Parler d'Amour

Ecrire une lettre de rupture : Voici tout ce que vous devez savoir

Ecrire une lettre de rupture : Voici tout ce que vous devez savoir

Auteur

Lorsque l’on décide de rompre, le tête-à-tête peut faire extrêmement peur. Comment trouver les mots justes pour annoncer la rupture face à la personne que l’on a un jour aimée plus que sa propre vie ? Ecrire une lettre de rupture est une méthode douce à condition de respecter quelques éléments. Il n’est en effet pas judicieux de reprocher à l’autre tout ce qu’il a pu faire un jour et de retourner le couteau dans la plaie. Lorsqu’on a pris la décision de rompre, agresser l’autre est la dernière chose à faire.

Les deux partenaires sont profondément tristes : l’un parce qu’il sait qu’il va faire du mal, et parce qu’il peut avoir peur de regretter. L’autre parce qu’il endure la rupture et n’a plus les commandes en main.

La lettre de rupture est le meilleur moyen pour faire comprendre clairement à l’autre que c’est bel et bien fini. Les mots, écrits, resteront et il n’y aura pas de déni possible.

Ecrire une lettre de rupture : Voici tout ce que vous devez savoir

Les choses à ne pas faire pour écrire une lettre de rupture

·       N’utilisez pas de mots d’amour, de termes affectueux, cela renforcerait la désillusion et ne ferait que plus mal. Pourquoi l’appeler « mon amour » si c’est pour dire « je te quitte » ? Restez le plus sobre possible pour le (la) nommer.

·       N’écrivez pas deux lignes. Votre destinataire a besoin de comprendre votre décision pour faire le deuil et se remettre de la rupture. Soyez clair sans vous montrer insensible.

·       Oubliez les tirades romantiques des lettres enflammées que vous vous envoyiez autrefois. Pour passer à autre chose il/elle doit comprendre explicitement votre volonté de rompre.

·       N’attendez pas la fin de la lettre pour lui dire que c’est terminé.

·       N’évoquez pas les sentiments qui vous unissaient au présent. Si vous désirez revenir dessus, que vous avez à cœur d’exprimer votre nostalgie de cet amour perdu, allez-y par petites touches et utilisez le passé.

·       N’assommez pas votre destinataire de reproches inutiles. Vous êtes entrain de le/la quitter, vous n’aurez donc plus à supporter ce qui vous agaçait dans votre relation. N’alourdissez pas sa peine en le/la dévalorisant davantage. Le motif même de la lettre est déjà assez rude comme ça.

·       Ne doutez pas. Soyez ferme quant à votre décision pour permettre à l’autre de faire son deuil comme il se doit.

Ecrivez le brouillon de votre lettre de rupture

Ce brouillon vous sera utile premièrement à vous-même, afin de faire le point sur la situation, de trouver les raisons exactes de cette rupture.

Le bon moment pour vous :

Il n’est pas forcément le même pour vous que pour un autre lecteur. Certains préfèrent se trouver dans des états extrêmes, être envahis d’une profonde tristesse ou d’une grande colère pour entamer leur écrit. D’autres jugent utile d’attendre un moment où ils se sentiront calmes et sereins afin d’être le plus clairs possible tout au long de leur missive.

Choisissez l’amorce de votre lettre :

Comme je vous l’expliquais plus haut, il serait presque sadique de commencer votre lettre de rupture par un surnom affectueux. Préférez plutôt le prénom de votre destinataire, sobre et neutre.

La première phrase :

Je sais combien il est difficile de commencer une lettre de rupture, tout se bouscule dans votre tête et les premiers mots peinent à sortir. Voici trois manières de commencer votre lettre de rupture :

1)      En allant droit au but :

« Je décide aujourd’hui de t’écrire une lettre pour te dire que je suis fatgiué(e) de nous ».

« Il nous faut regarder les choses en face : toi et moi, ça ne peut plus continuer ».

« Aujourd’hui, mon amour est mort ».

2)      En exprimant votre état et vos ressentis :

« C’est avec le cœur en lambeaux et les yeux embués par mes pleurs que j’entame cette lettre ».

« Sache avant tout qu’une boule est nouée dans mon ventre à l’heure où je t’écris et qu’il ne m’est pas facile de trouver les mots pour te dire tout ce que j’ai sur cœur ».

3)      En émettant un constat :

« Voilà maintenant quelques mois que l’on ressemble plus à deux colocataires qu’à un couple aimant ».

« Il est difficile de se l’avouer mais nous ne pouvons pas fuir l’évidence : nous tournons en rond, nous ne communiquons plus, nous ne partageons plus rien.

Expliquez-vous :

Si parfois la raison de la rupture est évidente pour les deux partenaires, il arrive souvent que celui qui se fait quitter ne comprenne pas la séparation. Sans votre aide et vos explications, votre destinataire sera perdu et risque de vous poser une multitude de questions pour tenter de comprendre les motifs de la séparation.

Interdisez-vous les phrases du type « Tu mérites mieux que moi » ou « Je ne me fais pas de soucis pour toi, tu trouveras quelqu’un de bien ». Non seulement on les entend partout mais aussi, et surtout, en écrivant ainsi, vous remettez la responsabilité de la rupture sur votre destinataire qui n’a rien demandé.

Terminez votre lettre de rupture

Une fois que vous aurez bien pris le temps d’expliquer les raisons de votre rupture, achevez votre lettre en évitant le « Adieu » laconique et dramatique.

Exemples :

« Je ne garderai que les bons souvenirs de nous deux ».

« Je te souhaite d’être heureux(se) ».

«  J’espère que le temps guérira les blessures, je t’embrasse »

Recopiez votre brouillon au propre

Il est important que vous réécriviez la lettre de rupture au propre, de votre main. Rompre à l’aide d’un vulgaire document Word à la police froide et sans âme ou pire, virtuellement par mail, blessera encore davantage votre destinataire.

La forme :

Choisissez un papier dans les tons neutres. Une feuille blanche A4 conviendra très bien. N’essayez pas d’être original ou de dénicher le plus beau papier, ce n’est pas une lettre d’amour. Il en va de même pour le stylo et le timbre : soyez sobre et délicat(e), les fioritures et autres fantaisies seraient malvenues.

La  signature :

Contentez-vous de signer de votre prénom, éviter les périphrases et encore plus les formules de politesse.

Si vous voulez plein d’exemples de lettres de rupture c’est par ici !

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.