Comment avoir une vie sociale active ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Problème de timidité à travailler, déménagement, séparation, fin d’études et nouveau travail ou mutation professionnelle, amis tous en couple… Les raisons d’’avoir une vie sociale pauvre, peu active, peuvent être nombreuses. Si vous êtes dans cette situation, avec peu d’amis et une sensation d’isolement qui se développe, il est temps de prendre votre vie sociale en mains. Envie de sortir, rencontrer des gens, élargir votre cercle social ou en créer un nouveau ? Et potentiellement faire des rencontres ? Comment avoir une vie sociale active ? Voici quelques conseils et clés pour vous guider, à vous de jouer !

Comment avoir une vie sociale active ?

Avant toute chose, la vie sociale que l’on se crée doit nous correspondre. Avoir une vie sociale, c’est partager son temps libre, des moments de plaisir et de loisirs avec des personnes avec qui on a des atomes crochus, des centres d’intérêt communs, avec qui on se sent bien.

Avoir une vie sociale active, c’est prendre du plaisir à partager son temps

Alors même s’il faut parfois faire des efforts au départ pour rencontrer de nouvelles personnes en franchissant le pas d’un nouvel environnement, (sport, activité, soirée…), le but est d’y prendre du plaisir pour soi et en compagnie des autres.

Rien n’oblige à sympathiser avec tous ses collègues, toute son équipe de football ou de basket, toute la salle de sport ou d’aller à des soirées qui ne nous intéressent pas.

La vie sociale, ça doit en effet être un plaisir. Sortir de sa zone de confort est essentiel ainsi qu’une ouverture d’esprit certaine mais dans un but précis. Penser à soi. L’objectif est de passer de bons moments, de se détendre et se divertir, et de créer du lien social puis amical grâce à la rencontre de nouvelles personnes qui vont devenir de futurs amis. Et peut-être d’une femme qui deviendra plus que cela.

En pensant ainsi, un nouveau cercle vertueux s’enclenche :

  • Faire ce qu’on aime, ce qui nous détend/divertit/amuse/fait du bien au moral
  • Etre avec des personnes qu’on apprécie et avec qui on se sent bien
  • Créer une sensation de familiarité, de confiance et donc de bien-être
  • Prendre du plaisir dans ses relations aux autres
  • Prendre ainsi confiance en soi par ses interactions avec les autres

Pour résumer, avoir une vie sociale active, enrichissante et dans laquelle on s’épanouit, se fait par le biais de rencontres avec des personnes qui partagent les mêmes intérêts dans des endroits où on se sent bien.

Des conseils-clés pour avoir une vie sociale active

Pour cela, pour aboutir à cette vie sociale enrichissante et active dans laquelle on se sent à l’aise, pour créer du lien social et amical,  voici quelques conseils-clés :

Dépasser la peur du fameux « premier pas »

On dit souvent qu’il faut « se forcer » pour rencontrer du monde. Sortir de sa zone de confort, mettre sa timidité entre parenthèses pour oser aller à la rencontre des autres. Dans une soirée où on ne connaît qu’une personne, aller à un dîner chez des amis sans connaître les autres invités, sortir en solo dans un bar ou un club, ou out simplement s’inscrire dans un club ou une salle de sport.

Il y a plein d’occasions dans la vie où on rencontre des personnes pour la première fois, plein de situations où le stress est présent. Il faut savoir le dépasser pour aller de l’avant et créer du lien social. Et surtout il serait dommage de passer  côté d’un moment festif, d’une activité qu’on aime ou d’une belle rencontre juste parce qu’on ne connaît personne.

Cibler ses activités  et sorties

Bien évidemment, le but est de faire ce qu’on aime de son temps libre. Pas de se rajouter des obligations en plus du stress de la vie professionnelle par exemple. Le cercle social a cela d’important qu’il offre une vie personnelle plus ou moins riche, selon ce qu’on aime faire.

Qu’on soit accro à un sport en particulier ou à plusieurs, qu’on aime plutôt la musique ou les expos, qu’on adore découvrir de nouveaux bars  et restaurants, qu’on aime voyager ou la moto, qu’on s’engage dans une association, un club, ou pourquoi pas dans  son comité d’entreprise…

Il y a plein d’occasions, de possibilités de trouver l’activité, le lieu, le moyen de se détendre, se reposer, se divertir, s’amuser correspondant à ces goûts.

Et en fonction de cela, alors vous allez rencontrer des gens qui ont des goûts similaires, qui partagent vos passions, avec qui le lien pourra se créer et se développer.

Apprendre à briser la glace

Facile à dire mais moins à faire ? Si vous êtes extrêmement timide oui, sinon cela se fait naturellement quand on se retrouve dans un environnement dans lequel on se sent bien.

En se sentant à l’aise, le lieu puis les gens sembleront de plus en plus familiers. Après, chacun va à son rythme dans les échanges. Simples banalités, politesses puis discussions plus longues. Cela se fait simplement quand on est dans un cadre propice à cela, à être bien, à être soi-même.

Alors pour cela, il faut bien entendu aller vers des nouvelles personnes et initier la conversation. Aborder un sujet commun intéressant permet de créer un pic émotionnel chez l’autre personne, de générer de l’attraction et donner envie à l’autre de vous découvrir davantage.

Focaliser son intérêt sur les bonnes personnes

L’erreur fatale de beaucoup d’hommes est de rester bloqués sur les rencontres qui n’aboutissent pas. Se focaliser sur personnes qui n’ont pas envie de creuser (en séduction mais aussi amicalement), sur les rejets donc, est une erreur.

C’est une perte de temps, d’énergie et de confiance en soi.

Se concentrer sur le négatif et non pas sur les choses positives, comme pour tout, amène un état d’esprit négatif. S’il peut être normal d’être vexé ou déprimé suite à un refus, il faut vite passer à autre chose. C’est important pour trouver la motivation et l’énergie de faire de nouvelles rencontres

Souvent, l’erreur quand on se sent seul est de forcer les choses, de ne pas lâcher. Se mettre trop de pression est une mauvaise chose, car cela se ressent et met la pression sur les autres.

Etre sélectif en fonction du feeling, en prenant le temps de connaître les gens et de créer un lien réciproque est essentiel pour avoir un cercle social de qualité.

En résumé, comment prendre sa vie sociale en mains ?

  • Franchir l’étape du premier pas pour faire ce qu’on aime, et ainsi rencontrer des personnes qui partagent nos goûts, passions, valeurs…
  • Etre positif, souriant, ouvert. Dégager de bonnes ondes envoie des signaux positifs aux autres et par l’effet boule de neige, l’interaction se produit.
  • Ne pas hésiter, sans faire de forcing évidemment, à échanger le numéro après une discussion agréable, » une amitié est peut-être a portée de main.
  • Etre un « yes man », c’est-à-dire ne pas s’enfermer dans sa bulle de solitude et accepter chaque proposition d’un collègue ou d’un pote à sortir pour enclencher la première étape.
  • Garder le contact et l’entretenir en prenant des nouvelles par messages et appels, cela ne prend que quelques minutes et assure de bons moments amicaux en perspective.
  • Etre force de proposition une fois le cercle créé en proposant des sorties, en étant meneur. Et ainsi on se crée un cercle social.

Si vous voulez élargir votre cercle social et en même temps apprendre quelques trucs en séduction, le Pass est fait pour vous ! C’est un excellent moyen de rencontrer d’autres célibataires, de s’entraider entre membres et de faire des rencontres. C’est juste ICI !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire