Comment s’excuser après une dispute de couple ?

Retrouver la complicité des débuts !

Mon livre numérique pour raviver la flamme dans son couple.

Il est courant de se disputer quand on est en couple. Beaucoup diront même que cela est normal et peut être sain pour remettre les choses à plat. Encore faut-il savoir BIEN se disputer en conservant une communication respectueuse et surtout en sachant s’excuser si on est responsable de la cause de la dispute. C’est essentiel pour ne pas attiser inutilement les tensions. Votre façon de communiquer a une influence primordiale sur le résultat que vous obtiendrez. De cette manière et peu importe la raison de votre désaccord, votre partenaire saura que vous ne remettez pas tout en question, que le respect commun est préservé. Ainsi, vous aurez la possibilité de vivre le moment présent de façon positive malgré le sujet de discorde. Accepter les défauts de l’autre tant qu’ils ne sont pas blessants, ne pas se fermer, s’écouter, se remettre en question, accepter d’avoir tort, savoir dire pardon, ne pas se coucher en restant sur un conflit, désamorcer la situation, relativiser, dédramatiser. Autant de clés pour calmer le jeu et régler un conflit. Comment s’excuser après une dispute ? Voici quelques conseils concrets.

Comment s’excuser après une dispute ? Rester calme et éviter les paroles blessantes

Pour faire la paix, il faut en avoir envie.

Être dans un bon état d’esprit, voilà qui est primordial quand on cherche à se réconcilier. Il faut rester calme, s’exprimer avec sincérité, sans élever la voix, afin  d’apaiser la situation.

Tout dire, et surtout mal dire, cela peut blesser. Il faut faire attention à ce que l’autre ne perde pas la face, ne soit pas humilié par ce que l’on dit.

Regarder son partenaire dans les yeux et le toucher avec douceur s’il est réceptif est une bonne idée. Le contact physique peut énormément apaiser. En essence, cela dit : « Je t’aime. On a un différend, mais on est liés ».

Parler alors qu’on est sous l’emprise de la colère ne permet pas l’écoute, il est alors impossible d’être réceptif.

Le dicton « n’allez jamais vous coucher lorsque vous êtes en colère » est plein de sagesse. Attendre trop longtemps nourrit la colère et peut aboutir à un conflit plus important.

Comment s’excuser après une dispute ? Se mettre à la place de son partenaire

Essayer de comprendre l’autre avant d’être compris est un principe de base lors d’une dispute.

Laisser à l’autre l’espace pour parler et résister à l’envie de l’interrompre sont deux choses importantes.

Si les mots ne lui viennent pas tout de suite, alors là il est possible de prendre les devants. Questionnez-le, posément : « Qu’as-tu ressenti ? Qu’as-tu compris ? » Il ou elle sera d’autant plus attentif à ce que vous ressentez, qu’il ou elle se sera d’abord senti écouté(e).

Lire aussi : Les principales causes de disputes dans un couple

Évitez de minimiser les sentiments de l’autre.

Accepter que l’autre ait ressenti les choses à sa manière est important. Il ne faut pas lui dire qu’il n’aurait pas dû se sentir mal ou qu’il a eu tort.

Penser à sa place est une erreur, avoir des idées préconçues à propos de ce qu’il a ressenti ou pensé peut tout gâcher. Chercher à lire entre les lignes, à interpréter ne peut qu’alimenter la dispute.

Comment s’excuser après une dispute ? Savoir reconnaître ses torts se remettre en question

« Est-ce que je dois gagner à tout prix, ou est-ce que j’essaie de faire gagner ma relation ? » Dans une réconciliation, il n’y a ni gagnant ni perdant. Il ne faut pas chercher systématiquement à avoir raison.

Savoir reconnaître les torts causés et demander explicitement pardon est essentiel. Cela ne signifie pas perdre la face ou perdre tout court d’ailleurs. Dans une dispute de couple, le sujet n’est pas là. L’important c’est d’accepter sa part de responsabilité. Dire « pardon, je suis désolé(e), je te présente mes excuses, pardonne-moi » n’est pas un signe de faiblesse, au contraire, mais de maturité.

Cela s’appelle savoir se remettre en question, c’est une condition sine qua non de la réconciliation.

Une fois le conflit désamorcé, un compromis trouvé, exprimer sa gratitude est une façon efficace de conclure les choses. Remercier l’autre d’être une personne avec laquelle on peut parler, avancer permet ensuite de passer à autre chose. Revenir sans cesse sur une dispute passée est contre-productif.

Comment s’excuser après une dispute ? Ne pas faire preuve de mauvaise foi

S’il y a bien une chose qui ne doit pas s’exprimer lors d’une dispute, c’est l’orgueil.

En effet, le pire ennemi lors d’une explication, dans le but de se réconcilier, est l’ego. Trop présent, démesuré comme on dit souvent, il peut réduire à néant toute tentative d’explication et donc de réconciliation.

Cet orgueil qui se réveille trop souvent lors d’une dispute est guidé par la mauvaise foi et l’alimente. Cette mauvaise foi se nourrit en effet de l’ego, d’une susceptibilité éventuelle, de cette envie d’avoir raison qui empêche de reconnaître ses torts.

Alors pour s’excuser, il faut laisser tout cela au placard.

Orgueil et mauvaise foi n’ont pas lieu d’être quand on s’excuse. Il ne s’agit pas de prendre des responsabilités qui ne sont pas les siennes, ni même de taire son caractère et de s’oublier. Non, il s’agit d’être juste, tout simplement.

Lire aussi : 10 textos à envoyer après une dispute

Pour s’excuser efficacement et ne pas se laisser envahir par une réaction pleine d’orgueil et de mauvaise foi, il existe une astuce très simple. Celle d’utiliser “je” plutôt que “tu”. En effet, en prenant la responsabilité de ses paroles et de ses actes, on s’investit dans la réconciliation et on ne fait pas preuve de mauvaise foi. Exemple : Ne dites pas “Tu ne fais aucun effort pour t’expliquer ” mais plutôt “J’ai besoin que tu me dises concrètement les choses”.

Comment s’excuser après une dispute ? La technique « des trois R »

Il existe une technique efficace pour désamorcer une dispute et savoir s’excuser : c’est de suivre la règle des trois R : Regret, Responsabilité, Remède.

Le Regret :

cet élément est l’expression sincère du chagrin causé à l’autre. C’est de cette façon qu’on présente ses excuses en exprimant ses regrets si on a blessé l’autre, si on est responsable de la dispute. C’est un peu la phrase « magique » qui permet d’apaiser la situation et de reconnaître ses torts mais en le pensant sincèrement, pas seulement pour faire plaisir à l’autre.

La Responsabilité :

une bonne excuse ne doit aborder que les actions commises, concrètes et non pas se trouver des raisons ou des prétextes pour l’erreur commise. Cette étape est celle d’un certain recul. On ne s’excuse pas en disant «  je suis désolé MAIS, pardon MAIS ». Si l’autre a sa part de responsabilités, le lui rappeler ainsi ne fera qu’attiser les tensions. S’excuser pour ensuite revenir sur ses excuses ou les nuancer est contre-productif.

Le Remède :

en dernier lieu, une bonne excuse se concentre sur la façon dont on souhaite réparer concrètement l’erreur commise ou le mal fait à l’autre. Cela permet de montrer qu’on est vraiment désolé de ce qu’on a fait, qu’on a compris son erreur et qu’on fera de notre mieux pour que cela ne se reproduise pas. C’est la dernière étape, après avoir su s’excuser sincèrement, avoir su reconnaître ses torts, c’est celle où on montre qu’on en tire les bonnes leçons afin d’avancer à nouveau sereinement ensemble.

Comment s’excuser après une dispute ? Conclusion : en communiquant intelligemment

Cela a l’air simple et pourtant c’est LA base de tout : la communication dans le couple.

Pour savoir s’excuser, il ne faut pas rompre le dialogue. Opposer un silence au désir de compréhension de l’autre, fuir le dialogue, se braquer, ne pas reconnaître ses torts, faire preuve de mauvaise foi ou laisser son ego prendre toute la place, sont des obstacles à une réconciliation. Et des erreurs qui, à la longue, peuvent devenir difficilement pardonnables.

Se disputer, c’est inhérent à la vie de couple. Pour des banalités, des divergences d’opinion, des oublis au quotidien ou des sujets parfois plus graves, cela arrive à tout le monde. Savoir s’excuser après une dispute et en comprendre la raison, voilà comment avancer et ne pas retomber dans le même écueil trois jours après ou la semaine suivante.

Une bonne communication nécessite un vrai dialogue, de la réciprocité et de l’écoute, une tolérance et une ouverture d’esprit.

Lire aussi : Comment gérer une dispute de couple ?

Se disputer ce n’est pas entrer dans un conflit duquel il faut sortir vainqueur. Au contraire. Ce mode de fonctionnement ne permet pas de résoudre le problème et la dispute ne fera que s’envenimer.

Des excuses doivent êtres sincères, posées, réfléchies et ouvrir la porte au dialogue.

Alors ne laissez pas des disputes fragiliser votre couple jusqu’à le briser. Parlez-vous, échangez dans la bienveillance et le respect et vous verrez qu’en effet, l’idée selon laquelle « on se dispute pour mieux se réconcilier ensuite » peut être une belle vérité !

 

 

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire