Faire chambre à part : bonne idée pour mon couple ?

Partager le même lit est une habitude qui remonterait au Moyen-Age : le couple devait dormir ensemble dès qu’avait eu lieu la cérémonie du mariage. Le lit est alors considéré comme un espace sacré, un lieu d’intimité et d’amour, et c’est encore le cas aujourd’hui. C’est pourquoi on est mal à l’aise à l’idée d’entrer dans la chambre conjugale quand on visite la maison d’un proche. Cependant certains couples adoptent une habitude différente. Par exemple, homme et femme font chambre à part dans l’aristocratie. Vous avez aussi sûrement remarqué quand vous avez visité des châteaux que le Roi et la Reine avaient chacun leur chambre.

Alors faire chambre à part serait-il une preuve que le couple va mal ? Qu’ils sont devenus de simples colocataires ? Ou y a-t-il de réels bénéfices ?

Faire chambre à part pour le confort

Les bénéfices de faire chambre à part

Au début, le couple est fusionnel : on dort enlacés.

Mais avec le temps il est de plus en plus difficile de tolérer le manque de place, les ronflements, les insomnies etc. On a trop chaud, et on ne supporte plus que notre partenaire tire sur la couette ou nous mette des coups de coude.

Tout cela peut mener à des lassitudes et des reproches. C’est pourquoi faire chambre à part pourrait aider à préserver le sommeil, et donc réduirait les tensions dans le couple.

Les alternatives possibles

Avant d’en arriver à la décision de faire chambre à part, il existe des alternatives (en particulier si on ne peut pas se permettre d’avoir une autre chambre).

Pour avoir plus de place, pouvoir vous étaler et ne plus vous sentir envahi(e) par le corps de votre conjoint en pleine nuit, vous pouvez opter pour un matelas plus large du type Queen size (160 x 200 cm) ou King size (180 x 200 cm) : c’est une coutume courante aux Etats-Unis.

Lire aussi : Les 5 meilleures positions pour dormir en couple

Il est également possible d’avoir chacun sa couette, ou de faire comme de nombreux Anglo-saxons : dormir dans la même chambre mais dans deux lits séparés, que vous pouvez regrouper quand vous en ressentez l’envie.

Si ces solutions ne sont pas suffisantes, vous pouvez faire chambre à part uniquement une ou plusieurs nuits par semaine, ce qui pourrait aussi vous permettre de réinventer votre vie intime, d’avoir des moments de rencontre dédiés, hors du temps.

Ce qu’il faut prendre en compte avant de se décider de faire chambre à part

Faire chambre à part peut mettre fin à la spontanéité des rencontres intimes, c’est-à-dire quand le désir charnel s’éveille sur le moment présent grâce à la proximité physique ou une caresse inattendue. C’est pourquoi je vous invite à faire en sorte de continuer d’avoir régulièrement des contacts physiques, des moments de complicité et d’intimité, notamment en dehors de la chambre. Soyez inventifs !

N’hésitez pas à faire d’abord un test sur une semaine, puis sur un mois.

Dans tous les cas, le plus important est de bien communiquer sur ses besoins, et que les deux personnes soient d’accord, qu’aucun des deux ne se sente délaissé ou mal aimé. Si le besoin vient de vous, vous pouvez rassurer votre partenaire sur vos sentiments pour lui/elle, en lui faisant comprendre que ce serait l’occasion d’avoir plus de moments de qualité ensemble.

Quand on envisage la rupture

On peut aussi penser à faire chambre à part quand le couple bat de l’aile et qu’on envisage la séparation.

En effet, il est très difficile de dormir dans le même lit quand on ne ressent plus rien pour son conjoint, notamment si on a des sentiments pour quelqu’un d’autre.

Le schéma inverse – dormir avec quelqu’un qui ne nous aime plus – est vécu comme très douloureux. C’est effectivement beaucoup plus difficile ainsi de faire son deuil, et il arrive qu’on se rapproche à nouveau dans des moments de nostalgie ou de désespoir, alors qu’on sait que cela ne mènera à rien.

Lire aussi : Faire un break dans le couple

Mais parfois on n’ose pas faire chambre à part parce qu’on veut protéger les enfants. Cependant, si c’est une torture pour vous, il y a de fortes chances que vos enfants le ressentent. Donc pensez à vous en priorité.

De plus, quand il y a de fortes tensions dans un couple, le fait d’être toujours l’un sur l’autre peut envenimer la situation. L’omniprésence de l’autre nous agace. C’est pourquoi le fait de prendre de la distance physique, de moins se voir peut parfois recréer le manque, et l’envie de se retrouver…

Conclusion : faire chambre à part

Le plus important quand vous envisagez de faire chambre à part est de suivre vos envies, vos besoins, sans vous soucier du regard des gens, sans vous comparer aux autres couples autour de vous. Car ce détail pratique ne regarde que vous et votre partenaire.

Si vous vivez mal le fait de dormir ensemble, que cela représente un sacrifice pour vous, à quoi bon se forcer ? Quand on est mal dans une situation, il vaut mieux tenter un changement plutôt que de prendre sur soi en attendant que ça passe.

Marie du site trouver la bonne personne

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire