Parler d'Amour

Magnifique lettre d’adieu par Noé “Jamais je n’oublierai ton sourire”

Magnifique lettre d’adieu par Noé “Jamais je n’oublierai ton sourire”

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Voici une lettre d’amour poignante : Noé souhaite en finir avec son passé et, après quinze ans, il décide d’écrire une lettre à la fois d’amour et d’adieu à celle qu’il aimait et qui est partie…

Sponsorisé

19/11/2015

Ma chère Laurence,

Je ne peux exprimer mes regrets que par une lettre, le seul regret c’est que je ne peux te l’envoyer, par manque de courage ou parce que je ne veux pas gâcher ton mariage alors si tu tombes par hasard un jour sur cette lettre sache que tu as comptée. On s’est rencontré il y a 15 ans jours pour jours, on avait 20 ans, tu étais belle ce jour-là, ton sourire m’a fait craquer, mais sur le coup j’ai pas réalisé à quel point tu allais bouleverser ma vie.

On a appris à se connaître, se découvrir, tu étais tombée amoureuse, je me rappelle quand tu m’as dit je t’aime, j’ai eu peur, car à ce moment-là je ne savais pas ce que je ressentais. Tu m’avais présenté à tes parents, et moi aux miens, comparé aux tiens, ma mère t’a mené la vie dure, je sais que ça n’a pas du être facile d’être sans cesse critiquée par elle, mais aujourd’hui avec du recul, je me rends compte que ma mère savait pertinemment que tu allais me faire souffrir.

Malgré le fait que j’étais certain de mes sentiments sache que tu m’as rendu très heureux. Je n’oublierai jamais nos escapades à l’étranger. Et puis y a eu le moment où j’ai dû partir pour mon travail, j’étais jeune et insouciant, je suis parti, j’étais libre, et à l’étranger, je me suis rendu compte que j’étais amoureux de toi. Alors en revenant en  France, c’est ma mère qui m’a appris que tu étais partie, tu avais tout laissé, notre appartement, notre histoire. Tu étais partie sans donner d’explication, peut-être que tu m’en voulais d’avoir été distant durant notre relation ? M’en voulais tu parce que j’étais parti et que tu avais des projets pour nous ? Je suis parti chez tes parents, ils ne m’ont rien dit à part désolé.. A partir de ce moment-là, je suis devenu un autre homme, je t’avais fait du mal sans le vouloir, et mon erreur nous a amenés là aujourd’hui, chacun loin de l’autre..

Après toi, j’étais juste une planche qui dérive dans un océan, j’ai rencontré une femme, on s’est marié mais moi j’ai pris du temps à entièrement l’aimer, elle m’a donné le temps qu’il faut, je ne la remercierai jamais assez de m’avoir ramassé à la petite cuillère, on a eu cinq enfants, trois garçons et deux filles. Ma femme a toujours été au courant pour notre histoire, mais depuis un an, mon mariage est en péril, chaque dispute qu’il y a dans notre couple, nous ramène à ton prénom, elle est jalouse d’une femme qui n’est même pas présente dans ma vie, elle est jalouse que tu lui voles son mari par pensée. Elle m’a demandé de faire quelque chose pour que notre couple puisse enfin être débarrassé de cette histoire, alors je t’ai cherchée et c’est à ce moment-là que j’ai appris que tu étais mariée, que toi aussi tu avais des enfants, deux, j’ai appris aussi que tu vivais à dix milles kilomètres de moi. Je n’ai trouvé ni adresse, ni numéro de téléphone, car je ne connais pas ton nom de mariée, peut être que c’est mieux ainsi. La seule technique qui me restait était d’écrire une lettre pour me soulager.

Je ne veux pas mettre en péril ton mariage, alors je voulais juste te demander pardon pour l’erreur que j’ai pu commettre pour que tu partes. Toutes les nuits depuis ton départ j’essaie de comprendre pourquoi tu es partie. Je me suis reconstruit petit à petit, mais aujourd’hui je suis entièrement prêt à tourner la page. Ma femme je l’aime et je ne veux en aucun cas la perdre. Durant toutes ces années elle est restée, au début elle savait qu’elle ne t’arriverait jamais à la cheville, elle savait également que je t’aimais énormément mais malgré ça, elle est restée et elle m’avait promis qu’un jour c’était elle que j’aimerais autant que je t’ai aimée, je lui avais dit que ça n’arriverait jamais pourtant c’est arrivé.

J’ai pris quatre ans avant de pouvoir l’aimer, quatre ans c’est le temps que j’ai pris pour te mettre loin de ma vie, pourtant un petit rien t’a ramenée dans mes pensées. Je sais que je n’éprouve plus rien mais les sentiments que j’éprouve en ce moment à ton sujet c’est du regret. Le regret de t’avoir perdue, le regret de n’avoir pu jamais te dire à quel point je t’aimais et à quel point je tenais à toi.

Je pense qu’il est temps pour moi d’enterrer cette histoire, aujourd’hui je tournerai la page. Tu resteras ma première belle histoire, et jamais je n’oublierai ton sourire.

Un jour, si tu souhaites me dire les raisons de ton départ, tu sais où me trouver.

Maintenant je vais clore notre histoire,

Adieu Laurence…

Noé.

Si vous aussi vous voulez écrire pour parler d’amour, rendez-vous ici 🙂

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.