Bisou dans le cou : signification et sensation

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Le bisou dans le cou fait partie des baisers partagés dans le couple ou dans une relation intime, amoureuse ou pas. Si, pour s’embrasser dans le cou, il faut a priori avoir une dose de complicité avec son partenaire, certains le voient autrement et l’usent indépendamment de sentiments amoureux pendant un moment physique intime partagé, comme un préliminaire. Souvent considéré comme passionné, peut-on donner un autre sens au bisou dans le cou ? En existe-t-il de différents types, peut-on embrasser dans le cou de différentes façons ? Et de ce fait, les sensations que cela procure peuvent-elles varier ? Curieux de tout connaître du bisou dans le cou : signification et sensation ? Voici ce qu’on peut dire à ce sujet dans ce tour d’horizon !

Bisou dans le cou : signification et sensation

Le bisou dans le cou est un baiser passionné

Avant toute chose, la première signification du bisou dans le cou est la passion. Un baiser dans le cou est sensuel, il est souvent appuyé et long. Rares sont les baisers dans le cou qui effleurent à peine et ne durent pas. En effet, embrasser dans le cou son ou sa partenaire, ce n’est pas un smack rapide sur la bouche. Ni un simple bisou pour dire bonjour. D’ailleurs on s’embrasse rarement dans le cou pour se dire bonjour, sauf s’il s’agit de retrouvailles enflammées après une absence. Absence qui a créé un manque et donc l’envie de retrouvailles charnelles. Le bisou dans le cou n’est donc que rarement une simple caresse sans suite. Il est synonyme de la passion et souvent de la naissance du désir entre les deux partenaires.

Lire aussi : Bisous : 25 types de bisous amoureux

Une forme de préliminaire

Le cou est une zone érogène très importante chez la plupart des personnes. Si un bisou dans le cou peut occasionner des chatouillements, la plupart du temps, cela éveille le désir physique. Cela constitue donc le baiser idéal pour lancer les préliminaires charnels et/ou amoureux. En effet, le but est d’embrasser cette zone érogène afin de trouver des points sensibles pour faire monter le désir. A chaque personne ses préférences pour embrasser et être embrassée : longuement, par petites touches, toujours au même endroit ou au contraire partout, avec ou sans la langue… Il y a autant de façons possibles d’embrasser dans le cou que de frissons que cela peut procurer à celui ou celle qui reçoit ces baisers. Et pour le partenaire qui embrasse, cela exprime l’envie d’une relation intense.

Lire aussi : Le désir sans amour, est-ce suffisant ?

Le bisou dans le cou est une preuve d’attachement et de complicité

Si on ne peut nier la passion première qui anime ce type de baisers, pour autant le bisou dans le cou ne signifie pas uniquement le désir physique ou un lien charnel éphémère.

Il est utilisé par des couples amoureux qui partagent certes leur intimité, mais pas seulement.

Si votre partenaire vous embrasse dans le cou, il veut vous montrer qu’il tient à vous, que vous comptez. Et ce genre de petites attentions amoureuses physiques est également une preuve de complicité et d’attachement.

Le bisou dans le cou est un baiser qui est familier et qui scelle une forte intimité. Ce n’est pas une façon d’embrasser qui se fait à la va vite ou devant témoins. Aussi, si vous voulez embrassez votre partenaire dans le cou, assurez-vous au préalable que les circonstances le permettent et que l’autre est réceptif.

Un jeu amoureux

Dans une autre mesure, le bisou dans le cou en couple peut être un jeu. Zone érogène mais aussi très sensible pour les personnes chatouilleuses, le bisou dans le cou peut être mouillé, bruyant, appuyé pour déclencher un fou rire dans un jeu amoureux.

Lire aussi : Les bienfaits des bisous dans le couple

Bisou dans le cou : les sensations selon le type de bisous

Si le bisou dans le cou exprime surtout la passion amoureuse, il peut néanmoins se décliner de plusieurs manières selon son intensité. Ainsi, selon qu’il soit tendre, doux, appuyé, long, mouillé ou passionné, les sensations qu’il procure peuvent varier.

Le bisou doux et tendre

Un bisou dans le cou, même passionné, peut tout à fait être tendre et doux, léger comme une caresse, à peine plus appuyé qu’un effleurement. Cela engendrera des frissons, un réveil de cette zone si érogène. Et sûrement l’envie que votre partenaire aille plus loin dans son exploration.

Le bisou passionné

Les bisous dans le cou qui sont passionnés sont les baisers les plus couramment partagés. Ils expriment le désir d’un moment intime. Alternant les façons de faire, les zones du cou, les effleurements comme la langue plus appuyée, ils sont à eux seuls un véritable préliminaire et une invitation à un moment câlin. Faites-le lentement, en faisant glisser vos lèvres sur la peau de l’autre personne et en changeant de direction (de haut en bas et inversement) pour stimuler davantage la zone. Pour une personne réceptive, cela occasionnera un feu d’artifice de sensations agréables.

Lire aussi : Comment bien embrasser ? Les 5 qualités d’un baiser réussi selon des experts

Les mordillements

Pour celles et ceux qui aiment les bisous dans le cou et pour qui cette zone érogène est incontournable, le bisou dans le cou peut aller encore plus loin. Selon les préférences de chacun bien évidemment, le bisou dans le cou peut s’accompagner de mordillements plus ou moins appuyés et longs, avec les dents, la bouche légèrement entrouverte. Pour beaucoup, ce genre de bisous dans le cou, sous l’oreille jusqu’à la naissance de la poitrine, est un préliminaire sans équivoque.  

Les suçons

Tout le monde connaît le fameux bisou dans le cou à la mode vampire comme dans Dracula, revisité de façon plus passionnée dans Twilight par exemple. Le suçon c’est ce bisou dans le cou pendant lequel on aspire en quelque sorte la peau de l’autre. Les suçons les plus connus sont ceux qui laissent généralement une marque sur le cou, comme une marque de propriétaire. Ce baiser est un peu plus audacieux que les précédents et marque clairement un désir plus sauvage. Pour celles et ceux qui l’apprécient et le pratiquent, les sensations associées sont souvent très fortes et la passion se trouve ainsi décuplée.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire