Douter de ses sentiments en début de relation

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Est-il normal de douter de ses sentiments en début de relation ou est-ce mauvais signe ? Quand on entame une histoire, les sentiments ne sont pas immédiats, et il est normal d’avoir des incertitudes. Si certains ont un véritable coup de foudre qui se confirme sur la durée, d’autres ont besoin de temps pour se sentir amoureux. Mais si le doute s’installe au point de se demander si on ressent vraiment quelque chose pour l’autre, ou si ça viendra un jour, n’est-ce pas se voiler la face au final ? Alors à quel point doit-on se poser des questions et remettre en cause son couple lorsqu’on est amené à douter de ses sentiments en début de relation ?

Douter de ses sentiments en début de relation

Relativiser une situation normale

Première chose : si vous doutez, ne vous dites pas que c’est la preuve que vous n’êtes pas « vraiment » amoureux-se. Avant de laisser le doute vous envahir au point de tout remettre en question, dites-vous qu’il est tout à fait normal d’avoir des hésitations au début. Bien sûr, on a tendance à se dire que tout devrait être tout beau, tout rose, qu’on devrait ressentir une sorte d’évidence. Mais n’oubliez pas que cette espèce de flottement peut s’avérer essentiel pour la relation et laisser à ses sentiments le temps de se révéler, d’éclore et de s’épanouir.

Un douté lié à l’engagement de l’autre ?

Voici une raison pour laquelle il peut être envisageable d’avoir des doutes. Dans ce cas précis, il est légitime d’avoir des doutes sur ce que vous ressentez. Lorsque la réciprocité des sentiments est mise en cause, la relation ne peut pas fonctionner. Si consciemment ou non, vous doutez de la sincérité de l’autre, il n’est pas surprenant que vous bloquiez vos sentiments et donc que vous doutiez. Alors en effet, pourquoi commencer une relation avec des problèmes ? Pour tester le schéma inverse ? Si cela vous arrive dès le début de relation, ce n’est pas bon signe. Une belle histoire d’amour, c’est celle où il y a une réciprocité dans les sentiments, les vôtres comme les siens.

Lire aussi : Mon mec a peur de l’engagement : Voici ce que vous devriez faire !

La peur d’aimer à nouveau : une des raisons de douter de ses sentiments en début de relation ?

Cet homme est-il vraiment fait pour moi ? Cette femme me correspond-elle vraiment ? Suis-je sûr(e) de vouloir m’engager dans une relation avec cette personne ? Puis-je lui faire confiance ? Voilà autant de questions qui peuvent se poser quand on doute de ses sentiments au début d’une relation. On se retrouve tiraillé(e) entre des sentiments contradictoires, on avance d’un pas pour reculer de deux, et on se met parfois à douter totalement de ses sentiments.

S’il y a des degrés dans les doutes que l’on peut avoir, ils sont incontournables. Nos préjugés, notre peur de l’inconnu, celle de répéter un échec ou de souffrir à nouveau viennent faire vaciller nos repères. Ces signaux d’alerte, il faut bien sûr les écouter, tout en faisant la part des choses. Reconnaître nos doutes justifiés et ceux provoqués par notre peur d’aimer à nouveau. Il peut arriver de douter de soi et de ses sentiments, selon le poids de son passé amoureux notamment. Ne pas avoir de certitudes au début d’une relation est une inquiétude inhérente à l’état amoureux.

Lire aussi : La philophobie ou la peur de tomber amoureux

Se poser les bonnes questions

Pour savoir où vous en êtes de vos sentiments, prenez le temps de vous poser les bonnes questions. C’est une méthode simple mais efficace pour vous situer.

Ressentez-vous du bien-être quand vous êtes en sa compagnie ? Passez-vous de bons moments ensemble ? Vous manque-t-il/elle ? Pensez-vous souvent à lui/elle ? Que ressentez-vous à la perspective de le ou la retrouver ? De l’excitation, de la joie ? De l’ennui, de l’angoisse ? Rien de spécial ? Ou êtes-vous en couple juste pour combler le poids de votre solitude affective ?

Si les réponses sont globalement positives, alors dites-vous que c’est bien suffisant ! En début de relation, il est tout à fait normal de prendre son temps et de se poser la question de la force du sentiment amoureux. Chaque chose en son temps.

Lire aussi : Tomber amoureux en 36 questions : c’est possible

Faut-il parler de ses doutes ?

La réponse vous appartient dans le sens où tout dépend de l’état dans lequel vous vous sentez. Mais vos sentiments sont de votre « responsabilité », aussi ce n’est pas à l’autre de savoir à votre place ce que vous devez faire. Bien entendu, si le doute au sujet de vos sentiments est lié à son comportement, à ce moment-là, il est plus qu’opportun de discuter. Bien communiquer dans le couple est essentiel. Au début d’une relation, on peut avoir tendance à garder pour soi ses doutes, afin de ne pas faire peur à l’autre, de le faire souffrir ou de le voir fuir. Mais si vous éprouvez le besoin de partager vos doutes, osez dire ce que vous avez sur le cœur, vos peurs, vos désirs et donc vos doutes, tout en assumant votre position.

Douter de ses sentiments au début d’une relation à cause d’une longue période de célibat

Etiez-vous célibataire depuis longtemps ? Si vous n’avez pas eu de relation suivie depuis un moment, vous avez évidemment pris des habitudes de célibataire. Au quotidien, vous n’y pensez même pas, mais vous avez possiblement du mal à refaire de la place à quelqu’un dans votre vie, et donc également dans votre cœur. Et après tant de temps, vous avez eu tout le loisir d’idéaliser les choses, de rêver à la relation parfaite. Mais le rêve et la réalité ne se correspondent jamais en tous points. C’est donc à l’amour d’emporter les doutes, pas la raison. Et pour cela, il faut lui laisser le temps de s’installer.

Lire aussi : Un célibataire endurci, c’est quoi ?

Un ex encore dans le cœur ?

Et si le célibat n’était pas la seule raison de vos doutes ? Ce qu’il faut faire avec son passé amoureux, c’est le laisser derrière soi. Il faut savoir tourner la page pour pouvoir se lancer à nouveau dans une histoire d’amour et laisser une vraie chance à une nouvelle relation. Est-ce votre cas, êtes-vous libre de ressentir à nouveau de l’amour ? Ou votre ex fait-il toujours partie de l’équation ? Si votre cœur n’est pas libre ou toujours en souffrance, alors il est normal de douter de vos sentiments dans le cadre d’une relation naissante. Et puis, le problème, c’est toujours la comparaison, on va juger ce nouvel amour par rapport à l’ancien. Ainsi, soit on va espérer qu’il nous sauve du précédent ; soit qu’il anesthésie la douleur de la rupture passée. Ainsi, on ne le dira jamais assez, ne pas avoir fait le deuil d’une précédente relation crée en vous un déséquilibre émotionnel qui fausse tout et vous empêche d’aimer à nouveau.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire