Parler d'Amour
Après avoir été trahie, j’ai eu une conversation avec mon coeur brisé

Après avoir été trahie, j’ai eu une conversation avec mon coeur brisé

Auteur

Après avoir été trahie par l’homme que j’ai aimé, celui avec qui j’ai passé 8 ans de ma vie en pensant avoir trouvé mon âme-sœur, trouvé la personne avec qui je passerais le reste de ma vie, sur qui je pourrais compter dans les moments difficiles et pour laquelle je pourrais crier au monde entier : OUI l’amour existe ne perdez pas espoir, OUI le bonheur d’être aimé, est à la portée de tous. Mais hélas, tout ce à quoi je croyais du plus profond de mon cœur, s’effondre tel un château de cartes, ce grand enthousiasme tombe comme un soufflet; j’ai su alors que ce petit cœur enfermé dans sa cage qui a cru à tant de choses, s’efface ; s’éteint et se meurt, c’est alors que je me suis dit : ce cœur à l’article de la mort gisant dans son lit me devait des explications, je l’ai attrapé, secoué et je lui ai parlé.

Moi : Cœur dis-moi, es-tu vraiment en mille morceaux ?

Lui : Oui je suis brisé, en miettes comme si on m’arrachait de toi petit à petit.

Moi : Cœur dis-moi, la douleur que j’ai depuis presque deux ans et qui me fait pleurer tous les soirs va-t-elle partir un jour ?

Lui : Oui, avec le temps.

Moi : Cœur combien de temps, dis-moi, s’il te plaît, car je suis à bout, j’ai mal, terriblement mal ?

Lui : Ça je ne peux pas te répondre, mais, dis-toi que toi seule peut arrêter cette douleur immense que tu as.

Moi : Mais comment ?

Lui : Déjà en te disant : un de perdu 10 de retrouver, non je plaisante, ah j’arrive à faire de l’humour même agonisant ! parlons sérieusement, simplement en te disant que tu es une guerrière, que tu as tout le temps assumé ta vie et tes enfants, sans demander quoi que ce soit à qui que se soit.

Moi : Cœur tu crois qu’un jour je vais aimer à nouveau et réussir à réunir tes fragments si éparpillés ?

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Lui : Oui, mais il faut faire table rase du passé, avoir à nouveau confiance en toi.

Moi : Mais comment faire ? j’ai été humiliée et traitée comme la pire des merdes !

Lui : Regarde-toi dans un miroir et dis-toi combien tu es belle, que tu es intelligente, que tu mérites d’être aimée et non humiliée, que tu mérites d’être respectée pour ce que tu es.

Moi : Cœur je sais tout ça ! Euh ! Moi aussi j’arrive à avoir de l’humour.

Moi : Cœur dis-moi as-tu été surpris autant que moi quand tu as commencé à te briser ?

Lui : Oui, je me rappelle de la première fois où tu as croisé le regard de cet homme, je n’avais jamais ni connu ni ressenti pareilles sensations, je battais comme si j’étais le cœur de la terre, je battais si fort que j’avais l’impression de faire bouger le monde et du jour au lendemain tel un séisme qui arrive sans prévenir, a dévasté tout souffle de vie.

Moi : Dernière question, dis-moi, as-tu un conseil à me donner pour être enfin heureuse ?

Lui : Oui dis-toi que je ne suis pas éternel.

Moi : Cœur, je ne comprends pas.

Lui : C’est simple je ne vis qu’une fois, alors profite de la vie, sois heureuse et fais tout ce qu’il faut pour ne pas avoir de regrets. Dis-toi que si je m’arrête c’est pour toujours.

Moi : Cœur j’ai compris à partir de cet instant je vais tout faire pour toi, tes morceaux se recolleront, tu battras au rythme de l’amour et de la joie et qui sait peur-être connaîtras-tu encore une fois, cette sensation d’être le cœur battant du monde, que tu connaîtras ce coup de foudre, qui sait ? mais cette fois sans mensonges et sans tromperie.

Lui : Je te le souhaite, Nana jam .

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.