Comment réconforter une personne qui a perdu un proche ?

Dans notre vie nous sommes tous confrontés, un jour ou l’autre, à la perte d’un être cher. Le fait de pouvoir compter sur son entourage pour trouver le soutien nécessaire est très important. C’est bien souvent délicat de trouver la juste mesure entre le fait d’être présent et laisser l’autre faire le chemin de son deuil. Dans cet article nous allons voir comment réconforter une personne qui a perdu un proche.

1. Le savoir-être indispensable pour réconforter une personne qui a perdu un proche :

– La parole réconforte

La mort fait peur et on évite d’en parler par crainte de faire ressortir de vieilles peurs archaïques présentes à l’intérieur de nous. Pourtant, il importe de laisser la personne parler de son ressenti. Le fait de pouvoir s’exprimer sur un sujet permet de se libérer et d’avancer. Il faut que vous lui laissiez la possibilité de vous parler afin de l’aider à exorciser le mal qui l’habite.

Votre amitié est importante car c’est votre rôle de parler de cette triste réalité. Il ne sert donc à rien d’esquiver le sujet par des blagues ou des propositions de sorties pour l’aider à se changer les idées.

– Ne pas tourner autour du pot

Lorsque vous avez votre ami(e) en face de vous, présentez-lui vos condoléances. De cette manière il (elle) sera que vous êtes au courant et que vous êtes prêt(e) à l’aider sur le chemin de son deuil. Montrez-lui que vous êtes présent(e) pour le/la soutenir et n’hésitez pas à le (la) serrer dans vos bras. Dans ce genre de situation, on a peur d’en faire trop, mais sachez que les marques d’affection feront du bien à votre ami(e).

Vous pouvez lui parler des moments que vous avez partagés tous ensemble. N’hésitez pas à lui rappeler combien cette personne était unique et magique. Le fait d’entrer directement dans le vif du sujet va l’aider à sortir de son mal et de sa torpeur. Montrez-lui que vous êtes présent(e) et que vous allez tout faire pour l’aider à passer ce cap difficile.

– Soyez vous-même pour réconforter une personne en deuil qui a perdu un proche

Comme la mort est un sujet tabou, on pourrait avoir tendance à en faire des tonnes pour pas grand-chose. Il faut que vous soyez véritablement vous-même, car sinon votre aide ne servira à rien. Inutile d’en faire des tonnes ! Pour réconforter une personne qui a perdu un proche, on évite donc les phrases toutes faites du genre : elle (il) est mieux au ciel / elle (il) aurait voulu que tu sois heureux(se)/ tu dois passer à autre chose …. Ce genre de déclaration n’a aucun sens et ne sera d’aucune utilité. Si vous ne trouvez pas les mots : ne dites rien, mais soyez présent!

Lire aussi : Lettre pour réconforter une personne en deuil

– Accepter sans juger

Il se peut que votre ami(e) ne parle pas : acceptez-le. Certains ne peuvent dire un mot, car le mal est tellement grand qu’il plonge la personne dans le mutisme. Face à vous, il (elle) doit pouvoir être lui(elle)-même, car il(elle) devra donner une fausse apparence sociale envers les autres. Mais face à vous, il (elle) doit pouvoir se sentir libre de parler ou de se taire.

Ce qui importe c’est votre présence qui accepte et ne juge pas. Si elle (il) se décide à verbaliser son mal, c’est parce qu’elle (il) sait qu’elle (il) peut le faire sans aucun risque de jugement. Vous ne jugerez pas ! Vous serez là pour accueillir ce que votre ami (e) vous donne.

– Ne soyez pas un stéréotype vivant

Face à la mort, on a tendance à faire et dire ce qui ne nous ressemble pas. On dit souvent que le temps guérit les blessures : vous pensez que ce genre de phrase va aider votre ami(e)? Non !

Perdre un proche c’est être amputé à jamais … Le temps n’a rien à voir dans l’histoire. Pour réconforter une personne qui a perdu un proche, vous devez être une source d’énergie positive pour votre ami(e). Rien ne sert de lui ancrer dans le cerveau des stéréotypes sans sens. Idem pour les étapes du deuil qui comportent 5 phases : on oublie ! Nous nous trouvons dans la réalité et non dans la théorie. Chacun réagit différemment face au deuil.

2. Le savoir-faire indispensable pour réconforter une personne qui a perdu un proche

– Pleurer c’est se libérer

Il se peut que votre ami(e) pleure tout le temps et que vous soyez bloqué(e) dans ce genre de situation. Il faut accepter cette situation, car vous ne pouvez pas la changer. Prenez votre ami(e) dans les bras et donnez-lui la possibilité de sentir réconforté(e) par votre empathie.

– Soyez présent(e) pour réconforter une personne en deuil qui a perdu un proche

Votre ami(e) est perdu(e) et incapable d’agir comme a son habitude. Il(elle) a besoin que vous soyez présent(e) pour l’aider. Il importe que vous soyez prêt(e) à lui rendre service dans les semaines qui suivent le décès du proche.

Vous pouvez, par exemple, lui faire à manger, l’aider à faire le ménage, être présent(e) pour ses enfants… Être là pour lui permettre d’affronter la situation. Avec beaucoup de temps, de persévérance et de compréhension, vous allez voir un changement chez votre ami(e). Il (elle) finira par revenir à la vie et reprendre goût à son existence.

– Agissez comme vous souhaiteriez qu’on le fasse pour vous.

Il faut arriver à se mettre au second plan pendant quelque temps par pur altruisme. L’empathie sera de mise et la bonté du coeur nécessaire.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire