Parler d'Amour

10 solutions pour lâcher prise et vivre pleinement

10 solutions pour lâcher prise et vivre pleinement

Auteur

Ne pas savoir lâcher prise dans la vie, c’est être sans arrêt sous pression, sous tension. On en devient angoissé et stressé.  Souvent maniaque du contrôle. Vouloir tout contrôler pour que rien ne nous échappe, cela a des conséquences sur son propre bien-être et celui de ses proches. A vouloir tout contrôler, on finit par se perdre et par faire du mal aux autres. Voici donc 10 solutions pour lâcher prise et vivre pleinement et sereinement.

10 solutions pour lâcher prise et vivre pleinement et sereinement

1/ Une question d’émotions

Refuser de lâcher prise, c’est souvent par peur de laisser aller ses émotions. On dit qu’il faut apprendre gérer ses émotions alors qu’en fait on doit juste les accepter et les accueillir. Mais aujourd’hui, de plus en plus de personnes préfèrent les ignorer pour ne pas se mettre dans une sorte de danger émotionnel.

Accepter ses émotions, c’est accepter ses faiblesses et aussi pouvoir se remettre en question. Tout un travail introspectif que tout le monde n’a pas l’envie ou la force de faire. Alors pour parvenir à lâcher prise, il faut franchir certaines étapes, faire un bilan introspectif.

Cet état des lieux émotionnel est nécessaire pour aller vers une plus grande conscience, un mieux-être. Il faut en effet d’abord faire le point pour repérer l’horizon vers lequel on va pouvoir cheminer.

2/ Faire un état des lieux comme solution pour lâcher prise

Pour cela il suffit de se poser quelques questions :

  • Suis-je angoissé ?
  • Ai-je tendance à vouloir tout contrôler
  • Suis-je exigeant avec les autres ? Trop dur avec mes proches ?
  • Suis-je exigeant envers moi-même ?
  • Ma vie me correspond-elle vraiment ?
  • Quel(s) changement(s) aimerais-je y apporter ?
  • Suis-je prêt à les réaliser ?
  • Ai-je besoin de me faire accompagné ?
  • Combien de temps je me donne pour réussir ?

3/ Se laisser surprendre par la vie

 Il faut accepter les surprises de la vie, les hasards et les petites joies pour lâcher prise. Accepter de se laisser bousculer, d’être dérangé voire dépassé parfois. Sortir de sa zone de confort en acceptant que tout ne soit pas réglé comme du papier à musique.

Lâcher prise c’est aussi accepter de ne pas tout savoir, tout imposer à soi-même et aux autres. On ne peut pas avoir réponse à tout, trouver les solutions pour tout, anticiper tout le temps. Il faut accepter de se laisser surprendre par la vie et les autres.

Refuser de lâcher prise laisse la porte ouverte à des caractères autoritaires, obstinés, stressés donc stressants. Cela engendre des comportements qui peuvent être en conflit avec l’entourage. Le perfectionniste ne doit pas se transformer en maniaque du contrôle.

4/ Une autre solution pour lâcher prise : Se faire aider par les autres

On peut faire beaucoup pour soi mais on ne peut pas tout faire. On a souvent besoin de se faire aider surtout dans une telle démarche émotionnelle et psychologique.

Que ce soit par un proche, un ami ou alors un professionnel, il faut trouver la personne la plus apte à nous aider. La plus ouverte d’esprit, la plus bienveillante et la meilleure conseillère.

5/ Accepter que la vie ne soit pas que contraintes et efforts

Il faut évidemment garder ses valeurs de vie, il ne s’agit en aucun cas de les oublier pour ne penser qu’à soi, au contraire. Ce qu’il faut faire, c’est ne pas se laisser étouffer par des valeurs au point qu’elles deviennent alors des contraintes qui nous empêchent de vivre.

A vouloir trop pas en faire, on fait mal les choses et on s’épuise. Il faut donc se poser la question du plaisir et de la contrainte pour se défaire de cet excès et vivre de vrais bons moments en passant de l’effort au plaisir. Ne pas être tout le temps dans l’effort, avoir la notion de plaisir est très importante.

6/ Trouver sa nature profonde pour parvenir à lâcher prise

Certains sont eux-mêmes tout le temps car ils ont développé une confiance en eux suffisante pour gérer la plupart des situations. D’autres se sont construits une image, un masque social, professionnel, parfois même familial à cause d’un rôle trop lourd à porter.

C’est à cause de ce poids qu’on se met sur les épaules qu’on n’arrive pas à lâcher prise.

Pour y parvenir, il faut accepter d’être plus spontané et surtout de découvrir qui on est vraiment. Se  demander quel rôle on a, ce qu’on veut faire et si la personne qu’on est, l’image qu’on a de soi et qu’on donne aux autres est le vrai soi.

7/ S’ouvrir à des pratiques de développement personnel comme solution pour lâcher prise

Pratiquer des exercices de visualisation créative, de méditation pour le lâcher prise est excellent. Plusieurs exercices aident à lâcher prise notamment ceux de la méthode du docteur Roger Vittoz, médecin suisse. Il a développé des moyens simples pour l’harmonie du cerveau, équilibrer la réceptivité et l’émissivité en entraînant l’acte conscient.

C’est une forme de pleine conscience qui améliore la mémoire, l’attention et apporte la sérénité. C’est simple à utiliser, même pour les enfants, par des petits exercices pratiques. Cela se rapproche des formes de méditation de pleine conscience.

Les exercices de souffle et de respiration sont essentiels pour être bien dans son corps, pour s’autoriser des moments rien qu’à soi où on se retrouve entre soi et soi. Ne rien faire, juste s’écouter, accepter le silence, accueillir ses émotions, les laisser couler librement grâce à la respiration.

8/ Bien gérer les interactions avec les autres

Quand on parle de se laisse surprendre, c’est aussi et surtout par rapport aux autres, à sa vie sociale, familiale, amoureuse. Aux interactions qu’on a avec les autres. Pour lâcher prise, il faut savoir donner autant que recevoir, c’est à travers ça qu’on existe vraiment. Sans interaction avec les autres, sans réciprocité, lâcher prise est difficile.

Soit on donne trop et on accueille rien en retour, soit on attend trop des autres parce qu’on est exigeant et donc dans les deux cas on n’arrive pas à lâcher prise. Il ne faut pas hésiter à montrer ses émotions à ses proches, elles ne doivent pas être enfermées en soi.

9/ Se créer un nouveau quotidien avec le lâcher prise

On veut faire trop de choses à la fois dans une même journée, c’est ce qui crée cette sensation d’être tout le temps débordé, trop occupé. On se cache derrière les enfants, la maison, le travail et on ne lâche pas prise. Tout est urgent, on disperse, on est fatigué et on perd le lien essentiel avec soi-même.

Alors chaque fois que c’est possible, il faut se reconnecter à soi-même grâce à des exercices et surtout s’autoriser des moments de plaisirs simples. Comme écouter de la musique, manger quelque chose qu’on aime, danser, s’enivrer d’un parfum.

Il faut savoir écouter son corps, c’est lui qui parle, qui nous guide. Prendre le temps d’une sensation, une émotion, un sentiment, une intuition, un ressenti.

10/ Parvenir à lâcher prise, c’est redécouvrir la notion de plaisir

 Accepter d’avoir des moments off, des moments de loisirs, de plaisir, de détente et de relaxation pour pouvoir lâcher prise. Voilà le vrai lâcher prise.

Et pour cela, la clé, c’est d’accueillir ses émotions, de les vivre vraiment pour ne pas les garder en soi. Se laisser vivre, prendre du recul, ne plus se faire du souci pour tout, tout anticiper ou vouloir maîtriser chaque chose.

Il faut apprendre à mettre de la distance entre ses préoccupations et soi-même et relativiser autant que possible les situations. Prendre les problèmes un par un et vivre dans le présent car il est inutile d’anticiper, d’attendre, d’angoisser sans arrêt.

Il ne faut pas nourrir ses peurs intérieures, c’est pour cela qu’il faut  apprendre à accepter ses émotions. Pour ne pas se retrouver submergé.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.