Parler d'Amour
Lettre de séparation: “je te quitte à nouveau”

Lettre de séparation: “je te quitte à nouveau”

Auteur

Lettre écrite sur commande pour une femme qui, après avoir quitté son partenaire une première fois, s’est remise avec lui pensant que les sentiments reviendraient. Seulement, l’inverse s’est produit et c’est avec tristesse qu’elle se voit obligée de le quitter une deuxième fois.

 

Xxxx,

Plusieurs jours que j’essaye d’entamer cette lettre… Je remplace les mots, les efface, les enterre… Je ne sais pas comment te t’avouer mon ressenti clairement sans te faire du mal. Je m’en veux. Je m’en veux d’avoir voulu me remettre avec toi alors que je t’avais déjà quitté une première fois. J’avais vraiment envie que ça remarche, j’espérais que l’amour reviendrait, que la passion du début resurgirait. Je ne parvenais pas à balayer notre histoire aussi promptement : on avait nos habitudes, une réelle complicité, j’avais du mal à me projeter sans toi. Mais je me rends compte que, malgré toute ma bonne volonté pour reconquérir cet amour, c’est peine perdu.

Je n’arrive plus à ressentir les sentiments que j’éprouvais pour toi il y a encore quelques temps. Je t’aime, mais pas comme on aime l’amour de sa vie, je t’aime comme un frère, comme un ami dont on n’a pas envie de se défaire. Je n’aurais pas dû te redonner de l’espoir, je n’aurais pas dû revenir. Je te blesse une deuxième fois en si peu de temps… Je m’en veux, sincèrement. Mais je ne peux continuer de me voiler la face, je ne peux rester à tes côtés et faire semblant, comme si de rien n’était, comme si rien n’avait changé. Je ne pense pas que c’est cela que tu souhaites.

Je te promets que je n’ai personne d’autre. Les femmes ne quittent pas forcément leurs hommes pour un autre, détrompe-toi à ce niveau-là. C’est juste que mon cœur ne bat plus lorsque je suis près de toi, que les seules larmes présentes au coin de mes yeux sont celles de ta souffrance. Car  tu n’as jamais mérité ça, je ne veux pas te procurer de la douleur. J’aurais aimé t’offrir tout le bonheur du monde, te dire que la vie est facile et te promettre que tu m’oublieras rapidement. Je me sens coupable mais je ne peux faire autrement : il m’est impossible de continuer avec toi sans ressentir le moindre sentiment amoureux. Tu peux comprendre ça…

Nous avons vécu deux ans d’amour intense, deux ans que je n’oublierai jamais et que je prendrai plaisir à me remémorer. Mais toutes les plus belles histoires d’amour ont une fin, la nôtre est arrivée… Ne m’en veux pas, je ne peux contrôler mes sentiments sinon tu imagines que j’aurais agi autrement. Je ne veux pas que tu souffres. Vraiment.

Je t’embrasse

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.