivée d’un frère ou d’une sœur ;
  • Manque d’amour de la part des parents ;
  • Parents peu démonstratifs.

Ces événements engendrent un sentiment de désamour profond. Une blessure de rejet peut apparaître plus tard à l’âge adulte, lors d’une déception amoureuse ou d’un échec professionnel.

Souffrir de la blessure de rejet : les conséquences

Souffrir de la blessure de rejet laisse des séquelles, les conséquences sur le bien-être de sa victime sont désastreuses à court et à long terme. Il est fréquent qu’elle ne réussisse pas à construire de relations amoureuses. Elle a une mauvaise estime d’elle-même, pense ne pas être à la hauteur et à peur d’aller vers les autres. Sentiment d’être nul, de ne pas trouver sa place, ce profil tentera de devenir parfait pour se valoriser.

S’il est confronté à sa blessure émotionnelle et au rejet, il adoptera un comportement de défense : le masque de fuyant. Ce masque lui permet de se protéger et de fuir face à une situation qui réveille ses angoisses. C’est la peur qui dicte ce comportement. Si elle est trop présente, les pensées négatives se multiplient, laissant place à la colère, l’agressivité, la haine, la rancune et jusqu’à la dépression.

Guérir de la blessure de rejet : les solutions

Vous vivez depuis des années avec cette blessure émotionnelle ? Vous souffrez quotidiennement de l’isolement ? Comment soigner la blessure émotionnelle du rejet ? Pour réussir à guérir de cette blessure émotionnelle, vous allez devoir suivre plusieurs étapes :

  • accepter qu’elle fasse partie de vous ;
  • vous pardonner vous-même et les autres ;
  • prendre soin de soi avec amour.

Guérir totalement de cette blessure émotionnelle n’est pas simple, entamer un travail d’introspection est obligatoire pour cicatriser cette peur du rejet et apprendre à vivre avec. Il est impossible de l’oublier, car c’est une blessure qui touche l’être, vous devez accepter qu’elle fasse partie de vous pour mettre fin à cette souffrance ! Cesser de se dénigrer, prendre confiance en soi, s’affirmer, apprendre à s’aimer diminue la peur de rejet.

Analyser et identifier votre blessure de rejet permet d’observer vos réactions face à votre peur activée, vos angoisses afin de prendre du recul sur la situation et ne pas réagir excessivement. Une thérapie avec un psychologue permet de régler ces angoisses. En adoptant le bon comportement, les effets bénéfiques apparaissent rapidement : épanouissement, valorisation, relations saines, soigner la blessure de rejet, c’est la clé pour retrouver une bonne estime de soi !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

⮯ Vers les commentaires

Laisser un commentaire