Parler d'Amour

Tinder : Les relations au 21ème siècle

Auteur

tinder2

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants dont l’un fut Prix Nobel de littérature…
(Non j’déconne)

 

 

Ils ont malgré tout passé un très bon moment ensemble, sont restés plus de 4h à discuter littérature, philosophie puis cinéma en repassant un petit coup par la littérature. Ils n’ont pas vu le temps passer, tant est si bien qu’ils ont dîné ensemble, puis ont voulu boire un verre, puis deux verres, puis trois, puis dix. Ils se sont embrassés avec toute la fougue qu’une rencontre palpitante peut engendrer, à ce moment, ils s’aimaient à la folie, grisés par l’alcool mais également excités par cet autre qui semblait si bien correspondre. Ils rentreront ensemble, passeront une bonne nuit dans les bras l’un de l’autre.

Le lendemain ils se sépareront, après avoir échangé leur numéro respectif, il lui dira je t’appelle tout à l’heure, puis ce “tout à l’heure” se transformera dans sa tête “en plus tard”, puis en “demain” puis en « merde c’est vrai que je devais l’appeler, oups ».

Le merveilleux monde de Twitter

Bienvenue au XXIè siècle dans le fabuleux monde de Tinder, cette fabuleuse application qui, pour peu qu’on sache s’en servir et se « marketer » convenablement, permet de rencontrer beaucoup de personnes du sexe opposé en peu de temps. Bien entendu, nous sommes tous à la recherche d’une personne qui nous fera vibrer, transpirer, nous inquiéter, enrager, pleurer et avec qui nous ferons finalement un bout de chemin.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Il en va de même sur Tinder excepté que les moches n’y ont pas leur place.

Véritable supermarché, cette application est très simple d’utilisation, si la personne te plaît, tu fais glisser à droite, sinon à gauche. En cas d’attirance mutuelle « It’s a match » et c’est là que les choses sérieuses commencent (Cf plus haut).

Lire aussi : Les relations de nos jours

Instantanéité des échanges et rencontres rapides sont les clefs pour une belle baise histoire d’amour, c’est certain. Dans notre société consumériste (Salops de capitalistes ils ont volé l’amour) nous voulons tout, tout de suite et Tinder de déroge pas à la règle.

La plupart du temps les rendez-vous se passent comme je viens de vous l’énoncer, puisqu’une fois consommé, cet amour n’est finalement plus si fusionnel et puis la petite Sarah avec qui je discute depuis quelques jours n’est pas mal non plus, il faut que je la rencontre également.
On enchaîne donc finalement assez facilement, sans jamais se dire que c’est mal ou que c’est bien on est juste content de le faire.

Jusqu’au jour où on rencontre cette fille. Elle nous fait vibrer, transpirer, nous inquiéter, enrager, pleurer, tellement que le lendemain matin aucun des deux n’a envie de se séparer, alors on reste ensemble, un jour, puis deux puis vient le moment où il faut quand même aller changer de calbute, mais elle, oui ELLE on l’appelle à peine arrivé chez nous « Tu veux qu’on mange quoi ce soir, je passe faire des courses ou on se fait un restau ? ».

Bref, vous l’aurez compris, avec Tinder ça frétille dans le calbute, jusqu’à temps qu’on rencontre celle/celui qui nous fait frétiller aussi le cœur. Comme dans la vraie vie finalement…

Qui a dit que l’amour était mort ? (Merde c’est peut-être moi, désolé *Emoticône Winks*)

 

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.