Comment rassurer un homme qui a peur de s’engager

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Voici un article destiné en priorité aux lectrices, mais les lecteurs y trouveront sans nul doute des informations très intéressantes pour communiquer sur un pied d’égalité avec leurs petites amies, qui les tannent depuis des mois pour qu’ils s’engagent enfin ou d’avantage. Comment rassurer un homme qui a peur de s’engager ou d’aimer ? Voici des pistes de réflexions !

Rassurer un homme qui a peur de s’engager : Les différents sens

Avant toute chose, allons jeter un coup œil au dictionnaire pour voir ce que le mot « Engagement » signifie. Dans le Larousse par exemple, une quinzaine de sens différents s’y trouve associé – mais la définition de l’engagement dans le cadre d’une relation amoureuse n’y figure pas.

On commence à percevoir à ce stade que si vous, les filles, voulez parler d’engagement à votre homme, il y a fort à parier qu’il n’en ait pas la même interprétation que vous.

Imaginez que, pour lui, l’engagement amoureux que vous lui réclamez est synonyme du sens n°1 du Larousse, c’est-à-dire « un acte par lequel on s’engage à accomplir quelque chose ; promesse, convention ou contrat par lesquels on se lie ». Sauve qui peut ! Impossible de changer d’avis, de se tromper ! Et comme ce serait terrible de trahir son engagement et se culpabiliser/d’être déconsidéré à vie aux yeux des autres !

Si votre compagnon perçoit l’engagement d’après le sens n°3 :

« Action de faire entrer quelque chose, un groupe dans un espace étroit ». Alors l’engagement est sans doute, pour lui, synonyme d’étouffement, de panique, de mort pour les plus claustrophobes d’entre eux.

Allez, un dernier exemple, pour le sens n°8 « Comptabilité :

ensemble des obligations envers des tiers. ». Monsieur Peureux de l’Engagement visualise sans nul doute sur ses épaules l’énorme fardeau d’être le responsable, le soutien financier de sa future famille.

Vous pouvez faire l’exercice avec chacun des sens du dictionnaire, et vous verrez que votre compagnon peut légitimement avoir très peur de l’engagement. Ne seriez-vous pas vous-même paniquée à l’idée de faire un choix définitif, sans possibilité d’erreur, étouffant, voire mortel (pour les claustrophobes, entrer dans un ascenseur et ne pouvoir en sortir provoque des attaques d’angoisse incontrôlables), avec la pression de devoir subvenir financièrement aux besoins de votre famille ?

Que faire, dans ce cas, pour rassurer un homme qui a peur de s’engager ?

Tout d’abord, parlez-lui. Oui, je sais, vous n’arrêtez pas de le saouler avec ça discuter du sujet, mais ce que vous allez devoir faire, c’est avant tout chercher à comprendre ce qui lui fait peur.

Puis, pour chaque peur, regardez ensemble si elle est légitime ou non. Et surtout, pas de susceptibilité mal placée. Si vous l’agressez quand il verbalise ses peurs en cherchant à le contredire, vous allez lui donner raison d’avoir peur. Vous devez voir une peur comme une objection : vous n’allez pas chercher à la détruire, mais à la faire diminuer en rationalisant. Votre objectif est donc de faire comprendre à votre partenaire que sa peur n’est pas la réalité ; nul ne peut prévoir le futur, et nul ne peut prétendre que le passé se répétera dans toutes les circonstances.

Prenons un exemple :

Votre compagnon a peur de se tromper, de ne plus être amoureux de vous dans 10 ou 20 ans, de s’ennuyer.

Le plus efficace est d’amener sa propre réflexion par le biais d’une autre question. Par exemple, demandez-lui si le fait de vous exprimer son amour maintenant et selon vos attentes (on verra cette notion d’attente un peu plus bas) l’engagerait à vie ? Est-ce que cela le condamnerait à vivre jusqu’à sa mort une vie ennuyeuse avec une femme dont il pourrait ne plus être amoureux ? Rassurez-le en lui faisant prendre conscience que de votre point de vue également, il est impossible de se projeter avec certitude dans le futur, même avec la plus performante de boules de cristal.

La vie n’est pas statique.

Tout change, tout le temps. Un homme et une femme peuvent voir leurs aspirations respectives prendre des chemins différents. Il ne s’agit pas d’être pessimiste quant à l’issue d’une relation amoureuse, mais d’accepter l’idée qu’une séparation (qui pourrait aussi être de votre fait !) puisse conclure une belle histoire, avant qu’une autre belle histoire ne commence. Bien sûr, si lui peut l’accepter, vous aussi. Enfin, vous pouvez lui dire qu’aujourd’hui et maintenant, le lien fort qui vous unit vous donne envie de prévoir des choses à deux, tout simplement.

Autre exemple d’un homme qui a peur de s’engager :

votre compagnon a un modèle familial construit autour d’un père qui travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille, et d’une mère au foyer qui élève ses enfants. Son père travaille beaucoup pour gagner suffisamment d’argent, et il n’a plus de temps pour ses loisirs, et quand il en a, il est de toute façon trop fatigué. Il est donc possible que votre amoureux, qui est très attaché à ses entraînements de foot du dimanche matin, à ses soirées pizza-bière entre potes et aux soirées ciné-restau en duo avec vous le samedi soir, visualise l’engagement comme un ensemble d’obligations l’empêchant de vivre ces bons moments.

Là aussi, pour rassurer votre homme qui a peur de s’engager, pour atténuer sa peur, il faut que vous lui fassiez prendre conscience que celle-ci n’est pas rationnelle. Que ce que son père a vécu n’est pas ce que lui-même vivra, s’il ne le souhaite pas.

Là aussi, privilégiez la question plutôt que l’affirmation ! Plutôt que de lui dire qu’il pourra toujours continuer de voir ses potes et de faire ses loisirs de prédilection, demandez-lui s’il est sûr de revivre les contraintes qu’a supportées son père. Il y a de fortes chance pour qu’il se rende compte tout seul que non, puisqu’il ne le veut pas. N’hésitez pas à rebondir en le rassurant sur vos intentions : vous l’aimez pour ce qu’il est maintenant, et vous n’avez aucune envie qu’il se transforme en bête de somme pour vous

Un dernier petit exemple pour la route sur le fait de rassurer un homme qui a peur de s’engager :

Votre copain a une mère qui râle tout le temps après son père, lequel s’écrase pour qu’elle lui fiche la paix. D’ailleurs, son oncle vit la même chose, avec sa tante qui n’arrête pas de lui reprocher d’être désordonné et de ne pas participer aux tâches ménagères. Quelle belle vision d’une relation amoureuse engagée… Il a peut-être peur que vous ne vous transformiez en mégère une fois l’engagement pris.


Pour cette crainte en particulier, poser la question « Est-ce que tu penses vraiment que je peux devenir chiante comme ta mère ou ta tante ? » n’a pas de sens.

Pourquoi ? Parce qu’il ne voudra pas vous vexer, vous mettre en colère, vous faire de la peine…

Les hommes, plus que les femmes, ont horreur du conflit et des explications houleuses ! Il s’agit de le rassurer sur vous, et non sur son environnement / sur ce qu’il peut contrôler (cf. les deux exemples précédents). Il faut donc le persuader que vous êtes la meilleure fille sur laquelle il pourra miser. A vous d’identifier ce qu’il aime en vous et de le valoriser pour lui faire comprendre ce qu’il pourrait perdre si vous n’étiez plus là. Attention, ce dernier point est bien sûr implicite, n’allez pas lui dire « tu vois ce que tu pourrais perdre si je partais », car là, vous activeriez sa peur du chantage affectif, ce qui vous associerait définitivement dans son esprit aux couples de ses parents et de son oncle!

N’oubliez pas :

Un homme qui a peur d’aimer ou qui a peur de l’engagement a en général peur de perdre quelque chose (sa liberté, etc), car il est plus souvent qu’une femme tourné vers le passé. Au contraire, une femme étant d’avantage tournée vers le futur, elle a d’avantage peur de manquer une occasion à venir (avoir des enfants, se marier, acheter une maison pour sa vie de famille etc).

C’est quoi pour une femme, plus d’engagement?

Car il manque une réponse à une question fondamentale : qu’attend une femme d’un homme auquel elle réclame « plus d’engagement » ?

Messieurs, notez bien la chose suivante : pour une femme, s’engager est avant tout une preuve de l’intensité de l’amour que vous lui portez. Elle est inquiète au même titre que vous et a tout simplement besoin d’être rassurée. Dans son inconscient, la forme d’engagement qu’elle vous demande est associée au niveau d’amour que vous avez pour elle.

  • Augmenter progressivement le temps de couple : passer d’une soirée romantique par semaine à deux, puis se voir le week-end, pendant les vacances. Traduction : « Je lui manque quand je ne suis pas avec lui, donc il a des sentiments pour moi ».
  • La présenter officiellement comme sa copine à ses amis. Traduction : « je ne suis pas qu’un coup d’un soir, on s’inscrit dans la durée ».
  • Prévoir des activités en commun plusieurs mois à l’avance. Traduction : « S’il est capable de se projeter avec moi dans les prochains mois, la relation s’est renforcée suffisamment pour souhaiter vivre plus qu’au simple temps présent. »
  • La présenter officiellement à sa famille.
  • Louer un appartement ou une maison ensemble. Traduction : « Il m’aime sinon il n’accepterait pas de prendre le risque de se retrouver à la rue si on se séparait ».
  • Acheter un appartement à deux. « Il m’aime et envisage notre relation sur le long terme, sinon il n’accepterait pas de prendre un risque financier aussi important et de se retrouver à la rue ou de perdre son investissement si on se séparait ».
  • Se marier.  Traduction : « Il accepte de le montrer aux autres femmes qu’il est déjà pris. » 
  • Devenir parents. Traduction : « Quand on est marié, on peut toujours divorcer, alors qu’avec un enfant, on a un lien indéfectible. C’est le summum des preuves d’amour.»

Bien sûr ici je caricature un peu, car l’association « preuve de l’engagement » / « intensité de l’amour éprouvé » peut être différente en fonction du vécu, de l’éducation, de la culture, et de la religion de votre copine.

Enfin, pour une femme, s’engager a aussi un rapport étroit et intime avec ses attentes de vie. Une femme a une horloge biologique qui tourne. Elle ne pourra pas attendre d’être mère jusqu’à ce que votre peur de l’engagement s’atténue.
Elle peut avoir une éducation religieuse qui la poussera à vouloir être mariée avant d’avoir des enfants. Si elle ne suivait pas les coutumes familiales / de son « groupe d’appartenance », elle pourrait être mal considérée, et craindre d’être rejetée par ses parents, par son entourage.

Alors messieurs : si vous avez des peurs, sachez que votre compagne en a aussi.

Mesdames, pour être capable de rassurer un homme qui a peur de l’engagement, il faut identifier, comprendre et rationaliser ses peurs mais n’oubliez pas les vôtres.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire