Mentir sur son âge pour séduire une femme, bonne ou mauvaise idée ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Ecrit ainsi, la réponse semble évidente et pourtant c’est une question récurrente en matière de drague et de séduction. Entre les hommes qui se vieillissent pour attirer une femme plus âgée ou au contraire des femmes qui se rajeunissent par coquetterie, la question de l’âge est courante. Alors mentir sur son âge pour séduire une femme, bonne ou mauvaise idée ?

Pourquoi mentir sur son âge pour séduire une femme ?

Généralement, les hommes ont tendance à se vieillir pour draguer et les femmes à se rajeunir pour séduire. Mais c’est une chose qui n’est pas figée. Certains hommes s’enlèvent quelques années pour pouvoir séduire des jeunes femmes de 20-25 ans, et certaines filles vont se vieillir pour justement faire plus femme et ne pas perdre l’occasion de se faire draguer par un homme de 30 ans.

Alors si cette tendance reste encore la norme (le jeune homme d’à peine 25 ans qui veut séduire une femme de 40 ans, selon la mode « cougar »), tous les cas de figure existent et amènent à se poser la question sur cette façon de faire.

Coquetterie, pression sociale, peur de ne plus plaire ?

Au départ, c’est pour se vieillir et se sentir plus mâture, mais passé un certain âge, on tente plutôt de remonter le temps et d’oublier que les années passent. On retire quelques années au compteur sans toujours savoir pourquoi.

Certaines personnes mentent sur leur âge uniquement car ils ne veulent pas être catalogués. S’ils sont trop jeunes, on ne les prendra pas au sérieux en séduction et s’ils sont trop vieux, on estimera qu’ils sont forcément déjà en couple, mariés donc potentiellement infidèles ou on les cataloguera de pervers pour les hommes et de cougars pour les femmes.

Et puis le jeunisme ambiant n’aide pas et peut faire peur. Ils poussent ainsi à mentir ou à utiliser des artifices pour paraître plus jeune.

En séduction, c’est à double tranchant. Si la jeunesse semble être nécessaire pour avoir encore le droit de draguer et de séduire, les barrières de l’âge sautent. Il n’est plus surprenant de voir un jeune homme avec une femme plus âgée.

Mais avant d’en arriver à des relations assumées et installées, dans le processus de séduction, mentir sur son âge est souvent utilisé pour parvenir à ses fins.

Mentir sur son âge pour séduire une femme, petit ou gros mensonge ?

C’est une question qui est souvent posée. Beaucoup d’hommes mentent sur leur âge quand ils abordent une femme mais ils ne l’assument pas toujours totalement.

Certains se  demandent s’ils ont été crédibles, si cela va les desservir. Pour d’autres le sujet devient fortement problématique si au-delà de l’approche, une relation s’est installée avec la femme à qui ils ont menti.

Des témoignages de ce genre se multiplient. Récemment sur le forum du Pass du site, la question a été posée plusieurs fois. Et il est intéressant de voir qu’à ce sujet, chacun agit  selon sa conscience et son implication dans l’échange avec la femme.

D’ailleurs si ce sujet vous intéresse, au milieu de centaines d’autres abordés, rejoignez le forum !

Mentir selon la relation souhaitée

Les avis divergent sur l’importance du mensonge, selon ce qu’on espère de la femme abordée, draguée, potentiellement séduite.

Pour certains, un mensonge reste un mensonge et mentir sur son âge est une très mauvaise idée.

Pour d’autres, entamer une relation sur un mensonge est aussi une mauvaise idée.

Souvent, on nous répond que si on démarre un échange sur un mensonge, la confiance ne peut pas s’installer et la femme peut se demander si cela ne cache pas d’autres mensonges.

Enfin, certains hommes assument pleinement cette façon de faire, arguant que tout le monde ment pour parvenir à ses fins en matière de drague (de rue surtout) et de séduction. L’argument selon lequel cela n’a pas d’importance pour une approche frivole dans la rue ou en soirée, pour un jeu, flirt ou plan d’un soir, est souvent retenu.

« Je ne vais pas faire ma vie avec elle, c’est juste pour m’amuser un soir, alors qu’elle pense que j’ai 28 ans alors que j’en ai que 23, où est le problème ? »

Encore une fois, chacun peut argumenter selon sa conscience. Dans le cas d’une relation qui prendrait forme sur un mensonge, qui ne resterait pas qu’un one shot, la vérité est révélée un jour.

Comment argumenter pour ne pas tout gâcher ?

  1. J’avais peur que tu ne cherches pas à me connaître réellement si je t’avais dit mon âge.
  2. On est bien ensemble.
  3. A quoi tu penses quand tu me vois ? Mon âge ou ce que je représente pour toi ?

Cela peut fonctionner selon le degré d’attachement de la personne et l’état d’avancement de la relation. Mais cela peut aussi donner :

  1. Tu penses à ma place, tu me crois donc si peu ouverte d’esprit ?
  2. Cela te donne le droit de me mentir, as-tu d’autres secrets à me révéler ?
  3. Je n’aime pas le chantage affectif, cela ne marche pas avec moi.

Le problème lorsqu’on commence une relation où on a menti dès le début n’est pas tant l’âge en question, mais comment on passe outre le mensonge et comment l’autre accepte cette différence et ce mensonge.

Mentir sur son âge est une mauvaise idée, dans le sens où démarrer une relation sur un mensonge sape la confiance d’emblée.

Mentir sur son âge pour séduire une femme : manque de confiance en soi ?

Ne pas assumer son âge, ce n’est pas rassurant, ni mature et cela démontre un manque de confiance en soi.

Cela dit, la maturité n’est pas seulement une question d’âge. Donc c’est justement en assumant son âge et une potentielle différence d’âge avec la personne convoitée qu’on a des chances de la séduire.

Une personne de 30 ans peut être plus mature qu’une de 40 ans par exemple. Tout dépend du vécu, des expériences passées.

Après, cet angle de vue est pour ceux qui voient plus loin que l’approche. Pour les autres, qui ne sont pas dans la vraie séduction mais dans la drague de base, mentir sur son âge n’est pas un problème en soi. Mentir pour arriver à leurs fins, cela fait partie de leur mode de fonctionnement car la fin justifie les moyens.

Alors pour caricaturer, mentir sur son âge, c’est une mauvaise idée.

Ce serait mettre à mal sa conscience que de dire le contraire. Et mentir sur son âge, c’est à la fois inutile et puéril. Ceci étant dit, chacun aborde la séduction à sa façon, selon ce qu’il assume et recherche.

Mentir ou dire la vérité, chacun agit en son âme et conscience. Le tout est d’assumer son approche et son objectif. Et d’être subtil, car évidemment aucune femme ne se lancera dans quoi que ce soit si l’homme en face d’elle « pue le mensonge ».

Au final, c’est un peu un faux problème que de faire de l’âge un élément central dans le jeu de séduction. Soit on l’assume et c’est un atout, soit on le cache et on en fait une arme de séduction.

Mais logiquement, tout bon séducteur qui se respecte n’a pas besoin de mentir sur une chose aussi banale pour plaire à la femme qu’il convoite. L’idéal est au contraire de faire d’une différence d’âge, si elle existe, un atout, voire même un argument de séduction.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire