Comment faire le deuil de la famille idéale et parfaite ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Depuis petits, nous rêvons d’atteindre un certain schéma familial. Les Disney et les histoires de princesses nous imposent un modèle de réussite qui ne colle pas toujours à la réalité. Nous grandissant avec l’image d’un ménage traditionnel, heureuse, qui vit dans une maison, avec un papa, une maman, des enfants, un chien. Pour beaucoup, c’est le signe d’une vie accomplie ! Que se passe-t-il quand il se brise ? Une séparation ou un divorce qui vient bouleverser cet équilibre remet en question la vision du bonheur. Alors que nous avons toujours aspiré à ce modèle exemplaire, comment faire le deuil de la famille idéale et parfaite ?

Faire le deuil de la famille parfaite : ne pas l’idéaliser

Vivre une séparation ou un divorce est une étape douloureuse, surtout lorsque ça vient briser nos rêves de famille traditionnelle. La volonté de fonder un ménage sans défaut avec un père, une mère et des enfants provient d’un modèle de réussite cliché imposé et valorisé par la société. Mais alors, qu’est-ce qu’un foyer parfait ?

 
 
  • les parents sont amoureux ;
  • les enfants sont sages et obéissants ;
  • il n’y a jamais de désaccords ;
  • les disputes sont inexistantes ;
  • tous les membres de la famille sont heureux et épanouis.

Vous avez pu constater par vous-même que ce n’est pas facile, et même impossible ! Comment faire le deuil de ce modèle de réussite quand nous en avons rêvé toute notre vie ? Prendre du recul sur la situation permet de comprendre que la perfection n’existe pas, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire. Si vous mettez fin à votre relation, c’est pour une raison. Arrêter d’idéaliser ce stéréotype vous aidera à mieux vivre cette déception. Devenir une mère célibataire ou une famille recomposée est tout aussi épanouissant !

Renoncer à son rêve de famille idéale : voir la réalité en face

On constate qu’à partir de 30 ans, une personne célibataire et sans enfant est considérée comme anormale. Et pourtant, de nombreux couples divorcent, signe que la famille parfaite n’existe pas. Le concubinage est embelli alors que vivre à deux comporte aussi des bas. Disputes, tensions, concessions, désaccords, la cohabitation peut vite devenir conflictuelle si vous ne parvenez pas à communiquer. Vous êtes malheureux, mais n’arrivez pas à renoncer à votre rêve de famille idéale ? Regardez la réalité en face !

Ce modèle glorifié ne correspond pas à la vraie vie, il est enjolivé ! Il est facile de le constater en observant autour de nous. La charge mentale imposée aux femmes ne leur autorise pas le bonheur. Entretien de la maison, courses, tâches ménagères, boulot, enfants, cuisine, quand avez-vous le temps de penser à vous ? Lorsqu’on vous accorde un congé maladie pour burn-out ! Les difficultés que les familles rencontrent ne sont juste jamais exposées et restent dans l’intimité. Le couple n’est pas un long fleuve tranquille, malgré nos efforts, les séparations peuvent se produire.

Faire une croix sur la famille idéale : accepter qu’elle n’existe pas

Le cinéma nous donne une image faussée de la vie à deux. La phrase « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » fait rêver, mais elle n’est valable que pour les films. Le mythe de la famille traditionnelle et idéale est présenté d’une manière lisse, sans conflits, le couple est complice, les enfants sont parfaits, tout le monde s’entend à merveille ! Alors quand on est confronté à des complications, on panique et culpabilise.

Notre mode de vie ne nous permet pas ce luxe. Le travail, la fatigue, l’entretien de la maison, notre quotidien ne peut ressembler à ces présentations dénuées de vérité, c’est impossible. Vous devez l’admettre. Chaque ménage à ses failles en interne. Acceptez les vôtres et ne tentez pas de recopier un modèle de réussite ! Votre foyer idéal doit vous correspondre !

Faire le deuil du mythe de la famille idéale : lâcher prise

Pas facile de faire le deuil du mythe de la famille idéale. Il est nécessaire d’accepter la situation et de ne pas lutter. Votre équilibre familial vole en éclat ? Vous avez pris la décision de vous séparer ? Ne culpabilisez pas et n’ayez pas peur du jugement, lâchez prise ! Ce n’est pas un échec, mais une expérience. Ça n’a pas fonctionné ? Vous avez tenté tout ce que vous pouviez pour éviter cette situation.

Profitez des moments simples et arrêtez de vous poser trop de questions sur l’avenir. Une séparation n’est pas une fatalité, vous avez la possibilité de construire votre propre idéal qui vous correspond et sans injonctions extérieures. Une mère célibataire peut être plus épanouie qu’un couple traditionnel !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :).

Voir les commentaires

Vous aimez lire sur l'amour ?

Recevez 1 e-mail par mois contenant les nouveaux articles les plus appréciés par la communauté Parler d'Amour

Laisser un commentaire