La peur de perdre l’autre en amour

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Certains diront qu’aimer, c’est déjà prendre un risque. Le risque de perdre la personne que l’on aime tant, celle que l’on a choisi pour partager sa vie et se projeter dans l’avenir. Est-ce trop radical de penser ainsi, ou cela se justifie-t-il ? C’est humain d’avoir peur, la peur de perdre l’autre en amour. Rien n’est jamais acquis dans la vie, et surtout pas en amour. Dans les relations amoureuses, on a peur que l’autre cesse de nous aimer ou qu’il se mette à en aimer un(e) autre ! La difficulté est de parvenir à aimer malgré cette peur, à être en couple malgré elle, et sans que cela soit invivable au quotidien. La peur de perdre l’autre en amour ne doit pas conditionner votre vision de l’amour ni prendre toute la place si vous êtes en couple. Il faut réussir à équilibrer les choses pour que cette peur ne nous gâche la vie. D’où vient cette peur de perdre l’autre ? Pourquoi a-t-on peur ?  Comment la gérer et vivre avec ? Et peut-on s’en débarrasser ? Autant de questions à ce sujet qu’on peut se poser et dont voici quelques éléments de réponse.

D’où vient cette peur de perdre l’autre en amour ?

Comme pour beaucoup d’autre peurs, ce genre de peur provient souvent de l’enfance. On l’associe à la peur de l’abandon ou du rejet. Et aussi à la croyance que l’on n’est pas assez bien pour être aimé(e), à un manque de confiance en soi, d’estime de soi, à un problème de valorisation. Les personnes qui ont une peur quasi panique de perdre la personne aimée sont souvent celles qui ont développé un fort sentiment ou complexe d’infériorité.

Lire aussi : Manque de confiance en soi dans le couple

Une peur née dans l’enfance

Si étant enfant, vous avez vécu la séparation de vos parents ou la perte précoce d’un être cher, il est fort probable que vous ayez développé cette peur de l’abandon. C’est légitime et cela s’explique par une carence affective, une blessure traumatique, un manque d’amour qui a créé au fil du temps une peur de perdre les personnes qu’on aime ou de ne pas être aimé(e). C’est une peur qui ne demande qu’à ressurgir lorsque vous sentez que le risque peut se présenter, que votre partenaire met un peu de distance entre vous.

Un manque de confiance en soi

Elle provient donc souvent d’une mauvaise estime de soi. On ne vous a jamais valorisé, vous ne vous êtes jamais senti totalement en confiance ni véritablement aimé, alors vous doutez de l’amour que votre partenaire vous porte. Vous pensez même ne pas vraiment le mériter donc vous pensez que vous pouvez le perdre à chaque instant.

On en revient donc à cet éventuel complexe d’infériorité qui découle de ce manque de confiance en soi. Vous pensez que l’autre est trop bien pour vous, de ce fait il est logique d’avoir peur de le perdre et d’avoir du mal à se raisonner.

Un risque de dépendance affective

Être en couple en nourrissant cette peur de perdre l’autre ne permet évidemment pas de construire une relation saine et équilibrée sur le long terme. A force, le couple subit cette peur et souffre d’une peur qui peut nuire au couple. Comment ? Souvent, le partenaire qui vit avec cette peur développe une forme de dépendance affective vis-à-vis de l’autre. Et de la peur de perdre l’autre, on peut arriver à de la possessivité ou même de la jalousie maladive. D’où l’intérêt de ne pas laisser cette peur prendre toute la place.

Vous l’aurez compris, pour bien vivre votre histoire d’amour, vous devez apprendre à contrôler cette peur de perdre l’autre. Et pour la contrôler, il faut savoir d’où elle vient. Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive mais ces quelques raisons expliquent en majorité votre peur de perdre l’autre. Une fois les raisons identifiées, vous pouvez maintenant tenter de contrôler cette peur avec quelques conseils.

Lire aussi : pendance affective ou amour : Quelles différences ?

Comment contrôler cette peur de perdre l’autre en amour ?

L’une des premières choses à faire pour contrôler cette peur, et d’ailleurs toutes les peurs, c’est de l’affronter. Il va être primordial pour vous d’y arriver afin que votre relation actuelle si vous êtes en couple, ou la prochaine, soit plus saine, plus équilibrée et donc plus sereine. Sachez que vivre dans la peur ne vous permettra pas de vivre pleinement votre relation.

Affronter sa peur

Vous pouvez commencer par parler à des personnes de confiance comme un membre de votre famille ou votre meilleur(e) ami(e) qui pourra vous aider à y voir plus clair. L’essentiel est de vous sentir en confiance avec cette personne. Le but est que vous évacuiez cette peur qui est en vous et qui vous inonde de toutes sortes d’émotions négatives et de croyances limitantes qui vous gâchent la vie.

Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas vous ouvrir à vos proches, vous pouvez consulter un professionnel, un psychologue, un thérapeute, qui vous aidera et vous guidera. Sachez que les personnes à qui vous vous confierez seront bienveillantes et là pour vous aider et vous soutenir dans votre démarche. C’est leur rôle, aucun jugement n’est à craindre.

Lire aussi : Croyances limitantes : Les exercices à faire pour s’en libérer

Relativiser sa peur

Après l’avoir affrontée, il faut apprendre à relativiser votre peur. Quand une peur prend toute la place, on ne parvient plus à prendre du recul sur ses émotions et sa façon de voir les choses. Pourtant, c’est essentiel pour apprendre à les apprivoiser ou s’en défaire.

Si vous êtes en couple, imaginer votre vie sans votre partenaire peut vous aider à relativiser. Cela peut paraître étrange mais c’est assez logique quand on y pense. Et cela peut être un déclic. Le but ? Comprendre et admettre que même si vous vous séparez de votre partenaire, votre vie ne s’arrêtera pas là. Evidemment vous souffrirez mais la vie continuera malgré tout. La leçon à retenir de cela c’est de se dire que votre vie vous appartient. Même si l’absence de l’autre fera un vide, vous réapprendrez à vous considérer comme une personne à part entière et à donner à votre existence une direction, la bonne, sans cette peur qui vous gouverne.

L’aide du développement personnel

Que vous soyez célibataire ou en couple, le développement personnel est un moyen efficace de vous aider à vaincre cette peur de perdre l’autre. N’oubliez pas qu’au cœur de cette peur, c’est votre manque de confiance en vous qui la nourrit. Et le développement personnel est la solution pour gagner en confiance en soi, retrouver de l’estime de soi et s’aimer. Par des lectures, des exercices, des affirmations positives, de la méditation, le développement personnel vous aidera à vaincre vos peurs et vos croyances limitantes.

Lire aussi : Exercices pour les dépendants affectifs : 5 exercices pour s’en sortir

Comment guérir de cette peur de perdre l’autre en amour ?

Grâce à ces différents conseils, vous allez pouvoir relativiser votre peur et la rationnaliser. Et ainsi enclencher un travail personnel pour apprendre à, petit à petit, vous en débarrasser. Ou en tout cas, ne plus la laisser prendre le contrôle de votre vie et diriger vos relations amoureuses.

En effet, vous n’êtes plus un enfant avec ce sentiment d’impuissance que l’on peut ressentir tout petit. Maintenant, vous avez le pouvoir de prendre votre vie en mains. Vous allez donc apprendre à relativiser.

La confiance, l’élément clé

Par exemple, en couple, vous serez capable de vous dire que si votre partenaire s’éloigne un peu ou est un peu moins réceptif à vos demandes, c’est qu’il est peut-être tout simplement fatigué ou soucieux à cause de son travail. Le meilleur moyen est donc de communiquer et d’en parler calmement. Il est quasiment certain qu’il sera touché de vous voir inquiète et qu’il prendra le temps de vous rassurer.

Si votre relation est naissante ou sur le point de se faire, travailler sur vous-même d’emblée va vous permettre de vous lancer dans une relation amoureuse de façon équilibrée. Et il est évident que pour guérir cette peur de perdre l’autre en amour, il faut nourrir votre estime de soi et mettre au centre de votre couple actuel ou à venir la confiance à tous les niveaux.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire