Elle me quitte car je ne veux pas me marier : Comment réagir ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Aujourd’hui, Aleks répond à la question d’un lecteur, Arnaud, qui est la suivante : Elle me quitte car je ne veux pas me marier, que dois-je faire ?

Elle me quitte car je ne veux pas me marier : Question d’Arnaud

Bonjour à toute l’équipe de Parler d’Amour,

Tout d’abord, merci pour vos nombreux articles qui m’apportent énormément de soutien et de réconfort. Même si je vous avoue que pour certains, j’aurais aimé les avoir lus avant de faire des erreurs mais passons.

Mon problème : Elle me quitte car je ne veux pas me marier. Simple, concis, précis… Que dois-je ajouter de plus ?

Je suis anéanti car on s’aime, c’est indéniable, on vit ensemble depuis trois ans et tout va pour le mieux. Des petites disputes de temps en temps mais rien de bien méchant ; sur le ménage ou qui n’a pas débarrassé le lave-vaisselle. Le reste du temps, on se marre, on parle de tout et de rien, on va au théâtre, au restau, chez des potes… Bref, le bonheur quoi ! Enfin pour moi. Car ce bonheur-là ne lui suffisait pas apparemment.

Cela fait plusieurs fois qu’elle aborde le sujet du mariage et pour moi c’est clair :

Je ne veux pas me marier.

Pas parce que je ne l’aime pas mais justement parce que je l’aime et que pour moi l’amour, ça se travaille au quotidien. Le mariage ne représente rien d’autre pour moi qu’un papier à la Mairie. Et quand on voit comme il est facile de divorcer aujourd’hui, je trouve que ça n’a plus aucun sens !

Elle, elle veut se marier pour le côté princesse.

Elle me dit vouloir vivre le plus beau jour de sa vie, avoir une belle robe blanche et avoir tous nos amis et nos familles réunis. Mais pour moi, c’est juste ostentatoire, ça n’a pas de valeur à mes yeux et je ne comprends pas son désir je l’avoue. C’est d’ailleurs les seuls moments où je l’ai trouvée très superficielle comme si elle avait 12 ans et qu’elle vivait dans un Disney.

J’ai fini par lui dire « ok on se marie mais je ne m’occupe de rien, c’est uniquement pour toi ».

Et, si j’ai cru bien faire en cédant, cette phrase a tout détruit. Elle m’a dit que je n’étais pas celui qui réaliserait ses rêves et qu’il valait mieux en arrêter là. Elle a pris ses affaires et est partie vivre chez ses parents depuis maintenant deux semaines sans nouvelles quasiment ! Ca m’a scotchée je n’en reviens toujours pas et je ne sais vraiment plus comment agir !

J’ai besoin de vos lanternes, vraiment !

Merci, Arnaud

Elle me quitte car je ne veux pas me marier : La réponse d’Aleks

Bonjour Arnaud,

Je sens en vous beaucoup de souffrance et je vais essayer de vous aider dans vos tourments actuels.

Ce que je lis dans votre histoire, c’est une belle rencontre où deux êtres vivent de beaux moments, complices, fusionnels. Quelques désaccords comme tout couple.

Mais à l’heure actuelle vous êtes séparés.

Le mariage a été un désaccord plus important, et a mis à mal votre couple.

Lire aussi : Ce que les hommes pensent du mariage

Vous dîtes que pour vous, le mariage est juste représenté par un papier, et cela n’a plus de sens.Et pour lui faire plaisir vous lui avez dit oui.

Je vais vous expliquer pourquoi certaines personnes veulent vraiment se marier :

Le mariage

Malgré ce que tout le monde en pense, dans cette société actuelle, le mariage reste un sacrement, exceptionnel, qui est accordé une seule fois dans une vie.

Il permet à deux être fondamentalement amoureux, de s’unir corps et âme pour la vie. Il engage chacun d’eux à être le pilier de l’autre pour le reste de sa vie. C’est une promesse que nous ne pouvons pas formuler au quotidien.

Le mariage permet de définir une date. Date à laquelle une union se fait, et qui deviendra une date anniversaire de mariage, à laquelle, chaque année, vous pourrez vous rappeler de tout ce que vous offrez à l’autre.

L’amour se travaille au quotidien, oui, mais le mariage consiste à se battre l’un pour l’autre, à créer une alliance, signe d’amour et de fidélité.

Il permet d’annoncer à vos familles, à quel point votre relation est sérieuse, et au niveau de la loi, sans mariage, vous apparaissez dans des cases de « célibataire ». En plus, de tout cela, votre amoureuse porterait votre nom.

Pour une jeune fille, porter le nom de son amoureux amène une dimension familiale.
Elle fait partie de votre famille, et pourra offrir à vos enfants votre nom.
Quelle preuve d’amour de sa part ! (Bien qu’elle puisse également garder le sien !).

Sentez-vous le lien indestructible qui s’installe ?

Vous scellez un lien éternel dans le marbre.

Pour ceux qui envisagent le mariage comme un projet de vie à 2, cela permet de donner un sens à son couple. Etre prêts à s’engager, de façon sérieuse. Sur des milliards de personnes sur Terre, l’autre dit : « C’est toi que je veux et personne d’autre ».

Quel moment de vie peut être plus intense que celui-là pour 2 amoureux ?

Les petites filles rêvent de ce jour depuis leur tendre enfance et de leur imaginaire, elles amènent à l’instant présent, ce réel : l’union officielle.

Bien sûr, elles se voient avec la même robe que Cendrillon, avec un mariage de princesse, mais qu’est-ce qui se cache derrière tout cela?

Un enjeu incommensurable.

La certitude d’avoir fait le bon choix, et d’avoir choisi non pas un Homme, mais LE BON.

Ce n’est pas que le quotidien ne suffit plus, c’est qu’au-delà de tout ce que vous avez construit un mariage scelle l’ensemble de votre couple, et lui permet d’avancer.

Ne pas accéder au mariage, quand on en rêve, nous donne l’impression de ne pas avancer vers l’avenir, mais de stagner, et de perdre son temps. Comme si finalement, rien était sérieux.

La séparation

Dans votre couple, la rupture a eu lieu malgré l’amour et la complicité décrits.

Pour votre partenaire, le mariage était un enjeu énorme et le fait que vous vous soyez opposé à ce projet a été difficile pour elle.

Et même si vous avez dit « oui » pour elle, ce qu’elle en retient c’est « oui, mais ».

Elle ne veut pas être une option, elle veut être un choix.

Vivre ensemble, le mariage, les enfants, tous ces sujets sont délicats et importent plus à certains qu’à d’autres. Mais il est important que les deux partenaires qui forment le couple soient sur la même longueur d’onde pour ces sujets qui ont bien souvent une grand importance.

Mais dire « non » est une réponse radicale, trés brutale à vivre.

Elle a eu besoin de se remettre en question, elle voulait se sentir écoutée dans ses envies, besoin d’être réconfortée.

Le mariage, c’est un jour et un seul dans une vie, il se prépare à deux, pendant des mois, et ce sont des moments précieux, de complicité et de rappels de souvenirs.

Elle me quitte car je ne veux pas me marier : Oui, parce qu’elle voulait faire tout cela à deux.

On ne se marie pas pour faire plaisir, mais parce que cela apparait comme une évidence, tout simplement.

Ne pas être pour le mariage ou ne pas l’envisager de suite s’entend aussi. Et il faut en parler.

Le fait d’avoir été dans la négation trop rapidement a dû la braquer et lui faire se poser 1001 questions sur son futur, et donc en conséquence, sur sa vie actuelle et vous.

Elle me quitte car je ne veux pas me marier : Votre situation aujourd’hui

Actuellement, vous dites que vous n’avez pas de nouvelles. Si vous souhaitez la récupérer, il faudrait tout reprendre à zéro. Lui demander de vous parler, de vous ouvrir son coeur et d’entendre ses attentes.

Que vous aussi, vous lui formuliez vos incompréhensions, vos hésitations, vos doutes.

Il faut éviter de rejeter de suite les requêtes, les prendre en considération, les analyser, et en parler.

Une belle déclaration d’amour pourrait lui permettre de se rappeler à quel point vous êtes complices, et ce qui vous a séduits chez l’un et l’autre.

Pour la question du mariage, si elle est ré-abordée, évitez le « non » catégorique, et dites-lui plutôt « pourquoi pas », ce qui ouvre un potentiel dialogue, même si le mariage n’est pas forcément un de vos choix.

Elle entendra surtout qu’elle est importante pour vous, et que vous avez réussi à avancer dans votre réflexion du « non » à un « pourquoi pas ».

Elle y verra un sacrifice, et donc une preuve d’amour. Tout comme l’est le mariage pour elle.

En espérant vous avoir guidé dans vos questions, je vous apporte mon soutien dans cette situation difficile, n’hésitez pas à nous donner de vos nouvelles.

AleKs.

Cet article suscite le débat

Apparemment ce sujet fait couler l'encre... ou du moins donne envie de s'exprimer car 13 lecteurs ont laissé un commentaire. N'hésitez pas à prendre la parole et à donner votre propre avis dans les commentaires. Ce site est fait pour ça ;)

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

13 réflexions au sujet de “Elle me quitte car je ne veux pas me marier : Comment réagir ?”

  1. Merci pour cette réponse Aleks. J’entends ce que vous dites sur l’importance du mariage pour elle et je le comprends encore davantage en vous lisant. Même si j’avoue que je ne suis toujours pas convaincu parce que quand vous dites « L’amour se travaille au quotidien, oui, mais le mariage consiste à se battre l’un pour l’autre, à créer une alliance, signe d’amour et de fidélité. » pour moi, l’amour au quotidien, sans le mariage, c’est aussi se battre l’un pour l’autre et créer une alliance et bien sûr, être fidèle.
    Moi, je donnerai ma vie pour elle, je suis dingue de cette fille et je veux qu’elle soit la mère de mes enfants, je veux m’engager, vraiment avec elle : acheter une maison, avoir des enfants, la soutenir dans tout ce qu’elle fait. Mais le mariage pour moi ça reste surfait. Mes parents ne se sont jamais mariés et ils sont encore ensemble après plus de 35 ans de vie commune. Alors qu’autour de moi, beaucoup de monde s’est marié puis a fini par divorcer, sûrement aussi pour cela que ça n’a aucune valeur à mes yeux.
    Mais c’est vrai que si ça en a autant pour elle, je suis prêt à faire un effort, par exemple, pourquoi pas se marier en petit comité (je n’aime pas le m’as-tu-vu et déteste être le centre de l’attention, c’est aussi une des raisons pour lesquelles je n’avais pas envie de me marier).
    En tous cas, je pense que je vais lui écrire une longue lettre en lui exprimant tout mon amour et en lui disant à quel point elle compte pour moi. Et à quel point je veux m’engager avec elle-même si ce n’est pas par le biais du mariage. Et je laisserai une porte ouverte si vraiment c’est son rêve absolu.
    Merci en tous cas

    Répondre
  2. Bonjour Arnaud
    Je pense qu’elle n’a pas eu les bons mots pour vous expliquer son désir de mariage.
    Je comprends donc votre réaction.
    Selon moi le mariage est un acte très fort qui va évidemment au delà de ce qu’on peut y voir .
    Porter le nom de celui qu’on aime c’est un engagement incroyable, pour une autre vie et une autre identité.
    Se marier c’est former un couple un duo une équipe soudée par cet engagement.
    C’est se projeter à long terme.
    Il ne doit pas avoir l’air d’être un « caprice  » pour porter une belle robe ; être la star du jour et faire la fête.
    Si je pouvais me marier juste en tête à tête pour que ce jour n’appartienne qu’à nous je signerais immédiatement !
    Parlez vous tous les deux mais ne culpabilisez pas .
    On ne quitte pas quelqu’un parce qu’il ne veut pas se marier.
    On patiente et on communique.

    Répondre
  3. Bonjour Arnaud (et aux autres),
    Ma contribution à cette discussion se limitera à quelques commentaires provenant de ma propre expérience.
    Je suis en couple depuis 11 ans avec le même homme qui refuse absolument de se marier.
    Hélas, son refus n’a pas été clair ni même catégorique dès le départ. Pire encore, il a, par certains petits commentaires ou attitudes, alimenté de faux espoirs dans ce domaine.
    Un de ses arguments est que le mariage n’a, pour lui, aucune valeur -il s’est marié une fois déjà…-.
    Il considère également que la mariage est facteur de destruction d’un couple; il cite en exemple son premier mariage.
    De mon côté, je trouve quelque peu blessant (et c’est peu dire…) de me voir refuser quelque chose n’ayant « aucune valeur »…
    J’ai moi-même également divorcé une fois, je considère que me remarier serait une preuve de confiance particulièrement marquée puisque je le ferais MALGRÉ ce premier « échec ». Je finis par penser que, le fait de ne pas se marier sera un facteur de destruction du couple.
    La vie et les sentiments étant bien plus complexes que « on-off » ou blanc et noir, je reste avec lui car je l’aime et que, même si je souffre beaucoup de cette situation, je souffrirais plus de ne plus vivre avec lui.
    La seule chose que je puisse lui reprocher est de ne m’avoir pas donner les règles du jeu avant de distribuer les cartes.

    J’aurai peut-être un jour le courage de l’amoureuse d’Arnaud…

    Bien à vous,

    L.

    Répondre
  4. Bonsoir,
    Je suis une femme de 30 ans et depuis plus de 5 ans je suis avec un homme que j’aime. Au début de notre rencontre, c’était une évidence. Je me rappelle de sa fameuse phrase « notre amour sera crescendo ». Ce qui signifie qu’aujourd’hui on ne vit pas ensemble, nous avons chacun notre propre appartement. J’aurai aussi aimé avoir des enfants, mais je pense que ce n’est pas un désir partagé. La preuve nous n’avons pas toujours d’enfant. Il ne m’a pas dit clairement qu’il n’en veut pas mais je pense qu’il ne sera jamais prêt. Pour le mariage, j’ai rapidement abandonné cette idée. Il a déjà été marié puis a engagé une procédure de divorce au bout d’un an. Quand on s’est rencontré, il me parlait constamment de sa future ex femme ce qui était très désagréable pour moi. Ce n’est pas de la jalousie, j’avais seulement l’impression de ne pas avoir ma place dans notre relation. Bref, je pourrai et j’ai essayé de le quitter à plusieurs reprises mais mes sentiments m’empêchent de prendre la bonne décision. Il y a 10 ans, j’ai rencontré un homme qui voulait se marier avec moi et avoir des enfants. Comme lui était croyant et moi non, nous nous sommes séparés. Je regrette amèrement cette rupture. Lui de son côté a trouvé la femme de sa vie et a eu une petite fille. Je suis une femme triste qui ne croit plus aux choses simples et belles. Pourtant j’étais de nature spontanée et optimiste. Mais à force d’être avec des hommes avec qui construire un projet relève du parcours du combattant, je perds progressivement confiance en moi. Je ne sens pas digne d’être aimée et je m’interdit d’avoir des rêves. Je ne supporte pas ces hommes qui n’ont pas conscience d’être avec une femme unique et importante. Est-ce qu’envisager de partager le restant de sa vie avec celle qu’on prétend être son âme soeur est si terrible. Peut-être, je ne sais pas. En tout cas je ne peux plus continuer de gâcher ma vie en portant un amour incommensurable pour un homme qui hésite toujours et repousse sans cesse tout projet d’engagement. Je revois donc mes envies et si je rencontre un simple géniteur, je serai parfaitement comblée. Je resterai seulement attirée par des hommes mariés qui ont des enfants, les seuls qui à mes yeux sont responsables et représentent un idéal inaccessible.

    Répondre
    • Il existe des hommes prêts à s’engager et à envisager mariage, enfants etc
      Mais il est vrai qu’on rencontre bien plus souvent des hommes célibataires, qui même une fois en couple veulent garder une part de liberté et donc s’engager en couple mais sans enfants ni mariage et donc concrètement sans avenir quand ce n’est pas des projets réciproques.

      Je vous souhaite de rencontrer un homme qui saura à nouveau faire briller vos yeux de doux projets

      Répondre
    • Bonjour Arnaud et aux autres,
      C’est dommage de ne pas prendre au sérieux les envies de celle qu’on aime. C’est peut être « qu’un bout de papier à la mairie » mais qui lui permettrait « seulement » de porter avec fierté le nom de celui avec qui elle désire passer le restant de ces jours. Pourquoi se soucier du divorce des autres au lieu de son propre bonheur. Comment peut elle croire que tu es pret à tout pour elle alors meme que tu lui refuses une chose essentielle à ses yeux. On sinon tu lui dis oui tout en lui disant qu’elle organisera seule cet événement qui vous uniera tous les 2 pour la vie.
      Je suis avec un homme que je vais quitter bientot dès qu’il aura surmonté ses problèmes. Puis j’ai décidé que de penser à moi. J’aimerais rencontrer quelqu’un qui aura envie de m’épouser. Non pas pour répondre à un caprice de petite fille mais parce que je préfère désormais réserver mon amour à quelqu’un qui aura conscience que je suis une belle personne et unique. C’est fou de voir autant de personnes qui sont incapables d’aimer et de vivre passionnement. J’ai rencontré un collègue il y a 2 ou 3 ans. Il était beau, intelligent et d’une douceur. J’ai eu très peu d’occasion d’échanger avec lui mais je me souviens qu’il m’avait serré une fois la main longuement en me saluant. Je me suis tout de suite dit que j’aimerais faire ma vie avec lui. Il degageait une telle sensualite. Comme quoi l’amour ca pourrait être simple comme bonjour. Il représentait mon idéal. Et bien sur j’ai pensé que sa femme devait avoir beaucoup de chance, qu’il devait aussi être un père merveilleux.

      Répondre
  5. Salut.

    Pour ma part, en couple depuis plus de 10 ans, je dirai que 9/10, j’étais contre les enfants et je lui ai dit.

    Elle s’est raccroché au 1/10… je ne me sens nullement responsable de ses espoirs.

    Concernant le mariage, 7-8/10, c’est non. De nouveau, je ne me sens pas responsable.

    Je lui ai souvent dit pendant toutes ses années que vu que je n’étais pas d’accord et qu’il fallait qu’on casse si jamais elle voulait vraiment se marier et avoirs des enfants. Elle est reste donc elle ne peut que s’en prendre à elle même.

    Alors oui, vous pourrez dire que je suis aussi responsable, etc. Mais les faits sont là.

    Concernant le cas expliqué dans l’article, si j’étais toi, je n’irai la rechercher que si tu tiens vraiment à elle et que tu as envie de te marier ou que ça ne te dérange pas trop. A voir tes priorités entre elle et tes principes, ta personne.

    Pour ma part, je me choisis comme personne la plus importante de ma vie. Égoïste? Aucune idée, je ne crois pas, j’assume.

    Répondre
  6. Cet article date un peu mais je suis effarée du comportement de cet homme !

    Il prétends l’aimer, et ne trouver rien de bien intéressant au mariage : « ce n’est qu’un bout de papier »

    Donc il dit non à sa chérie, qu’il prétends aimer alors qu’il s’en fout du mariage c’est qu’un bout de papier ?

    C’est incohérent. Quand ça ne représente rien pour soi on ne se braque pas autant, pour faire plaisir à sa chérie du moins la, ça a l’air de lui tenir vraiment à cœur c’est dire non pour dire non et aller au bout de ces idées.

    A mon avis cet homme a un autre soucis derrière dettes, ou il ne l’aime pas réellement.

    Sinon, il aurait accepté.
    J’espère que cette jeune femme a trouvé un homme qui l’aimait, qui allait la faire rêver car c’est clair que la franchement elle a pas été gâtée

    Répondre
  7. Comme je me reconnais dans cet article. Les attentes des hommes et des femmes sont tellement différents.
    Lorsque j’ai quitté mon ami parce qu’il refusait de m’épouser, j’ai eu la même réaction que cette femme. Je suis partie et je ne voulais plus de nouvelles de mon compagnon parce qu’il avait choisi d’avancer seul, de construire sa maison sans moi et il ne voulait pas d’enfants, pas de mariage.
    De mon côté, je stagnais en le regardant avancer et briller. C’est une situation frustrante car l’envie de partager et de construire à deux est très forte.
    Je ne le juge pas pour ces décisions. J’ai donc choisi de partir et vivre mes rêves, d’autres rêves que celui de construire avec un homme.
    Il a voulu revenir mais c’était trop tard car le lien entre nous était brisé et nos chemins de vie étaient différents.
    La rupture est difficile mais c’est aussi une belle opportunité de vie pour l’un comme pour l’autre.

    Répondre
  8. Mouai, moi je vais vous dire la vérité. Les femmes quitte les hommes qui refusent de se marier parce qu’elles ne pourront pas divorcer plus tard, elles se disent « Je ne pourrais pas divorcer et lui piquer tout son fric, je ne pourrais pas l’empêcher de ne plus voir ses enfants, ou si mais sans lui piquer du fric. »
    C’est la seule et unique raison pour laquelle les femmes veulent se marier, et voilà pourquoi elle vous quitte parce que vous refusez de vous marier, les hommes ne sont pas dupes,
    des années de divorces de masse où les femmes manipulent faisant croire que c’est toujours la fautes des hommes, les hommes finissent par comprendre, donc ils refusent le mariage, et ça fait chier ses dames voyant qu’elles ne pourront pas détruire monsieur en divorçant.
    Ou en tout cas pas autant que si elles étaient marié.
    Ce qu’il faut c’est trouver des femmes qui ne veulent pas se marier non plus mais même là en général ça ce passe mal.
    Bien évidemment on va me répondre encore que c’est de la connerie ce que je dis, ben qu’on le dise, les hommes nous ne sommes pas dupe faut pas croire, on nous prend pour des cons, ben non.

    Répondre
  9. Bonjour à tous.

    Cet article date, mais je viens de tomber dessus et je n’ai pas pu m’empêcher de répondre.

    J’ai une foi inébranlable en l’amour et au mariage. Je souhaite me marier pour moi et d’autres raisons aussi. Mais la plus importante, c’est que c’est pour moi. Pour moi, c’est l’une des plus grandes preuves d’amour que l’on peut se donner l’un à l’autre. C’est un moment de plus a gravé dans nos mémoires, où après tout ce qu’on a traversé dans nos vies, on a choisi de se dire à nouveau « oui ». L’amour s’entretient au quotidien. Mais il y a des moments comme celui du mariage, où cette promesse est réaffirmée. Cela crée du renouveau, met du baume au coeur, intensifie et forge cet amour, etc. C’est des moments forts que l’on garde en mémoire à jamais même après un divorce. He oui !!! Parce que malheureusement, on ne lit pas l’avenir. Cela n’enlèvera jamais ces instants magnifiques. Si on divorce, c’est que ça n’a pas marché, mais cela n’efface rien : on se sera aimé à 100 %.

    Bref … Je pourrai m’étaler sur le sujet indéfiniment. Mais ce qui m’a amener à commenter ce n’est pas cela. En fait, je me questionne : pourquoi au moment de parler de l’union du mariage, la personne en face qui ne le veut pas, avance comme argument « le divorce » ? C’est triste !!! Si je te demande de te marier avec moi, ce n’est pas pour divorcer. Je dois avouer que je n’y pense pas du tout. Pour moi, je veux y croire du coup pourquoi y penser ? Aimons-nous et Marions-nous et faisons bien d’autres choses ensemble. Pourquoi se poser la question d’un « possible échec » alors que ça peut tout aussi bien marcher. Il y a des mariages qui se finissent par un divorce, mais il y en a qui ne se finissent qu’au moment de la disparition de ces deux êtres profondément amoureux. Pour moi, ça donne juste l’impression de vous laisser guider par votre peur.

    Et si ça ne marche pas et bien « d’accord », prenons le temps de réparer nos petits coeurs meurtris et recommençons quand nous nous sentons prêts. Voilà toute la beauté de l’amour : « Aimer à 100 % et Risquer à 100 % ». On accepte de se mettre avec quelqu’un, de se marier avec, d’avoir des enfants avec… Mais rien ne nous dit que c’est le bon. Du coup, malheureusement, on prend le risque de souffrir aussi.

    PS : Arnaud, je ne crois pas qu’en 2021, tu attends toujours une réponse, mais je réponds quand même. Pour moi, cette femme t’a donné une des autres preuves d’amour que l’on peut voir dans ce monde. Elle a préféré te quitter non pas parce qu’elle ne t’aime pas, mais justement parce qu’elle t’aime. Il serait injuste de rester avec toi, alors que tu pourrais trouver une autre personne qui elle aussi pourrait partager ton idée du mariage tandis que pour elle, ce n’est pas possible. En plus de cela, il serait injuste de rester avec toi en sachant son désir du mariage. En mon sens, on n’oublie pas le jour de son mariage, tout comme on n’oublie pas non plus le jour où la personne que tu aimes le plus au monde a refusé de se marier avec toi alors que c’est ce que tu souhaites le plus au monde.

    Enfin, j’en ai fini. Merci à tous. Cela fait longtemps que je veux m’exprimer sur ce sujet et cet article me l’a permis.

    Répondre

Laisser un commentaire