Parler d'Amour
Rencontre avec Joyce Jonathan : “Ce que j’aime dans l’amour c’est que l’autre te permet de te connaître toi-même”

Rencontre avec Joyce Jonathan : “Ce que j’aime dans l’amour c’est que l’autre te permet de te connaître toi-même”

Auteur

J’ai rencontré la jolie Joyce Jonathan récemment et c’était un vrai plaisir ! Joyce est une jeune femme fraîche et rayonnante, sincèrement sympathique et accessible. Toujours le sourire au lèvre, sa joie est communicative ! Joyce a donc tout pour elle : talent, douceur, bienveillance et caractère ! Son nouvel album, “une place pour moi” est un régal pour les oreilles, elle nous en dit plus dans son Interview !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Crédits photo : Mathieu Pellerin 

Tu en es déjà à ton troisième album, peux-tu me dire d’où te vient toute cette inspiration ?

Des histoires que je vis ou qui m’entourent. Je fais des chansons comme je pourrais avoir une discussion avec quelqu’un à qui je me confie. Au lieu que ce soit une confidence à quelqu’un, c’est une confidence en chanson, avec moi-même.

Comment écris-tu tes chansons ? As-tu besoin de te mettre dans une certaine ambiance ? Est-ce que ça te prend d’un coup ?

Oui c’est vraiment ça, ça me prend d’un coup, comme un besoin immédiat ; une explosion de joie ou une explosion de tristesse. Je fais vraiment mes chansons d’une traite : paroles et musiques en même temps, sauf quand c’est une collaboration. C’est comme une évidence, quelque chose que j’ai besoin d’extérioriser pour prendre du recul.

J’ai vu que tu as fait une collab avec Vianney pour la chanson “Les filles d’aujourd’hui” (ma préférée), comment ça se passe dans ces cas-là ? Est-ce plus compliqué que lorsque tu es seule ?

Ça dépend mais lorsque l’entente est bonne et que l’on est sur la même longueur d’onde, c’est fluide. Un duo, c’est presque comme une relation de couple. En fait, on se parlait sur Facebook avec Vianney, je lui avais écrit pour lui dire que j’aimais beaucoup ses chansons et il m’a répondu que c’était réciproque. On devait se rencontrer par nos maisons de disques et ça ne s’était finalement pas fait. Nous nous sommes quand même rencontrés autour d’un café, on s’est super bien entendus, très vite ! Et moi je poste régulièrement des extraits des nouvelles chansons que je fais sur mon Facebook et j’avais posté un extrait de la chanson “les filles d’aujourd’hui” après avoir fini le premier couplet. Je n’étais pas trop convaincue de la suite et Vianney m’a parlé de cette chanson. Je lui ai dit : “Moi je parle des filles d’aujourd’hui et toi, tu peux parler des garçons ?” et voilà, on a fait la chanson comme ça. Il a avancé de son côté, on s’est revus plusieurs fois. Nous avons vraiment fait la chanson à deux : autant les paroles que la mélodie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Crédits photo : Mathieu Pellerin 

Comment composes-tu ton album, comment choisis-tu les places de tes chansons ?

Alors ça c’est vraiment la galère ! C’est comme faire les placements pour les tables de mariage. Il faut que ce soit à la fois lié à la cohérence du sens et à la cohérence musicale, au symbole, et au dynamisme. La chanson “Une place pour moi” est hyper centrale, c’est d’ailleurs le titre de l’album et pour moi, un titre d’album soit c’est la dernière chanson, soit c’est la première soit c’est celle du milieu. Après, il y a des évidences. Par exemple, les trois premiers morceaux ce sont souvent ceux que tu as le plus envie de faire écouter , qui seront sans doute des singles.

C’est toi qui choisis tout ça ?

Oui, franchement je suis super libre. C’est vraiment génial. Je fais mes chansons, je choisis ma pochette d’album, je choisis les scénarios et les réalisateurs pour mes clips, c’est vraiment génial !

Tu t’inspires souvent de ton vécu ?

Pour la plupart des morceaux c’est le cas. La chanson “une place pour moi” parle du fait de trouver sa place auprès de quelqu’un. Il y a des personnes qui ont énormément confiance en elles ou qui ont un gros ego et qui parviennent à t’écraser et à te rendre toute petite. Et par contraste avec quelqu’un, tu peux devenir quelqu’un d’autre. La chanson parle de ça. Il y a une phrase d’Oscar Wilde que j’aime beaucoup qui dit “Sois toi-même, les autres sont déjà pris“. Cette phrase est une véritable mantra pour moi, d’autant plus qu‘aujourd’hui, on a vraiment tendance à se comparer ; à regarder les photos des uns et des autres sur Facebook, qui a maigri, qui a grossi, et moi et moi et moi…Au final, je trouve qu’il n’y a rien de plus destructeur que la comparaison parce qu’on s’égare. Autant être soi-même avec nos différences, nos défauts et nos qualités !

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Quel message souhaitais-tu faire véhiculer à travers cet album ? Chaque chanson a son message ?

Pour moi, chaque chanson est vraiment différente car elles correspondent à chaque fois à une histoire précise. La chanson “je plonge” par exemple parle du rapport au corps et des addictions. La chanson “l’amour, l’amour, l’amour” c’est une chanson d’amour, une véritable déclaration d’amour, se dire que l’on a envie de croire en l’amour avec quelqu’un de particulier et que ce n’est pas l’envie d’aimer qui te donne envie d’être avec quelqu’un.

L’amour est toujours ton sujet phare. J’ai l’impression que tu étais une amoureuse de l’amour et que désormais tu te sens plus capable d’aimer quelqu’un, est-ce vrai ?

Alors oui et non. Aujourd’hui je pense être beaucoup plus apte à être avec quelqu’un de manière posée, en me disant qu’il y a des efforts à faire dans un couple et que c’est ça le concept. C’est vraiment une chance de rencontrer une personne qui te correspond mieux que les autres. Ce que j’aime dans l’amour, c’est que tu es pas mal dans la projection quand tu es avec quelqu’un et que l’autre te permet aussi de te connaître toi-même. Je pense aussi que les personnes qui n’ont pas du tout confiance en elles ne peuvent pas être épanouies en couple car tout est un problème. Par exemple, le mec va lever les yeux au ciel et tu vas te dire “il ne m’aime pas, il ne me trouve pas jolie…” alors qu’il a peut-être tout simplement des problèmes en ce moment dans sa vie, qu’il est fatigué à ce  moment-là, que ça n’a rien avoir avec nous ! Tout ça est très complexe et c’est ce que j’aime : parler de tous ces sentiments humains, dans le cadre d’une histoire d’amour.

Quand tu ne chantes pas, qu’aimes-tu écouter ?

Alors moi j’aime tout ce qui est très mélodique, ça peut être du rap, par exemple, j’adore Bigflo & Oli, je trouve que leurs textes sont très bien écrits et que musicalement c’est très riche, sur scène il y a un violoncelle ce qui est assez étonnant pour un groupe de rap. Récemment, j’ai aussi découvert “LP” que j’aime énormément. Mes goûts musicaux sont très éclectiques : j’écoute aussi bien Justine Bieber que Ed Sheeran, que Kendji Girac. Après, ce avec quoi j’ai grandi, c’est la variété française, je suis une vraie fan ! Je pense qu’au Karaoké je suis la number one sur tout la variété française ahah. J’adore les paroles, j’adore les textes que tu comprends tout de suite, chez Berger et Goldman on retrouve cette simplicité dans les textes sur des thèmes très profonds et j’adore ça.

Prochaine étape ?

La tournée. Je suis en tournée tout l’automne en France et en Asie au printemps.

Comment te sens-tu sur scène ? 

Mes premiers concerts, j’étais pétrifiée et maintenant, j’ai toujours le traque mais je sais le gérer et c’est vraiment génial ! C’est le moment où je croise des regards, où je partage des choses avec mon public, où je fais de la musique !

Ta phase préférée ? 

J’aime tout : être en studio c’est topp car c’est après la période où j’ai composé mes chansons. Je réfléchis aux arrangements, c’est comme faire de la déco, tu arrives dans un appartement vide et tu te demandes où tu vas mettre ci et ça, c’est très créatif et stimulant. Mais je pense que malgré tout, ce que je préfère, c’est d’être en tournée parce que j’ai une équipe de musiciens super et le traque ne me paralyse plus. Les concerts, ce sont vraiment des moments géniaux avec mon public !

Crédits photo : Mathieu Pellerin

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.