Vivre séparément pour sauver son couple : Ces gens qui s’aiment et ne vivent pas ensemble

Envoyez de l'amour !

Votre preuve d'amour demain matin dans sa boîte aux lettres...

Vivre séparément pour sauver son couple : cette solution vous surprend ? Moi pas vraiment ! Nous allons voir grâce à plusieurs témoignage comment le faire de vivre séparément peut faire rejaillir la passion qui avait disparue.

Crédit photo : @everythingcaptured

Vivre séparément pour sauver son couple

La routine, la fameuse !

Quand on vit ensemble, la routine finit toujours par s’installer. Je dis bien TOUJOURS. Parce que même si vous allez au restaurant, au cinéma, que vous vous faites des weekends… La routine est quand même là. Et puis, on ne va pas se le cacher, lorsque l’on vit ensemble, on fait tout de même moins d’activités qu’au début.

Si certains parviennent à faire de cette routine une routine agréable, d’autres s’enfoncent dans l’ennui… Et viennent à se demander s’ils restent ensemble par amour ou par habitude. 

Sans compter que certains s’installent ensemble pour des mauvaises raisons. Par exemple, un couple parisien, vu le prix des loyers, va souvent vivre ensemble plus rapidement pour faire des économies. ERREUR !

Ne pas vivre sous le même toit pour sauver son couple

Certains font donc le choix délibéré de ne pas vivre ensemble. Ce fut le cas par exemple de ma tata et de mon oncle, qui ont vécu toute leur vie séparément et qui ont entretenu un amour fou.

Evidemment ce peut être le cas lorsque l’on n’a pas d’enfants et que l’on n’envisage pas d’en avoir. Ou alors que l’on a déjà eu des enfants et que l’on est séparé(e).

D’autres décident de ne plus vivre ensemble suite à l’échec de leur relation sous le même toit. Cela peut véritablement donné un nouvel élan au couple. C’est ce que nous allons voir à travers les deux témoignages récoltés.

Vivre chacun chez soi après avoir vécu ensemble

Morgane et son ami ont décidé de ne plus vivre ensemble après avoir vécu trois ans sous le même toit. Je lui ai posé certaines questions et voici ses réponses :

Comment avez-vous décidé de ne plus vivre ensemble, était-ce un choix commun ?

Notre couple commençait à battre de l’aile. Je l’insupportais et il m’insupportait mais malgré tout on s’aimait. On a failli se séparer pour de bon et puis j’ai eu l’idée de faire un break. J’avais d’ailleurs lu un article de vous sur comment faire un break dans son couple. Je me suis dit que ça nous aiderait à y voir plus clair.

Alors je suis partie deux semaines chez mes parents et lui est resté dans notre appartement. On a appliqué toutes les règles donc on ne s’est donné aucune nouvelle. Et on s’est beaucoup manqué. 

Cette coupure nous a fait un bien fou et c’est là qu’on en est venu à la conclusion que l’on pouvait s’aimer mais que, peut-être, nous ne pouvions pas vivre ensemble.

Est-ce un choix définitif ?

Nous avons décidé que pour le moment on resterait comme ça. Si un jour nous voulons des enfants (j’ai 28 ans et mon ami en a 33), nous prendrons un logement ensemble évidemment. Mais pour le moment, nous ne sommes pas encore vraiment certains d’en vouloir, pas tout de suite du moins.

J’ai l’impression de retrouver mon couple comme dans nos débuts et je n’ai pas du tout envie de gâcher ça !

Vous vous voyez tous les combien ?

Nous n’habitons pas loin l’un de l’autre mais nous nous voyons trois fois par semaine environ, et pas forcément les mêmes jours. Mais dès qu’on se voit, on fait quelque chose : cinéma, concert, théâtre, balade, weekend… Alors que depuis que nous vivions ensemble, nous avions plutôt l’habitude de passer notre vie sur le canapé à regarder des films…

On est vraiment heureux comme ça ! C’est un mode de vie qui ne convient certainement pas à tout le monde mais nous, on adore !

Décider de ne pas vivre ensemble dès le début

Magali et son ami ont décidé de vivre séparément depuis le début de leur relation. Ils ont tous les deux des enfants qu’ils ont eus d’une précédente union. Je laisse la parole à Magali :

Comment avez-vous décidé que vous ne vivriez pas ensemble ? Était-ce un choix commun ?

Nous avions déjà eu notre première grande histoire chacun de notre côté, le couple avec enfants, les dimanches chez belle-maman, pas de temps pour trouver une soirée à deux… Le temps ou l’envie d’ailleurs ?

Nous nous sommes plu car justement nous avions cette vision différente du couple. 

Cette vision des 3 A… Amoureux-Amants-Amis

C’est donc un choix commun d’avoir une relation chacun chez soi.

Pensez-vous que vous ne vivrez jamais ensemble ? Pour quelles raisons ?

Je pense que nous sommes tous deux très indépendants, qu’on aime se retrouver seuls avec nos enfants, et seuls avec soi-même.

C’est super agréable de vivre comme on l’entend sans faire de concession sur le quotidien… Je mange tôt il mange tard, je lis il aime regarder la télé, on aime tous deux jouer sur notre téléphone, prendre le temps de regarder les réseaux, les infos… Je me lève tôt et lui tard ect…

Vivre comme on aime est très important pour notre équilibre. 

Beaucoup considèrent cela comme de l’égoïsme, d’un manque d’envie mais justement nous pensons à nous et à l’autre. Nous ne souhaitons pas obliger l’autre à faire des choses différentes de ses propres envies.

Pensez-vous que vivre chacun chez soi permet d’entretenir la flamme ? Pourquoi ?

Assurément oui !

Depuis deux ans, nous avons plus de rendez-vous galants que n’importe quel couple. C’est toujours un réel plaisir de l’inviter à manger, d’aller au cinéma, boire un verre….C’est un peu comme le premier rendez-vous à chaque fois. L’envie est là,  l’idée d’organiser la soirée pour faire plaisir aux deux. Nous avons aussi la règle des 2-2-2 🙂

Et ça fonctionne magnifiquement bien. 

Nous faisons des journées londoniennes, des soirées parisiennes, des vacances à Rome, New York, Barcelone, marché de noël en Belgique, à Colmar, Lisbonne…

Bref nous vivons plus de choses que je n’ai jamais vécues en vivant avec un chéri. 

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire