Blocage émotionnel : Comment s’en libérer ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Vous venez de rencontrer quelqu’un qui vous plaît vraiment, ce qui ne vous était pas arrivé depuis longtemps. Cette personne est gentille et vous vous sentez bien en sa compagnie. Mais vous n’arrivez pas à lâcher prise. Vous ressentez un blocage émotionnel. Une petite voix en vous n’arrête pas de vous prévenir que vous devriez vous méfier. Que vous risquez de souffrir à nouveau, comme lors de vos dernières histoires. Vous aimeriez bien lui faire confiance, mais c’est plus fort que vous : vous gardez vos distances, et trouvez des excuses dès que cette personne souhaite créer un lien plus intime avec vous. C’est ce qu’on appelle un blocage émotionnel et nous allons voir ici comment s’en libérer.

Qu’est-ce qu’un blocage émotionnel ?

Fonctionnement du blocage émotionnel

Les causes d’un blocage émotionnel peuvent être variées, mais c’est souvent lié à un choc émotionnel, voire un traumatisme passé. Le blocage est le résultat d’une émotion non exprimée.

En fait, l’inconscient a gardé en mémoire une émotion désagréable forte qui a eu lieu à un moment donné dans votre vie. Par exemple, lors d’un repas de famille vous avez eu l’impression d’avoir été rejeté méchamment par un proche, et depuis vous avez toujours peur d’être rejeté par toutes les personnes qui vous entourent. Ceci s’explique par le fait que votre cerveau fait un lien entre ce qu’il se passe aujourd’hui et l’événement passé qui a provoqué le choc émotionnel.

C’est pourquoi les blocages émotionnels peuvent vous faire autosaboter des nouvelles relations par exemple ; votre cerveau anticipe la souffrance qui pourrait survenir à nouveau, et il cherche donc à vous protéger.

En quoi cela peut créer des problèmes dans votre vie

Les blocages émotionnels créent des pensées négatives, et parfois dévalorisantes en vous. Et si vous ne prenez pas de recul avec celles-ci, vous pourriez considérer qu’elles disent vrai. Par exemple : « je ne vaux rien », « je ne suis pas doué(e) », « je ne peux pas y arriver », « on finit toujours par me quitter » etc. On observe une baisse d’estime de soi et de confiance en soi.

Un blocage émotionnel peut également amener la personne à se replier sur elle-même, à être constamment sur la défensive, à réagir de manière agressive avec son entourage. Par exemple, votre partenaire vous fait une surprise en vous emmenant voir votre père jouer du saxophone lors d’un concert, mais il ne sait pas que vous n’êtes pas en bons termes depuis le dernier concert où votre père n’est pas venu vous voir jouer. Vous risquez d’en vouloir à votre partenaire car il a réveillé des émotions fortes en vous, sans le vouloir.

Insensibilité

Parfois une émotion a été tellement forte, ou des émotions fortes se sont accumulées, si bien que la personne se ferme à toute émotion. Plus rien ne la touche. On a l’impression qu’elle est devenue insensible, et parfois elle a même oublié l’événement traumatisant en question.

Le blocage émotionnel nous fait agir différemment, par peur, ou pour éviter qu’une situation se répète. Donc cela nous empêche d’avancer comme on l’aimerait, et nous oblige à rester dans notre zone de confort.

Il faut comprendre que les obstacles que l’on imagine sont en fait en soi-même, et non à l’extérieur de soi. C’est comme si on avait créé sa propre prison. On peut ne pas agir par peur du regard des autres, peur de souffrir, peur de prendre des risques, d’échouer etc.

Les phobies

Les phobies sont également des blocages émotionnels. Ce sont des peurs irrationnelles qui sont restées bloquées dans l’inconscient.

Il peut aussi y avoir des conséquences physiques, qui reviennent régulièrement ou quand une situation inconfortable se présente : tensions musculaires, boule au ventre, difficultés à respirer, cœur qui s’emballe etc. Un blocage émotionnel peut parfois engendrer une crise d’angoisse : elle survient quand un traumatisme a laissé des marques dont la personne n’a pas conscience, et le corps n’a d’autre choix que d’envoyer des signaux violents, pour que l’émotion puisse enfin sortir.

Comment se libérer d’un blocage émotionnel ?

En prendre conscience

Rien que le fait d’avoir conscience que vous avez un blocage émotionnel est un grand pas. Cela vous permet de pouvoir vous entraîner à prendre du recul avec ce que vous ressentez, et avec vos pensées.

Vous pouvez décider de sortir de cet état de blocage en conscience. Vous pouvez également réfléchir à la cause de ce blocage pour vous aider à le transformer : est-ce qu’il y a un événement passé qui pourrait avoir un lien avec ce que vous ressentez aujourd’hui ?

Accepter le blocage émotionnel comme faisant partie de soi

Il faut comprendre que le blocage s’est créé car l’émotion de départ n’a pas pu s’exprimer pleinement. L’étape suivante est d’accepter d’avoir un blocage émotionnel, comme faisant partie de soi et de son passé.

Acceptez ce que vous avez vécu, même si c’est douloureux et injuste. Vous ne pouvez pas revenir en arrière. Vous pouvez seulement contrôler ce que vous ressentez aujourd’hui, et ce que vous faites de votre passé.

Tout cela n’a pas à influencer qui vous êtes devenu(e), car vous pouvez décider de vous libérer et d’agir autrement.

Exprimer ses émotions au lieu de les refouler

Pour vous libérer de vos blocages, il faut faire sortir vos émotions. A l’origine celles-ci ont le rôle de vous protéger. Mais quand elles restent bloquées dans l’inconscient, elles peuvent prendre le contrôle de vos actions.

Alors si la peur ou l’angoisse survient, acceptez l’émotion au lieu de la refouler et de penser à autre chose. A l’inverse, ressentez-la jusqu’au bout. Ce n’est pas facile quand on n’a pas l’habitude, mais avec de l’entrainement c’est de plus en plus naturel.  C’est désagréable sur le coup, mais vous verrez que l’émotion finira par s’apaiser toute seule, quand votre cerveau se sera rendu compte qu’il n’y a finalement pas de danger.

Prenez l’habitude d’écouter votre corps. Lui sait ce qui est bon pour vous.

Transformer ses pensées

On a vu plus haut que les blocages émotionnels engendraient des pensées négatives ou dévalorisantes en vous. Je vous invite alors à prendre du recul avec celles-ci : elles ne vous disent pas la vérité, car elles sont le fruit de vos émotions refoulées.

Apprenez à penser de manière positive, à vous valoriser à nouveau, à prendre confiance en vous.

Exercice :

Un bon exercice à faire est de lister les choses positives que vous pouvez tirer de vos relations amoureuses passées. Vous avez sûrement appris des choses avec ces personnes, vous avez grandi à travers ces relations. Vous savez aujourd’hui davantage ce que vous voulez, et ce que vous ne voulez pas dans votre couple. Vous vous connaissez mieux.

Aussi, quand vous avez peur, posez-vous toujours cette question : Quel est le pire qui puisse arriver ?

Par exemple, vous avez peur d’échouer lors de votre prochaine intervention à l’oral. Imaginez le pire qui puisse arriver : votre prestation n’est pas un franc succès, vous bégayez, vous transpirez, on vous pose des questions auxquelles vous ne savez pas répondre. Ce n’est pas si terrible ! Chaque personne peut faire des erreurs, et nous sommes des êtres imparfaits. Donc vous n’avez pas besoin de vous mettre autant la pression.

Oser sortir de sa zone de confort

Pour finir, si vous voulez vous libérer de vos blocages, il va falloir à un moment donné aller vers l’inconnu. Alors osez prendre des risques et braver vos peurs.

Vous pouvez par exemple vous répéter intérieurement plusieurs fois avant de vous lancer que vous pouvez y arriver, que vous êtes plus fort(e) que ce que vous croyez, que vous êtes capable de beaucoup de choses.

Sortez de votre zone de confort petit à petit, à votre rythme. Lancez-vous des petits challenges. Vous verrez que vos peurs n’ont pas forcément lieu d’être, que finalement tout se passe bien.

Conclusion : comment se libérer d’un blocage émotionnel

Se libérer d’un blocage émotionnel n’est pas un exercice facile, et le changement n’arrive pas du jour au lendemain. En effet, comme le blocage est bien ancré dans l’inconscient, la libération demande du temps et de l’indulgence envers soi-même. Mais vous pouvez vraiment changer votre vie en vous reconnectant à vos émotions.

Pour vous aider, vous pouvez notamment faire de la méditation, de l’autohypnose, des exercices de respiration, et si besoin vous faire accompagner par un professionnel.

Marie du site trouver la bonne personne 

PS : Une petite vidéo de méditation pour vous aider à faire un nettoyage émotionnel

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire